alexametrics
Dernières news

Abir Moussi conteste la présence de Habib Khedher au Parlement

Temps de lecture : 1 min
Abir Moussi conteste la présence de Habib Khedher au Parlement

Le Parti destourien libre (PDL) a annoncé, dans un communiqué rendu public ce jeudi 21 novembre 2019, que la députée et présidente du parti, Abir Moussi a adressé une correspondance au président du Parlement, Rached Ghannouchi.


Abir Moussi demande à Rached Ghannouchi de justifier la présence de l'ancien élu d'Ennahdha, Habib Khedher à la réunion d'aujourd'hui et d'expliquer son statut actuel. En effet, Habib Khedher était présent à la réunion destinée aux délibérations autour des délais et procédures relatifs au dépôt des déclarations des différents blocs parlementaires.

 

Pour Mme Moussi, la participation de M. Khedher à des réunions fermées, « sans statut légal », « enfreint les lois régissant le Parlement » et relève même de la « corruption administrative ».


B.L 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (28)

Commenter

Citoyen de Tunisie
| 22-11-2019 15:44
Le peuple a voté, le peuple subira.
Un proverbe bien de chez "ils ne le reconnaissent qu'après l'avoir goûté".

watani horr
| 22-11-2019 15:35
Depuis la création de votre honorable parti LPD et de votre sincère et fort engagement je n'ai cessé de vous apprécier et d'apprécier davantage vos jugements envers la secte islamiste qui a détruit notre pays. Vos compétences dans les affaires juridiques et politiques et votre vision économique à travers votre programme électoral augurent un bel avenir pour le pays, ne lachez rien, ne laissez rien passer, imposez vous et faites un mur contre tout dépassement et d'incohérence dans les affaires de l'assemblée, continuez votre militantisme, nous sommes avec vous. Ce khedher ne nous inspire pas confiance et n'a pas le droit de siéger à la commission. Je me demande pourquoi les responsables de la sécurité l'ont laissé pénétrer l'Assemblée ? A-t-il le droit étant donné qu'il n'est plus député. Ces procédures illégales et ces manières d'accéder à l'Assemblée doivent cesser. Encore merci Mme Abir pour votre clairvoyance, nous savons que le Président de l'Assemblée n'a ni les compétences ni l'ossature d'un chef pour diriger l'Assemblée, réussit-il à diriger une simple école coranique ? Ya Dhnoubi.

Abir
| 22-11-2019 15:32
Ce que vous dites est vrai est connu de tout le monde mais ignoré des vendus et des traîtres et ceux qui l'ont commis, Aujourd'hui,en présence de Abir Moussi et son éveil et en sa connaissance en droit rien ne passera au hasard inchallaah wa rabi maaha vu les sauvages qui son dans ce parlement. mais faites bien attention à Samia Abou qui ne va pas manquer d'hypocrisie envers Abir Moussi,elle ne va jamais la soutenir pour dénoncer ou dévoiler les magouilles ni d'Ennahda ni d'Elkarama, au contraire elle va rigoler ou bouder, c'est pour ça, je dis toujours rabi maaha et les patriotes aussi vu les nombreux sauvages qui sont dans ce parlement








Abou qui ne va pas manquer d'hypocrisie envers Abir Moussi, soir en rigolant ou en boudant, mais je ne pense jamais quelle va l'aider pour surgir ou dévoiler une vérité,ni contre Ennahda,ni contre Alkarama, surveillez là bien ! c'est pour ça je dis toujours rabi maak et les patriotes aussi

Ghazi
| 22-11-2019 15:19
Rizq El Bilik et illokma ilberda, sont devenus une culture en Tunisie, pourquoi travailler tant que je peux avoir de l'argent facile ... Et ce dernier est disponible partout, il suffit de prendre comme idoles et exemples 'ceux qui gouvernent', ces nouveaux riches Halel, casher et hyvra..
N'oubliez pas, ....Echaab yourid....Btala min jedidi...

Ben Ammar
| 22-11-2019 15:18
1- En quelle qualité Khdhr se présent t-il ?
2- Pourquoi , c'est seulement cette dame de fer qui déclare et s'oppose ?
3- D'accord, que Abir est avocate, mais la présence d'une personne étrangère quel que soit son titre et son statut est interdite , sans qu'il soit un invité exceptionnel avec autorisation - en bon et due forme - pour franchir la porte extérieure de l'ARP .
C'est dommage, qu'on continue à bafouer tous les règlements et toutes les lois à tous les niveaux .
On ne pourrait jamais assurer un bon taux de croissance avec ces dépassements !.

Monia
| 22-11-2019 14:43
rien à ajouter, étant en total accord avec vos 2 commentaires'?' personne pour la cueillette des olives malgré le nombre faramineux de chômeurs qui glandent toute la journée tout en pleurant sur leur sort, c'est que toutes les valeurs du travail sont en perdition, entraînant irrémédiablement toutes les déviations qui vont avec...

OM Emna Belhabib
| 22-11-2019 14:32
Je n'oublie rien comme plusieurs tunisiens des faits anormaux qu'on a vu sous la coupole du Bardo : lors d'une "soirée" prolongée ( et voulue ainsi) , un 31 décembre ,les députés nahdhaouis magouilleurs ont ficelé une loi de dédommagement (de leurs chers "militants terroristes" sous les deux régimes précédents ), contre la volonté de plusieurs députés et du pauvre ministre des finances sous leur tutelle Elyes Fakhfekh mis devant le fait accompli, il s'indigna en lançant "challektouha", il n'était pas question de ces dédommagements dans le budget débattu quelques heures pus tôt.
Lors de la séance inaugurale de l'ARP un intrus en chair et en os était assis à la place de Mabrouk Hrizi et dont il est une sosie parfaite et a répondu à l'appel! Le Hrizi "original" avait d'autres chats à fouetter? !
Pire encore le non moins louche député Imed Daymi semble être impliqué dans l'affaire! Qui a bougé, ? Qui les a rappelés à l'ordre? Qui les a chassés ou a osé lever le petit doigt?
La liste sera longue si je vais rappeler l'extradition de Mahmoudi Baghdadi à l'insu du tartour? Les réceptions glorieuses des oulémas ( les vrais terroristes) comme Abdelhakim Belhaj et semblables ,l'affaire Bouchleka qui n'est pas unique dans son genre , la mascarade de l'IVD et les milliards qu'elle a avalé de l'argent du contribuable etc
Le peuple tunisien a avalé des pilules amères et c'est le silence des agneaux. Les malfrats misent sur le silence , la peur et l'indifférence de ce peuple.
C'est ce que dorénavant sera l'oeuvre de Abir Moussi. Bravo! Nous l'encourageons.
Et il en faut des gens courageux qui s'opposent aux dépassements et savent dire NON!

Tunisie fière et indépendante
| 22-11-2019 14:07
La seule qui défend l'honneur du pays que cette secte de traîtres a détruit pendant que les autres partis attendent que le Gourou daigne leur confier quelques miettes dans le nouveau gouvernement...
Pathétique ! l'histoire ne vous pardonnera pas votre lâcheté et vous rendrez des comptes avec la secte de votre compromission ce n'est qu'une question de temps !

St Just!
| 22-11-2019 13:07
Un peuple qui ne mange pas à sa faim est un peuple indigne. Des hommes politiques qui ne mettent pas leurs citoyens au travail sont également indignes... Cessez votre mendicité. Incitez les gens au plaisir du travail et de la sueur : A ramasser les fruits,à entreprendre à construire...

St Just!
| 22-11-2019 13:01
La loi est la loi!

A lire aussi

Le membre de la commission administrative du syndicat tunisien des médecins libéraux, Khaled Jelassi

16/12/2019 10:43
0

Consciente de son rôle sociétal, Orange Tunisie a lance une campagne de sensibilisation atypique

16/12/2019 10:26
0

Le député du bloc de la Réforme nationale, Hassouna Nasfi a indiqué, ce lundi 16 décembre 2019, sur

16/12/2019 09:32
3

pour revenir sur les derniers développements sur la scène politique nationale.

15/12/2019 22:52
4

Newsletter