alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 07:04
Dernières news
Conférence de presse en l'absence de journalistes, Wallid Hajjem explique les raisons
09/12/2021 | 10:36
1 min
Conférence de presse en l'absence de journalistes, Wallid Hajjem explique les raisons

 

La présidence de la République a tenu, le 8 décembre 2021, une conférence de presse à l’occasion de la visite d’une délégation présidée par le chef de l’Etat palestinien, Mahmoud Abbas, en Tunisie.

La conférence de presse s'est faite en l’absence totale de journalistes. La présidence de la République s’était contentée de diffuser les discours de Kaïs Saïed et de son homologue palestinien surla page Facebook de la présidence. Cette décision a suscité plusieurs réactions et critiques.

 

Le soir même, Walid Hajjem, conseiller auprès de la présidence de la République, est intervenu sur la chaîne télévisée Attessia TV afin de justifier de telles mesures.

Il a affirmé qu’il s’agissait d’une question de choix et que la présence de journalistes devait résulter d’un accord au préalable entre les deux délégations.

Walid Hajjem a, également, considéré que les discours des deux présidents avaient répondu à toutes les questions pouvant être posées par les journalistes au sujet des relations bilatérales et de la question palestinienne.

 

 

 

S.G

09/12/2021 | 10:36
1 min
Suivez-nous
Commentaires
eshmoun
sacré walid
a posté le 09-12-2021 à 18:41
qui nous offre une "coupe basse" avec shampoing garanti anti -pellicules
okba
Quelle justification
a posté le 09-12-2021 à 17:32
Ainsi, les deux Présidents ont deviné toutes les questions, absolument toutes devant être posées par les journalistes. Quelle mascarade
EL OUAFI
Messieurs les journalistes il faut que vous sachiez !
a posté le 09-12-2021 à 14:37
En vous invitant à une conférence de presse, sachant d'avance que vous êtes inféodés aux islamistes, et autres partis en "standby" il me semble que Mr Kais Saied vous a rendu service pour que vous ne n'y assistez pas, vous a épargné ce dérangement par temps pluvieux et circulation chaotique, d'ailleurs vous ne cessez de tirer à boulets rouges à tous ce qui se dit ou entrepris par Kais Saied!
Fares
Hahahaha
a posté le 09-12-2021 à 14:31
On a toujours accusé Saïed de vouloir apprendre la coiffure sur les têtes des orphelins, mais Saïed qui est toujours à l'écoute du peuple a engagé un hajjam comme conseiller afin de démentir ses détracteurs.

Je suis surpris d'apprendre que la Présidence de la République n'a pas un site officiel, mais juste une page sur Facebook, malla fdhayeh!!!!! Tachlik de la présidence jusqu'au bout.

Mais revenons à notre coiffeur devin. Donc bientôt, Saïed et ses camarades vont interdire la presse, puisqu'elle ne sert à rien et tout ce que la populace a besoin de savoir sera livré par la présidence. Un contrôle total de l'information comme l'a fait tonton Staline allah yarhmou.
A4
Journalistes ?
a posté le 09-12-2021 à 12:08
Qui êtes-vous pour oser demander à poser des questions au DIEU ROBOCOP ?

ROBOCOP (3)
Ecrit par A4 - Tunis, le 10 Octobre 2021

Tel un maudit pécheur
Je viens vous avouer
Mon passé de tricheur
Aux actes inavoués

Tel un vil repenti
A genoux je me mets
Je me fais tout petit
Pour me faire pardonner

Car le jour du destin
Désertant les urnes
J'ai brûlé mon bulletin
Restant taciturne

J'ai voulu faire le fou
Faire semblant d'ignorer
L'immense Manitou
L'unique à adorer

Moi, minable terrien
Comptant le temps en jour
Mais ne comprenant rien
Aux éloquents discours

Je m'émeus quand j'entends
Ces mots de vérité
Qui disent que le temps
N'est qu'une éternité

Dans une éternité
Ou même peut-être deux
Nous saurons, hébétés
Les décisions du Dieu

Nous saurons que c'est lui
Qui seul peut décréter
Quand entre lui et lui
Il peut se concerter

Quant à ceux qui veulent
Entamer un dialogue
Il ordonnera seul
D'ouvrir son monologue

Il leur dira, haletant
D'un air désabusé
Quand ça sera l'instant
De lancer les fusées

En attendant cette heure
J'ai un pèlerinage
A faire loin des voyeurs
Au temple de Carthage

Je dois me prosterner
Pour rentrer dans les rangs
Prier et entonner
Que "Rabb'ocop est grand" !
Patriote
Conference ou simples déclarations ?
a posté le 09-12-2021 à 12:07
Vôtre article devrait indiquer qu'il s'agit d'une déclaration à la presse et au public et non d'une conférence ! Manifestement le questionnement et le dialogue sont bannis par ces temps bizarres !!
Jaafar
Ah bon?
a posté le 09-12-2021 à 12:05
Ils ont répondu à toutes les questions pouvant être posées Wallah on devient experts dans l'art de la subterfuge! Nos génies à la présidence sont maintenant capables de deviner toutes les questions qui auraient pu être posées'?'.sauf peut être celles que le Président n'aurait pas souhaité qu'on lui pose pare qu'il est incapable d'y répondre. Cet exploit devait s'inscrire sur la longue liste des prouesses de notre présidence: la première conférence de presse dans le monde sans journalistes!!! Machallah, vous nous rendez fiers!
Mansour Lahyani
Circulez, il n'y a rien à voir... ni à demander !!!
a posté le 09-12-2021 à 11:50
"Hajjem a, également, considéré que les discours des deux présidents avaient répondu à toutes les questions POUVANT être posées par les journalistes au sujet des relations bilatérales et de la question palestinienne" !!! C'est la meilleure, toutes options (éventuelles) confondues : c'est encore plus performant que "la conférence de presse sans journalistes" !! Ce pauvre Walid vient de battre tous ses records précédents... Pauvre, pauvre Walid, je présume qu'il n'a plus envie que de se tirer une balle dans la tête, après cette balle dans le pied !
eshmoun
en fait
a posté le à 18:27
c'est probablement parce que c'était un jour où l'on rasait gratis
Carthage Libre
la si Kaies Saied, c'est pas comme ça qu'on fait ; la Dictature en marche...
a posté le 09-12-2021 à 11:28
Oui vous les journalistes vous avez grandement aidé Ennahdha et les khommejs islamistes à étendre leurs sales tentacules dans notre pays, sans jamais les dénoncer. Pire. Dès qu'on dit "Ennahdha supporte le terrorisme islamiste" ou a envoyé des milliers de jeunes tuer en Syrie, vous censurez....

Mais ce n'est pas une raison de rejeter les journalistes et de les décrire comme étant les madias de la honte d'Ennahdha ; ce n'est pas toujours vrai ; les médias je pense ont compris que Ennahdha est une organisation *** et je crois qu'ils ne censurent plus cette vérité...mais ce n'est pas une raison ya Saied ; c'est une bonne fausse raison de début de Dictature.