alexametrics
jeudi 25 avril 2024
Heure de Tunis : 03:08
BN TV
Alexandre Arrobio : nous sommes attachés à aider la Tunisie
08/03/2023 | 09:45
6 min
Alexandre Arrobio : nous sommes attachés à aider la Tunisie


Le représentant résident de la Banque mondiale (BM) en Tunisie, Alexandre Arrobio, a évoqué des inquiétudes au sujet de valeurs opposées au racisme et à la discrimination et auxquelles cette institution était attachée. Il a expliqué que le président de la BM, David Malpass, avait jugé nécessaire d’émettre une note interne réaffirmant ces principes et de rassurer ses collaborateurs.

Invité le 8 mars 2023 par Wassim Ben Larbi à « Expresso » sur Express Fm, Alexandre Arrobio a indiqué que la note interne en question faisait référence à certaines mesures prises par le gouvernement. Il n’y a ni critiques ni condamnations. « Ça se limite à ça. C’est très important pour nous et pour notre staff. Il y a eu des déclarations qui ont été, par la suite, révisées. Il y a eu des inquiétudes dans le pays. Nous avons collecté des informations en Tunisie et auprès de notre personnel. Il a été estimé qu’il était nécessaire de faire une note interne », a-t-il déclaré.


Alexandre Arrobio a indiqué que la publication de la note avait poussé la BM à publier un communiqué afin de clarifier certaines choses. Il a expliqué que des informations avaient été déformées. « La note interne a été déformée. Il a été dit et écrit que la Banque mondiale interrompait ses activités en Tunisie. Il s’agit du point principal. La Banque mondiale n’interrompt pas ses activités en Tunisie ! Nous sommes présents. Nous avons un programme très important et actif. Nous préparons les opérations à venir… Il n’y a pas d’interruption… Nous continuons à travailler avec la Tunisie… Nous sommes attachés à aider la Tunisie », a-t-il insisté.




Alexandre Arrobio a précisé que la Banque mondiale offrait un appui financier, mais aussi du conseil. Il s’agit d’éléments définis en fonction des priorités des gouvernements. Les activités d’appui financier sont appelées « les opérations ». Ceci a lieu à travers le cadre de partenariat. Il s’agit d’un document de planification. « Ce document, ensuite, est présenté au conseil d’administration. Ceci permet de donner des orientations. Nous avons d’un côté nos activités et de l’autre un cadre de planification permettant de guider ces activités sur le moyen terme. Ce qui se passe actuellement, c’est que le dialogue est maintenu. Hier, mes équipes et moi avons eu des échanges avec des représentants du gouvernement et nous continuons à le faire… Ce qui a été mis en pause, c’est la soumission à notre conseil d’administration de ce document de planification et de cette stratégie », a-t-il poursuivi.


Alexandre Arrobio a estimé que la soumission de ce document à la date prévue ne lui aurait pas rendu justice. Il a considéré que le management de la BM avait essayé de faire les choses dans l’ordre. Les débats à la date prévue auraient été brouillés par d’autres préoccupations. Le Cadre de partenariat stratégique en question et qui avait été suspendu par la BM est similaire, selon lui, aux lois de programmation. Il s’agit de textes servant de guide. Il a indiqué que l’absence de ce cadre durant 2022 n’a pas empêché la BM de collaborer avec les autorités tunisiennes. Il a expliqué qu'il n'y avait pas eu de cadre en 2022 en raison d’une série d’événements. Parallèlement, la BM a fourni près d’un milliard de dollars sur les 18 derniers mois dans le cadre de programmes touchant la protection sociale, la sécurité alimentaire ou encore les PME.

« Il y a une session du conseil d’administration dans laquelle on a retiré de l’agenda l’examen de la stratégie Tunisie. Ceci aura lieu dans une séance ultérieure… Nous suivons comment les choses évoluent. Ceci a lieu dans le bon sens et nous en sommes ravis… Il y a eu plusieurs publications (de la présidence de la République, de la présidence du gouvernement ou encore du ministère des Affaires étrangères) Il y a eu des mesures. Nous avions, déjà, un processus qui était lancé. Nous avons fait allusion à ces mesures… Je tiens à le préciser : ce n’est pas une condamnation… Il y a eu une série de choses qui ont provoqué une réaction telle que les discussions en interne. Nous avons notre comité antiracisme qui était intervenu… Il y a eu des discussions internes et nous avons estimé qu’il était bon d’affirmer des principes, de rassurer les gens et de faire allusion à ces mesures », a-t-il dit.


Alexandre Arrobio a assuré que la BM continuait à collaborer avec la Tunisie. Il a expliqué que plusieurs réunions sont prévues avec les partenaires et les autorités. Il a souligné l’engagement de l’équipe de la Banque mondiale en Tunisie. Il a indiqué que les dirigeants de la BM et lui-même continueront à rassurer les membres de cette équipe mettant l’accent sur la relation historique entre la Tunisie et la Banque mondiale. Il a expliqué que cette institution était fortement impliquée et travaillait en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes. Il a rappelé la signature d'un accord permettant de créer une ligne de crédit au profit des PME. Il a, aussi, évoqué le projet de connexion du réseau d'électricité entre la Tunisie et l'Italie. Il a déclaré que la Banque mondiale allait accompagner la Tunisie dans ce grand projet.

 

S.G

08/03/2023 | 09:45
6 min
Suivez-nous
Commentaires
Si la BM
n'aidera pas la Tunisie...
a posté le 08-03-2023 à 12:17
Si la Banque Mondiale n'aidera pas la Tunisie, il y aurait d'autres partenaires qui le feront et avec grand plaisir ! Dans ce cas là, les seuls perdants seraient, en premier lieu, les USA qui se cachent actuellement derrière la BM et le FMI pour faire pression et chanter la Tunisie. Arrêtez votre cirque, car il y a déjà d'autres puissances étrangères qui frappent à nos portes et qui risqueraient de les défoncer un jour pour prendre votre place ..! A bon entendeur salut.
1/3i
@veritas
a posté le 08-03-2023 à 11:50
combien l'Europe donne à la tunisie pour lutter contre l'émigration par bateaux ?

avant de dire des conneries, renseignez vous !!

Combien d'aides pour les mises à niveau, pour aider la Tunisie sur beaucoup de plans ?
veritas
Mais arrête '?'
a posté le à 18:10
ils donnent des miettes et ne sont jamais content ils veulent toujours plus et ne sont jamais content ils détruisent des pays et quand il y'a exode des populations de ces pays détruit ils refusent d'assumer leur responsabilité'?'eux ils ramassent l'or et le caviar et la tunisie récupère les pots cassés '?'trop c'est trop
veritas
La patience a des limites '?'
a posté le 08-03-2023 à 11:19
Si le marchandage et les pressions vont continuer la Tunisie n'aura plus d'autres solution que donner libre cours à tout les africains qui veulent rejoindre l'Europe '?'à ce moment là le langage va complètement changer ..,jusqu'à présent la tunisie n'a pas voulu être lâche avec ces partenaires comme l'a fait le Maroc avec l'Espagne ou bien la fameuse Turquie des mongoliens avec la Grèce'?'il faut arrêter de tirer sur les ficelles contre la Tunisie et les tunisiens si non j'appelle solennellement le président de la république de laisser tout les africains rejoindre l'autre rive de la Méditerranée et s'en tape royalement des conventions des paroles et des principes puisque tu leur donne un doigt il te prendra la main entière ces donneurs de leçon occidentaux qui jouent souvent au coiffeur mal coiffé.
L'intransigeant
Quel camouflet pour nos penseurs en chambre.
a posté le 08-03-2023 à 11:07
Combien ont condamné, avant même de comprendre, et crié la Tunisie est finie, la vie va être très..... Et j'en passe.
L'arrogance des imbéciles n'a pas de limites. L'imprudence étant leur marque de fabrique, ils n'hésitent jamais à prononcer des sentences définitives.
Ils nous prédisaient la mise au ban de la Tunisie, son exclusion, et ils ont fait vite de la marquer au fer rouge en lieu et place de ses pires ennemis.
Parce c'est exact, le sort du pays est entré les mains de nos penseurs en chambre.
Il est souvent utile de bien peser ce qu'on dit, et bien plus encore ce qu'on s'apprête à écrire.
La bêtise est mère de tous les excès.
On aura noté que ses meilleurs partisans se font censeurs, osent tout, même l'inpensable.
Mais, c'est peut être trop s'avancer que de croire qu'ils pensent.
veritas
Mon Oeil'?'
a posté le 08-03-2023 à 10:32
ils sont attachés à *** la Tunisie depuis 2009 date de la réélection de ben ali .