alexametrics
dimanche 04 décembre 2022
Heure de Tunis : 15:48
A la Une
Après une leçon d'histoire à minuit, Kaïs Saïed assure la réussite de la consultation
21/03/2022 | 01:05
3 min
Après une leçon d'histoire à minuit, Kaïs Saïed assure la réussite de la consultation

 

Le président de la République Kaïs Saïed a prononcé ce lundi 21 mars 2022, à minuit, un discours adressé au peuple tunisien, à l’occasion du 66e anniversaire de l’Indépendance et à l’issue des travaux du conseil des ministres.

 

Le président de la République a affirmé qu’il devait s’adresser au peuple ce matin, sauf qu’il devait reporter son discours à cause des travaux urgents du conseil des ministres, soulignant que ce conseil avait abouti à l’adoption de trois décrets importants, à savoir, les décrets relatifs à la réconciliation pénale, la création des sociétés citoyennes et la lutte contre la spéculation.

 

Le président de la République est revenu sur l’indépendance de la Tunisie, rappelant que plusieurs martyrs sont partis pour rétablir l’indépendance de la Tunisie. Il a ajouté que cette indépendance n’était pas chose aisée, précisant que la construction de la Tunisie avait duré pendant des décennies.

 

Il a poursuivi en affirmant que personne ne pouvait remettre en cause les réalisations accomplies durant cette période, plus particulièrement sur le plan social et économique, soulignant que le volet politique n’avait pas suivi cette évolution. Kaïs Saïed a continué dans son récit historique, rappelant la période Ben Ali et les dépassements enregistrés durant son règne ainsi que la prolifération de la corruption. Une ère ayant conduit à la révolution de 2011, qui fût détournée par les partis ayant pris le pouvoir par la suite afin d’assurer la transition démocratique.

 

Kaïs Saïed a indiqué qu’après son élection à la tête de l’Etat, il avait tenté de rapprocher les points de vue et adopter une politique consensuelle, sauf qu’il était surpris par les complots et les manigances, outre les nouvelles alliances. Il a ajouté que la crise du Covid et l’échec de la gestion de la pandémie avaient nécessité son intervention, soulignant qu’il avait activé l’article 80 de la Constitution pour sauver le pays. « Les Tunisiens se sont réjouis des décisions annoncées le 25 juillet, mais certains étaient déçus par la suite lorsqu’ils n’avaient pas réussi à obtenir des portefeuilles ministériels. Ils ont, donc, revu leurs positions en criant au coup d’Etat ».

 

Le chef de l’Etat est revenu sur la consultation électronique qui s’est achevée ce soir, assurant qu’elle constitue le premier jalon du dialogue national. Kaïs Saïed a considéré que cette consultation était réussie, malgré les obstacles et les entraves et constitue une première dans l’histoire de la Tunisie.

Évoquant des complots et des personnes conspirant contre l'intérêt de l'Etat, le président a affirmé, durant son discours, que l'indicatif téléphonique de la Tunisie +216 avait été modifié et transformé par l'indicatif +212 par des saboteurs afin d'empêcher les participants de répondre aux questions de la consultation.

 

« Après cette consultation, un dialogue sera établi pour récolter les différents points de vue. Une commission sera, donc, créée pour synthétiser toutes les données et les traduire en un texte de loi définissant le nouveau régime politique. Ce texte sera soumis au référendum le 25 juillet », insiste le chef de l’Etat.

 

S.H

21/03/2022 | 01:05
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Mon.
Comment
a posté le 22-03-2022 à 19:28
Je suis d'accord pour dire que l'istichara a été une réussite, car dans ce pays où la plupart des gens n'ont pas où ne savent pas manipuler l'ordinateur, 7% n'est pas exact puisque beaucoup m'ont raconté n'avoir pas pu accéder au site pour probablement des problèmes techniques.
Abir
Président haineux
a posté le 21-03-2022 à 20:09
On ne veut plus vous voir, tellement vous avez que la haine dans vos yeux et votre visage ! Vous n'avez pas l'allure et la prestige d'un président de la république! Un président doit aimer son peuple et honorer son pays et ses fêtes nationales et toute son histoire positive et négative !
Abir
Paix à L'âme de notre gra Zaiem Bourguiba et vive la Tunisie
a posté le 21-03-2022 à 18:23
Si vous ne croyez pas à l'indépendance de la Tunisie ! Franchement , mettre le drapeau Tunisien de votre côté , c'est de la hypocrisie !
Fares
Oups he did it again
a posté le 21-03-2022 à 15:54
Je commence sérieusement à penser que Saïed est un vampire. Il ne se déplace qu'au milieu de la nuit, il travaille toujours dans des chambres obscures et si vous avez encore un doute regarder sa peau claire et ses dents.

Aucun respect pour ceux qui ne respectent pas mon pays et sa fête nationale, sans exception.
Mansour Lahyani
Il ne faut pas croire S. H. sur parole !!
a posté le 21-03-2022 à 15:26
Ce type n'assure vraiment RIEN ! Il ne faut pas croire S. H. sur parole : son mauvais français non plus ne passe pas...
Hamza Nouira
Blah blah blah
a posté le 21-03-2022 à 14:00
Le mec est en plein délire....
Avec un discours a minuit ..! .

Les pauvres qui le soutiennent sont déjà au lit pour se lever et gagner de quoi manger ya Si KS!

Donc a qui s'adresse t'il
Mais c'est quoi cette manie de trouver de nouveau élément pour abreuver son maintien au pouvoir....
Ne connait il pas le proverbe qui dit "qui cherche des excuses s'accuse".

Vraiment on est mal barré avec ce type.
Et c'est quoi cette histoire a dormir debout du +212 mdrrrr

On voit qu'il ne sait plus quoi dire.
Grendizer
comment
a posté le 21-03-2022 à 13:41
Est ce quelqu'un peut téléphoner à Kim jong on pour venir mettre la Tunisie sur la voie pendant 2 semaines puis il rentre chez lui , il y en a marre de ces politiciens de merde
Petit x
Toujours rien sur l'économie et finances ?
a posté le 21-03-2022 à 13:32
TOUIR ELLIL, persiste et signe. Il régurgite les mêmes slogans sans se soucier de l'état catastrophique de l'économie et des finances du pays ?

Pire encore, il remet le couteau dans la plaie en ce qui concerne les institutions internationales de notation en les qualifiant de nouveau "d'Ommahatekoms Essannafates" ?

Malheureusement, il est écrit quelque part que la Tunisie est condamnée à subir la cupidité des charognards de tout bord; Khouanjias & co (en tête) et la folie des grandeurs de K.Saeid qui ne rate aucune occasion pour se référer au saint coran et à la miséricorde d'Allah et de rappeler aux tunisiens qu'il n'a de compte à rendre à quiconque en dehors de Dieu (à l'écouter dans ce registre on dirait que plus khouanji que lui tu meurs).
Il se prend pour le messie du 21 unième siècle; envoyé par Dieu pour sauver la Tunisie.

Je trouve personnellement qu'il n'est pas loin du pauvre KADDAFI dans sa vision du monde et de son positionnement sur l'échiquier géopolitique dont les conséquences ne seraient autres que ce qu'a subi la Libye en l'occurence un isolement total et une destruction à la clef !


Hamza Nouira
@petit x
a posté le à 14:03
Quand on se réfère au Coran.... La moindre des choses c'est de l'appliquer à soi-même....
Mais tout le monde ainsi que abir moussi se réfère au Coran et au hadith quand ça les arrange. Histoire de dire que je suis musulman....

Enfin, un islam à la carte...

Comment appelle t-on tous ces gens?

Des mounef9ines.

La messe est dite.
AJIB
Sonderbar ! Etrange! Strange! 3Ajib !
a posté le 21-03-2022 à 13:32
Je n'ai jamais entendu parler d'un président, qui s'adresse à son peuple, le jour d'une fête nationale, à minuit avec un discours !!

Ich habe noch nie von einem Präsidenten gehört, der sich an einem Nationalfeiertag um Mitternacht mit einer Rede an sein Volk wendet!

I have never heard of a president addressing his people on a bank holiday at midnight with a speech!

¡Nunca he oído hablar de un presidente que se dirija a su pueblo, en un feriado nacional, a medianoche con un discurso!

Non ho mai sentito di un presidente che si rivolge al suo popolo in un giorno festivo a mezzanotte con un discorso!
Hamza Nouira
@Ajib
a posté le à 14:04
C'est quoi cette nouvelle manie d'envoyer des commentaires en multilingue....

Vous vous prenez pour Google Translate ?

Apparemment hak tla3t 3ajib bel7a9!
Carthage
Mdrrrr
a posté le 21-03-2022 à 12:43
Brabi celui qui a compris un truc qu il nous k explique
Warrior
No Dictator, no Cry ...........................................
a posté le 21-03-2022 à 12:18
it's time to quit.
GET OUT .... NOW !!!
Tunisino
La fuite vers l'avant
a posté le 21-03-2022 à 12:13
La fin de Saied est désormais connue, il se terminera dans la poubelle de l'histoire. Quant à la Tunisie, elle continuera à souffrir tant que des idéologues détiennent le pouvoir. Aucun espoir tant que les centristes modérés sont des spectateurs.
chanfara
Pourquoi à minuit ?
a posté le 21-03-2022 à 11:45
Pourquoi faire un discours aussi tard ? à part parler aux démons de minuit ?
Il y'a des efforts à faire côté communication.
Fares
Les démons de minuit
a posté le à 16:11
S'agit-il de ces démons?

https://tinyurl.com/6e9wm9f7

Mais, comme le montre ce vidéo clip, ceux qui fréquentent les démons de minuit risquent de mal finir.
Zenobie
Le délire continue...
a posté le 21-03-2022 à 10:17
L'endroit d'où KS a parlé est porteur d'une forte symbolique : il s'agit de la galerie des Beys. D'ici à penser qu'il se prend pour un bey, il n'y a qu'un pas.
Quant au soi-disant "succès" d'une consultation électronique qui n'a même pas réuni autant de personnes que ses aficionados du 1er tour (620 000), qu'en dire sinon que c'est une vaste farce de considérer cela comme le début d'un "dialogue national" ?
Sémite
Logorhée
a posté le 21-03-2022 à 10:14
Il parle trop "Ech ya7ki ya bou galb"
Hamza Nouira
@Sémite
a posté le à 14:09
Mdrrrr. Excellent commentaire. J'ai bien ri... Ya3tik essaha Sémite :)

Le dramaturge de l'antiquité Sophocle a dit :
"Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre".
Arbitre
Le bât blesse en politique.
a posté le 21-03-2022 à 10:13
J'ai suivi attentivement son discours et j'en ai retenu 3 axes prioritaires,qui aident à cerner la personnalité de Mèwlènè el Emir Kais Saied:

-Parti communiste.
-Fable du corbeau et le renard .
-Trahison de RG qui après avoir accusé NK deviennent 2 amis intimes.

Après avoir reconnu que la Tunisie indépendante avait réalisé de gros progrès en matière d'économie et de droits sociaux durant les décennies 60-70,il a mis l'accent sur le politique où aucun progrès n'a été fait aussi bien durant la période pré-révolution du 17 Décembre 2010 que post révolution;
D'habitude avare en citation explicite de noms de personnes ou de partis,il n'a pu s'empêcher de citer le parti communiste pendant longtemps interdit et qui n'eut son visa qu'en 1981,puis citant Bourguiba accusant son premier ministre Mohamed Mzali en 1984 d'être le renard de la Fable de La Fontaine mais que lui,Bourguiba,président à vie (jouant le rôle de corbeau) avait bien pris soin de manger tout le fromage ne laissant que les miettes et enfin plus près de nous le deal contracté entre Nahdha et Kalb Tounèss pour former la majorité ,avec au passage un Rached Ghanouchi et un Nebil Karoui devenus deux intimes après que le premier eût accusé le second de malversations durant sa campagne.
Abidi
Leçons
a posté le 21-03-2022 à 10:10
Et bien mr qu'avez-vous à dire contre, je pense qu'il a parlé de faits et réalités incontestables et que des partis politiques font tout pour que le chaos soit maître vu leur implication dans des méfaits dont ils ont peur de payer les frais, enfin le président ne savait pas que vous faisiez partie de ceux qui ont suivi son discours c'est pour quoi il a donné ce qui vous a semblé une leçon d'histoire et que tout président donnait lors de la fête de l'indépendance