alexametrics
lundi 08 mars 2021
Heure de Tunis : 06:46
SUR LE FIL
Le Maroc et l’Algérie vont démarrer incessamment la vaccination contre le Covid-19
13/01/2021 | 09:37
2 min
Le Maroc et l’Algérie vont démarrer incessamment la vaccination contre le Covid-19
 
La Tunisie est à la traîne sur le plan international et sur le plan arabe, la voilà maintenant à la traîne à l’échelle maghrébine. 
 
C’est que l’on peut dire quand on sait que le vaccin contre le covid-19 n’arrivera pas chez nous avant le mois de février 2021 dans le meilleur des cas.  
 
L’Algérie et le Maroc, eux, vont démarrer incessamment les campagnes de vaccination pour leurs populations. 
L’Algérie voisine est logistiquement prête pour l’opération de vaccination et elle a déjà fixé les régions prioritaires. Equipements, chambres de froid et de congélation sont fin prêts pour le stockage et la conservation du vaccin dont les premiers lots devraient arriver entre le 12 et le 13 janvier. 
 
A l’instar de plusieurs pays, l’Algérie a opté pour le vaccin russe Sputnik-V, mais pas uniquement. Le choix russe de l’Algérie s’explique par plusieurs raisons.  Spoutnik-V ne nécessite pas des lourdeurs logistiques pour un stockage sous très basse température, comme celui de Pfizer  et son prix est relativement bas aux environs de 30 dinars la dose. Mais il y a un autre élément qui a pesé lourd dans le choix des autorités algériennes, c’est la possibilité de fabriquer le vaccin localement. 
 
Précisons dans la foulée que l’Algérie a décidé de vacciner gratuitement sa population. 
 
Idem du côté du Maroc où la vaccination sera obligatoire et gratuite et où l’on a choisi plus d’un vaccin. Dans le royaume de M6, on a choisi le vaccin britannique d’AstraZeneca et le vaccin chinois de Sinopharm qui présentent tous deux plusieurs avantages comparativement aux vaccins européens. Les doses du vaccin chinois peuvent  être stockées à des températures oscillant entre 2 et 8 degrés, soit la température d’un congélateur.
 
Le vaccin de Pfizer (choisi par la Tunisie) doit  être conservé à −70 degrés, ce qui exige la mobilisation de super congélateurs spéciaux dans tous les points de vaccination à travers le pays. 
 
« Le vaccin de Pfizer/BioNTech n'est pas adapté au contexte africain. Vu les problèmes d'infrastructures en Afrique, il est impossible de stocker les vaccins aux températures requises, explique  Mamady Traoré de Médecins sans frontières à France 24, qui attend davantage d'autres vaccins, à commencer par celui du laboratoire AstraZeneca.
 
L’efficacité du vaccin d’AstraZeneca est inférieure (62 %) à celles des vaccins de Moderna (94 %) et de Pfizer (95 %), mais ce produit présente deux avantages majeurs pour les pays africains : sa température de stockage se situe entre 2 et 8 degrés et les doses sont beaucoup moins chères, entre deux et trois dollars par injection contre 25 au minimum pour les deux autres ».
 
Quant à la disponibilité, plusieurs médias marocains ont annoncé la disponibilité du vaccin d’AstraZeneca dès le 15 janvier.
 
R.B.H
13/01/2021 | 09:37
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Forza
Il faut être plus précis
a posté le 13-01-2021 à 13:01
D'abord le vaccin d'AstraZeneca est un vaccin européen. C'est une entreprise moitié suédoise, moitié britannique.
Concernant l'Algérie et le Maroc, c'est encore dans le domaine des annonces. Ils n'ont encore rien reçu.
Pour le vaccin russe Sputnik V, il faut aussi savoir les quantités. La Russie n'a pas la capacité de production et la plupart des quantités délivrées a d'autres pays sont plutôt symboliques. Déjà en Russie et malgré une vaccination sans attendre les résultats de la phase 2 et 3, ils n'ont vacciné que 800000 habitants pour une population de 140 millions, c'est peu et un signe de problèmes de production, d'ailleurs Poutine dans sans appel avec Angela Merkel pour le nouvel an, a demandé une coopération dans la production.
La stratégie du Maroc est plus sérieuse, D'abord Cinopharm et AstraZeneca ont présenté des résultats (Sputnik est opaque sur les résultats) et ensuite AstraZeneca a les capacités et est moins complexe coté logistique
Hassen Bahri
Reponse
a posté le à 15:09
Un article de merde. Les autres vaccins n ont toujours pas été approuvé par l UE et en Amérique du nord. Leur résultats sont largement inférieur et la tunsie a déjà un deal pour le stockage et le transport des vaccins avec L OMS et Pfizer /Bionet. Quand on est une dictature comme au Maroc ou en alegerie on n a pas de compte à rendre à la population on peut utiliser des vaccins qui n'ont pas été approuvé partout et dont l efficacité est douteuse. En Tunisie nos dirigents rendent des comptes et leur choix est de loin le plus raisonnable. L'OMS vient de louer la tunisie pour son efficacité et pour sa préparation pour obtenir le vaccin que tout le monde veut avoir.
Forza
Vous avez rasion
a posté le à 17:25
L'équipe de Mr. Louzir est très compétente et ils ont fait le bon choix. Cela dit, les gens sont impatients et font maintenant de la pression. Personnellement, je ne pense pas que Sputnik est une solution, même les serbes ne l'utilisent pas.
AstraZeneca est de l'autre côté un bon vaccin même si son efficacité est moindre. Il a été testé. Il est homologué en Grande Bretagne et va être homologuer en Europe. A mon avis une combinaison de vaccins est la meilleure solution. On peut utiliser BionTech/Pfizer et Moderna pour les gens vulnérables, les plus âgés et pour le staff de la santé pour assurer un maximum de protection et utiliser un vaccin comme AstraZeneca ou Janssen/Johnson&Johnson pour la vaccination de masse.
pit
Plus cons que nous, tu meurs
a posté le 13-01-2021 à 12:39
Quelqu'un a déjà vu un âne gagner une course hippique ? Le simple fait de vouloir instaurer un califat enTunisie répond à toutes les questions de dernier de la classe !
aldo
==== bonjour ST JUSTE
a posté le 13-01-2021 à 12:01
non seulement asséché mais ridmouna - YIHLIKHOUM les fils à danielle !
St Just!
Il fut un temps.....
a posté le 13-01-2021 à 11:21
Il fut un temps où la Tunisie occupait la première place. Depuis le retour de Ghannouchi on se trouve de plus en plus au fond d'un puit asséché et sans espoir de s'en sortir.
A4
Caisses vides !
a posté le 13-01-2021 à 10:50
Les affamés ont vidé les caisses.
Les saboteurs ont fermé les vannes.
Les fainéants ont arrêté la production.
Et les stupides ont voté pour des cons.
La Tunisie est un pays pauvre et en voie d'appauvrissement.
S'il faut un vaccin, c'est le vaccin anti-connerie-11 qu'il nous faut ... et à forte dose !!!
Guide de tourisme
Précision!
a posté le 13-01-2021 à 09:59
Ces laboratoires ont commencé leurs tests en Juillet/Août dans des pays où il y avait beaucoup de personnes contaminées. Ces pays comme le Maroc et l'Algérie devenaient de ce fait prioritaires pour l'octroi du vaccin.
'? l'époque la Tunisie figurait sur la corona safe country list!
aldo
==== LA TUNISIE A DEMAREE ====
a posté le 13-01-2021 à 09:50
la recherche pour acheter (( LIKRIM MTAALLAH )) des vaccins contre le covid 19 -- LIVRABBLE à la discrétion du BIENFAITEUR .. ALLAH LA IBERIKLIK YA ghanouchien avec ta SECTECHIENS , vous avez ruinés le pays .
Patriote
Répoubellique islamique de Ghanouchistan
a posté le 13-01-2021 à 09:47
On devient maintenant la risée du maghreb et de l'afrique....La merdulation a mené tout simplement la Tunisie à une répoubellique islamique pourrie mafieuse pauvre misérable et fainéante de Ghanouchistan