alexametrics
lundi 15 août 2022
Heure de Tunis : 01:27
Dernières news
Des agents de la Garde présidentielle devant le juge suite à la plainte de Sihem Ben Sedrine
13/05/2016 | 21:37
1 min
Des agents de la Garde présidentielle devant le juge suite à la plainte de Sihem Ben Sedrine

 

Des membres de la Garde présidentielle comparaitront, lundi 16 mai 2016, devant le procureur de la République en tant qu’accusés, apprend-on de source judiciaire digne de foi. C’est suite à une plainte de la présidente de l’Instance Vérité et Dignité qu’ils ont été convoqués.

 

L’affaire remonte à décembre 2014, à la veille de la passation des pouvoirs entre le président sortant, Moncef Marzouki et l’actuel chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi. Sihem Ben Sedrine s'était rendue au palais présidentiel de Carthage, accompagnée de 6 camions pour saisir l'archive de la présidence de la République. 

 

Les agents de la Garde présidentielle et à leur tête Taoufik Guesmi, directeur général, se sont opposés à cette saisie et ont empêché Sihem Ben Sedrine d’accéder aux archives. La présidente de l’IVD avait alors déclaré qu’elle portera plainte contre la Garde présidentielle.

 

M.G

13/05/2016 | 21:37
1 min
Suivez-nous

Commentaires (18)

Commenter

MOI
| 15-05-2016 18:34
A sa place je me retirerais avec les honneurs au lieu de faire du mal à tout le monde !...Elle ne cherche que son prestige et son bien être : Elle est pire que les RCDistes de bas niveau....Personne ne vous apprécie Madame...

DHEJ
| 14-05-2016 20:23
Smir Taieb dit-il faut?

Le problème de la Tunisie c'est toute sa production JURIDIQUE!


Une production muette avec des zones dembres

lone star
| 14-05-2016 19:35

Samir Taieb était intervenu sur BN en disant que le problème de la Tunisie est sa justice ou son système judiciaire

il avait raison!!!

GOD BLESS TUNISIA
GOD BLESS TUNISIANS

Vent du Nord
| 14-05-2016 18:29
A peine quelques jours après le décès des valeureux agents de la Garde Nationale qui perdu leur vie en défendant la patrie pays contre les terrorites à Tataouine, M. le procureur de la République convoque de braves membres de la Garde présidentielle qui n'ont fait que leur devoir pour défendre la Présidence de la République pour que les archives républicaine ne soit pas volées par une ignarde.
Je ne comprends pas comment le Président de la République, BCE, garde le silence!
Ya Si Béji, où est haibatou Eddaoula (le Prestige de l'Etat) dont vous parlez si souvent?

kafka
| 14-05-2016 15:59
Cette instance fabriqueé dans la hâte..de toutes pièces dont une parie de gros calibre de ses membres ont démissionné devraitt être dissoute dans les plus brefs délais..Elle ne représente plus rien..Sa présidente,une femme mal b...doit partir á jamais et au diable!!

DHEJ
| 14-05-2016 15:35
Il dit qu'aucun juge ne peut convoquer les agents de la garde présidentielle. ..


Il parle d ÉNERGIE LEGITIELLE de la garde présidentielle...

Watani
| 14-05-2016 14:53
Cette personne ne mérite pas que l'on parle d'elle .elle fait partie des archives .on se demande pourquoi elle est toujours là ! Elle représente quoi ? On devrait l'extirper de l.IVD (ou plutôt Insuffisance Ventriculaire Droite ) mesquina Tunis avec des individus telle que cette prétentieuse faisant partie des archives !?!,.

Hasnaoui
| 14-05-2016 11:49
C'est juste après l'élection de cette "femme" à la tête de l'IVD,que le grand militant Khémais CHAMMARI a démissionné. Lui,moi-même et tant d'autres qui ont poursuivi leurs études en France et précisémment à Paris durant les années 70; ; connaissons bien cette fille ! ! ! Qu'elle soit membre (à la limite) de l'IVD mais Présidente NON. Assoiffée de Pouvoir et de vengeance,elle s'en alla,dès les premiers jours de son installation,louer des camions de déménagement,pour se présenter où ? Au PALAIS PRÉSIDENTIEL!!! C'est vraiment honteux.Il est grand temps que l'ARP corrige cette gaffe en reconsidérant la composition de cette institution.En attendant,soutenons tous ensemble,le PATRON de la garde Présidentielle et ses braves HOMMES.

AMOROS
| 14-05-2016 10:55
Mme Sihem ben Sereine croit que son statut de présidente de l IVD le place au dessus de toutes les lois du pays. Il est conseillé à cette dame opportuniste de remettre les pieds sur terre et de se consacrer à ses attributions et aux dossiers entassés certainement sur son bureau. Le pilotage de sa carrière repose plutôt sur la compétence et le savoir faire. L immodestie relevée dans le comportement de cette dame a des répercussions défavorables sur le fonctionnement et les performances de l IVD. L éclatement de son comité directeur le prouve ( les démissionnaires et le cas Zouheir Mekhlouf). La majorité des politiciens qui ont dicté son intronisation ne sont plus aux commandes et le cheikh a d autres priorités. Qui va secourir Mme SBS, son passé de militante ne lui suffit pas. Il lui manque du savoir faire pour résoudre les problèmes.

eshmoun
| 14-05-2016 10:26
P'tain J'ai la HAINE sorry c'est le seul langage qui convienne par les temps qui courent Vulgaire mais percutant " le choc des mots..." les photos? pas besoin on les connait que trop !peu ragoutant