alexametrics
Dernières news

Blocage de l’espace aérien tunisien les 29 et 30 mars

Blocage de l’espace aérien tunisien les 29 et 30 mars

 

 

Les techniciens de la navigation aérienne de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) observeront une grève de 2 jours les 29 et 30 mars courant engendrant ainsi le blocage des activités de l’espace aérien tunisien.

 

La décision de la grève coïncide avec l’arrivée des dirigeants des Etats arabes prenant part aux travaux du 30ème sommet de la Ligue arabe qui se déroulera en Tunisie le 31 mars 2019.

 

La grève est venue, en effet, en réponse au mutisme de l’autorité de tutelle face aux revendications des employés de l’OACA concernant notamment l’augmentation de la prime spécifique et la révision de la structure organisationnelle en vue d’optimiser les prestations de la navigation aérienne.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

skako
| 26-03-2019 15:38
Réquisitionnez l'armée nationale !

TMT
| 26-03-2019 13:23
Sinon, appel à l' armée nationale !
Sans discussion.

Citoyen_H
| 26-03-2019 13:21
prêts pour la démocratie.

"Hahahaha, hahahha, hahahaha".
C'est le titre d'un roman de science fiction relatant l'histoire d'un peuple de crétins, ayant leur neurone solitaire plus gros que le ventre.

@monia
"Si on laisse faire on sera la risette du monde entier"

Nous le sommes depuis presque huit ans.
La rampe de lancement de l'ignorance et de l'idiotie, est située à la basse-cour nationale du Bardo.
On ne pourra jamais faire d'un bourricot, un cheval de course.

Salutations



Habib
| 26-03-2019 12:14
Je reprends ici le commentaire que j'ai fait sur le site d'un autre journal en ligne, en rappelant que face a une situation pareille , l'ex-President americain Ronald Reagan avait decide le licenciement de tous les aiguilleurs du ciel qui observaient une greve qui a bloque le trafic aerien aux USA, et les avait fait remplacer par des militaires .
A bon entendeur , salut.

Open-Sky
| 26-03-2019 10:16
Ils ont réussi à tuer le patriotisme en nous !
Par ce genre d'agissement irresponsables certains vont finir par nous faire haïr notre propre pays.
Le gouvernement Tunisien n'a aucune considération envers les Tunisiens Résidant à l'étranger, ils nous considèrent comme une vulgaire vache à devises et rien de plus.
Tous ce que nous demandons depuis plus d'une décennie est la signature de la convention sur l'Open-Sky pour qu'on puissent rentrer chez nous assez régulièrement comme nos frères Marocains.
Non seulement ils d'abstinent à ignorer nos revendications, mais voila qu'ils ferment l'espace aérien.
Wallahi karrahtouna fi Tounes

monia
| 26-03-2019 09:52
jeux de gamins; comportement irresponsable. Si on laisse faire on sera la risette du monde entier

Chawki
| 26-03-2019 09:16
UGTT = Union des Grands Traitres de la Tunisie

SBL
| 26-03-2019 09:10
C'est criminel d'avoir choisi cette date si importante pour bloquer l'espace aérien du pays.
Ce choix est bien entendu prémédité.

stuc
| 26-03-2019 08:59
bravo!encore une bonne raison pour les investisseurs et les touristes de visiter la tunisie ,terre d accueil!

le déçu
| 26-03-2019 07:19
IL est urgent que l'ugtt prenne ses responsabilités et mette fin à ces gréves tournantes et diverses d'harcélement en tenant compte des des possibilités du pays.Quant au gouvernement il lui revient de prendre ses responsabilités en réprimant tout entrave à la production et au travail.L'etat d'urgence que vit le pays doit lui permettre d'interdire toute gréve.Les droits constitutionnels ne pourront être exercés qu'une fois la situation économique er sécuritaire rétablie

A lire aussi

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie),

19/08/2019 10:27
0

Ces faux sondages sont utilisés pour donner l’impression que tel ou tel candidat est favori pour la

19/08/2019 09:37
1

Abdelkader Bouslama, membre du bureau national de l'Union des universitaires chercheurs tunisiens

19/08/2019 09:31
0

Première en Tunisie, une maison de presse lance un site de vérification des faits, communément

19/08/2019 08:00
10

Newsletter