alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 05:24
Dernières news
Tunisie - Le gouvernement condamne fortement les propos de l'ancien ministre de l'Intérieur
05/05/2011 | 1
min
{legende_image}

Les déclarations de Farhat Rajhi, président du Haut comité des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, diffusées, mercredi, sur Facebook, au sujet de la période durant laquelle il avait occupé le poste de ministre de l'Intérieur, ont provoqué de fortes réactions, dans les milieux politiques.
Le gouvernement provisoire a qualifié ces propos "de graves de la part d'un ancien haut responsable à un moment sensible où le pays a besoin de la voie de la sagesse et de la pondération".

Le responsable de la communication auprès du gouvernement de transition Moez Sinaoui a fait part, dans une déclaration à l'agence TAP, de l'étonnement du gouvernement des déclarations aussi graves de la part d'un ancien haut responsable et ancien ministre à la tête d'un ministère de souveraineté".
Il a expliqué que la gravité de ces déclarations se situe, en particulier, au niveau de "la propagation de fausses informations, ce qui suscite le doute, porte atteinte à l'ordre public et manipule les sentiments des citoyens".
Il a ajouté que ces déclarations ont été faites par un responsable "soumis au droit de réserve" et sont de nature à alimenter les sentiments régionalistes et porter atteinte au prestige de l'institution militaire qui bénéficie d'un consensus national total.

05/05/2011 | 1
min
Suivez-nous