alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 02:43
SUR LE FIL
Le cirque du nouveau parlement
Par Synda Tajine
14/03/2023 | 15:59
4 min
Le cirque du nouveau parlement

  

Souvenez-vous, l’ancien cirque... pardon parlement…ressemblait à s’y méprendre à une œuvre de Banksy, et pas n’importe laquelle. Son œuvre la plus chère à ce jour, dans laquelle il représentait le parlement britannique peuplé de chimpanzés. L’image résume parfaitement les années parlementaires qui se sont écoulées en Tunisie.

 

La dissolution du parlement en 2021 était donc ce plaisir coupable semblable à celui que vous éprouvez lorsqu’une personne qui vous énerve se casse accidentellement la gueule en trébuchant dans la rue. Vos bonnes manières et vos valeurs vous disent d’être désolés pour elle, mais vous vous en réjouissez intérieurement.

La dissolution du parlement en 2021 nous avait soulagé de singeries interminables où des élus du peuple, payés avec les deniers du peuple, se foutaient allègrement de la gueule du peuple, en direct à la télévision. Le peuple a tendance à avoir la mémoire courte, souvenez-vous des insultes, des agressions physiques, des revirements de derrière minute dans le vote de lois cruciales pour le pays. Souvenez-vous des plénières reportées pour absence de quorum et des projets de loi enterrés alors qu’ils sont attendus depuis des années. Souvenez-vous aussi des votes qui se tiennent à des heures tardives de la nuit, pendant que le peuple dort, et des marchés, des ententes et des accords qui servaient plusieurs personnes, mais pas le peuple.

Les propos sexistes, misogynes et violents, les députés qui venaient en casque faire leur show, ou organisaient des soirées pyjama dans l’enceinte du parlement. Ceux qui négociaient leurs primes alors que vous dormiez à poings fermés. Ceux qui tenaient des propos violents, ceux qui insultaient, pas seulement l’intelligence du peuple, mais aussi tout ce pourquoi il croit et toutes les valeurs qui font qu’il a naïvement voté pour ces gens-là.

Face caméra, le jeu politique laissait place à l’intégrisme, à l’hystérie et à l’expression des égos les plus surdimensionnés. Les députés venaient régler des comptes entre eux mais aussi avec une partie du peuple.

Tous n’étaient évidemment pas à mettre dans le même sac et la vie parlementaire, avec ses singeries et ses rageantes pertes de temps, fait partie intégrante de l’expression de la démocratie dans ce qu’elle a de mieux…mais aussi de pire.

Comme nous avions écrit en juillet 2021, cette dissolution ne mérite pas d’être applaudie. Encore une fois, « bonnes intentions (peut-être), mais méthodes (très) foireuses ».

Mais ce qui a permis à plusieurs personnes ce jour-là et aujourd’hui encore d’applaudir cette dissolution, ce coup d’État, ce coup de force anti-démocratique, a été déclenché par ce même parlement. Ces mêmes singeries, filmées en direct au vu et au su de tous, ont été le déclencheur du projet putschiste du 25-Juillet.

 

Aujourd’hui, nous n’aurons pas droit à ce cirque, si cirque il y a. Vous voulez parier ? Les plénières ne pourront pas être décortiquées, critiquées et expliquées par les médias non estampillés pro-régime. Nous n’aurons pas la possibilité d’obtenir les réactions des élus sur le tas, ni de rapporter les travers et les transgressions qui, autrefois, se déroulaient au vu et au su de tous.

Comment ferons-nous alors pour savoir si ce nouveau parlement, fruit de l’immaculée conception, est meilleur que ses ancêtres ? Il faudra avoir la foi mes enfants.

 

Lorsque les animaux avaient chassé les humains, dans la Ferme des Animaux de Georges Orwell, ils avaient promulgué leurs « Sept Commandements » pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise. Ils avaient ainsi décrété que :

« Tout deux pattes est un ennemi.

Tout quatre pattes ou tout volatile, un ami.

Nul animal ne portera de vêtements.

Nul animal ne dormira dans un lit.

Nul animal ne boira d'alcool.

Nul animal ne tuera un autre animal.

Tous les animaux sont égaux. »

 

Au final, tous ces commandements ont été violés, bafoués et transgressés par ceux-là mêmes qui les avaient décrétés et il était impossible de distinguer l’animal de l’Homme…

Ce Parlement est encore un nouveau-né. Nous ignorons tout, ou presque, des débats, des votes, des marchés, des revirements et des transgressions qui auront lieu sous sa coupole dans les mois, ou années à venir. Si le bénéfice du doute lui est déjà accordé, une chose est sure cependant : dans ce Parlement, comme dans l’ancien, « tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres »…

 

 

Par Synda Tajine
14/03/2023 | 15:59
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Momo
Suggestion
a posté le 15-03-2023 à 11:12
Je suggère de ne plus parler de cirque mais de ra7ba ! C'est le lieux de rencontre des bouffeurs de foin.
Zend
Memoire courte
a posté le 15-03-2023 à 05:10
Madame. Vous avez la mémoire très courte.
Le cirque parlementaire , on l'a vu pendant 10 ans . Les trapéziste et les clowns sont chez eux..
Certain se pose des questions sur leur devenir. Imaginer Abir Moussi essayer dev vendre son casque et haut parleur.
Ghannouchi qui se promène dans la rue en tant que President dechu
( president d'un parti vidé)
Meme les journalistes pleurent . Ils sont au chômage. Plus rien à mettre sous les dents.

Toi même Synda tu auras du mal a écrire, pas parce qu'on t'empêchera d'écrire.
Car la seule source d'information sera ce que KS veut que tu saches.

Zarbout
La pensée unique est un Conte de fée de "Alice aux pays des merveilles"
a posté le à 10:29
Voilà un membre du parti nationaliste tunisien qui pratique la politique "'? plat ventre".
Retraite
Les
a posté le 14-03-2023 à 20:55
Les Nabaras ont commence
C est le titre de l article
Lenet
Le retraité
a posté le à 13:47
Vous êtes un petit minable. Retraité n'est pas une insulte. Vous ne risquez pas de devenir retraité vous puisque pour devenir retraité il faut commencer par travailler. Vous finirez votre vie chômeur et celibataire puceau.
Zarbout
Les nostalgiques ont commencé à se réveiller.
a posté le à 10:33
ras!
Naim
Tout doux, petite.
a posté le 14-03-2023 à 20:47
Du calme, petite, d'après le dessin à main levée. Les choses reprendront leur cours normal. Histoire d'éviter les éléments perturbateurs qui sont, malheureusement trop nombreux et nombreuses dans le bas domaine journalistique tunisien.
Libre
Calm Down minus
a posté le à 09:47
Du calme, minus, et pas besoin de dessin à main levée pour s'en apercevoir, c'est facile d'écrire ce qu'on veut quand on est anonyme...
Zarbout
Un nouveau facho déguisé!
a posté le à 22:16
ras!
NABIL
Rabbi Yoster: Dans ce cirque de Bardo..
a posté le 14-03-2023 à 20:20
on jouera de préference Chkobba et Noufi.. , on mangera Liblàbi M7ar7ar et on pétera très haut et sans contrôle avec des fenêtres fermées !
DHEJ
Oh non...
a posté le 14-03-2023 à 19:37
La Tunisie des animaux!
DIEHK : Anti koutab et ses pédo-criminels...
@DHEJ : Oh OUI OUI OUI !
a posté le à 09:08
La Tunisie des animaux! C déjà 1 honneur d'être surnommé "Animaux" !
Moi, j'écrirai que même le surnom "Animaux" Notre Tunisie ne le !!!).
Ainsi va votre monde d'1 nouveau genre de débiles mentaux qui regardent TOUS les jours depuis 12 ans leur Tunisie s'enfoncer dans la merdasse de gens incultes....mérite pas ?
Pardi, à cause de l'inculture général de tout 1 sous-peuple (même pas 1 peuple parce qu'ils ne connaissent pas la condition humaine dans ce pays d'incultes!).
La preuve même le + débile de la race humaine se permet 1 gâterie gravée dans son sub-conscient "héritage d'1 mauvaise conscience revancharde héritée des abus d'1 medeb pédophile durant sa tendre enfance dans 1 koutab
DHEJ
Bonjour DIEHK!
a posté le à 10:22
Quelles règles pour la vie des animaux!


A mourir de rire!
Fares
Positivisme logique
a posté le 14-03-2023 à 19:30
Selon cette école de pensée, les phénomènes non observés n'existent pas (pour simplifier). '?tant donné que les journalistes sont interdits au parlement et puisque l'information des employés de la chaîne du régime n'est pas fiable, on peut dire que les singeries n'existent pas et n'auront jamais lieu dans le nouveau "parlement" (faute d'observateurs objectifs). Mais aussi, on peut pousser l'argument un peu plus loin et affirmer que ce "parlement" n'existe pas. Je penche pour la deuxième option.
AMMAR BEZZOUIR
coupole?
a posté le 14-03-2023 à 18:39
Demande Ammar à son cousin Sakhafouna :
"C'est bizarre, pourquoi l'ARP a une telle coupole ?".

Sakhafouna lui réponda:
"As-tu déjà vu un cirque avec un toit plat ?"
Zarzoumia
Le peuple veut
a posté le 14-03-2023 à 17:46
On a eu un prélude qui annonce un spectacle aussi passionnant que le dernier. On a eu de l'action avec l'intervention de la police au sein de l'ARP. On a eu les manigances et la chamaillerie avec l'élection du président. On a eu le scandale avec l'interdiction faite aux journalistes. On a eu l'ignorance l'humiliation et la menace dans l'attitude du président. Tous les ingrédients sont là pour faire de ce nouveau cirque une réussite. Le premier jour était plus alléchant que le meilleur teaser hollywoodien.
On aura les clowns, les acrobates, les contorsionnistes, les dompteurs, les jongleurs. Tous ces bouffons du calife Kaîs premier seront là pour distraire le peuple car le peuple veut.
Lorsqu'un jour le peuple veut vivre,
Force est pour le Destin, de répondre,
Force est pour les ténèbres de se dissiper,
Force est pour les chaînes de se briser.
Lorsqu'un jour le peuple veut se distraire
Force est pour l'ARP et KS de le satisfaire
Lorsqu'un jour le peuple veut sortir de sa misère
Force est pour l'ARP et KS de détourner sa colère