alexametrics
dimanche 14 août 2022
Heure de Tunis : 13:57
Dernières news
Zeineb Brahmi : Ghannouchi n’a aucun lien ni avec Instalingo ni avec Namaa
07/07/2022 | 14:32
3 min
Zeineb Brahmi : Ghannouchi n’a aucun lien ni avec Instalingo ni avec Namaa


Le mouvement islamiste Ennahdha a organisé, jeudi 7 juillet 2022, une conférence de presse, durant laquelle il est revenu sur plusieurs sujets d’actualité : le projet de constitution du président de la République, le référendum, le gel des avoirs de son chef Rached Ghannouchi et sa convocation devant le pôle antiterroriste, ainsi que l’invalidation de plusieurs listes électorales du parti ayant remporté les législatives de 2019.  

 

Commentant l’affaire de l’annulation de certaines des listes d’Ennahdha ayant remporté les législatives 2019, la députée Zeineb Brahmi a estimé que par cette décision le pouvoir en place donnait le coup d’envoi aux préparatifs pour l’après référendum. Selon ses dires, l’objectif est d’empêcher le parti de se porter candidat aux législatives sur les cinq ans à venir. 

Dans la soirée de mercredi, l'ancien coordinateur général du réseau « Mourakiboun », Rafik Halouani, a révélé que la cour des comptes avait invalidé mardi 5 juillet les listes électorales, d’Ennahdha et du parti Qalb Tounes ayant remporté les législatives de 2019 sur les circonscriptions de Gafsa, Tozeur, Kasserine, Kébili, et Sidi Bouzid. Cette décision – prononcée en première instance et motivée par les accusations, aujourd’hui avérées, de financement étranger et de lobbying – est doublée d’une interdiction de se présenter à des élections sur cinq ans. 

 

Revenant sur la convocation de Rached Ghannouchi dans le cadre des investigations sur l’affaire Instalingo, elle a indiqué qu’associer le nom du leader du parti islamiste à cette affaire n’était qu’un scénario de mauvais goût. Elle a dénoncé, dans ce sens, des tentatives de diffamation et d’atteinte à l’image de Rached Ghannouchi assurant que celui-ci n’a aucun lien avec l’entreprise précitée. 

En septembre 2021, le ministère Public a ouvert une enquête visant Instalingo, implantée à Kalâa Kebira et spécialisée dans la création de contenu et la communication numérique, et ce pour attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d’inciter les gens à s’armer les uns contre les autres, à provoquer le désordre, le meurtre et le pillage sur le territoire tunisien, conformément aux dispositions des articles 67, 68 et 72 du Code pénal. Le 1er mars 2022, le juge d’instruction a transféré le dossier de l'affaire au pôle judiciaire antiterroriste pour suspicion de crime ayant un caractère terroriste et blanchiment d’argent.

 

Pour ce qui est de l’affaire de l’association Namaa, Zeineb Brahmi a, aussi, démenti tout lien entre Rached Ghannouchi et l’organisation en question notant que l’audit confirmerait, sans doute, cela. 

Le leader du mouvement islamiste Ennahdha devrait comparaître en tant qu’accusé devant le pôle antiterroriste et ce le 19 juillet 2022. Il sera auditionné dans le cadre de l’enquête en cours pour suspicions de financement terroriste et de blanchiment d’argent.

Mardi, la commission tunisienne des analyses financières (Ctaf) a communiqué aux établissements bancaires et à la Poste tunisienne un ordre judiciaire pour le gel des comptes et des avoirs bancaires de plusieurs personnes. Il s’agit de : Abdelkarim Slimane, Najeh Haj Latif, Mohamed Hachfi, Rafik Amara, Soumaya Jebali, Safa Jebali, Rafik Bouchlaka, Mouadh Kheriji, Rached Kheriji [Ndlr : Rached Ghannouchi et son fils Mouadh] et Hamadi Jebali.

Rached Ghannouchi est, également, interdit de voyage dans le cadre de l’instruction en cours dans l’affaire dite de l’appareil secret d'Ennahdha. Commentant ce point, la députée nahdhaoui a avancé que le leader islamiste ne quitterait pas la Tunisie avant la chute du « coup d’Etat » (Kaïs Saïed, ndlr). 

N.J. 

07/07/2022 | 14:32
3 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
HIZIYA HENIM !
a posté le 07-07-2022 à 19:52
chnouwa hwelik ya rouhi ! zaama kifech thiss fiha , il y a de l'éspoir WELLA CHEYHA !! INAALBOU ZINIK allez ne désespère pas , ton cas aussi sera bien traité .
Naim
Et ma s'?ur ? Elle bat le beurre.
a posté le 07-07-2022 à 18:03
Il n'a jamais appartenu à la secte des khwamjias non plus. Imbécile heureuse.
Houcine
Ghannouchi est "propre".
a posté le 07-07-2022 à 15:47
Il en faut du culot et une capacité incommensurable à nier les faits pour prétendre à l'innocence du satrape.
Ghannouchi est le chef d'orchestre d'une mouvance mafieuse, criminelle.
Sa mouvance, sots ses ordres, a noyauté les institutions, acheté des députés comme khlifi, des "partis" comme Kalb tounis, et asservi les juges et l'institution, volé, pillé, et terrorisé.
Bien entendu, sur ce réquisit, on peut comme cette enturbannée affirmer n'y avoir aucun lien entre Ghannouchi et tout cela.
"Il est propre".
Comme Makhlouf, Affès, Ayari..
N'est ce pas ?
Ahmed
Il est temps d'en finir avec cette secte
a posté le 07-07-2022 à 15:28
Pour ça merci, KS.
Robonot
islamophobie
a posté le à 16:52
traduction: il est temps d'en finir avec islam ...
Wissem
Islam ?
a posté le à 21:00
Hhhhhh !!! Parceque tu crois que Ennahdha représente l'islam ?
Tu es périmé. Cette arguments ne fonctionne plus sur les tunisiens. Tu es resté bloqué en 2011/2013.
Ahmed
Traduction : il est temps d'en finir avec les imbeciles
a posté le à 18:16
Ou encore: il est temps d'en finir avec les khouanjias.
Il s'agit plutôt de cretinophobie.
SAM53
LE PAUVRE
a posté le 07-07-2022 à 15:01
Même avec nahdha il n'a pas de lien c'est sûr.
BOUSS KHOUK
NI AVEC LES ASSASSINATS DES MARTYRS BRAHMI ET BELAID
a posté le 07-07-2022 à 14:42
il est juste un SAINT ! l'ORDURE LE TOUT A L'EGOUT .
veritas
Les chiens de garde
a posté le 07-07-2022 à 14:40
Les chiens de kheriji le gourou prennent sa défense le jour où ils seront dans la merde ils les laissera et les abandonnera comme il l'a fait en 1987 avec jebali et tout les autres '?'