alexametrics
lundi 18 octobre 2021
Heure de Tunis : 06:23
A la Une
Allocution du président de la République : Rien ne va plus !
20/09/2021 | 21:31
1 min
Allocution du président de la République : Rien ne va plus !

 

A l’occasion de sa visite, le 20 septembre 2021, à Sidi Bouzid, ville qualifiée de berceau de la révolution, le président de la République, Kaïs Saïed s’est adressé au peuple tunisien dans une allocution diffusée en direct sur la TV nationale. 

 

Contre toute attente, cet événement a été symbole de chaos et de désordre. Une qualité de son horrible, des coupures d’images et des hurlements sans cesse. C’est, en effet, au milieu d'une foule hystérique que le chef de l'Etat a prononcé son discours, à tel point qu'il était quasi impossible de suivre les paroles du président de la République en direct.

L'allocution diffusée en direct sur la Wataniya d'ailleurs été coupée avant que la diffusion ne reprenne quelques minutes plus tard, suscitant la frustration générale. 

Kaïs Saïed s’est même retrouvé dans l’obligation d'appeler la foule à se taire afin de pouvoir poursuivre son allocution. « Je vous invite à m'écouter ! »a déclaré Kaïs Saïed pendant qu'il annonçait que « les mesures exceptionnelles vont se poursuivre, des mesures transitionnelles ont été mises en place, un chef de gouvernement va être désigné et un nouveau Code électoral sera mis en place ».

 

S.G

20/09/2021 | 21:31
1 min
Suivez-nous
Commentaires
EL OUAFI
@ Houcine (Article accusateur ! et l'impartialité on passe outre ? )
a posté le 21-09-2021 à 19:01
((El ouafi, doit savoir décrypter l'événement.
Sans moi. Ha haha.)) Que c'est sympathique ! ! ! ! Je dirai avec modestie cher Ami Houcine.
Oui je confirme, ils ne doivent pas connaitre l'ambiance qui règne lors d'un meeting en plein air.
Une ligne de conduite du prénommé journaliste S G l'auteur de ce texte, une hostilité insolente dépourvue des circonstances et du lieu où le l'allocution du Président de la République, un journaliste doit nous rapporter les informations telles qu'elles, après vérifications bien entendu !
Le contexte est quasiment différent, d'une tenue d'un discours où l'organisation est méticuleusement préparée.
Non Messieurs, c'est du parti-pris ainsi votre collègue Synda Tajine, elle aussi ne va pas du dos de la cuillère !
Je cite Mme S.T.
a) « Pour quelqu'un qui se défend d'être embourbé et confus, Kaïs Saïed fait pourtant tout pour prouver qu'il l'est vraiment. »
b) « pour jouer une pièce de théâtre » aux piètres instigateurs et acteurs, a pourtant fait tout le contraire'?'. »
c) « Contre toute attente, cet événement a été symbole de chaos et de désordre »
L'estocade est patente, flagrante, ailleurs je me pause la question qu'el crime Mr Kaïs Saed a-t-il commit pour qu'il puisse être lynché de la sorte ?
Personnellement je laisse aux commentateurs d'en juger du contenu de nos deux journalistes de B N. (Manai)
EL OUAFI
@ Je.trad soyez impartial !
a posté le 21-09-2021 à 18:11
(Je.tradIl faut une législation, sous l'arbitrage du créateur)
Mr Je Trad: c'est bien, vous faites un prêche, vous invoque Dieu, vous citez des versets du coran (Livre Saint) tout cela est respectueux, la Religion Musulmane nous ordonne de suivre les paroles de Dieu et son Prophète Mohammed (saws).
Votre réveil est tardif, pourquoi vous ne vous êtes pas manifesté lors de la Gouvernance de Mr Ghannouchi, et ses copains d'el Karama, Mr Makhlouf se conduisait en bandit.
Mr B'hiri dictait ses directives aux juges, des assassinats non élucidés !
Non Mr Je Trad ou bien vous êtes amnésique ou vous soutenez les vôtres, je vous lirai plus souvent quand vous emprunteriez la voie de l'objectivité, Salem.
(Manai)
Je.trad
Il faut une législation ,sous l'arbitrage du créateur
a posté le 21-09-2021 à 12:21
Allah ,thoumma Allah,thoumma Allah ,rien que la loi Divine ,celui qui nous a créé ,nous a éjecté du Paradis ,il nous a laissé à nous même ,dés le début un frère tua son frère ,c'est a dire que les ordres du diable ,s'infiltrrent à travers l'egoîsme ,le mal commence à bousiller la nature humaine ,c'est alors que par pitié le créateur ,envoya des sauveurs ,des prophètes ,etc. Le mal à fait pousser des racines ,(illa man ra7ima rabbouna ),c'est clair le pouvoir exécutif ,ne peut être que Divin ,( la khawfa illa min Allah),et tout s'enchaîne , l'élite compétente,et crédible. Dicte les lois , une élite crédible et compétente exécute les lois ,que l'élite de l'exécutif aura codifié selon modalités et tri ,...le pouvoir judiciaire lui aussi sera soumis aux directives de (7akim el hakimin),le recours aux tribunaux est chose à éviter ,pour éviter la violation des droits ,...
MH
Pourquoi?
a posté le 21-09-2021 à 10:50
Pourquoi KS ne se présente-t-il pas directement aux tunisiens via une allocution télévisée, bien préparée, enregistrée à l'avance, bien installé dans son bureau, bien à l'aise pour nous expliquer son plan, sereinement de manière simplifiée et pédagogique, comme n'importe quel président dans le monde le fait dans de telles circonstances ? Pourquoi a-t-il ce besoin de côtoyer la population pour l'enflammer d'un discours criblé de mystères et de non-dits ? pourquoi ces sorties nocturnes et ces visites d'inspection inopinées sans suivies ? Pourquoi toute cette perte de temps et d'efforts ? Pourquoi nous prend-il pour des imbéciles sans cervelle ? Des questions sans réponses, mais jusqu'à quand?
SidiBou
L'irréversibilité
a posté le 21-09-2021 à 10:18
Deux mois qui se sont écoulés et on entend du président'robot' la même rengaine. Ils ont'?'
Ils ont.. et Ils ont'?' Rien de concret, rien qui fait bouger les choses et surtout un nouveau gouvernement. Ce président n'a aucune notion de l'économie et il mène le pays sûrement vers la 'Libanisation ' très prochainement.
Arrêtons non de Dieu ce populisme qui enfonce le pays de plus en plus vers l'inconnu,la dégradation et le pourrissement irréversible .
mansour
La principale attente du peuple au discours du Pésident Kais Said était :
a posté le 21-09-2021 à 09:14
A quand la fin définitive des symboles des 10 années du pouvoir corrompu des islamistes freres musulmans Rached Ghannouchi-Ennahdha et ses alliés : le Parlement, Constitution, Code électoral, Régime politique à 3 tètes et le grand mensonge du 14 Janvier destructeur imposé par les islamistes Obama, Soros et Qatar-Jazira Tv
Le 25 Juillet apporte toutes les réponses et solutions à l'attente si longue des tunisiennes et tunisiens
pit
Blablabla...
a posté le 21-09-2021 à 07:17
...Blablabla...Blablabla...Blablabla...Blablabla...
Akecoucou
Rien ne va plus
a posté le 21-09-2021 à 06:44
Hurlements aboiements; transe collective et une une foule avide de sang. le peuple veut du sang
Aucun sens de la mesure: rien de l'emphase creuse et de la diarhree verbale.Tribus de sauvages benihilal rassembles pour la razzia. L'Etat de grace pour Mr le President.
Mohamed Tahar Allagui
Quel président fou
a posté le 21-09-2021 à 05:59
Ce kais said,n'a plus de réputation à l'intérieur comme à l'extérieur.
D'ailleurs plusieurs présidents, ambassadeurs, députés de tout le monde ont fait signe,
Il ne trouve sa place qu'avec quelques ratées de la vie active..
Réveille-toi c'est déjà trop tard,
Le pays s'effondre
Tn
Lool
a posté le 20-09-2021 à 23:00
Heureusement que le ridicule ne tue pas.....

La Tunisie mérite mieux
VIREZ LE CE FOU DE PRESIDENT !!!!!
TEAM-TONIC
a posté le 20-09-2021 à 22:49
Débarassez vous de ce Fou de Président avant qu'il ne détruise le peu de Tunisie qui nous reste...!
Yassine Manai
EXCELLENCE, LA TUNISIE VOUS AIME
a posté le 20-09-2021 à 22:23
A l'attention de Monsieur le président K S, bientôt le démarrage d'une Nouvelle Génération de Femmes et Hommes d'Affaires pour vous soutenir.
Nous voulons également assurer votre excellence de notre présence assidue à vos cotés dans les lourdes taches que vous assumez et la noble missions dont vous a chargé la Jeunesse Tunisienne.

Yassine Manai
Houcine
Commentaire hostile.
a posté le 20-09-2021 à 22:17
Chaos, foule hystérique, coupures d'images...
Le Président a été obligé de demander à la foule de se taire.
Outre que c'est mal écrit, c'est un texte purement hostile, et qui montre une ignorance totale des ambiances de meeting politique ou des rassemblements imposants.
On pourrait écrire:
Le Président s'est adressé à une foule nombreuse et enthousiaste. La caméra prise au milieu du public en plein air, ce qui a créé une interruption de la transmission, aussitôt reprise quelques instants plus tard.
L'enthousiasme était si grand que le Président a dû demander le silence.
En tout cas, les décisions du 25/7 vont se poursuivre, et reçoivent une suite logique et attendue.
La démocratie, c'est quand un peuple exprimé ses attentes, ses joies et son soutien.
Les experts, les spécialistes et les nantis de toutes sortes sont si loin de tout cela.
El ouafi, doit savoir décrypter l'événement.
Sans moi. Hahaha.
EL OUAFI
@ Houcine, Bonsoir, décryptage réussi !
a posté le à 22:40
Bonsoir Houcine, si j'ai bien compris ou bien savoir lire entre les lignes. . . . Enfin que je m'abstienne de donner une réponse non appropriée pour pérenniser une amitié bâtie sur le bon sens et la convergence de nos idées et le partage de nos vus réciproques. Cordialement (Manai)
(El ouafi, doit savoir décrypter l'événement.
Sans moi. Ha haha.)
MH
Bonjour Houcine
a posté le à 09:38
Bien sûr, chaque événement peut être vu et raconté comme on veut, ou plutôt comme on aimerait le voir ou le raconter. Il me semble que BN ne fait pas, ou du moins pas encore, de la propagande. Il n'y a pas de pire aveugle que celui qui refuse de voir, prisonnier de ses convictions.
Houcine
@MH
a posté le à 11:16
Je livre à votre sagacité une remarque, et une seule.
BN a décidé de définir populiste, le Président, Abir Moussi.
Par comparaison, je songe au cas Macron qui s'affranchit de tous les corps intermédiaires, quand il ne les combat pas ouvertement, et par ces "débats" et tournées des popotes prétend s'adresser directement au peuple.
Personne n'a songé à le qualifier de populiste, alors que c'est le mode opératoire de tout leader, potentat ou Zaim dit populiste.
Le même Macron a osé intituler don livre de propagande de campagne électorale Révolution. Rien que ça.
On ne l'a pas traité de plagiaire ou démagogue ou encore populiste.
C'est parce qu'il sert les intérêts de ceux qui font l'opinion, comme on dit, et leurs commanditaires et rétributeurs.
Populiste est un opérateur de disqualification, pas un concept. Et, s'il en était, ce serait juste lorsqu'il prétendait rendre compte d'un mouvement littéraire du début du 20e siècle qui ambitinnait de faire place au populaire, au peuple dans ses créations.
Notion vagabonde, populiste vient remplir un vide de pensée.
Kais Said les agce, les titillé, vient gratter là où ça fait mal.
Parce que les nantis savent d'instinct, et parfois d'y avoir réfléchi à firce de rencontrer le réel qui leur résiste, qu'ils sont assis sur du vide. Leur place première est le fruit d'une prise, d'un rapt, et cela leur vient en boomerang dès qu'une crise comme ils disent, plutôt dès qu'un mouvement social fait trembler leur assise.
Voilà pourquoi je pense s'appeler populiste tel ou tel est une facilité.
J'arrête là et d'autres circonstances nous y feront revenir.
Salutations.
Aghir
!!!!!
a posté le à 08:51
La démocratie c'est aussi quand un peuple exprime son mécontent....quand à la "suite logique" ça fait un moment que l'on attend....!!!
Watani
Bizarre
a posté le 20-09-2021 à 22:16
C'est bizarre que cette chaîne de télévision a entamé une série de coupure de la transmission du discours du président et que tout est revenu à la normale après le discours. Un sabotage est le plus probable ? Par qui et pourquoi !!!!!!!