alexametrics
vendredi 31 mai 2024
Heure de Tunis : 00:01
SUR LE FIL
Arrestation de Riad Ben Fadhel : les explications de son avocat
15/11/2023 | 09:08
3 min
Arrestation de Riad Ben Fadhel : les explications de son avocat

 

Mohamed Ali Ghrib, avocat du militant et coordinateur général du parti Al Qotb, Riad Ben Fadhel, est revenu, mercredi 15 novembre 2023, sur l’arrestation de son client, la veille, à l’aéroport de Tunis-Carthage alors qu’il rentrait de voyage. 

Dans une intervention sur IFM, Me Ghrib a avancé, au micro de Borhen Bssais, que Riad Ben Fadhel avait été auditionné, hier, au sujet d’une affaire investiguée des années plus tôt par brigade de lutte contre les crimes économiques.  

Après son interrogatoire, sur demande de la Garde nationale, le parquet a décidé de le placer en garde à vue. Une décision erronée et incompréhensible pour Me Ghrib car, selon ses dires, son client peut avancer tous les éléments qui étayent sa déposition. 

Les questions qui lui ont été posées étaient d’ordre financier et sa garde à vue a été décidée conformément aux dispositions de la loi contre le blanchiment d’argent, selon Me Ghrib. La durée de la garde à vue de Riad Ben Fadhel est donc de cinq jours.

 

Sans confirmer ni infirmer la version de l’ancien ministre des Domaines de l’État sur le motif de l’arrestation de Riadh Ben Fadhel, l’avocat a indiqué que l’affaire des véhicules du clan Zine El Abidine Ben Ali acquis par son client après la révolution avait été abordée il y a de cela plusieurs années et encore une fois récemment.   

Mardi, l’ancien ministre Hatem El Euchi a laissé entendre sans le nommer, dans un statut sur sa page Facebook, que Riad Ben Fadhel avait été arrêté dans le cadre de cette affaire de voitures de l’ancien président de la République. 

Selon M. El Euchi, "le chef d'un parti populairement faible" a acquis sept des voitures les plus puissantes appartenant à la famille Ben Ali pour un montant dérisoire fixé par un expert en 2012 après que les véhicules ont été mutilés. 

L’ancien ministre a expliqué, dans son statut, que l’acquéreur, en l’occurrence Riad Ben Fadhel, avait acheté le lot à 135.000 dinars alors qu’il valait 1,5 million de dinars.

« En 2015 J'en ai parlé et exposé les faits dans les médias et j'ai même évoqué le sujet, encore une fois, il y a de cela quelques semaines, mais en vain. Aujourd’hui j’ai appris que l’acquéreur a été arrêté, mais je ne sais pas s’il l’a été dans le cadre de cette affaire ou d’autres. Espérons qu’il sera innocenté, car l’acquéreur a le droit de tirer des bénéfices, mais pas dans un contexte de collusion ou d’abus de pouvoir ».

La veille, après l’arrestation de Riad Ben Fadhel, son parti Al Qotb a publié un communiqué condamnant « les pratiques rappelant la dictature de l’ancien régime ». Il a affirmé sa « solidarité absolue » avec son coordinateur général et a appelé tous les partis et organisations à faire face à « la répression et à persécution des opposants afin de les faire taire et les terroriser ». 

 

N.J 

15/11/2023 | 09:08
3 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
C'est l'esprit de butin qui a prévalu
a posté le 16-11-2023 à 06:14
Il y a eu des connivences et des pots-de-vin pour que le butin soit partagé distribué pêle-mêle comme le faisaient les mercenaires et les bandits qui subtilisaient les biens des voyageurs un certain temps révolu selon les films de cowboys et westerns.
Pour l'anecdote ghanouchi criait haut et fort lors des reunions propagandistes de nahdha dans la coupole d'el menzah et ce afin de distribuer les terres agricoles domaniales comme s'il s'agit de ses terres personnelles et lui appartenant ou appartenant à sa secte de nahdha, alors que ces terres dites domaniales sont la propriété propriété du tunisien.
Donc tout leur appartenaient tant les biens, les réalisations et les acquis de la Tunisie, que même les recrutements anarchiques effectués dans la fonction publique et que cela soit à Tunis pour muter de résidence du sud vers Tunis et utiliser les migrés et recrutés n'importe comment pour les propagandes électorales de ghanouchi qui a déjà préconisé et planifié cette manigance sur avis de ses commanditaires qui avaient racceuilli la secte nahdha à Londres en soi-disant réfugiés politiques et ce entre 2006 et 2011, ghanouchi s'en chargea par la suite d'organiser chaque week-end des réunions onéreuses de propagandes à Hammamet pour que les corruptions et les lavages de cerveau destinés à la haine et à la vengeance improvisées au peuple tunisien soient accomplis selon les directivescde leurs commanditaires dont le souci de ces derniers est d'avoir une situation stratégique de choix en tunisie et puis d'aspirer dans la foulée à la saisie du pétrole libyen après avoir installés lesdits traitres au pouvoir en Tunisie.
J.trad
Ce monsieur a acheté des voitures ,pas des bombes nucléaires
a posté le 16-11-2023 à 01:24
Il faut éduquer les citoyens en mettant en valeur les versets coraniques où Dieu qualifie l'argent (zinatou'lhayet )et aussi (fitna wal fitnatou mina 'chaytan) ,lorsque dés l'enfance on inculque au citoyen cette morale ,qui est censée arracher en lui le germe de la cupidité ,cela dit il faut rappeler que les milliardaires meurent et la fortune se casse grâce aux héritiers .
Alya
C est le problème des biens confisques
a posté le 16-11-2023 à 00:18
Le président vient de reprendre cette histoire de maison saisie à hammamet et acquise par un homme d affaires pour une sommes de 2 millions de dinars puis revendue à une personne du golfe pour une somme de X millions? Personnellement, je pensais qu il s agissait d un fake de Facebook ? Mais l histoire serait vraie . Je pense que toutes les personnes ont acquis des choses en deçà de leur valeur , seront rappelles communistes ou pas
SALIM
NEJIB DZIRI A DIT SUR HANNABAAL TV (ET SOUS SA RESPONSABILITE EXCLUSIVE.)
a posté le 15-11-2023 à 21:43
IL (ce n'est pas NEJIB ) a acquis 7 VOITURES POPULAIRES, 3 yakhts (populaires), 5 VILLAS (populaires) et 2 societes. iL S'AGIT DE BIENS CONFISQUES.
Citoyen_H
@ Jilani SANS OUBLIER LES CUPIDES,
a posté le 15-11-2023 à 18:42
complexées, jalouses et g3arr S.Badi & S.Abbou, qui étaient disposées à vendre, une seconde fois, leurs âmes au diable, pour pouvoir acquérir quelques-unes des sublimes paires de chaussures ayant appartenu à la bourrique de coiffeuse, Leila Trabelssi !!!!
Ces années-là, furent celles où les charognards et les affamés de la république, s'en donnèrent à coeur joie sur l'ensemble des biens de valeurs "appartenant", tout compte, à la NATION.
Ils achetèrent tous leurs accessoires pour une bouchée de pain.
Les prix furent intentionnellement très largement sous-estimés, de façon à ce que les membres de la cour des miracles, les bagla-liha, puissent concrétiser, leurs fantasmes de crève la faim.
Les saltimbanques qui kidnappèrent le pouvoir en 2011, auraient pu se démarquer de leurs prédécesseurs à qui ils ne firent aucun cadeau, en offrant l'ensemble des fioritures ayant appartenu à Leila, à de modestes personnes, qui, même dans leurs rêves les plus fous, n'auraient jamais pu acquérir ce genre d'articles.
Je trouve que tous ceux qui participèrent à cette orgiaque mise en scène, doivent rendre des comptes à la société civile !!

Kalik, il n'y a pas plus honnêtes que nous dans tout l'univers !!!!
Hahahahaha, hahahaha, hahahaha, baba 3ane'dou bou8 !!!!!!


Alya
Rrponse citoyen H
a posté le à 12:12
Oui apparemment , nous n avons eu droit qu au folklore bottes LV etc .. Le reste a été partagé discrètement entre eux . Ils étaient tous copains
SALIM
INDEPENDAMMENT DU VOLET JUDICIAIRE.
a posté le 15-11-2023 à 15:07
La question devra etre examinée sur le plan moral et patriotique.

1-Aucun des présents n'a eu le minimum d'intelligence pour poser la question sur le ressort des 7, ou 4 voitures acquises par R.B.F. Je ne pense qu'il les a déposé à la CASSE.

2-Surement il les a vendues, et les TUNISIENS ont droit à connaitre LE PRIX DE VENTES, car il les a achetés auprès de l'ETAT TUNISIEN et non auprès d'UN PRIVE.

3-L'argument de l'avocat qui declare que son client n'a pas reçu 3 OU 4!!!!(il ne sait pas le nombre exact!!!) ne tient pas debout car ,et d'après l'EX.MINISTRE LE PRIX D'UNE SEULE VOITURE DEPASSE DE LOIN LE PRIX PAYE POUR 7 VOITURES.

4-L'argument quant à la 'légalité' de la TRANSACTION ne tient pas debout , car de quelle légalité vous parlez, et de quelle justice de la DECENNIE NOIR. NON , il n'y avait pas de justice, mais il y avait UNE MAFIA DANS LES PALAIS DE JUSTICE. ET N'OUBLIEZ PAS QUE LE PRESIDENT DE LA COUR DE CASSATION EST ACCUSE DE TRANSACTIONS DOUTEUSES DE BIEN IMMOBILIERS!!!!.

5-LA QUESTION EST SIMPLE : LE PRIX d'acquisition refletera t il le PRIX REEL OU NON. Et c'est les experts HONNETES ET SINCERES qui trancheront. ET POUR COMBIEN A T IL VENDU LES BIENS ACQUIS. Et s'il y a une DIFFERENCE TRES EXCESSIVE ET NON JUSTIFIEE, dans ce cas , soit le vendeur A ETE DUPé (et c'est CRIMINEL car il s'agit d'un bien DES TUNISIENS), ou soit le deuxiéme ACHETEUR qui a été DUPé, ce que je DOUTE TRES FORT.
Jilani
Ce ne sont pas des opposants, ce sont des voleurs
a posté le 15-11-2023 à 11:39
Chacun a eu sa part après 2011, les islamistes, les gauchistes et les soi-disant élites du pays et les syndicalistes pourris. Hamma qui n'a jamais travaillé roule sur une 4*4 !!!
takilas
Et les pots-de-vin
a posté le à 06:43
Et les connivences et les corruptions...tout appartenait à nahdha du nord au sud de l'économie jusqu'aux finances de la Tunisie.
Abir
quelle discipline de haine contre les opposants
a posté le 15-11-2023 à 10:36
La mafia aussi quand, on met les sales et les propres dans le même panier , pour salir tout les opposants et là, ce n'est pas tout à fait innocent! Le règle de jeu: celui qui fait ,paye et personne ne paye les erreurs de l'autre ! Un jour ks sera un opposant, vous allez aussi le nommer un corrompu ?! arrêtez de faire les excès des ailes! Personne n'est éternelle où qu'il soit
SALIM
SALIM L'A BIEN DIT SUR L'ARTICLE DE B.N 'Les chaînes nationales de nouveau ouvertes aux prisonniers de la Mornaguia'.
a posté le 15-11-2023 à 10:34
SALIM a écrit:

SALIM

AUJOURD'HUI JOURNEE NATIONALE DES AVOCATS CHEZ B.N ET DEMAIN AUSSI.
a posté le 14-11-2023 à 19:18

On a eu A.N.CHEBBI, de bon matin, SAMIR DILOU, AHMED SWAB, ASLAN BENRJEB président de la CONECT mais aussi AVOCAT et patron d'une société d'avocats. Et maintenant DALILA. Et demain aussi, puisqu'il y aurait l'audition du juge ANAS HMAIDI, président de l'AMT par le juge d'instruction du KEF.

Et oui ,et ça a commencé très tot avec l'avocat de RIADH BEN FADHL. Et il y' aura d'autres.
NE QUITTEZ PAS B.N!!!
Linoucha
Camarade
a posté le 15-11-2023 à 10:33
Eh bien camarade s'est révélé juste un slogan ni plus ni moins 7 voitures pour un communiste n'allez pas chercher ailleurs c'est dans notre pays et où les slogans ne manquent pas et où l'hypocrisie est chose courante
SALIM
ET ILS PRETENDENT S'OPPOSER A KAIS SAIED!!!!
a posté le 15-11-2023 à 10:25
MAIS POURQUOI?

REPONSE : pour acheter SES VOITURES POPULAIRES!!!
Sherlock Homss
Les scoops à longueur de journée, ça finit par lasser
a posté le 15-11-2023 à 10:23
Attention de ne pas donner l'impression, au travers de ce type d'interpellation, et par des informations style "scoop" sur les arrestations quasi quotidiennes qui se succèdent ces derniers temps, sans doute justifiées par des soupçons de malversations, de vouloir entretenir un "état d'urgence permanent" anxiogène.
Parce que le tunisien, empêtré dans ses problèmes quotidiens, lassé de l'inflation galopante et la chèreté du coût de la vie, de la difficulté de se loger, de s'habiller, d'éduquer ses enfants, exaspéré par une utilisation de plus en plus chaotique des moyens de transport et surtout par une sécheresse persistante n'en a absolument plus rien à cirer et commence à s'en foutre éperdument.
Il attend surtout avec impatience, des "scoops" sur les solutions, même partielles, trouvées pour atténuer ses problèmes en attendant de les résoudre.
Ntc
La gauche tunisienne est pourrie.
a posté le 15-11-2023 à 10:22
Voilà l'amère réalité de la gauche tunisienne. Ce sont tous des ripoux. Pour eux et pour presque toute la classe politique tunisienne, la démocratie est un moyen de s'enrichir, de profiter des biens du peuple. Eh bien tout ça est fini. Y aura une vraie démocratie, où la loi s'appliquera à tout le monde
SALIM
SALIM L'A BIEN DIT SUR L'ARTICLE DE B.N 'Aresstation de Riad Ben Fadhl'
a posté le 15-11-2023 à 09:35
SALIM a écrit:

SALIM

MOI JE NE SAVAIS PAS QUE FEU BEN ALI DETENAIT 7 VOITURES POPULAIRES!!!
a posté le 15-11-2023 à 08:51

Hier, j'ai lu un article sur MOSAIQUE en Arabe ,dont le titre :

HATEM EL EUCHI : 7 VOITURES DE LUXE DE BEN ALI ONT ETE ACHETEES PAR UN PRESIDENT D'UN PARTI POUR 135 MILLE DINARS.
14/11/2023 21H:21 mn
Cet article relaie un STATUT DE H.E.E, dont extrait (TEXTO):

'L'ancien ministre des Domaines de l'?tat et des Affaires Foncières, Hatem EL EUCHI, a révélé dans un article de blog sur son compte Facebook officiel aujourd'hui, mardi 14 novembre 2023, que « le chef d'un parti faiblement populaire, en 2011, a acquis sept voitures de luxe ayant appartenu à la famille de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali, pour un montant de 135 mille dinars, après qu'elles ont été délibérément vandalisées de l'intérieur, confirmant que le prix des sept voitures dépassait 1,5 million de dinars à ce moment », a-t-il déclaré.'

ET H.E.E continue dans son statut (TEXTO) :

'Aujourd'hui, j'ai entendu l'histoire de l'arrestation de l'acheteur. Nous ne connaissons pas si à propos de ce sujet ou à propos d'autres sujets'.

Et comme disait CHAHRAZED à CHAHRAYAR : ORBOT BI SEHM (reliez par une fleche)

ET ILS VEULENT S'OPPOSER A KAIS SAIED!!!!!.
Mbs
Opposant
a posté le 15-11-2023 à 09:30
L'opposition tunisienne est une Mafia