alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 12:03
Dernières news
Une pétition contre la normalisation avec le sionisme sous couvert de recherche académique
20/04/2023 | 14:22
14 min
Une pétition contre la normalisation avec le sionisme sous couvert de recherche académique

 

Une pétition nationale dénonçant la normalisation avec Israël sous couvert de recherche académique a été signée par plus de cent personnalités et organisations tunisiennes. « Non à la normalisation avec l’occupant sioniste sous couvert de recherche académique », ainsi a été intitulé le communiqué dans le sillage de la polémique impliquant l’historien et ancien doyen de la Faculté des lettres de la Manouba.

Habib Kazdaghli devait participer à un colloque intitulé « Les Juifs et le droit en Tunisie, du protectorat à l’indépendance (1881-1956) : Entre progrès historiques et résilience religieuse », qui se tiendra à Paris, les 16,17 et 18 avril 2023, et auquel participeraient des chercheurs de plusieurs pays, dont des Israéliens. L’ancien doyen a été accusé de normalisation avec le sionisme et le Conseil scientifique de la Faculté des lettres a décidé de lui retirer l’éméritat.

 

Une pétition de soutien à M. Kazdaghli a vite fait le tour des réseaux sociaux et médias dénonçant une « dérive attentatoire à l’indépendance académique ». Ainsi, la pétition condamnant la normalisation, rendue publique jeudi 20 avril 2023, vient démonter les arguments présentés par le premier groupe affirmant défendre « libertés académiques et de leur indépendance contre toute violation… et instrumentalisation au profit  de l'idéologie sioniste ».

 

Voici le texte de la pétitition

 

"Le 16 avril 2023, coïncidant avec le  jour de commémoration de l'assassinat du leader Abou Jihad en Tunisie le 16 avril 1988, et avec la célébration par le peuple palestinien et  tous les peuples libres du monde de la Journée internationale des prisonniers politiques palestiniens, un colloque est organisé en France par une association française dénommée "la Société d’Histoire des Juifs de Tunisie", sous le titre : "Les Juifs et le droit en Tunisie, entre progrès historiques et résilience religieuse. Du protectorat à l’indépendance (1881-1956)".

 Nombreux sont les Tunisiennes et Tunisiens qui ont été surpris(e)s de découvrir la participation  aux travaux de ce colloque aux côtés d'universitaires sionistes de la Palestine occupée, de chercheurs tunisiens, dont la plupart enseignent à l'Université tunisienne. Il s'agit de : Abdelkrim Allagui (Université de Tunis), Jihane Ben Salah (enseignant à l'Université française), Afef Mbarek (Université de la Manouba), Faten Bouchrara (Université de la Manouba), et de Habib Kazdaghli, ancien doyen de la Faculté des Lettres de la Manouba, qui avait auparavant, en 2018, supervisé la création en Tunisie, d'une section de l'organisation pro-sioniste la LICRA.

Considérant que cette participation rejette d’un revers de main l'histoire de la lutte nationale et progressiste tunisienne contre le sionisme, et qu’elle témoigne du mépris porté aux sentiments de notre peuple en ce moment même où nous assistons à une escalade des crimes sionistes en Palestine occupée ;

Considérant la fréquence des démarches de normalisation en général et de l'implication dangereuse de certains universitaires tunisiens dans celles-ci en particulier,

Nous, organisations et associations non gouvernementales, universitaires et activistes sociaux et associatifs, proclamons :

 - Le rejet et la ferme condamnation de telles rencontres "académiques" qui, sous couvert d’intitulés "scientifiques" tentent de faciliter la normalisation avec des affiliés à des “institutions universitaires" de l'entité sioniste jouant un rôle vital dans la consolidation des fondements du système de colonisation et d’apartheid en Palestine occupée.

 - La défense des libertés académiques et de leur indépendance contre toute violation, tout en mettant l'accent sur la distinction nécessaire entre la légitimité et le bien-fondé de la recherche scientifique sur l'histoire des juifs tunisiens et autres composantes de notre société riche de sa diversité, et entre l'instrumentalisation suspecte de cette recherche au profit  de l'idéologie sioniste qui s'efforce de s'approprier  l'héritage historique des juifs tunisiens et de le manipuler à des fins de propagande.

  - L'appel aux universitaires, aux organisations, aux associations et aux personnalités publiques en Tunisie à se mobiliser pour faire face à la poursuite de cette dérive en contradiction flagrante avec la lutte légitime du peuple palestinien et avec la constance de l'opposition de notre peuple à l'occupation sioniste.

  -Tenir les autorités officielles tunisiennes, des universités, au ministère de l'Enseignement supérieur et la Présidence de la République, responsables de la poursuite de la normalisation sous ses diverses formes, du fait de leur mutisme complice à son égard, et de leur participation à celle-ci en raison de leur refus d'entériner la revendication portée par les Tunisiennes et Tunisiens depuis des décennies, de promulguer une loi criminalisant toutes les formes de normalisation".

 

Signature :

Organisations / Associations :

 

  1. 1.      Organisation Contre la Torture en Tunisie
  2. 2.      Syndicat National des Journalistes Tunisiens
  3. 3.      Campagne académique internationale de lutte contre la colonisation et la normalisation
  4. 4.      Damj - Association tunisienne pour la justice et l'égalité
  5. 5.      Association Nomade 08
  6. 6.      Organisation du martyr Nabil Barkati- Mémoire et loyauté
  7. 7.      Union des diplomés chômeurs
  8. 8.      Union générale des étudiants de Tunisie
  9. 9.      Association Alwarcha pour les droits économiques et sociaux
  10. 10.  Association Ibn ALHAYTHAM pour la culture et les sciences
  11. 11.  Association Belgacem Yacoubi pour la culture et la créativité
  12. 12.  Union des Forces Jeunes
  13. 13.  Association de préservation de l'enseignement public et de son amélioration
  14. 14.  Association Santé pour le peuple
  15. 15.  Association cartographie citoyenne
  16. 16.  Association pour la souveraineté alimentaire
  17. 17.  Organisation Kifah
  18. 18.  Association Un million de paysannes
  19. 19.  Campagne Tunisienne pour le boycott et la lutte contre la normalisation avec l'entité sioniste

 

Personnalités

 

  1. Chokri Latif
  2. Tahar Tahri
  3. Mohamed Mehdi Jlassi
  4. Khemais Arfaoui
  5. Romdhane Ben Amor
  6. Rafaa Tabib
  7. Mohamed Maali
  8. Samar Tlili
  9. Kacem Afiya
  10. Ghassen Ben Khelifa
  11. Moutaa Amine Elwaer
  12. Héla Youssefi
  13. Abdelkader Hamdouni
  14. 14.  Lazhar Mejri
  15. 15.  Ridha Barkati
  16. 16.  Jameleddine Sabaa
  17. 17.  Abdelmoumen Belanes
  18. 18.  Raja Dahmani
  19. 19.  Abdallah Ben Saad
  20. 20.  Yasser Jeradi
  21. 21.  Mohamed Salah Toumi
  22. 22.  Nizar Amami
  23. 23.  Zayed Hammami
  24. 24.  Jawaher Channa
  25. 25.  Sondoss Khemila
  26. 26.  Sami Ben Ghazi
  27. 27.  Heykal Ben Mustapha
  28. 28.  Moncef Gabessi
  29. 29.  Lotfi Hammami
  30. 30.  Ayoub Amara
  31. 31.  Cherif Kherayfi
  32. 32.  Saif Ayadi
  33. 33.  Wael Naouar
  34. 34.  Afef Helali
  35. 35.  Sonia Ben Yedder
  36. 36.  Madiha Charfeddine
  37. 37.  Anen Akrouti
  38. 38.  Fatin Hafsia
  39. 39.  Aymen Rezgui
  40. 40.  Anis Ben Ali
  41. 41.  Lotfi Ben Miled
  42. 42.  Hamida Kenz
  43. 43.  Houda Chehidi
  44. 44.  Houcine Hammami
  45. 45.  Moudhaffar Labidi
  46. 46.  Slah Farhani
  47. 47.  Moez Ketari
  48. 48.  Karim Chaabouni
  49. 49.  Mohamed Lahbib
  50. 50.  Lassad Oueslati
  51. 51.  Souad Mahmoud
  52. 52.  Abdejjabar Maddouri
  53. 53.  Sabria Frikha
  54. 54.  Amira Yacoub
  55. 55.  Assrar Ben Jouira
  56. 56.  Kawthar Abbes
  57. 57.  Meriam Jaballah
  58. 58.  Habiba Trifi
  59. 59.  Naama Nciri
  60. 60.  Jalila Zenaidi
  61. 61.  Samar Sehiq
  62. 62.  Ramzi Boussellimi
  63. 63.  Haytham Smida
  64. 64.  Hedi Belhaj
  65. 65.  Ghassen Henchiri
  66. 66.  Ameni Bouzayane
  67. 67.  Chayma Nafla
  68. 68.  Sarra Belmakki
  69. 69.  Chayma Jebali
  70. 70.  Meriam Jaballah
  71. 71.  Nejla Kedia
  72. 72.  Randa Fehoula
  73. 73.  Dhouha Ayedi
  74. 74.  Nabil Souissi
  75. 75.  Kamar Ezzamen Khaldi
  76. 76.  Walid Besbess
  77. 77.  Nadia Mezghouni
  78. 78.  Boulbeba Makhlouf
  79. 79.  Mohamed Harbaoui
  80. 80.  Mohamed Limam Smida
  81. 81.  Karim Chaabani
  82. 82.  Iyad ben Mabrouk
  83. 83.  Khaled Haddaji
  84. 84.  Ghada Charrad
  85. 85.  Rym Saidani
  86. 86.  Tarak Chibani
  87. 87.  Chadi Berrich
  88. 88.  Miled Berrhouma
  89. 89.  Abedlhamid Kammoun
  90. 90.  Ameni Ben Abid
  91. 91.  Mourad Ben Hassine
  92. 92.  Nawrass Zoghbi Douzi
  93. 93.  Rym Ben Ameur
  94. 94.  Hayfa Abbèss
  95. 95.  Layth Khazri
  96. 96.  Dhekra Ismail
  97. 97.  Chokri Boussetta
  98. 98.  Mouheb Senoussi
  99. 99.  Mohamed Dhiya Arfaoui
  100. 100.                       Mohamed Firass Khabthani
  101. 101.                       Israa Rahmani
  102. 102.                       Mondher Soudi
  103. 103.                       Kheireddine Debayba
  104. 104.                       Hatem Laouini
  105. 105.                       Aymen Amami
  106. 106.                       Ichrak Guediri
  107. 107.                       Farhat Zaghbani
  108. 108.                       Alaa Marzouki
  109. 109.                       Ahmed Tabbabi
  110. 110.                       Zouhair Ben abdallah
  111. 111.                       Ayad Ameri
  112. 112.                       Seif dine Baccar
  113. 113.                       Ghassen Amami
  114. 114.                       Nour ElHouda Ben Haj Brahim
  115. 115.                       Aroua Baraket
  116. 116.                       Nadhem Ben Brahim
  117. 117.                       Moez Rebai
  118. 118.                       Jenine Labidi
  119. 119.                       Samah Aouadi
  120. 120.                       Fatma Ben Mefteh
  121. 121.                       Omrane Alouane
  122. 122.                       Fadhel Bedhiafi
  123. 123.                       Sabah Affes Ben Saad
  124. 124.                       Jamel Hussein Souissi
  125. 125.                       Naima Rekik
  126. 126.                       Ali Ghorbal
  127. 127.                       Aniss Lakhdhar
  128. 128.                       Bechir Zenaidi
  129. 129.                       Mohamed Hedaya
  130. 130.                       Selim Boukhari
  131. 131.                       Hanene Henid
  132. 132.                       Henda Aroua
  133. 133.                       Hajer Harmi Ammar
  134. 134.                       Iyed Ben Mabrouk
  135. 135.                       RymChaabani
  136. 136.                       Hedi Belhaj Mohamed
  137. 137.                       Thawra Abdi
  138. 138.                       Henda Chennaoui
  139. 139.                       Houda Chehidi

 

20/04/2023 | 14:22
14 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Mille millions de milliards de BRAVOS à ces vrais Tunisiens incorruptibles, d'une honnêteté et d'une conscience, qui font la gigantesque fierté des Tunisiens.
a posté le 22-04-2023 à 21:28
Aux autres qui ont essayé de trouver une issue pour soutenir le vrai sioniste Habib Gazdaghli, dans l'idée de pouvoir déjouer l'opinion publique tunisienne par leur trahison contre la cause palestinienne, je leur dirais que leurs noms d'Harkis soutiens des juifs génocidaires de Gaza occupants de la Palestine, sont déjà gravés par la couleur de la honte et de la risée du peuple tunisien.
Honte à tous ceux qui vendent leurs âmes et leurs consciences, aux juifs ennemis de l'Islam et génocidaires de nos frères les Palestiniens, qui nous mènent depuis des décennies, une guerre médiatique mondiale par leurs lobbies judaïques.
Mais cette merveilleuse réponse des vrais Tunisiens de Valeur et d'Honneur, montre l'honnêteté inébranlable des Tunisiens.
Vive la Tunisie. Vive la Palestine. La Palestine vaincra. La Palestine vivra.
Oscar
Bande d'impuissance.
a posté le 21-04-2023 à 09:44
En lisant l'article ,j'ai éclaté de rire.
Comme çi un grand pays( dans tous les domaines) comme Israël avait besoin d'avoir des relations avec la Tunisie faillitaire .
Ces signataires impuissants face au destin de la jeunesse tunisienne au chômage sans avenir ,vivant dans une misère noire ,se noyant pour rejoindre l'Europe ,feraient mieux de s'occuper de ces malheureux.

Kol
Bien dit
a posté le à 10:33
Du gros n'importe cette bande d'intellos gauchistes à 2 balles
Barth
A revoir
a posté le 21-04-2023 à 04:33
....."Habib Kazdaghli devait participer à un colloque intitulé « Les Juifs et le droit en Tunisie, du protectorat à l'indépendance (1881-1956) : Entre progrès historiques et résilience religieuse », qui se tiendra à Paris, les 16,17 et 18 avril 2023"...

Relisez vous BN. les dates sont dépassées.



EL OUAFFY Y
En essayer d'orienter l'opinion vers une autre continent que la Tunisie .
a posté le 20-04-2023 à 15:07
Par mes respects plusieurs contestataires n'applique pas les recommandations prioritaires par notre religieux et surtout envers les parents il y a certains que leurs parents ne sont pas au courants du mandant et fe la date d'encaissement des émoluments de leurs fils et ses parents sont mal traite par leur fils et aux yeux du peuple montrent qu'ils sont etroites avec la religieux et allez soutenus soit disant les palestiniens .Les parents sont les prioritaires a prendre en charge avant m'importe et l'affaire palestiniens c'est secondaire car Dieux pour nous et pour eux capable de resoudre tout obstacle .
charles
et bla...bla...bla
a posté le 20-04-2023 à 14:40
et bla...bla...bla et bla...bla...bla
pour aimer les autres il faut commencer a aimer soit meme