alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 22:46
BN TV
Boughdiri : le chef de l’État décidera du sort du feuilleton Fallujah dans les prochains jours
25/03/2023 | 16:14
2 min
Boughdiri : le chef de l’État décidera du sort du feuilleton Fallujah dans les prochains jours

 

Le président de la République, Kaïs Saïed se penchera personnellement sur l’affaire du feuilleton ramadanesque Fallujah, qui a fait couler beaucoup d’encre depuis le premier jour de sa diffusion, et tranchera. C’est ce qu’a affirmé, samedi 25 mars 2023 le ministre de l'Éducation, Mohamed Ali Boughdiri.

 

 

Au micro de Linda Rahali dans l’émission "Ramadan Show", le ministre a indiqué que son ministère a déposé une plainte auprès de la présidence du gouvernement et qu’un conseil ministériel a été consacré au contenu du feuilleton, mais que l’affaire sera soumise au chef de l’État, qui y statuera en concertation avec sa cheffe de gouvernement.

« Nous connaîtrons la vision du président de la République dans les prochains jours. Le chef de l’État a une vision plus globale sur la société et sur toutes les violations enregistrées en son sein. En outre, il respecte toutes les activités culturelles et tous les accomplissements humains. Et le dernier mot sur cette affaire reviendra au chef de l’État », a expliqué M. Boughdiri.

 

Rappelons que la veille, le ministre avait qualifié le feuilleton diffusé sur la chaîne télévisée « Elhiwar Ettounsi » de fiasco et de mauvais, en considérant qu’il portait atteinte au secteur de l’enseignement. Et d’assurer que toutes les mesures seront prises afin d’interdire sa diffusion.

Rappelons aussi que le même jour, les avocats Saber Benammar et Hassan Ezzeddine Dhiab ont déposé une requête en référé auprès du président du tribunal de première instance de Tunis contre la chaîne télévisée Elhiwar Ettounsi pour arrêter la diffusion du feuilleton.

 

I.N

25/03/2023 | 16:14
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ftouh
Hypocrites
a posté le 27-03-2023 à 00:39
KS ma andou ma yaamel mich hel mochkla mtaa feuilleton tounsi inchallah yalka El wakit mich yakel we yochreb maa elli sayer fil bled
Autre chose les pleurnicharts les hypocrites il y a un bouton à appuyer pour changer de chaînes
Ben Abdallah
Appel anormal
a posté le 26-03-2023 à 14:43
Quelques soient les émissions tv , radio et leurs sujets , ellrs ne pourront pas avoir une influence positive ou négative sur la population dans la mesure où ce peuple en majorité ancré dans sa culture.
Mais, d'une façon générale, les responsables ont peur lorsqu',une émission évoque les problèmes et les défaillances d'une structure quelconque comle dans ce cas de "" falouja"" où nombreux faits sont réels si ce n'est que quelques cas ont été enregistrés , voire la réalité est beaucoup plus alarmante dans le milieu scolaire comme elle a été relaté e par des journalistes.
Donc, au lieu que le responsable essaie de corriger le tir et apporter les améliorations nécessaires, il choisit le chemin tortueux et se plaint pour arrêter ou annuler l'émission.
""Guellou wein withnik ......."""
Quant aux autres, les téléspectateurs dont la majorité au mois de ramadan se trouvent dans les mosquées aux heures des émissions, et la partie restante qui ne s'intéresse pas à ces sortes de sujets, pourront en présence innombrables émissions se diriger vers d'autres .
Mais, il paraît, que Fehri et son équipe, partant d'une bonne compréhension de la société tunisienne, choisissent toujours les sujets qui engendrent des polémiques.
D'ailleurs, le taux d'observation et de suivi le montre .
Donc, chaque famille ou disons chaque membre a le droit de suivre les émissions qu'il en voudrait et chaque responsable n'a qu'à s'intéresser et se concentrer sur son travail pour éviter les critiques en comblant les lacunes de la structure qu'il gère.
Akoubi Ammar
Chacun doit agir dans le cadre de ses attributions
a posté le 26-03-2023 à 13:32
C est une '?uvre culturelle et par conséquent seules une prise de conscience de Sami El Fehri, une décision de la Haica malgré ses déboires et ses problèmes ou un arrêt judiciaire peuvent interdire la transmission de la série fallouja. Toute autre décision quelque soit sa source ne fera qu empirer la situation.
Tounsi
Qui est le vrai responsable ?
a posté le 26-03-2023 à 12:39
Mais qui un nommé cet incompétent ministre? Saied n'a pas de problème concernant le contenu du feuilleton, ce qui le dérange c'est la calligraphie du poster. Le pays est dirigé par une bande de charlots. Les experts parlent d'un effondrement de l'économie et de le l'Etat.
feriel
stupidité
a posté le 26-03-2023 à 09:45
C'est un piège contre KS. Quelque soit sa décision elle sera critiqué. Ce n'est pas à un président de décider des programmes à la télé. On aura tout vu.
A4
C'est bien ça !
a posté le à 13:21
Vu qu'il s'est octroyé le titre de "el morched el a3la" et vu qu'il veut être le seul maître à bord, tous ses "admirateurs et sous-fifres" vont lui filer toutes les patates chaudes et brûlantes.
Ainsi, il est pris à son propre piège !!!
DIEHK: Théâtre perpétuel à Bagla Liha !
Le chef de si Carthage.....Et le théâtre des rues ?
a posté le 26-03-2023 à 09:17
Le chef de si Carthage m'était contée et le dernier mal placé pour décider de ce qu'on donne aux gens comme culture !
Parce ce que ce M est 1 Putch....
Et que le théâtre, le cinéma n'est pas "Le Droit Constitutionnelle"
TOUT ça par des Tunisiens qui n'ont rien compris à leur sort et le Zautiste aime disturbé vos cervelles frelatées par le pois chiche de mauvaise qualité !
Continuez de vous faire guider jusqu'à l'Abattoir:
Dieu vous bénisse
Bon ramadan

K noi
Var
a posté le 26-03-2023 à 09:16
Attention
Derniers info
Le président va dire s'il y avait hors jeu où pas lors du match Tunisie libye..
Je résume ..notre KS est très mal entouré

Le fouineur
NON...!
a posté le 26-03-2023 à 04:46
Non... Ce n'est pas le rôle de chef de l'état d'intervenir dans ce genre de problème.
La décision est uniquement du ressort des autorités de tutelle.
Le président doit être au dessus de tout celà.
Surtout en ce moment très difficile, il a d'autres chats à fouetter notamment trouver des solutions à nos problemes socio-économiques.
Wissem
Incroyable
a posté le 26-03-2023 à 03:03
Alors que toute les grandes puissances de se monde alerte de façon alarmiste d'un éventuel effondrement économique de la Tunisie, voir d'un effondrement de l'état avec une menace pour la stabilité et la sécurité de toute la région MENA (rien que ça) et les deux personnalités du plus haut sommet de l'état tunisien à savoir le président de la république et la cheffe du gouvernement vont probablement passés une après midi à visionner des épisodes d'un feuilleton afin de définir si il est préférable de le censuré ou non. Visiblement, ils n'ont rien d'autre à faire....
Juan
question d'identité
a posté le à 14:17
tu publies que le peuple a une identité: elle n'est pas occidentale zammourisée.
Mon.
Comment
a posté le 25-03-2023 à 22:54
Mr Boughdiri, arrêtez de vous exciter sur un feuilleton qui met à nu le malaise dans les écoles et lycées, le Président n'a rien à faire que de s'occuper de ça ? Quant allons-nous nous comporter comme des grands? Et la Haïca dans tout ça, c'est son rôle et non celui du ministre ou le comble celui de K.S.
k.Hamida 7806
sauvé par le gong?
a posté le 25-03-2023 à 22:20
Tard la nuit, l'avocat de la défense, et un collectif de sympathisants attendant la décision à leur recours pour libérer "El Falouja", devant la maison du président de la joumhouriya..
mericheb
L'hypocrisie
a posté le 25-03-2023 à 21:55
Les Tunisiens n'admettent pas qu'on leur dise leurs quatre vérités . Les citoyens comme les responsables n'aiment pas qu' on dévoile la triste réalité et les tares dont souffre ce pays, et dire que cette réalité dépasse la fiction en question
JUDILI58
Mr Le Président !!!!!!
a posté le 25-03-2023 à 20:24
Limoger sans tarder cet inculte incompétent qui veut montrer qu'il est le grand défenseur de l'honneur des enseignants alors qu'il ferait mieux de leur donner leurs droits
A4
A tous ces cons qui nous gouvernent:
a posté le 25-03-2023 à 20:08
Les caisses de l'état sont vides,
Les barrages sont vides,
Le pays se vide de ses médecins, ingénieurs et autres diplômés et cadres,
Les jeunes et parfois des familles entières, se jettent en mer pour fuir ces politicards de m....,
Et les cons qui nous gouvernent discutent dans un "cons-eil ministériel" d'un feuilleton télévisé !
Le comble, c'est qu'ils sont tellement cons qu'ils n'arrivent pas à prendre une décision et décident à l'unanimité de soumettre la question à "el morched el a3la" !!!
Quand on est con à ce point, on démissionne, on s'éclipse, on disparait !!!
stuc
sakkarli el barnamej si aala !
a posté le 25-03-2023 à 19:52
priorite nationale !apres les bananes ,c est sur des feuilletons ramadanesques qu on se penche pour sortir le pays du gouffre .prochaine reunion du conseil de securite de l etat pour statuer sur le sort du feuilleton !
HH
Différence entre documentaire et fiction
a posté le 25-03-2023 à 19:52
Il s'avère que notre cher ministre a du mal à faire la différence entre fiction et documentaire'?'.
A4
Tout à fait !
a posté le 25-03-2023 à 19:50
Vu que "el morched el a3la" n'a rien à "foutre", il va s'occuper des feuilletons et des chansons.
Et comme c'est un intégriste refoulé, je vous laisse imaginer la suite !
La faute revient aux électeurs débiles qui votent comme des pieds !!!
Othman
Le pays est en faillite totale
a posté le 25-03-2023 à 19:14
J hallucine. Le pays est en faillite économique et les puissances mondiales s inquiètent pour l avenir du pays, et la préoccupation première dans ce pays est un feuilleton télévisé. Qu un conseil de ministre prenne la peine de consacrer des heures à en débattre pour finalement s en remettre à la décision du chef de l état en dit long sur les préoccupations de nos dirigeants incultes et irresponsables.
Atlas
Censeur suprême
a posté le 25-03-2023 à 19:10
On avait le "combattant suprême", maintenant on va avoir le "censeur suprême"!
Mozart
On se dirigerait vers une censure extra-judiciaire
a posté le 25-03-2023 à 18:28
En principe, seuls les tribunaux et la Haica (cette instance est l'équivalent d'un degré de juridiction), qui ainsi prendraient des décisions moralisatrices, peuvent prononcer la censure.

Mais le populisme autoritaire du chef de l'Etat, s'il se prononçait pour l'interdiction du feuilleton, pourrait nous diriger vers une interdiction extra-judiciaire de "Falloujah".
Sbn
El jehl m'ssiba
a posté le 25-03-2023 à 18:22
'?a y est ! Maintenant j'ai tout compris :
Il n'y a aucune chance d'éduquer nos enfants quand un ministre se trouve noyé dans la confusion, incapable de faire la différence entre la fiction et la réalité. Un film , une '?uvre picturale ou musicale ne vous convient pas?
Ne la consommez pas ! C'est aussi simple , nous ne pouvons pas autoriser l'état à nous dire ce que nous devons écouter ou voir , aimer ou ne pas aimer.
Mr le ministre je vous informe que nous avons des télécommandes et que nous sommes capables de zapper si on eprouve le besoin !
Alya
Oui sbnv
a posté le à 21:17
Mais que pensez vous des parents ? Surtout que les enfants ont déjà été élevé à l ecole Ala Chebbi
Wissem
L'éducation
a posté le à 03:09
Mais les parents ont besoin de l'état pour éduquer leurs enfants ? Est que vous laisser vos enfants regarder des films violents ou des films porno ? Je suppose que non. Alors vous n'avez pas eu besoin de l'état là ? Alors pourquoi avez vous besoin de l'état pour empêcher vos enfants de regarder des émissions ou un feuilleton qui n'est pas fait pour eux ?
Faouzi
On est tombés très très bas
a posté le 25-03-2023 à 18:07
Je ne peux pas croire qu'un président, des ministres et tout le tralala censés travailler jour et nuit pour sortir ce pays de son marasme, pour attirer les investisseurs, pour assainir les finances publiques .... tous se réunissent pour décider du sort d'un feuilleton... non, nous sommes tombés beaucoup trop bas... comme si eux etaient majeurs et sages et nous nous sommes mineurs et on attend leur décision !!! Peut on leur dire de faire leurs boulots pour lesquels ils nous coûtent déjà trop cher sans vraiment pas de résultat et qu'ils laissent ces histoires aux connaisseurs (sociologues et artistes)?
Fares
Mahzala
a posté le 25-03-2023 à 17:55
A l'aube d'un effondrement du pays et d'une possible mise sous tutelle de la Tunisie (lire colonisation), Kaisollah Zammour est scotché devant sa télé, armé de sa télécommande pour décider des feuilletons qui répondent à l'article 5 de son torchon du 25 juillet.

Réveillez tunisiennes et tunisiens.
Tunisienne
"Mala" Ministre
a posté le 25-03-2023 à 17:54
Heureusement que le ridicule ne tue pas. Sinon ça aurait été une hécatombe avec ces "ministres" et "cheffe de gouvernement"tous des tartempions et qui n'ont pas honte de s'afficher comme tels. Mala hala. C par eux que la Tunisie s'abîme chaque jour encore plus. Jereconnais a KS un seul : il sait repérer les tartempions et se servir d'eux pour nous écraser tous
MFH
Ministre incompétent.
a posté le 25-03-2023 à 17:26
Au lieu de consulter les spécialistes en la matière, notre Ministre préfère s'adresser directement à son chef direct comme si ce dernier était plus savant que tous les savants. A la place du Président, j'aurais déjà décidé de son limogeage, plutôt qu'étudier la question. Que de temps perdu !!!!
Romdhane
Incroyable !
a posté le 25-03-2023 à 17:08
Des ministres qui manquent de jugeote et qui n'arrivent pas à se mettre d'accord. On nous dit que le Président tranchera. On dirait que ce p'tit monde n'a pas été éduqué à la même échelle de valeurs.
C'est ce qui prouve que ce pays a été frappé de malédiction depuis 2011. Et ça continue malheureusement jusqu'à ce jour. Son élite est divisée, sclérosée. Il faut dire que cette élite est celle du Président. Elle n'arrive pas à voir clair, à distinguer entre ce qui convient et ce qui ne convient pas. Face au danger, elle reste immobile. Depuis 12 ans maintenant, cet immobilisme est le signe distinctif de l'Administration tunisienne.
Reste à savoir si cet immobilisme plaira au Président.

Un lecteur
On aura tout vu
a posté le 25-03-2023 à 17:04
Le président qui décide de ce que l'on doit voir ou pas, on aura tout vu dans ce pays sans boussole et dans cette société schizophrène qui refuse de voir la réalité crue qui le concerne
Be zen
INOUI et INVRAISEMBLABLE ! ! !
a posté le 25-03-2023 à 16:51
Le chef de l'état qui va décider du sort d'un feuilleton !
Je n'en reviens pas ! Un chef d'un état qui intervient pour décider de la diffusion d'une série télévisée.
Une première dans le monde !
On est où ?
Chez les fous ?
Chez les ignares ?
N'importe quoi !
Et personne ou presque ne s'offusque de cette mascarade ! ! !
J'ai vraiment envie de dire en ces circonstances que Ben Ali était un bienfaiteur, un mec bien et un être intelligent.
Il est URGENT d'arrêter cette ignominie.
Zarzoumia
Sinistre ministre
a posté le 25-03-2023 à 16:46
On marche sur la tête. On a allègrement franchit le ridicule.
C'est le deuxième persepolis ?
On est tous suspendus à l'appréciation de sa majesté. Il aurait une vision plus globale paraît il. Qu'il nous éclaire également sur la situation économique et les réformes qu'il compte mettre en '?uvre.
Ce ministre mérite la langue d'or, pour sa virtuosité du TAL7ISS.
Ahmed
Ah bon
a posté le 25-03-2023 à 16:20
J'arrive pas à croire cette information, tellement cela est grave.