alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:01
A la Une
Club Africain vs CS Chebba : le ministre en situation de hors-jeu !
01/05/2022 | 10:09
7 min
Club Africain vs CS Chebba : le ministre en situation de hors-jeu !


La relation tendue entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Kamel Deguiche et le président de la Fédération tunisienne de football (FTF)Wadii Jari, n’est plus un mystère pour les Tunisiens et les amateurs de cette discipline. Cette tension dans leur relation ne s’est pas construite au cours des derniers mois, mais bien avant cela. Le ministre avait, à la suite de sa nomination en octobre 2021, retrouvé la chaise qu’il avait occupée de septembre 2020 à février 2021. Il avait même affirmé avoir été limogé à cause de Wadii Jari.

Depuis ce temps-là, le face-à-face entre Wadii Jari et Kamel Deguiche fait partie de l’actualité sportive. Il est pour certains l’événement à suivre et l’un des "matchs" les plus passionnants. On avait même usé de l’expression derby pour décrire une confrontation entre ces deux institutions. L’entame du match fut surprenante : la première action était du côté de Wadii Jari qui avait annoncé la suspension du Croissant sportif de Chebba (CS Chebba, équipe du gouvernorat de Mahdia). La décision a été fortement critiquée. Elle avait provoqué des manifestations et des centaines d’heures de débats télévisés et à la radio. Kamel Deguiche avait affirmé que la décision de la FTF était illégale. Il avait usé d’un langage assez agressif en menaçant de dissoudre la FTF.


Par la suite, Hichem Mechichi, chef du gouvernement en ce temps-là, avait sifflé la fin de la première mi-temps en procédant au limogeage du ministre. Cette pause a duré plus que les quinze minutes auxquelles nous nous étions habitués. Ayant retrouvé sa pleine forme après avoir passé plus de six mois au "vestiaire", Kamel Deguiche est de retour sur le terrain et tient à le montrer. Le ministre a appliqué une tactique axée sur la tenue du match entre la Tunisie et la Zambie à huis clos et de la question des droits de retransmission des rencontres de la première division. Cette stratégie s’est avérée inefficace puisque le match de la Zambie a été complètement oublié et que les Tunisiens ne se soucient guère de la situation de la Télévision nationale puisque les rencontres de la première division sont transmises par d’autres chaînes télévisées.

C’est alors que Kamel Deguiche a présenté son nouveau plan. Le ministre, qui vient de retrouver son ancien bureau, a décidé de se référer au vieux dicton « L’ennemi de mon ennemi est mon ami » et décidé de faire copain-copain avec le CS Chebba. Cette fois-ci, il ne s’agit plus de l’affaire de suspension du club, mais d’un litige l’opposant au Club Africain (une des grandes équipes de la capitale). Kamel Deguiche, ministre des Sports dont le rôle est de rapprocher les visions et de jouer le rôle d’arbitre, a encore une fois décidé de s’immiscer dans un conflit concernant des équipes sportives et la FTF afin de régler ses comptes et démontrer à tous qu’il était le seul à contrôler le "game".

A l’origine de cette affaire, la rencontre qui avait opposé le CS Chebba au Club Africain à la date du 13 avril 2022. Le Croissant sportif de Chebba avait contesté la présence du président du Club Africain sur le banc des remplaçants. Par la suite, le Club Africain a, à son tour, contesté la présence du président du CS Chebba dans l’aire du jeu alors qu’il faisait l’objet d’une sanction de la FTF.

Le ministre des Sports a décidé d’exiger la suspension du championnat de première division de football tant que le litige ne serait pas juridiquement réglé entre les deux clubs. Une décision assez surprenante de la part d’un ministre qui, dans le passé, évoquait le droit des Tunisiens de suivre les matchs, et d’en profiter chez eux ou dans les stades. 


Le ministère a adressé à la FTF une correspondance portant sur la procédure à suivre afin de garantir les droits des clubs sportifs et de trancher dans le recours déposé par le CS Chebba. Kamel Deguiche a, donc, décidé de mettre de côté la plainte déposée par le Club Africain ou alors aurait complètement oublié de mentionner la chose. Les deux scénarios nous poussent à nous interroger sur le rendement du ministre. Pire encore, le ministre a considéré que la fédération était appelée à trancher rapidement afin de préserver l’unité et la paix sociale. Est-il assez performant ? Peut-il suivre le rythme d’une telle rencontre ? Est-il capable de jouer correctement son rôle et de rester concentré ?

Bien évidemment, la correspondance a fait le tour des réseaux et suscité l’indignation des supporters du Club Africain. Par la suite, l’équipe a décidé de publier un communiqué pour contre-attaquer en reprenant l’expression « paix sociale » évoquée par le ministre.

« Le club n’a pas eu droit à des communiqués évoquant « l’atteinte à la paix sociale » au sujet de la disparition du martyr Omar Laâbidi ou suite à son décès lorsqu’on lui avait demandé d’apprendre à nager. Le club n’a entendu ni déclaration ni murmure de votre part au sujet de l’avancement de l’enquête et de la garanties de ses droits », a-t-on lu dans un communiqué du 30 avril 2022.

La même source a rappelé à Kamel Deguiche que le ministère se devait d’être impartial, chose que ce dernier a tendance à oublier en raison de sa querelle avec le président de la FTF. Le Club Africain a considéré que le ministre essayait de faire pression sur les instances d’arbitrage et a rappelé que ce dernier avait fait partie du comité de défense du CS Chebba dans le passé. Un élément qui amplifie encore les interrogations sur les véritables motivations du ministre.


Le ministre a, ainsi, montré qu’il était prêt à tout pour déstabiliser Wadii Jari allant jusqu’à suspendre les rencontres en raison d’un conflit opposant seulement deux équipes et qui relève des prérogatives de la FTF. Kamel Deguiche aurait peut-être dû être proposé au poste de président de la fédération tunisienne et non-pas comme ministre de la Jeunesse et des Sports. Ou alors, on aurait pu penser à créer un nouveau ministère chargé de Wadii Jari puisqu’il n’a que ça en tête. C’est à se demander si Wadii Jari est un bon joueur à ce jeu ou s’il s'est toujours retrouvé face à des adversaires de faible niveau !


Sofiene Ghoubantini

01/05/2022 | 10:09
7 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
B.NEWS
a posté le 04-05-2022 à 08:44
sayeb salah avec la gande photo de la page d'acceuil ministre et predsident FTF en guéguère . ON A MAL AUX YEUX .
Chanchan
est-ce wadi jeri sait ?
a posté le 03-05-2022 à 11:50
Que tout comme ghanouchi, qu'il est l'individu le plus détesté et qu'il perd sont son temps à se cramponner à ce poste de la fédération tunisienne de football.
Les tunisiens ont marre des combinards qui ont déjà employé plusieurs domaines dont celui de football qui est utilisé par ghanouchi pour ses manigances, et qui cherche a profiter de la popularité du club africain, léguée par des illustres, pour son compte personnel.
Une malhonnêteté et une faiblesse devenues courantes pour le mafieux ghannouchi pour avoir le pouvoir.
sfar karim
Les dérives de la FTF
a posté le 03-05-2022 à 10:09
La décision de la FIFA (TASS) de discréditer les décisions de FTF est une preuve des dérives des membres du Bureau fédéral. Ces membres sont appuyés et soutenus par des présidents de clubs véreux, et corrompus. Les injustices subis par le Club de la Chebba est une preuve de l'incapacité de ce bureau d'appliquer et de gérer les règlements, Normalement ce bureau aurait dû démisionner sinon dissous par le ministère
APOLITIQUE
Il fallait dire..
a posté le 02-05-2022 à 22:38
Tout le pays est en situation de hors jeu...
Non a l'impunité du Club Africain
Non a l'impunité du Club africain
a posté le 02-05-2022 à 02:37
Tout mon soutien au valeureux Kamel Degguiche qui ose se dresser face a ce président de federation *** et face a ce club qui sous prétexte d'avoir beaucoup de supporters voudraient imposer ses lois de racailles et son impunité au football tunisien!
Daoudaou
nahdha dérive dans tous les secteurs, il cherchent à préserver leur banditisme
a posté le à 16:37
Mais le réel maniganceur c'est ghanouchi qu'il faut expulser de la Tunisie.



Bab Ezzira
Ministre ou omda d'Echabba
a posté le 01-05-2022 à 22:53
Oui je suis d'avis de certains, l'application de la loi fermera la gueule de beaucoup de NABBARAS aussi bien du nord que du centre et du sud du pays.
Et pour appliquer les LOIS il faut savoir que le sulfureux président de la Ehebba est sous l'effet d'une sanction et qu' à ce titre IL N'A PAS LE DROIT D'ETRE PRESENT SUR LES GRADINS. A signaler aussi que le président du CA n'est pas encore sanctionné par la FTH, et il n'a pas été informé OFFICIELLEMENT d'un éventuel passage devant le comité de discipline de la FTH, et qu'à ce titre il est dans son droit d'être pressent.
Vous devez aussi savoir que la Fédération est compétente pour trancher dans ce conflit. A ce titre elle a donné raison au CA. La loi garanti à Echabba de faire appel mais ne PERMET PAS A CE MALHEUREUX MINISTRE D'INFLUENCER LES DECISIONS et de s'aligner comme un petit commis derrière l'EX LARBINS DES TRABELSIS.
Il faut savoir que l'ingerence de ce sinostre ministre dans les affaires de la FTH risque de disqualifier la Tunisie de la prochaine coupe du monde au profit du Mali.
Bab Ezzira
Ministre ou omdet Echabba ?
a posté le 01-05-2022 à 22:44
Un ministre incompétent qui s'illustre d'une bavure à une autre faute de réalisations.Voici queques unes pour rappel :
1- Il a failli créer un incident international avec le sponsor de l'équipe de Tunisie et exposer le pays à de lourdes sanctions financières en devises pour rupture abusive de contrat et ce suite à son entêtement.
2- Il a failli gâcher les préparatifs de l'équipe nationale de Football aussi bien en champonnat Arabe qu'en coupe d'Afrique des nations.
3- Il a failli déclencher les sanctions de la FIFA par son ingérence néfaste dans les affaires de la FTF à l'occasion de ces deux derniers évènements footballistiques.
4- Il a presque comploté pour empêcher la qualification de la Tunisie pour la coupe du monde des nations, suite à ses différents avec le président de la Fédération.
5- Sa dernière ingérence dans l'affaire de la Chebba et son alignement avec son sulfureux président peut causer de lourdes sanctions de la FIFA allant jusqu'à l'élimination de la Tunisie de la coupe du monde selon la réglementation de la FIFA.
6- Dans une première mondiale, le Ministre évoque LA PAIX SOCIALE pour donner raison à son commanditaire de président de la Chebba qui sous l'effet d'une sanction en cours n'a pas le droit de rester même dans les gradins dans cette meme affaire alors que le president du CA n'a meme pas ete averti officiellement par la federation PFFFFFF MALLA BLED LATTRABBAHKOM.
7- La relations très proche du ministre avec ce dirigent d'Echebba porte atteinte à la réputation de l'administration et la crédibilité de l'Etat . Petit rappel pour le peuple sans mémoire, le dirigent en question a commencer sa carrière en tant que LARBIN DES TRABELSIS. Il continu de bénéficier de la même machine mafieuse pour corrompre n'importe qui et à tous les niveaux.
8- En se mesurant aux jeunes supporters du CA, ce malheureux ministre et son commanditaire appellent au Chaos et à la déstabilisation du gouvernement.
Comme je connais les gars de Bab Jedid, un gentil DEGAGE s'imposera les prochains jour pour l'intérêt de la paix sociale mais aussi pour notre équipe nationale de Football qui risque de céder sa place au Mali dans la prochaine coupe du monde.
Bbaya
Je porte pas ce gvt au c'?ur mais Jarry doit appliquer les lois
a posté le 01-05-2022 à 20:13
Hillel cheba ne va pas continuer à subir la haine de Jarry

Appliquez les lois pour fermer la gueule de tout monde!
takilas
les magouilles de nahdha
a posté le 01-05-2022 à 18:02
Un responsable de la fédération comploteur depuis sa nomination par nahdha et suite à des soi-disant élections fantoches pleines de corruptions surtout au sud, cet énergumène n'est pas, quant à lui, en hors jeu, mais joue plutôt la carte du populisme nahdha qui cherche à son tour de duper les supporteurs et fans du prestigieux club du club africain, et les impliquer dans les élections et de leur faire croire que nahdha favorise ce club en question.
Cela veut dire, qui dit nahdha dit magouille, bien sûr seulement pour les quelques sudistes chauvins et régionalistes d'entre eux, (hormis les honorables), comme ceux qui ont voulu instaurer une principauté à Ben Guerdene, et qui apprécient les connivences et les coups bas de ce wadi jeri qui a déshonoré les gens de ben guerdene et espèrent des faveurs de la part de nahdha pour être recrutés anarchiquement dans la fonction publique à Tunis la ville tant convoitée par les habitants de Gabes et de Mednine, surpeuplée par pas moins de huit millions d'habitants et connaissant depuis 2011 une débandade indescriptible révélée néfaste pour l'économie tunisienne et nécessitant d'énormes sommes d'argent (de la part du FMI) pour régulariser les salaires des centaines de milliers de recrutés dans la devenue obsessionnelle fonction publique à Tunis, et que cela soit à Tunis , c'est à dire que nahdha ne s'est pas limitée à détruire Tunis, mais de plus à massacrer l'économie tunisienne pour satisfait leur capricescet s'enrichir , et après ils s'adressent aux américains pour sappitoyer en usant de mensonges grossièr, et ce en minables, et insistent de memevde préserver la gouvernance sans avoir, de surcroit, aucun niveau d'instruction ni formation ni compétence.
Des ânes vêtus par des habits qui ne savent que menacer, terroriser et éliminer dans l'impunité la plus absolue dans que quiconque ne peut les entre en justice, même pas le Président de la république.
Judili58
SPORT PRIS EN OTAGE
a posté le 01-05-2022 à 15:17
Deux incompétents, rancuniers, paranoïaques, fourbes , opportunistes qui « se crêpent les chignons ». Si ça ne concernait que leurs cheveux passe encore! Malheureusement ces deux vauriens avilissent encore plus le sport. Autant la correspondance du ministère que celle de la rtf les deux sont inadmissibles et participent à la perturbation de l'ordre publique. Dégoûtant !!!!
MFH
Le pire des Présidents de la FTF.
a posté le 01-05-2022 à 14:59
Les micmacs et agissements ignobles coulent dans les veines de ce Jarou. Il dispose de tout et ses pouvoirs sont illimités. Arbitrage orienté, choix des équipes à reléguer et des équipes à promettre (champion's ligue, CAF...), tout dépend de lui.
Welles
@MFH
a posté le à 18:09
Un crétin comme toi pue la rivalité tribale et pour preuve tu uses du nom de Jarou, mais les jary t'emmerde calmement.
MFH
Au M...x
a posté le à 07:33
Crétin toi même. Faut-il te faire un dessin pour comprendre ? Le jarou c'est son vrai nom. Il est de ceux qui avaient changé de nom à l'époque du teigne de Bourguiba.
Welles
Crétin un jour crétin toujours
a posté le à 16:09
Tu n'a toujours pas compris que je suis de la famille et que c'est grâce à un conseil de Bourguiba à mon père que nous avons changé de nom. Mais tout ça est au dessus de ta petite cervelle de crétin.
Linoucha
Au pays des merveilles
a posté le 01-05-2022 à 11:56
Rien à faire on est habitué au classement des affaires dans les frigos comptant sur l'oubli des gens en effet depuis quand le signalement par l'arbitre du Président du Club africain à été fait mais en contre partie rien n'a été fait pour trancher sur l'affaire et on a attendu jusque à ce que la Chebba la déterre pour la traiter ayant perdu son procès ce dernier a décidé de faire appel c'est son droit mais de nouveau la FTF traine encore à fixer la date du recours et fait semblant d'ignorer la chose et décide de faire jouer les matchs comme si rien n'y était et mettre la Chebba devant le fait accompli mais a t'on deviné la situation si une fois si la Chebba gagne son recours auprés de la TAS car on sait d'avance que le recours devant la FTF n'aboutira à rien donc demander à ce que cet organisme tranche d'abord sur cet affaire devient une affaire d'Etat là vraiment le Monsieur du football a gagné son pari malgré les claques de la TAS pour des affaires hilarantes sur facebook
Petit x
Quel article du journaliste de BN...
a posté le 01-05-2022 à 11:41
Article partisan; ça sent l'appartenance du gars; journaliste de ce serieux site qu'est BN, aux supporters du CA et du Jerry...

Personnellement je m'en fiche du CA, du Jerry, du Hilal Chebba et du Ministre Deguiche, je ne suis partisan d'aucune partie... mais le Tribunal Sportif International n'a-t-il pas donné une grande gifle au fameux Jerry qui s'est acharné sur la Chebba une année durant rien que par mépris, arrogance, pic personnel envers l'autre fameux
M'Kacher et par esprit dictatorial ?
à vrai dire et s'il avait un seul grain d'honneur et de R'Joulia des hommes du Sud tunisien, il aurait démissionné tout de suite après la déculottée de la TAS !

Mais, ne croit-on pas que cette nouvelle affaire n'a rien à envier à la précédente ?

Enfin, le protégé du gourou GHANNOUCHI, il n'a ni foi ni loi comme ses mentors Khouanjias qui sévissent dans le pays depuis la maudite merdolution du 14/01/2011 en jouant sur la fibre du régionalisme et de l'intégrisme islamique. Il continue de plus belle à magouiller dans ce médiocre championnat avec la complicité criarde de beaucoup de présidents de clubs plus intéressés par des affaires politico-sportives les uns que les autres.

Sachant par ailleurs que mon Sud tunisien à moi n'a rien avoir avec celui des Khouanjias...
sami
un ministre hors-jeu
a posté le à 01:01
tu pense qu'il serait intervenu sil le problème concernait le club de mdjez el bab à celui de moknine !!!!! bien sur que non !!! ca pue le règlement de compte avec un ministre qui s'est fait payé un voyage à Lausanne plus argent de poche par ce connard de taoufik lemkacher !!! et en plus le ministre a déclaré (pv du TAS) qu'il à perdu son poste de ministre suite à son conflit avec el jeri !!! toute son énergie est dirigé contre wadi el jeri !!!!!!!!!!!!!!
Daoudaou
ce ministre comploteur depuis sa nomination par nahdha
a posté le 01-05-2022 à 11:04
Il n'est pas en hors jeu, mais joue plutôt la carte du populisme nahdga qui cherche à duper les supporteurs et fans du prestigieux club du club africain, et les impliquer dans les élections et leur faire croire que n'acheva favorise ce club en question.
Cela veut dire , qui nahdha dit mamgouille, bien sûr seulement les quelques sudistes chauvins et régionalistes d'entre eux , comme ceux qui ontbvoulu instaurer une principauté (sauf les plus honorables bien évidemment ) de Ben Guerdene, apprécient les connivences et les coups bas de ce wadi jeri qui a déshonoré les gens de ben guerdene.
Welles
@Daoudaou
a posté le à 13:22
Ne parle pas à ma place crétin, les habitants de Bengardane sont fiers de leur fils Jary et arrêtez de débiter des âneries de ce genre .