alexametrics
mercredi 20 octobre 2021
Heure de Tunis : 01:17
A la Une
Walid Hajjam : Le plan de Kaïs Saïed inclut l’instauration d’un régime présidentiel
09/09/2021 | 19:43
2 min
Walid Hajjam : Le plan de Kaïs Saïed inclut l’instauration d’un régime présidentiel

 

Invité de l’émission « Mouajaha » sur Sky News Arabia, le conseiller auprès de la présidence de la République, Walid Hajjem, a affirmé, jeudi 9 septembre 2021, que le président de la République, Kaïs Saïed avait bien « un plan ».

Précisant que le chef de l’Etat s’est attaqué au dernier virage, il a indiqué que celui-ci s’adresserait prochainement au peuple tunisien sans communiquer de date précise. Il a ajouté, dans ce sens, que l’identité du nouveau chef de gouvernement serait, également, dévoilée prochainement.

 

En annonçant le prolongement de l’état d’exception sine die, Kaïs Saïed s’est attiré les foudres des analystes politiques, états amis et partenaires financiers de la Tunisie. Plusieurs se sont exprimés à ce sujet appelant le président de la République à mettre un terme aux mesures exceptionnelles annoncées le 25 juillet en désignant un chef de gouvernement, notamment.

« Le plan que le président de la République compte mettre en œuvre sera dévoilé en temps opportun. C’est la dernière ligne droite », a assuré Walid Hajjem réfutant, par la même occasion, les rumeurs selon lesquelles la nomination d’un chef de gouvernement se ferait avant la fin de cette semaine.

Il a signalé qu’en plus de la recherche de la perle rare, Carthage travaillait, également, sur la révision de la répartition des pouvoirs et du régime politique à envisager. Le constat est clair, selon Walid Hajjem. Le régime politique mis en place en vertu de la Constitution de 2014 est stérile et a eu des répercussions sur la Tunisie. « L’idée est d’aller vers un régime plus juste qui donne la possibilité aux pouvoirs d’exercer leurs compétences comme il se doit. On ne peut continuer à fonctionner suivant ce régime (…) Nous nous orientons, d’ailleurs, vers un régime présidentiel », a-t-il avancé.

 

Depuis les élections de 2014, la Tunisie a instauré un régime politique hybride dans lequel le pouvoir est partagé entre le le législatif représenté par le Parlement et un exécutif bicéphale incluant un chef de gouvernement et un président de la République aux prérogatives théoriquement limitées.

 

N.J. 

09/09/2021 | 19:43
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Fares
Référendum
a posté le 10-09-2021 à 20:24
Il faut déjà commencer par organiser un référendum. De quel droit KS décidera du prochain régime à instaurer.?
déja-vu
mais
a posté le 10-09-2021 à 16:45
Régime machin,ou truc?. On s'égare, les gars.
Avec les mêmes acteurs?
Mêmes ingrédients, même lablabi.
Avec ou sans oeuf?
myra
chhaab yourid
a posté le 10-09-2021 à 11:57
C'est au peuple de décider du régime que l'on souhaite, et non-KS élu à 75% sur la base de la constitution de 2014.
Qu'il propose , et par référendum ou autres , on décidera !
Warrior
parlementaire pur .................
a posté le à 14:23
exact.
dans 1 régime parlementaire, ce dictateur n'aurait jamais pu faire ce coup.
Tunisino
Pessimiste
a posté le 10-09-2021 à 09:21
Les avis pessimistes sont très bien justifiés. Au lieu de parler de sa feuille de route aux tunisiens, Saied, à travers Hajjem, a parlé aux étrangers, ce qui confirme que les tunisiens ne signifient rien pour lui et son coup d'Etat n'était que par vengeance de Ghannouchi. De même, il n'a bougé le doigt qu'après les menaces du G7, sinon la situation de descente à l'enfer l'arrange très bien. De plus, son incompétence est devenue avérée, il n'aspire que la misère et la médiocrité. Ceci est dit, est-ce qu'il sera capable d'ériger une république qui rendra la Tunisie un pays agréable a vivre dans quelques dizaines d'années, la réponse ne peut être malheureusement que négative.
Jupiter
Un régime présidentielle c'est un régime dictatoriale un régime rétrograde les meilleurs pays du monde sont des pays
a posté le 10-09-2021 à 08:20
Démocratique parlementaire comme le Suède la Finlande la Norvège la suisse la Belgique la hollande l'Espagne l'Italie la grande bretagne meme les usa et la france le parlement et un contre pouvoirs au président a part égale c'est pas vrai que si on change la constitution et le régime nos problèmes vont ce régler si vous voulez que nos problèmes surtout économiques s'améliore il y a une seul solution c'est de travailler a 100% et même plus produire plus et batir une économie développée que les bénéfices seront partagé par les générations a venir
Petit x
YA Touansa réveillez vous les Khouanjias ont détruit le pays et K.Saied va l'achever...
a posté le 10-09-2021 à 01:10
Il n'y a plus de doute que les Khouanjias ont détruit le pays pendant 11 années de pouvoir avec la complicité de partis vendus aussi nuls les uns que les autres; peuplés de personnes corrompues.

Et voilà, K.Saied prenant son courage à deux mains un certain 25 juillet 2021 a renversé la table sur leurs têtes pour sauver ce qui reste de l'édifice et redresser la situation de la Nation.

Mais l'attente a été longue, très longue même, à tel point que beaucoup de monde commencent à désenchanter en se rendant compte que l'action de K.Saied n'était qu'un feu de paille. Il n'a fait que débiter des discours populistes vides de toute substance un mois et demi durant, alors que le pays sombre de jour en jour dans l'abîme à cause de l'immobilisme qui prévaut et de la dégradation de la situation économique et sociale.

On n'arrête pas de nous dire côté de la présidence que la nomination du chef du gouvernement (d'une urgence notable) sera faite dans les prochains jours et que le Président va s'adresser au peuple pour lui tracer le chemin à suivre pour l'ère nouvelle, mais "les prochains jours" ça devient une éternité.

Personnellement je persiste et signe que l'incompétence de K.Saied pour la fonction de Président de la république n'est plus à démontrer.

Malheureusement avec cette façon de diriger, le pays se dirige droit au mur.

YA TOUANSA FIKOU RAHI BACH TAKHLAA...
bbaya
un régime présidentiel je commence à me convaincre pour ce peuple
a posté le 10-09-2021 à 01:06
Un peuple mal éduqué ne peut etre gouverner que par la zolate! un homme qui décide pour lui et lui montre la route! on est arabes pas Anglais ni swisses! la zolate qu'il nous faut!
par exemple dans les administrations si tu lui dit que je vais parler à votre hiérarchie dans un régime présidentiel où tout monde a peur il va te servir immédiatement! mais si dans un régime parlementaire tu lui dit que t'as tout tes droits et tu dois faire ton boulot cela ne le convient pas! il faut quelqu'un yehmezou wi thelou pour faire son boulot! donc vivement un régime présidentiel!
Borhene
Bientôt, c' Novembre
a posté le 09-09-2021 à 23:06
C'du bla bla bla à la Tunisienne. C' du Tunisien pure et simple. J'ai aimé les décisions du 25, mais pas comme cela. Il dit que bientôt le président va faire des declarations. Et bien, le bientôt c' en Novembre. C' pas bientôt.
Gg
Mais oui!
a posté le 09-09-2021 à 22:48
De toutes façons il faut un chef.
Président, roi... Un chef.
Les coalitions de partis ne fonctionnent pas.
ben
Prenons soin de la démocratie
a posté le 09-09-2021 à 22:24
Si on veut garder les principes démocratiques, il faut d'abord s'assurer que les Tunisiens veulent abroger la constitution de 2014, après quoi on peut élaborer une nouvelle constitution dans un délai raisonnable et en convenant des principes démocratiques et de transparence pour le faire. On peut par exemple convenir d'une commission élargie incluant des experts et des politiques pour le faire et surtout qu'il y ait des débats autour de cette nouvelle constitution. Autrement si KS veut passer en force et imposer une constitution toute prête sans véritable débat, en profitant de sa populartié pour la faire valider par référendum par exemple, ce sera un très mauvais signe pour la démocratie, surtout s'il nomme au poste de premier ministre quelqu'un parmi ses conseillers actuels...
Tunisino
Tous les échos
a posté le 09-09-2021 à 22:09
Tous les échos affirment que la deuxième république est terminée, pour laisser la place à une troisième république. Espérons que cette fois les scientifiques participeront dans l'élaboration du nouveau système, les spécialistes en planification stratégique, en gestion de projets, et en conception modulaire, ne sont que des exemples, pour que la nouvelle république durera aussi longtemps que possible.
MH
Tunisino bonjour
a posté le à 10:36
Vous êtes naïf. Oui, on va tout droit vers une troisième république, mais il aura un seul maitre d'?uvre, KS. Je vous laisse imaginer le résultat.
Tunisino
Bonjour MH
a posté le à 14:53
Veuillez consulter mon commentaire du 09:21.
takilas
Le plus important c'est la remise sur les rails et de stopper la corruption connue pendant onze ans.
a posté le 09-09-2021 à 21:51
C'est le plan, la stratégie et les restructurations qui sont plus importants que la désignation d'un chef de gouvernement.
La Tunisie n'a jamais été réhabilitée et rétablie pendant la dernière par les successifs chefs de gouvernements que nahdha est parvenue à les manipuler à sa guise et varier l'intensité de cette manipulation selon la personne désignée.
Tounsi
oui pour un régime présidentiel comme chez Ordogan
a posté le 09-09-2021 à 21:46
La seule réponse à donner à certains : préparez vos valises ou apprenez à laisser les GRANDS bosser, en se taisant, après votre flagrand échec multidimensionnel.

Monsieur le président, prenez votre temps et la majorité du peuple "intègre", "éveillé" et "sage" est avec vous. Ceux qui restent des khwenjiya et dérivés ne représentent que des epsilons sans aucune influence (extérieur ou intérieur) sur le rayonnement solaire qui éclaire la Tunisie chaque jour.
BIEN
Celui qui acceptera ce poste de Premier Ministre..
a posté le 09-09-2021 à 21:06
Il doit être stupide ou inconscient des risques et résistances énormes partout, ou être très naïf et courageux : Il ne pourra pas gouverner, mais devra affronter le peuple et tous les partis politiques: une opération impossible, wa Rabbi Yoster !
Citoyen_H
EXCELLENTE INITIATIVE
a posté le 09-09-2021 à 20:42
Le peuple de bougnoules que nous sommes, a besoin de la présence permanente du bâton purificateur.
Marche droit, et tu ne craindras rien.
Essaie de louvoyer et là, le correcteur automatique, te tannera le cuir.

Bravo Kaissoune, les vendus corrompus imposteurs traitres pourris, insatiables charognards affamés, ont besoin d'accompagnements adéquats.
Leur ADN de consanguins chroniques, est irrésistiblement attiré par les biens mal acquis, l'argent facile, le tout cuit, le farniente, la loukma él béreda, él hine-di él m'kachére !!!!

Aller, remettez nous de l'ordre dans ce souk de l'anarchie à ciel ouvert, que la maudite troika a instauré en 2011.

La NATION, prime sur tout le reste.

HOP, au trou la racaille et les vendus !!!!



zozo Zohra
Bravo
a posté le 09-09-2021 à 20:23
Un régime présidentiel,
C'est ça mettez de l'ordre dans la maison
Constit
Prenez tout votre temps Président
a posté le 09-09-2021 à 20:21
Il n'y a rien qui urge. Mais pourvu que le peuple tunisien soit assez éclairé et adhère à votre projet en toute responsabilité.
MH
Retour de la dictature
a posté le 09-09-2021 à 20:18
'?a se confirme jour après jour. KS nous prépare une très belle surprise. On comprend mieux maintenant pourquoi il tarde de nommer un chef de gouvernement. En fait, il veut changer le régime politique pour qu'il ait le dessus sur son premier ministre de façon légale. De cette manière il aura la main libre pour faire ce qu'il veut. Il a bien eu le peuple tunisien, naïf et simple d'esprit.
takilas
@ MH c'est inexact.
a posté le à 21:54
Quoiqu'il en soit c'est que de lâcher le pays entre les mains sales de nahdha.
Hatem
Plutôt vers une dictature
a posté le 09-09-2021 à 20:12
et il finira par le regretter lorsque la populace se rendra compte que la corruption, la pauvreté et le chômage sont toujours d'actualité et du coup décide de le dégager, encore!