alexametrics
mercredi 05 octobre 2022
Heure de Tunis : 23:47
Dernières news
Ftiti : Rached Ghannouchi a contacté le ministre de la Défense concernant l’affaire Khiari
23/04/2021 | 22:10
1 min
Ftiti : Rached Ghannouchi a contacté le ministre de la Défense concernant l’affaire Khiari

 

Le deuxième vice-président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), Tarek Ftiti, a affirmé, dans une déclaration accordée ce vendredi 23 avril 2021 aux médias, que le président de l’ARP, Rached Ghannouchi a contacté le ministre de la Défense afin d’avoir des renseignements sur le dossier Rached Khiari.

 

Le président de l’ARP, toujours selon Tarek Ftiti, aurait voulu comprendre pourquoi un mandat d’amener a été émis contre Rached Khiari sans que l’Assemblée en soit informée.

« Le ministre a précisé que Rached Khiari ne s’est pas présenté devant la justice militaire et que c’est à l’issue de son audition que l’ARP devait être consultée concernant sa levée d’immunité » a-t-il ajouté.

Tarek Ftiti a expliqué que le ministre a souligné que le mandat d’amener a été émis à l’encontre de Rached Khiari car il avait refusé de se présenter devant le tribunal.

Le député islamiste, a précisé le ministre de la Défense, se trouve dans une situation de flagrant délit ce qui justifie le recours à une telle mesure.

 

On rappelle que l’instruction ouverte contre le député islamiste est en rapport avec la vidéo diffusée lundi par le député islamiste et dans laquelle il accuse le président de la République de haute trahison et d’avoir reçu des financements du gouvernement américain pour sa campagne de la présidentielle 2019. Il a cité, dans sa diatribe, Faouzi Daâs, membre de la campagne électorale de Kaïs Saïed.

 

M.B.Z

 

 

23/04/2021 | 22:10
1 min
Suivez-nous
Commentaires
mansour
L'islamiste frere musulman Rached Ghannouchi tient bien le Parlement en laisse
a posté le 24-04-2021 à 10:38
pour obliger le bureau de l'Assemblée de le suivre docilement et aveuglement dans sa dérive de Dictateur islamiste protecteur de sa milice parlementaire islamiste d'Al Karama-Rached Khiari-Seifedine Makhlouf qui peuvent menacer, agresser et interdire la présence et parole à Madame Abir Moussi et Mme Samia Abbou
Achille
Voila comment l'entretient téléphonique aurait du se passer
a posté le 24-04-2021 à 00:45
Monsieur le Ministre de la Défense vous auriez dû répondre ceci au mercenaire Rached Ghanouchi :
«Bala3 fomék 3ayéch baba, w ridh chéd blasték wa7tarém ro7ék la nahbtoulék tawa njibouk, w dawrék haw jéy ta nétlhéw bik prochainement blasték fel 7abs wél flous lkol béch traja7a lécha3b étounsi, w hata n7akmouk féli 3maltou lkol».

Suite a cet échange, vous lui envoyer un soldat d'élite des forces spéciales lui dire de ne pas quitter le territoire tunisien.
Vous lui assignez un bracelet électronique et vous l'assignez a résidence.

'?a aurait dû se passer ainsi Monsieur le Ministre de la Défense !

Je vous prie svp de vous pencher sérieusement sur l'application de ce scénario a l'encontre du mercenaire Rached Ghanouchi et de l'ensemble des mercenaires tunisiens.

J'ai posté un commentaire sous l'article de Synda Tajine sur la création d'un groupe spéciale le GEISR de neutralisation et de renseignement, contre le mercenariat tunisien qui opère derrière des identités publiques et des titres politiques et autre.

Merci de consulter l'explication sur le GEISR qui vous sera nécessaire, et sera un outil incontournable pour le Président de la République et pour la sécurité de l'ensemble de la Tunisie et de nos alliés.

Mes respects a vous,
De la part d'un citoyen Patriote, Ancrage de la République !
Angel
Bravo le Ministre de la Défense
a posté le 23-04-2021 à 22:55
Le ministre de la défense n'a pas tremblé d'un battement de cils apparemment et la réponse a été sèche et claire!
De quel droit ghanouchi réclame-t'il des infos sur le dossier qu'il connait mieux que quiconque?
De toutes façons Khiari a été convoqué en bonne et due forme mais la justice militaire ce n'est pas la justice civile dont se moquent cet individu (comme Makhlouf)
Les militaires devant le refus de comparaître de Khiari n'ont pas hésité à émettre un mandat d'amener pour l'écouter. Il devra parler, il devra se justifier, il devra fournir des preuves... L'enquête ne fait que commencer et va durer....