alexametrics
mardi 25 juin 2024
Heure de Tunis : 16:40
A la Une
L’exception René Trabelsi
25/01/2019 | 19:59
5 min
L’exception René Trabelsi

 

A la fois présenté comme « l’exception du monde arabe » dans la presse francophone et critiqué au moment de son investiture, René Trabelsi fait parler de lui. Le nouveau ministre tunisien du Tourisme « seul ministre juif du monde arabe », selon la presse française, est le pari du gouvernement Chahed. A l’heure où le tourisme tunisien a plus que jamais besoin d’un sérieux coup de pouce, tous les regards sont dirigés vers René Trabelsi.

 

 

René Trabelsi était présent hier, jeudi 24 janvier, à l’émission télévisée de Cyril Hanouna pour faire la publicité de la Tunisie. « Touche pas à mon poste », sur la chaîne française C8, a consacré 5 bonnes minutes à la Tunisie. Cyril Hanouna a même promis qu’un grand TPMP sera tourné prochainement en Tunisie afin de promouvoir la destination, pays d’origine de l’animateur.

René Trabelsi a été accueilli en compagnie de 4 miss tunisiennes et d’une pièce-montée aux couleurs locales. Il a distribué des chachia et de l’eau de fleur d’oranger aux présents et, avec son sourire habituel, a profité de son passage pour appeler les téléspectateurs à venir visiter notre beau pays. « Je dis à nos amis Français, venez passer vos vacances en Tunisie. Venez visiter la Tunisie qui est un grand pays, un pays démocratique. La Tunisie est l’un des plus beaux pays au monde ! », a-t-il dit.

Au-delà de son aspect folklorique, et sans doute peu soignée, l’apparition a été très bien accueillie sur la toile.  Il faut quand même avouer que le naturel enjoué, la bouille sympathique et les méthodes du nouveau ministre tranchent avec celles de son austère prédécesseure.

 

René Trabelsi a succédé à Salma Elloumi le 5 novembre 2018 lors du remaniement ministériel partiel opéré par Youssef Chahed au sein de son équipe gouvernementale. Il avait été pressenti à ce poste depuis 2014 dans le gouvernement de Mehdi Jomâa avant que la place ne revienne à Amal Karboul.

Homme d’affaires, patron de la Royal First Travel (RFT) et membre de la commission d'organisation du pèlerinage d'El Ghriba à Djerba, René Trabelsi a été très critiqué au moment de son investiture. On accuse le ministre de ne pas posséder de diplômes, d’être sous-qualifié pour le poste mais aussi de ne pas être « suffisamment tunisien » pour représenter le pays. Une dernière critique, des plus virulentes, qui touche la judéité du ministre.

Mais face à cette campagne de dénigrement, René Trabelsi semble imperturbable. Au lieu de répondre de se défendre, il préfère plutôt voir l’aspect positif des choses et y voir une « opportunité de parler de la Tunisie ». Dans une tribune publiée dans les colonnes de Business News, en date du 11 janvier 2019, René Trabelsi écrivait : « Je suis un homme de terrain, je n’ai pas étudié le tourisme a l’école, on semble me le reprocher aussi. Il est vrai que je n’ai pas fait de longues études et en cela nous sommes inégaux car nous ne sommes pas tous faits pour en faire, les intelligences sont multiples. Je n’ai pas chômé, je n’ai pas filé du mauvais coton mais compté sur moi-même et trouvé mon propre chemin, appris sur le tas un métier, essayé et essaye encore d’y devenir le meilleur. J’en vis depuis des années en en faisant vivre d’autres et en faisant profiter mon pays de mon savoir-faire. Je n’ai certes pas atteint le baccalauréat mais j’ai acquis les connaissances essentielles pour être une personne productive et n’est-ce pas là le but ultime de l’instruction ».

Aussi, René Trabelsi a rejeté tous les soupçons de conflits d’intérêts le visant, précisant avoir démissionné de toutes ses fonctions au sein de ses entreprises touristiques afin de se consacrer pleinement à sa nouvelle mission de ministre.

Mais si certains critiques ses méthodes « un peu folkloriques », René Trabelsi a le mérite de vouloir donner un coup de frais à son département. De l’autre côté de la méditerranée, en effet, l’arrivée de René Trabelsi est plutôt vue d’un bon œil.

Dans une interview donnée à l’Obs et publiée le 20 janvier 2019, le ministre du Tourisme est présenté comme « une exception planétaire », étant donné qu’il s’agit du seul ministre juif dans le monde arabe. Un signe d’ouverture et de réconciliation de la Tunisie avec une partie de son identité et de son histoire.

 

Pour 2019, René Trabelsi prévoit de ramener en Tunisie 9 millions de touristes. Il affirme que plus de 8 millions ont fait leur entrée dans le pays en 2018 et que ces chiffres sont réalistes et basés sur des calculs scientifiques. Il précise aussi qu’il a l’intention de miser sur le tourisme, culturel et sportif ainsi que le tourisme d’affaires. Trabelsi annonce par ailleurs l’ouverture de l’emblématiques avenue Habib Bourguiba aux exposants et artistes, ambitionne redonner sa valeur à l’artisanat tunisien et de s’attaquer aux produits « made in China ». Au programme aussi, la relance du dossier de l’Open Sky tout en faisant en sorte que l’ouverture soit « ciblée ».

 

 

« Les jeunes ont besoin de considération et il faut qu’on leur parle et qu’on leur donne leur propre valeur. Les pays étrangers regorgent de compétences tunisiennes qui ont quitté le pays parce qu’on ne leur a pas assuré une vision. Les jeunes veulent rester en Tunisie mais il faut leur dire que leur situation s’améliorera, leur donner un délai à ce propos ainsi que leur redonner l’espoir », a affirmé René Trabelsi dans une de ses apparitions médiatiques. Voilà qui est bien prometteur, il faudra cependant mettre en application toutes ces promesses, en moins de temps qu’il en faut pour le dire.

 

Synda Tajine

25/01/2019 | 19:59
5 min
Suivez-nous

Commentaires (20)

Commenter

kissimmee
| 29-01-2019 12:37
que vont faire les touristes en Tunisie regarder le béton. s'ils doivent venir juste pour un peu de soleil et la mer, il y en a partout dans le monde. la tunisie est défigurée par les constructions. le tunisien à la maladie de construire. béton, béton béton. surtout à Djerba. l'ile est complètement défigurée, il ne reste plus rien d'une ile. allez visiter les iles du monde et vous constaterez la beauté , la propreté, et le vrai charme des ILES. Pauvre djerba. elle a perdu son âme. des Routes tracées partout, des voitures polluantes, les niqabs, les hijabs, les mosquées à ne plus en finir qui braillent de partout et à des heures incroyables. tout pour attirer le touriste.et n'en parlons pas du monde qu'il y a. l'ile est surpeuplée, des cafés partout où se groupent les chômeurs qui tournent en rond sans travail et qui cambriolent les maisons. etc etc etc. que viendrait faire le touriste dans ces conditions. eh bien, il choisira d'aller dans les iles de rêves partout dans le monde.

IB1966
| 28-01-2019 11:45
La Tunisie a toujours été plurielle et plurielle elle devra le rester sinon elle ne sera pas. De la diversité naît la richesse, toute entité fusionnelle est appelée à disparaître, Les tentatives des intégristes à islamiser la société ont jusqu'ici échoué, mais il faut rester vigilant, les frérots n'ont pas abdiqué et n'abdiqueront jamais.

elfribo
| 27-01-2019 21:40
Rene Trabelsi, n'est pas le 1er Ministre de confession juive, Bourguiba en a nomme plusieurs et dans des postes cles, la Tunise a toujours demonte etre une terre de convivence des gens de toute race et confession. Le tunisien, est tolerant, jamais aveugle par une haine des autres parce que differents,

Ceci dit je fais appel au Ministre du Tourisme, avec l'aide des autres ministeres, de mettre fin au massacre des gazelles perpetue par des Sauvages venus d'un monde obscur, et portant des robes de chambre qui vont a la guerre munis de mitraillettes et volant en helicoptere...contre la faune tunisienne, un joyau, qui attire les amoureux de la nature qui shootent les gazelles au moyen de longue vue pour prendre leurs portraits pas leur vie.
La chasse dans les pays qui l'ont inventee est un sport, quel sport font ces idiots quand ils pourchassent un animal en heli?

HAMADI
| 27-01-2019 20:06
les marchands des belles paroles souvent calomnieuses doivent apprendre comment faire quand on est un homme de terrain et qu'on aime son pas sans limite ...bravo REN'?..

S. '?.G
| 27-01-2019 16:32
Bravo MR Trabelsi

Sag
| 27-01-2019 16:29
Tout à fait d'accord et très bien dit redonner l'espoir c'est cela qu'il faut relancer
Bravo MR Trabelsi

AMAZIGH
| 27-01-2019 08:49
Bon en avant toutes voiles dehors, moi je préfère les hommes et les femmes de terrain qui ont du résultat plutôt que des ***coincés qui roulent pour des agendas non tunisien et des comptes privés.

A toi belle Tunisie quand acceptera tu de reconnaitre tous les tiens ? Quand acceptera tu de t'épanouir dans la diversité ? Quand acceptera tu de compter sur toutes tes qualités et tous tes talents ?

Le Maghreb est une terre qui s'épanouira uniquement dans une diversité de communautés différentes et réunies dont notre chère Tunisie fait partie.

Mabrouk et mazeltov René

Zohra
| 26-01-2019 21:47
https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/Scandale-en-Tunisie-apres-une-partie-de-chasse-dans-le-desert-1601730

On parle de ce scandale à Paris Match, les choses bougent contre ces pourritures

Bonne soirée

L'insulaire
| 26-01-2019 19:17
SVP,est-ce qu'il vous sera possible d'arreter le massacre de notre faune saharienne par les qataris et ces ignobles personnes du golfe qui n'arretent pas de chasser nos gazelles,nos rapaces et autres especes en voie d'extinction.

AGISSEZ RAPIDEMENT AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.

En mon nom,un grand merci d'avance de la part de tous les tunisiens pour arreter ce qui se passe dans notre desert tunisien.

L'insulaire
| 26-01-2019 19:04
Premierement,fier de vous avoir comme Ministre en Tunisie,chez vous.Oui,vous faites de votre mieux pour ce pays que vous aimez.
Avoir le baccalaureat ne voudrait rien dire car combien de nos eleves qui ont obtenu le baccalaureat et qui aujourd'hui se tournent les pouces sans aucun avenir et peut-etre leur niveau laisse a desirer...!
C'est l'experience du terrain qui a le plus du merite.
Alors ,poursuivez votre cheminement pour un bel ete 2019 pour tous les tunisiens et visiteurs de notre Tunisie.
Bravo pour votre initiative de redorer l'image de l'avenue Habib Bourguiba.Il est grand temps que cette avenue redevienne ce qu'elle etait dans les annees 60,70 et 80.
SVP,debarrassez-nous de toutes ces saletes qui jonchent les rues de la Capitale.
Touchez un petit mot a cette mairesse de Tunis qui se prend pour une autre.
Qu'elle s'occupe de la Capitale.Elle etait elue pour cela et rien que cela.Qu'elle bouge un peu ses f....de sa chaise et sorte inspecter l'etat des rues dans la Capitale.