alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:26
Dernières news
Sadok Chaâbane : lecture en dix points du communiqué du G7
06/09/2021 | 22:48
3 min
Sadok Chaâbane : lecture en dix points du communiqué du G7

 

L'ancien ministre de la Justice, Sadok Chaâbane a livré sa lecture du communiqué publié, lundi 6 septembre 2021, par le G7, considérant qu’il est clair et que ces pays sont au courant des détails de ce qui se passe en Tunisie et sont conscients de ce qui est requis.

 

Ainsi, l’ancien ministre résume et analyse le communiqué en dix points :

 

1- Le G7 approuve les mesures exceptionnelles décidées par Kaïs Saïed et considère qu’il s’agit d’une réponse aux revendications du peuple, sans contester le recours à l’article 80 de la Constitution.

2- Le G7 considère que l’achèvement de la situation exceptionnelle sera le plus bénéfique pour les Tunisiens et leur niveau de vie.

3- Le G7 met l’accent sur l’importance de l’éclaircissement du processus et d’une feuille de route mise en place par le président de la République.

4- le G7 est convaincu de la nécessité des réformes politiques, qui englobent principalement la Constitution et le système électoral.

5- Le G7 insiste sur l’instauration d’une nouvelle gouvernance caractérisée par l’intégrité, l’efficacité et la transparence. A travers ces termes, le G7 pointe la nécessité de rompre avec la corruption et de mettre en place un régime politique efficace permettant une prise de décision rapide et efficace qui met un terme à la situation du non-Etat vécue ces dix dernières années.

6- Le G7 considère que le nouveau régime politique ne peut être présidentialiste, mais présidentiel, où le parlement a un rôle important. Ceci implique un pouvoir équivalent à celui du président de la République. Ce parlement doit être élu. C’est un indice implicite exprimant le refus de la théorie des élections indirectes.

7- Le G7 incite à l’accélération de la nomination d’un chef de gouvernement (Premier ministre dans la version française) qui aura la mission de choisir une équipe capable de relever les défis économiques et sanitaires. Ainsi, un gouvernement de compétences et non partisan.

8- Le G7 estime que la présence d’un nouveau gouvernement aidera à parvenir à un climat propice à un dialogue inclusif à propos des prochaines réformes politiques.

9- Le G7 ne parle pas explicitement d’un référendum puisqu’il est relatif aux circonstances internes. Toutefois, le contexte général laisse entrevoir que tout ce qui se passe émane d’une volonté du peuple, il est donc préférable de le consulter pour les grandes orientations.

10- Le G7 assure que tout au long de ce processus des mesures exceptionnelles, il faut respecter les  droits et les libertés et faisant prévaloir la loi et que la coopération du G7 avec la Tunisie est tributaire de l’attachement aux valeurs démocratiques communes.

 

Sadok Chaâbane conclut en indiquant : « Ne voyez-vous pas que nous avons appelé à la mise en place de tous ces points depuis des mois ? ».

 

Rappelons que le G7 a publié, lundi 6 septembre 2021, un communiqué réaffirmant son engagement en faveur de la Tunisie appelant à un retour rapide à un cadre constitutionnel à travers la nomination d’un nouveau   chef de gouvernement, notamment. En évoquant un retour au cadre constitutionnel, le G7 désavoue clairement les propos du président de la République qui n’a eu de cesse d’affirmer qu’il agit conformément à la constitution.

S.H

06/09/2021 | 22:48
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Jilani
Champion dans le retournement de veste
a posté le 07-09-2021 à 18:48
Ce type était chargé sous benali déclaration signature des ordres de paiement des kaouda comme medhioub jmal khemiri et même makhlouf et il a écrit un document sur la démocratie type sous benali. Quand il était ministre de la justice, il a juste fait une mait ... sans passer aucune réforme et maintenant il ose donner des leçons.
Fantar
commentaire
a posté le 07-09-2021 à 11:23
C'est une présentation claire comme l'eau de roche.J'y souscris.
Fantar Mhamed Hassine Universitaire
Commentaire
a posté le 07-09-2021 à 11:17
C'est une présentation claire comme l'eau de roche. J'y souscris. Sadok Chaâbane est toujours lui-même. Intègre et clairvoyant.
Moncef Helal
La sagesse d'un spécialiste
a posté le 07-09-2021 à 10:42
Mr Sadok chaabane est l'homme le plus habilité à faire connaître sa lecture et le meilleur spécialiste à ma connaissance pour bien lire les communiqués à caractère diplomatiques et droit international.
Bravo mon cher professeur
OLM
J'approve
a posté le à 15:05
Avoir un haut Ministre comme M. Chaabane dans le prochain Gouvernement est fort espéré par une citoyenne comme moi.
Tunisino
Sadok Chaabane
a posté le 07-09-2021 à 09:43
1. Sadok Chaabane est un littéraire, il fait partie du problème et non de la solution, le futur pour lui n'existe pas, malgré le langage raisonnable/arnaqueur utilisé.
2. Consulter le peuple pour les grandes orientations? Le peuple est-il assez compétant pour statuer d'un système qui doit durer une centaine d'années, pour permettre à la Tunisie de faire pousser des ailes?
Les littéraires doivent se retracter pour laisser de la place aux vraies compétences pour planifier à ce pays longtemps mal géré.
Mohamed Tahar Allagui
Très logique
a posté le 07-09-2021 à 09:32
C'est la logique des choses.
Kais said arrêtez de nous prendre des gens débiles.
R'?VEILLES-TOI.
ANTIRELIGION
LA PATIENCE ET LA PRECIPITATION
a posté le 07-09-2021 à 09:20
La philosophie populaire dit : la patience engendre la paix, et la précipitation engendre le regret, c'est pour ça le président de la république doit prendre son temps et réfléchir à ce qu'il fasse et à ce qu'il devrait faire. Surtout une situation pareille est vraiment bénéfique pour le pays et positif pour le peuple, à la mesure ou des centaines de salaires épargnés et des centaines de voitures de fonctions à l'arrêt ce qui implique des frais de carburant bloqués, et beaucoup d'autres avantages non justifiés économisés surtout toutes les institutions fonctionnent normalement la diplomatie continue bref tout ce qui est utile suit sa route .
K
Analyse cohérente mais conclusion du journaliste erronée
a posté le 07-09-2021 à 09:11
Les mesures exceptionnelles ont été bien prise dans le cadre de la constitution de 2014, puisque c'était aussi la conclusion du département d'état us et du parlement européen. Donc il n'y a aucun désaveu.
Il faut apprendre à vos journalistes de savoir lire les événements pour éviter de faire des conclusions hâtives et erronées.
retraité
réalisation rapide de ces 10 points
a posté le 07-09-2021 à 07:31
la nature a horreur du vide et notre pays aussi il est primordial de réaliser ces 10 points le plus tôt possible pour que le peuple et les pays et les instances voient clair ,deux mois seront trop sans visibilité on a l'impression que que les aiguilles de la pendule sont arrêtées le plus urgent un gouvernement compétent efficace et intègre pour mettre le pays au travail et 'effectuer les réformes nécessaires et la lutte contre la corruption et les non droits et un dialogue inclusif pour un nouveau régime politique dont le peuple sera consulté par référendum et qui efface le régime politique actuel conçu et réalisé par les islamistes et ses differents alliés politiques qui est à l'origine des malheurs actuels du pays et de sa population depuis 10 ans