alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 15:10
Dernières news
Tunisie - Le prix d'un véhicule a augmenté de 63% en 12 ans
11/10/2015 | 11:16
1 min
Tunisie - Le prix d'un véhicule a augmenté de 63% en 12 ans

Les Tunisiens se plaignent souvent de la hausse des prix des véhicules et recourent de plus en plus au marché des véhicules d’occasion. D’où, la progression importante du marché parallèle qui représente, en volume 40% et en montant 60% du marché total.

 

Dans une interview accordée à Business News, Mehdi Mahjoub, porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles et directeur général de City Cars, concessionnaire de Kia Motors en Tunisie, a indiqué, selon des chiffres fournis par les concessionnaires, que le prix d’un véhicule a augmenté de 63% depuis 12 ans (de 2003 à 2015) et ce, malgré le fait que le droit de consommation n’a pas évolué. Une augmentation expliquée par la hausse annuelle de 2% du constructeur et du glissement du dinar par rapport à l’euro et au dollar.

Ajouter à cela, les impôts et taxes perçus par l’Etat (droit de consommation, TVA, etc.), qui représentent au moins 40% du prix final du véhicule, on comprend mieux la hausse vertigineuse des prix.

 

I.N

11/10/2015 | 11:16
1 min
Suivez-nous

Commentaires (18)

Commenter

azimov
| 12-10-2015 06:34
Justement ce n'est pas le role de l'Etat. De plus, ll est preferable que les taxes restent fortes sur les automobiles afin de limiter au mieux la consommation de carburant, l'achat de pieces de puis l'etranger bref faire attention a nos devises plutot que satisfaire le besoins des ....

veritas
| 11-10-2015 21:49
La douane tunisienne touche 2 fois plus en taxe que la valeur du véhicule vendu par le constructeur ,le constructeur a payé les designers les experts la matière première la publicité les crashes test et tout les dépenses nécessaire pour la création d'un véhicule ,la douane tunisienne un ordinateur avec un logiciel ,un agent et 4 papier en 15 mn elle touche le pactole en taxe sans faire le 1/1000 d'effort du constructeur ni sans avoir dépenser le 1/0000 des dépenses du constructeur ,en tunisie inutile de créer et de construire car on gagne 100 fois plus sans rien faire .
Si la tunisie construit des voitures ça sera plus compréhensible mais malheureusement ce n'est pas le cas ni aujourd'hui ni dans 5 siècles .

mouwaten
| 11-10-2015 20:51
En 2001 mon astra avait la clim l'air bag la dir assistée sauf labs manquait . C cher payé 36000d en sus non?

Skywalker
| 11-10-2015 20:19
Certzs le glissement mais les concessionnaires sont aussi des filous...allume cigare en option tapis en option radio en option et j'en passe... un sav deplorable ded techniciens non qualifiés sur l'entretien de la marque etc etc...

Les concessionnaires doivent baisser les marges et prendre plus de risque ex: reprise des vehicules, financement etc.

Les concessionaires doivent evoluer ce qui est loin d' etre le cas....

Patriote
| 11-10-2015 20:12
Les prix des voitures baissent en Europe mais augmentent en Tunisie.
A cela deux raisons : les concessionnaires qui ne cessent d'augmenter leurs marges bénéficiaires et le Dinar qui ne cesse de perdre de sa valeur face aux devises européennes.

Alors au lieu de nous lamenter sur notre tourisme qui est clairement mort et enterré pour de nombreuses années au moins, il est grand temps de nous orienter vers d'autres secteurs industriels et économiques.

L'Etat doit, à l'instar du Maroc, de la Turquie, de la Slovénie et d'autres, engager des vrais actions de partenariat avec les constructeurs pour installer des chaines de montage en Tunisie avec une partie de la production destinée, à des prix préférentiels, au marché local.
Il doit également s'engager, en lieu et place des concessionnaires privés, de trop petites tailles et insignifiants individuellement face au géants que sont les constructeurs, pour négocier et décrocher de vrais rabais auprès des constructeurs désirant s'introduire sur le marché Tunisien.

L'Etat doit donc jouer son rôle.

Laisser totalement ce marché entre les mains d'une poignée de concessionnaires privés d'un coté et un marché parallèle incontrôlable et incontrôlé de l'autre est une ineptie économique totale.

C'est vrai
| 11-10-2015 19:22
Oui c'est vrai, quand on sait que les taxes à l'importation entre droit de consommation et TVA varient entre 40 et 100% on comprend vite pourquoi les voitures sont très chères en Tunisie

Gg
| 11-10-2015 19:01
Une Punto, C3, Polo, Corsa, Clio... coûte 50% de plus en Tunisie qu'en Europe. Le problème est qu'une voiture est facilement un outil de travail.
Dommage...

sami1961
| 11-10-2015 18:19
une chose ce dont je suis sur c'est que c'est en Tunisie que les voitures sont les plus chers au monde.conjuguez une monnaie de singe
avec des taxes et droits à faire fuir les singes et vous aurez des voitures achetées par singerie

Citoyen Tunisien
| 11-10-2015 17:05
Je pense que chaque concessionnaire a sa politique de marge c'est pour ça que je vous ai dit d'aller voir les bilans en bourse.
C'est normal que le marché parallèle est moins cher car c'est des voitures d'occasion qui peuvent avoir 5 ans d'âge et c'est marché qui ne paye pas ses impôts, qui ne réalise aucun investissement, qui ne rend aucun service après vente et qui n'emploie personne.
Concernant les voitures, rappelez vous qu'en 2001 les voitures n'étaient pas climatisées, il n'y avait pas d'ABS, d'airbag, de direction assistée.... Donc on ne peut pas comparer des voitures d'il y a 15 ans avec celles d'aujourd'hui.

CHDOULA
| 11-10-2015 16:32
L'année prochaine on aura sûrement le prix Nobel de l'économie pour acheter une voiture !!!