alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 17:48
Dernières news
Neila Gongi annonce une prochaine hausse des prix des carburants
02/08/2022 | 14:56
2 min
Neila Gongi annonce une prochaine hausse des prix des carburants

 

La ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, Neila Nouira Gongi, a affirmé que la réalité énergétique en Tunisie est comme celle de tous les pays du monde. Ainsi, la balance énergétique est déficitaire et, en Tunisie, on importe plus de 53% de nos besoins. En parallèle, les prix du carburant et le prix du baril de pétrole sont en train d’augmenter.

 

Et de spécifier que la loi de finances 2022 a été bâtie sur l’hypothèse que la moyenne de prix du baril ne dépassera pas les 75 dollars le baril de Brent. Or, aujourd’hui, la moyenne de prix a atteint 108 dollars le baril de Brent.

 

 

Sachant qu’un dollar supplémentaire dans le prix du baril représente 140 millions de dinars (MD) de dépenses en plus pour l’Etat tunisien alors que pour le glissement du dinar, chaque 10 millimes de moins par rapport au dollar se répercutent par 40 millions de dinars (MD). En prenant en compte ce nouveau prix, il faudra débourser 8 milliards de dinars de compensation en 2022, alors que les prévisions étaient de 2,9 milliards de dinars (des besoins qui ont presque triplé).

Selon elle, les besoins de financement en produits pétroliers (carburant, gaz, électricité) étaient de 5,2 milliards de dinars, aujourd’hui avec la flambée des prix ils ont grimpé à 10,2 milliards de dinars.

 

La ministre a noté que toute une approche et un programme jusqu’à l’horizon 2026 ont été mis en place par le gouvernement à cet effet, et que suite à la guerre en Ukraine, la priorité, quant à la compensation, a été donnée à l’importation de céréales et en particulier à l’importation de blé.

La conjoncture nécessite une révision des prix des carburants, qui sera annoncée bientôt, a-t-elle précisé.

 

I.N

 

 

02/08/2022 | 14:56
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Folie
Tout augmentera après
a posté le 03-08-2022 à 08:43
Arrêtons ce discours insensé d'augmentation du prix du baril. Réduisez et compenser par les taxes, instaurer la séance unique, lancer une forte industrie locale de bicyclette....avantager le transport public...
Agatacriztiz
Incompétence chronique...
a posté le 02-08-2022 à 16:46
Mais qu'elle cesse de prendre les tunisiens pour des imbéciles, les cours du pétrole ont glissé dans le rouge ce lundi 1er Août.
En effet, face aux incertitudes de la demande en Chine, le prix du baril de Brent dégringole en repassant sous la barre des 100 dollars, le rendant ainsi plus accessible à l'achat, même pour nous, tunisiens.
La chute des cours du pétrole est tellement brutale que l'Opep, qui s'inquiète pour ses grosses fesses, a convoqué une réunion urgente de ses membres.
Alors si c'est pour appliquer les mêmes politiques stupides d'augmentations systematiques de ses prédécesseurs et de faire preuve d'aucune vision, ne serait-ce qu'à court terme, ce n'est pas la peine de changer de ministre tous les ans, ce n'est même pas la peine d'avoir un ministre tout court, l'administration ou même un épicier peut suffire et décider d'augmenter le prix des carburants à chaque fois que les caisses sont vides, car, entre nous, c'est de ça qu'il s'agit en fait...
Citoyen averti
Précision
a posté le à 17:23
La ministre parle d'une moyenne des cours du brut sur un mois et non du prix sur une seule séance d'échanges
zozo
Traction animale
a posté le 02-08-2022 à 16:11
Il faut réintroduire petit à petit la traction animale;
Les habitudes de consommation des pays industrialisés ont été gardées avec le Colonialisme sans que l'on ait fait nous même notre propre révolution industrielle;
L'Algérie soeur voisine,les pays du golfe sèlkouhè ,l'investissement ne porte que sur les véhicules,le pétrole étant disponible à gogo et ne coûtant rien à la population,à l'opposé la France,l'Italie,l'Allemagne sèlkouhè,leurs véhicules ne coûtant rien étant eux-même producteurs et une fois d'occasion,avec l'Argus,yétbèôu blèch;
Mais nous pauvres citoyens tunisiens,comment voulez-vous que le petit propriétaire de tourisme s'en sorte,que Tunis Air gagne de l'argent?
Tunisino
Les imbéciles
a posté le 02-08-2022 à 15:15
Il veulent du pouvoir sans avoir les compétences, ils acceptent des postes sans aucune responsabilité, ils prennent des décisions sans aucune étude, ils ne sont que des imbéciles! En augmentant les prix des carburants, qu'elles seront les conséquences sur les autres prix ensuite sur le pouvoir d'achat?! Pauvre Tunisie, le scénario libanais n'est qu'une question de quelques mois.