alexametrics
mercredi 05 octobre 2022
Heure de Tunis : 22:18
Dernières news
L’Etat n’a pas dépensé un sou pour la consultation nationale, selon Kaïs Saïed
21/03/2022 | 08:58
2 min
L’Etat n’a pas dépensé un sou pour la consultation nationale, selon Kaïs Saïed


Le président de la République, Kaïs Saïed, a signé dans la soirée de dimanche 20 mars 2022, trois décrets présidentiels sur la réconciliation pénale, les sociétés citoyennes et la lutte contre la spéculation. 
 
Il a, à l’occasion, évoqué la consultation populaire qu’il avait initiée en vue d’un dialogue national. Le locataire de Carthage a salué « un effort historique sans précédent fourni par le peuple dans les quartiers, les ruelles, les avenues, les champs, jour et nuit, et à l’étranger » et « en dépit des obstacles et des violences », notant que « l’Etat n’a pas dépensé un sou » et que tout a été réalisé « grâce à la volonté du peuple tunisien ». 
 
Revenant sur les décrets qu’il avait signés, il a déclaré, dans une vidéo diffusée par la présidence de la République, lundi 21 mars 2022 : « J’ai souhaité que la signature (des décrets) se déroule en ce jour sur la même table sur laquelle on avait signé le tristement célèbre Traité du Bardo et sur laquelle Habib Bourguiba avait signé la loi relative à la nationalisation des terres agricoles le 12 mai 1964 ».  
 
 
Conclu à Ksar Saïd, le traité du Bardo fut signé le du 12 mai 1881 entre le Bey de Tunis - Mohammed Sadok Bey – et le gouvernement français – représenté alors par le Général Bréart – instaurant ainsi le protectorat français en Tunisie.
 
« Je considère ces textes de loi comme une concrétisation des promesses que j’ai formulé depuis dix ans pour restituer au peuple tunisien et à l’Etat l’argent volé, tel que mentionné dans les décrets relatifs à la réconciliation pénale et aux sociétés citoyennes. La jeunesse au chômage est une richesse qui, une fois dotée des outils juridiques, peut réaliser plusieurs de ses rêves (…) Ces sociétés citoyennes permettront à la jeunesse de réaliser ses rêves d’emploi, de liberté et de dignité. En plus de ces deux textes, nous avons signé le décret sur la lutte contre la spéculation », a ajouté Kaïs Saïed.  
 
« En ce jour de fête de l’Indépendance, nous souhaitons non seulement concrétiser l’indépendance et la souveraineté de l’Etat à l’extérieur mais également la souveraineté du peuple dans sa patrie. J’espère que le peuple tunisien puisse grâce à ces textes concrétiser ce dont il rêve. Nous pavons la voie pour qu’il (le peuple, ndlr), puisse la suivre et concrétiser ses rêves en dépit des vagues de contestations que nous avons connu ces derniers jours », a-t-il poursuivi avant d’annoncer avec fierté que le nombre des participants à la consultation populaire avait dépassé un demi-million. 

 

N.J. 

21/03/2022 | 08:58
2 min
Suivez-nous