alexametrics
samedi 25 septembre 2021
Heure de Tunis : 04:19
Dernières news
Tunisair - Olfa Hamdi annonce la création d'un comité de conseil international
25/01/2021 | 17:13
3 min
Tunisair - Olfa Hamdi annonce la création d'un comité de conseil international
Olfa Hamdi, PDG de la compagnie aérienne nationale Tunisair, a annoncé, aujourd'hui lundi 25 janvier 2021, la création d'un comité de conseil international.
 
Les membres du comité sont les suivants : 
▪️ Général Mohamed Nejib Jelassi, ancien chef d’état major de l’armée de l’air Tunisienne
▪️ Adel Trabelsi, expert en finance islamique. Ancien expert en gestion de patrimoine et en investissement au sein de Dallah Al Barakah Holding.
▪️ Sami Zitouni, ancien directeur général de Nouvelair.
▪️ Don Carty, ancien PDG de AMR Corporation, l’entreprise mère de American Airlines (flotte composée de plus de 900 appareils).
▪️ Heather Peterson, ancien Vice President des opérations internationales et relations gouvernementales de Boeing.
▪️ Leila Ben Hassine, ancienne directrice de l’office national du tourisme pour le Royaume Uni et l’Irlande.
▪️ Luc Bruneau, CFA - auditeur, professeur à HEC Montréal et ancien directeur financier de grands groupes en Algérie.
▪️ Mitchell Weisberg, ancien membre de l’équipe Kaplan Norton. Expert en stratégie des Fortune 500 compagnies.
▪️ Stuart Oran, ancien directeur des opérations internationales de United Airlines (flotte composée de 815 appareils).
 
 
Ce comité stratégique de conseillers indépendants, formé de leaders de l'industrie aéronautique nationale et mondiale aura pour mission de conseiller la PDG dans son objectif d’implémenter le plan de relance de Tunisair.
 
 
D'après communiqué
25/01/2021 | 17:13
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Rachid Mardassi
Tunisair
a posté le 26-01-2021 à 17:54
Bizarre qu'elle fasse appel à tout cet aréopage pour une compagnie qui dispose de quelques avions et dont les problèmes qui l'empêchent de se développer sont si évidents et traînent depuis des décennies pour les raisons que tout le monde sait.
Il y a de grosses pointures à Tunisair et Nouvelair auxquels elle aurait dû faire appel et qui valent plus que tous ces conseillers réunis tels que Miaoui et Karim Dahmani.
Lectrice
Dommage
a posté le 26-01-2021 à 14:38
J'ai salue sa nomination mais la je sens la panique. Reunir tous ces gens externes a la compagnie pour la conseiller est bien la preuve qu'elle est incapable de gerer la situation, elle n'a malheureusement pas les competences requises, appelons les ricains a la rescousse! Est ce qu'on va vers la vente de Tunisair? Et sinon ils seront payes en dinars ou en cacahuetes?
Monia
c' était sans ambiguïté dès sa nomination
a posté le 26-01-2021 à 14:27
pas besoin de faire un dessin pour le proche, très proche, dessein de la Gazelle...
adel
C'est une occasion en or ...
a posté le 26-01-2021 à 13:07
... pour beurrer le pain de sa carrière.
Mais c'est tout.
Sauf pour entrainer le pays avec Tunisair dans le gouffre.
expert
100% d accord avec VERITAS
a posté le 26-01-2021 à 11:52
le plan es islamistes est clair pourrir le pays et puis se présenter en tant que sauveur. ce ci a été inspiré du même plan des pays de l OCDE le consensus de Washington que le FMI a appliqués aus pays africains et l applique pour les peys du printemps arabes.

la même politique pour tunsisair la faire pourrir pour la brader à un futur colonisateur. mais on ne se laissera pas faire. l arrivée de cette jeune fille ( ma fille comme l appelle taboubi) n est qu un plan bien tracé pour finalement lacher prise et proposer la privatisation.
Léon
Ahhh comme elle est forte!!!!
a posté le 26-01-2021 à 11:17
C'est tellement rassurant! Toute l'humanité au chevet de Tunisair. Elle est tellement forte qu'elle a eu besoin de sortir toutes ses intimidantes connaissances pour décider de l'avenir de la compagnie. Elle me rappelle fortement la Karboul au tourisme. Beaucoup de bonne volonté et de savoir théorique mais aucun savoir-faire de terrain. Des gamins qui s'amusent! Les ministres-selfies aux jolis diplômes. Aucun d'entre-eux n'a réussi jusque-là. Souvenez-vous du plus intelligent et du plus diplômé d'entre-eux qui avait réussi l'ENS et l'X la même année, qui est en plus d'un âge mûr et qui fut placé à l'industrie sous Jomaa, le fameux Bennasr.
S'il s'agissait de savoir-faire technique ou théorique, il aurait été le premier à réussir. Ou encore du Jlassi à l'enseignement supérieur qui en quelques années est devenu de l'ensignement inférieur. Ou du gars du Fehri des TICS....
Et pourtant Léon vous avait prévenu.
Avec cette dame, le résultat sera le même: La fin de Tunisair. Jusque-là j'espérai encore; mais là j'en suis sûr: C'est fini! Ce n'est qu'une histoire de temps. Dernier virage avant la catastrophe!
Léon ne s'est jamais trompé. C'est Lui qu'il fallait écouter (puréee, ils ont fini par me donner le culte de l'homme).
Peuple de colonisés aux diplômes stériles, je vous le dis et vous le redis: si vous voulez reconstruire, donnez les clés à Friaa et oubliez un peu ce que vous dictent vos colons et vos "protecteurs" qui vous ont mené à la faim. Soyez souverains. Je dis "reconstruire" car il ne s'agit plus de "sauver" puisqu'il n'y a plus rien à sauver. Il s'agit de "reconstruire" ce que les gueux et les colonisés ont détruit un moins d'une décennie. .
D'ailleurs le seul parti qui n'a aucune influence "étrangère" est le parti historique de l'indépendance, à savoir celui dirigé par Abir Moussi. Alors votez, même à contre-coeur, pour la Tunisie historique que votre bassesse avait trahie en 2011; et Abir désignera les authentiques, les vrais Patriotes, et non les stériles et les gamins qui s'amusent. Ces derniers ne peuvent réussir que lorsqu'ils seront un peu initiés à nos traditions politiques par les anciens.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
CHDOULA
BIENTOT ......
a posté le 26-01-2021 à 10:38
Ce sera Tunited Airlines avec quelques Boeing offerts . En choisissant un trabelsi expert en finances , elle prend des risques et finira surement sa carrière soit au Qatar soit en Arabie Saoudite !
TunisienLucide
Tunisair ou quand l'Oncle Sam vous veut du bien...
a posté le 26-01-2021 à 10:22
La coloration pro-US du nouveau PDG de Tunisair était déjà très évidente.
Aux USA, occuper un poste de premier plan dans une ONG comme le Tunisian Community Center n'est jamais innocent.
Mais quand on voit la coloration pro-US de son comité de conseil, le doute n'est plus permis. L'exemple le plus frappant étant la présence de Heather Peterson, ancienne lobbyiste en chef de Boeing.
Au delà de la question de la rémunération de tout ce beau monde (dans le monde de l'aérien le conseil gratuit et désintéressé n'existe pas), il est fort probable que nous verrons prochainement débarquer dans la flotte de Tunisair un certain nombre de Boeing 737 MAX histoire d'écouler les stocks qui encombrent les tarmacs de Boeing.
Vu la réputation de "Cost-Killeuse" du nouveau PDG, on peut même imaginer une mono flotte selon le modèle de Ryanair.
Il y a peu d'illusion à avoir sur l'avenir de Tunisair qui, une fois de plus, s'apprête à servir de vache à lait en générant de juteuses commissions...
veritas
Le vrai problème...?
a posté le 26-01-2021 à 10:22
Le problème de tunisair c'est le manque de trésorerie pour acheter les pièces de rechanges nécessaires pour réparer les appareils cloués aux sols et pour redémarrer le Catering ...cette gamine Gooraa crie victoire comme un gamin qui a eu son jouet ...
Le plus grand pdg de la plus grande compagnie aérienne aux mondes ne pourra rien sans les moyens financier nécessaires pour redresser la compagnie .
L'état refuse d'avancer l'argent pour Tunis air depuis jojo et jusqu'à ce jour ,l'état n'ose pas dégraisser le nombre de sur effectifs chez Tunis air ...
L'état a une arrière pensée elle veut à tout prix se débarrasser de la compagnie tunis air pour la vendre à un acheteur qui attend sur le trottoir (le Qatar)avec impatience pour mettre encore un pied supplémentaire en Tunisie à fin de la coloniser économiquement pour le grand d'âme des criminels islamistes ...le bras de fer de l'état avec tunisair est une tactique de pourrissement pour mettre les salariés et la compagnie devant le faite accomplie pour que tout le monde arrête de s'opposer au plan des nouveaux colons islamistes qui cherche un renvoi d'ascenseur à leur sponsors qataris pour leur aides de s'accaparer du pays ... la gamine Pdg est là pour faciliter la tâche et mettre la dernière touche finale (sous la houlette du gourou maudit)pour pousser a la vente de tunisair pour des pseudos acquéreurs masqués qui sont à la solde du Qatar .
Kamil jeradi
Solutions innovantes?
a posté le 26-01-2021 à 09:59
L open sky et la reconversion des employés sont des solutions à envisager. Sans orgueil la vente des actions est à considérer. Mahmoud Ben Romdhane ,capitaine Ali Dinari Et un représentant du syndicat en plus d un comité composé de compétences tunisiennes et européennes
Saxo
Bonne idée
a posté le 26-01-2021 à 09:17
Cette jeune femme se montre en bonne stratège.
Ce comité donnera plus de légitimité aux décisions douleureuses à prendra qu'elle annoncera dans les prochaines semaines. Le prix à payer pour quelques réunions en ligne pour cette équipe d'experts est infinme par rapport à l'argent dépensée et volée que subit la companie depuis plusieurs années.
THB
Qui va payer l'ardoise
a posté le 26-01-2021 à 08:44
Une réponse sur les réseaux sociaux de Tunis Air Technics relative aux 4 avions mis en circulation en une semaine par Olfa Hamdi explique bien que la réparation de ces avions étaient déjà en cours depuis de nombreuses semaines et que Olfa Hamdi n'est pas à l'origine de ces réparations.
Quand je pense que les réparations d'un avion nécessitent l'achat de pièces détachées onéreuses et que les fournisseurs ne livrent qu'après paiement, je me demande comment la responsable a fait.
Concernant ce comité d'experts internationaux, je me dis qui va régler les frais de leur participation au redressement de Tunis Air.
Ces experts ne vont pas se déplacer pour les beaux yeux de la Gazelle.
Pourquoi ne pas faire appel à des enfants de la compagnie qui ont connaissance des problèmes et des maux qui minent Tunis Air.
Tapakaya
Qui va payer ce beau monde?
a posté le 26-01-2021 à 07:27
Ou seront-ils des simples bénévoles ?
Ce conseil existe-t-il dans les statuts de Tunis air?
Pourquoi un ancien avionneur et particulièrement de Boeing? Cela pourrait nous faire penser à un autre conflit d'intérêt ou une nouvelle orientation technologique qui va s'avérer très coûteuse pour la compagnie
Dr sed
Good
a posté le 26-01-2021 à 05:55
Bon courage Félicitations
Morjane
Comédie
a posté le 26-01-2021 à 02:12
Une PDG se prenant pour la plus intelligente, prétentieuse et imbue de sa personne. Nommée parce qu'elle est l'amie de la fille d'un president de parti. Et les Hamdiya nous connaissons tous leur caractères agressif, et leurs comportements dans le sud de la France. Ils se prennent pour des êtres supérieurs et tournent en politique avec le vent. Et ses conseillers c'est un masque pour cacher la réalité de l'objectif recherché. Tunis-Air sera racheté par des pays amis des membres d'Ennahdha mais il faut faire en sorte d'être discret. Une vraie comédienne
Chaabane
Des remarques et des questions sur la forme de ce comité
a posté le 26-01-2021 à 01:57
Des remarques et des questions sur la forme de ce comité
La restructuration d'une société en sérieuse difficulté ' déjà bien avant la pandémie -, en plus étatique, donc épuisant les moyens des contribuables et se trouvant dans un contexte politique complexe (état, partis, syndicats, cadres) n'est pas une '?uvre aisée. Même les gens qui ne comprennent pas la nomination de Madame Hamdi et ne partagent pas sa démarche le savent.
La restructuration serait vouée à l'échec si l'environnement socio-politique et économique reste figé comme il l'est depuis des décennies.
Les tiraillements depuis 2011 - la pandémie n'est vraiment pas à l'origine mais a alourdi les maux de Tunisair - l'ont plutôt mis à découvert et ont rendu une reprise économique de la société beaucoup plus difficile.

Cependant l'approche de constituer un comité de conseil international en ce début de mandat ' je préférais dans ce contexte le désigner conseil multinational, car il inclut les tunisiens - et dans l'impossibilité d'atteindre plus, me semble juste et louable. Une pratique au fait répandue.
Un conseil dont les membres sélectionnés pour leur intégrité, leur impartialité et leurs compétences éprouvées, serait ainsi d'un grand support, pas uniquement pour la société mais aussi pour sa direction. Cette dernière risque sinon de se trouver solitaire, confrontée à une montagne de défis urgents et parfois contradictoires.

Le rôle des membres de ce comité de conseil dépasse la pure consultation. Les membres de ce comité ouvrent à la direction de la compagnie l'accès à un réseau impressionnant et multi disciplinaire ; Un facteur favorisant le succès et allégeant la démarche.

J'ai néanmoins quelques remarques et peut-être des questions à Madame Hamdi concernant la composition de ce comité :

1) Par rapport aux membres étrangers sélectionnés je ne vois que des citoyens nord-américains. Ceci est certes compréhensible : Madame Hamdi vivant et travaillant aux Etats-Unis, a de la sorte un accès plus facile à ces Messieurs.
Où sont cependant, leurs aussi bien qualifiés équivalents agissant en Europe et ayant servi dans des compagnies telles que Airbus, Lufthansa, Air France / KLM, fournisseurs Tier 1 '?' pour ne citer que quelques exemples ?

2) Madame Hamdi aurait aussi besoin d'experts en restructuration qui pourraient établir / confirmer un diagnostic factuel et en proposer les actions prioritaires et la stratégie de relance en moyen et long-termes. Je ne sais pas si les Messieurs et dames choisis disposent dans leur cursus de telles expériences ou s'ils devraient être épaulés ?

3) Quand on évoque des experts internationaux il vaudrait y inclure la possibilité de gagner la contribution des experts de la « diaspora » tunisienne ou des étrangers ayant une affinité culturelle avec notre société. En plus leurs réseaux solides et diversifiés sur les volées techniques, des fournisseurs et des marchés seront précieux, surtout conjugués aux apports de leur confrères locaux.

4) Last but not least : Une représentation qualifiée et non politicienne des salariés (cadres et syndicat) est primordiale pour comprendre leur vue interne, gagner non seulement leur soutien pour les sacrifices à engager, mais aussi leur adhésion aux chances futures.
Leur participation à ce comité pourrait paraître parfois freineuse. Leur absence en revanche, pourrait définitivement entraver la réussite et minimiser les chances de redressement.
Une évidence : Un changement radical des structures et surtout du mindset ne se fait pas du haut en bas, mais dans le dialogue, la persévérance, la persuasion et l'adhésion aux même objectifs et aux mêmes moyens de les atteindre.
Facile à dire, difficile à appliquer mais sans alternative, sinon - et sans l'intention d'une menace - le shut-down.

Un Manager International de Transition
De Gaulle
La classe!
a posté le 26-01-2021 à 00:52
Comme dirait un certain Louis de Funès : elle m'épate, elle m'épate la Olfa...
Citoyen
Ou sont les organes de contrôle
a posté le 25-01-2021 à 23:39
Du jamais vu. Une gamine qui fait du nimporte quoi. Les maux sont connus et sont d'ordre sociaux et de gestion. Elle est payée pour cerer et non pour faire appel à d'autres gestionnaires externes (experts?)Elle apour plus d'analyses elle aurait pu lancer une étude (nieme) ou se faire faire aider par des compétences nationales. Ce quelle tentevde faire est illégale et elle na même pas consulté son conseil d'administration
Ammar
Où Sont les Compétences Tuniennes dans le Domaine
a posté le 25-01-2021 à 23:30
Il s'agit d'illustres inconnus.

Je serai très curieux de connaitre leurs réelles expériences à la fois dans le domaine du transport aérien et/ou dans la sauvetage d'entreprises.

Dans cette liste ne figure aucun des anciens de Tunisair ou du domaine du transport aérien connus et reconnus par leurs expériences et compétences dans le Domaine.

Comme si on avait voulu les éluder ou les éviter, alors que leurs contributions auraient été judicieuses et basées sur de solides expériences .
Fehri
Elle n'en veut pas de vos consrils
a posté le 25-01-2021 à 22:33
Ce comité 'international ' est là pour vous dire 'shut up'?' j'ai un grand prestigieux bagage 'il n'y pas de prestige dans la poubelle ', mais who cares! Je vous ai déjà dit qu'elle pratique le même management style de Trump. En plus elle a soutien politique très solide (ghannouchi).
Abidi
Comité
a posté le 25-01-2021 à 22:26
Juste une petite question est-ce que ce comité va faire du bénévolat ou percevra t il des honoraires et si c'est le cas je pense vu ces CV que ces honoraires seront bien consistants et est ce que cette pauvre compagnie pourra les enduré
Max
Sérieux?
a posté le 25-01-2021 à 22:13
Bien bien! Mais qui va donc rémunérer tous ces braves gens? Je crois que même les CEO des plus grandes multinationales n'ont pas un comité consultatif aussi pléthorique. On peut évidemment s'appuyer sur quelques conseillers, mais peut être pas 09...enfin, tout de même!!!
Et puis, dans une entreprise normalement constituée, c'est le CA qui valide les orientations stratégiques, pas les conseillers. Chez Tunisair, le CA c'est tout simplement l'état! Il n'y a pas de miracle pour Tunisair, les alternatives sont connues et nécessitent toutes que l'état mette la main (voire les deux) à la poche.
Je ne comprends pas ce jeu de dupes auquel tout ce beau monde se livre. C'est tout bonnement ahurissant.
takilas
Pauvre d'elle
a posté le 25-01-2021 à 22:01
Comment nahdha va détruire son avenir
Abir de Gabès
En quoi pourrait-il être utile ce
a posté le 25-01-2021 à 22:00
Adel Trabelsi, expert en finance islamique ? Ou bien islamo-islamiste en finance ?

On aimerait avoir des éclaircissements au sujet de vos rapports (supposés) avec les frérots.
Amilcar
Belle beochette!
a posté le 25-01-2021 à 21:08
La cour est pleine!

Avec tout ça, on pour pas dire, la pôvre fille est isolée.
Elle en à,

Mais Le gars expert en finance zislamique, .. J ' ai pas compris .. Lien avec...! un pays du golf zarabique?

What a hell h' s doing there
Citoyen_H
POURQUOI TOUTE CETTE ARMADA DE CONSEILLERS, ALORS QUE TOUS LES MAUX FRAPPANT NOTRE COMPAGNIE NATIONALE SONT IDENTIFIéS
a posté le 25-01-2021 à 21:02
@veritas
"Ce nouveau pdg a été nommée avec l'aval du gourou ...dans quelques semaines des vérités sortiront..."

C'est de plus en plus probable.
Ne pas négliger que Hamdi est une amie proche de la fille du traitre imposteur, celle qui nous avait dit en 2011: mon père a souffert, c'est au tour de tous les tunisiens de souffrir.
Salutations



Il faut savoir que la position géostratégique de Tunisie n'a pas presque pas d'égal.
Elle se monnaiera à prix d'or pour la compagnie qui touchera le jackpot du rachat de Tunisair.
Selon vous, qui touchera la prime

Ne pas aussi négliger le fait que les turques ont réalisé le plus mauvais deal de tous les temps avec la concession de l'aéroport d'Enfidha.
Ahh, la lutte va être très serrée.




De Gaulle
Ah le scoop!
a posté le à 00:56
Et alors, c'est nouveau ? A ce niveau là, on est nommé grâce à son réseau de connaissances.
Et vu la situation de tunisair, ca ne peut être pire donc laisser la bosser tranquillement .
On jugera dans les prochains mois
Furtif
N'importe quoi!
a posté le 25-01-2021 à 20:53
Tous ces bras cassés qui n'ont pas pu faire du bon travail ailleurs, ils vont le faire à Tunisair ? Laissez-moi rire! D'où va-t-elle les payer alors que Tunisair peine à payer ses employés, d'autant plus que pas mal d'entre eux vont se faire en devises, à moins que cette charmante PDG ait trouvé un trésor dans le parking de la compagnie ou que la banque islamique a mis la main à la pâte d'où la présence entre autres cet expert en finance islamique....
King
Sayebb alik mitanbirr
a posté le à 00:37
Sayebb alik mitanbirr,limra bech twasel et bech tanja7 nchallah, mahich bech tism3ek cest de mentalités américaines,et bech tanja7 nchallah, car bkolkom ya nabara bech itafikom, même UGTT mouch bech ya3mlilha chay
Donia
La blague du siècle
a posté le à 21:44
Absolument !!
C la débandade tout simplement !!!
Citoyen 1956
Cette Olfa est une manoeuvre de Ghannouch de s'assurer le Sud
a posté le 25-01-2021 à 20:48
Elle se dit bint el hawdh elmenjemi, son show prend fin avec cette équipe parachutée et ses 4 avions réparés, c'est made by Gahannouchi et elle lui est reconnaissante, un scénario normalement impossible.
https://www.tunisiefocus.com/politique/je-viens-de-bloquer-olfa-hamdi-car-jai-horreur-de-cette-espece-darrivistes-245745/
Controle de Gestion
comité DE pilotage
a posté le 25-01-2021 à 20:38
Mme la PD
Le comité de pilotage interne regroupant les cadres de la compagnie , composée de 16 a 18 cadres pour impliquer le maximum de personnes voulant participer a la survie
DGA ,
4 DG filiales
Secrétaire General ,
3 a 4 directeurs centraux ,
6 a 8 directeurs ,
4 chefs départements
5 représentants ou plus a l étranger
Ce comité peut être devisé en 4 groupes pour preparer un TBS ( Tableau de bord stratégique- Balanced Scorecard ) travaillant sur 4 axes :
-axe strategie globale ,
-axe Client ,
-axe apprentissage organisationnel
- axe Financier.
le travail par groupes en fixant un deadline afin d'évaluer ce travail par un comité extérieur regroupant :
-Anciens PDG Tunis air qui ont excellé Exp Chettaoui + universitaires travaillant sur le domaine aérien ( Evaluer l'axe Stratégique )
- PDG de banques, Membre ministère des fiances , bailleurs de fonds tunisie , SICAR etc ( Evaluer l'axe financier )
-Bureaux d intérims et de recrutements , consultants de renommes en RH travaillant sur le Transport aérien ( évaluer l'axe apprentissage organisationnel )
- Agents de Voyages , TO , corporate , clients gold , clients TRE ( évaluer l'axe apprentissage organisationnel )

Le comité extérieur peut être renformé par des conseilllers de l'etranger Exp Mitchell Weisberg, consultant international travaillant sur Le Balanced Scorecard a l' Institute (BSI) , aussi Mr Ayedi Groupe LH et des sommités tunisiens travaillant a Emirates et air France etc
Une fois le TBS concu et mis en place , la PDG peux implanter un nouveau organigramme pour rendre le processus de management plus fluide et réaffecter les postes en adoptant le modele ABM , (management par activité ) en tenant compte des profils existants et lancer le recrutement de besoins specifiques tout en assurant l'assainissement necessaire et surtout reduire le nombre de representants et cadres a l' etranger en les remplacant par des locaux et developper la vente en ligne, le call center et travailler sur l experience Client .
Universitaire IHEC
ALAIN CORBIZ
Allègement de la masse salariale en priorité urgente
a posté le 25-01-2021 à 20:04
Trouver un accord avec les syndicats pour alléger la masse salariale est la priorité et l'urgence.
Si il n'y a pas d'accord possible: le gouvernement devra prendre ces responsabilités et faire des voyages officiels dans des appareils de compagnies étrangères.
observator
Mr Mechichi
a posté le 25-01-2021 à 19:57
Il faut créer une nouvelle compagnie et liquider Tunisair .
C'est la meilleure solution pour l'avenir et la moins coûteuse pour le pays.
Il faut saisir l'occasion covid ou l'activité aéronautique est en veilleuse pour créer cette nouvelle compagnie avec des structures plus modernes.
L'Etat peut etre majoritaire dans le capital à 51% et trouver un autre partenaire stratégique qui apportera de l'argent frais et si possible un savoir-faire.
Tunisair actuelle est à liquider et l'Etat pourra apporter, le cas échéant, une partie de son actif ( quelques avions plus éventuellement quelques employés les plus qualifiés...dont la nouvelle compagnie aura vraiment besoin.
Je crains que Madame Hamdi va se se disperser au détriment de sa fonction essentielle . Je lui conseille de se consacrer sur le sujet à savoir Tunisair . Les solutions sont connues donc il faut aller au fond des choses.
J,'espère que le gouvernement a compris qu'il ne serve plus à rien de redresser Tunisair car cela va coûter trop cher pour un résultat final non garanti.
Mme Hamdi doit lire l'histoire des faillites dans l'aviation.
Air Berlin, Swissair, Pan Am.......
'?a donne à réfléchir......
Il faut faire le deuil de Tunisair.
Cette compagnie est finie. Personne n'est éternelle.
Le gouvernement doit avoir le courage de le faire.
Créez une nouvelle compagnie appelant là "Gazelle + par exemple.
Mais une nouvelle structure moderne gérée d'une manière moderne utilisant les dernières technologies avec des coûts beaucoup plus faibles plus de souplesse.........qui pourra tenir la concurrence quand le covid sera derrière et que l'open sky couvrira notre pays.

Voilà la meilleure solution...

Didon
N importe quoi
a posté le 25-01-2021 à 19:18
Qui va les payer ? N à t on pas suffisamment de compétences tunisiennes prêtes à aider le pays ?
BI
Nous avons déjà vu ces compétences tunisiennes..
a posté le à 20:02
Evidemment, Ils maîtrisent bien NOUFI, CHKOBBA et ROMI, n'est ce pas?

Ils ne peuvent même pas utiliser un smartphone et encore moins la modernité de nos jours ?

Tout simplement des clous rouillés avec un diplôme en cadeau du Dictateur en personne.
King
Sayeb alik mitanbirr
a posté le à 00:31
Spécialité tunisienne ,t7ott la3sah fil 3ajla, i7chem 3ala rouhek ,5alli limra ti5dem ala rou7ha
Aymen
Bon courage
a posté le 25-01-2021 à 19:11
Bon courage
On vous souhaite plein de succès dans votre mission.
En espérant la reprise de l activité pour pouvoir remplir les avions.
Merci
Mimi
Qui va les payer?
a posté le 25-01-2021 à 19:11
Mais c'est du grand n'importe quoi...C'est catastrophique ces nominations.Nous avons des personnes chez Tunisair capables de faire mieux ...C'est grave
Forza
Bonne idée
a posté le 25-01-2021 à 19:03
et des personnes respectables avec un 'track record'. Espérons que Mme Hamdi va savoir écouter. Ce comité est une bonne idée et le mix entre des managers tunisiens et les internationaux est bien choisi. Bonne chance
TAW TCHOUFOU
COMITE THEODULE !
a posté le 25-01-2021 à 18:57
Bon ..... the show must go on !
Toutes ces personnalités " précieuses " , pour se pencher somme toute sur une compagnie qui n'a même pas l'envergure d'une petite compagnie régionale européenne !
On dirait un gag !
Et que vient faire un " expert en finance islamique " dans cette histoire ?
Tunisair s'est faite et s'est développé ( voir son historique ) avec des cadres et des professionnels de l'aérien , tous Tunisiens.
Il y a pourtant des compétences et une élite en Tunisie même , mais on les a mis sur la touche , et la politique et l'ugtt ont fait le reste , blessant la gazelle à mort !
On avait un fleuron , on se retrouve avec un dindon , servi à des larrons !
Mme Hamdi peut s'entourer de toutes les stars qu'elle souhaite ( et qui ne travaillent pas gratuitement , ni n'acceptent d'être payé en dinars Tunisiens ) , pour la conseiller et lui dire quoi faire . Pourtant je croyais qu'elle avait travaillé sur le dossier et qu'elle savait quoi faire .... mais bon , faut croire que non ! Elle a besoin d'autres pour faire son boulot !
Je ne veux pas noircir le tableau , je souhaite à la gazelle de retrouver " toutes ses ailes " et de rayonner dans le monde , mais .... comptons d'abord sur nous mêmes , laissons Tunisair uniquement à ses propres cadres et professionnels , et sans parasitages du politique , d'Ennahdha et de l'ugtt !
Ce sont les interférences qui tuent tout développement !
Laissons la être géré comme une entreprise , dont le but est du faire du profit ( tout comme ses concurrentes le font ) , servir ses clients et les fidéliser , contribuer à créer des richesses par ricochet en Tunisie , comme elle le faisait avant quand elle était exédentaire !
Mais ça , c'était bien avant quelle ne ne devienne la vache à lait de nos politiques pour caser tout un chacun et titulariser même les ... sous-traitants !
Pour paraphraser Churchill , je dirais " qu'en Tunisie on considère une entreprise comme un homme à abattre , ou une vache à traire . Peu voient en elle , le cheval qui tire le char ! "
Bonne chance et bon vol quand même !

Ali
Plus besoin d'un PDG
a posté le 25-01-2021 à 18:33
Avec tous ces conseillers ( dont la plupart sont payés en devises), il n'y plus besoin d'un PDG.
veritas
Du bluff
a posté le 25-01-2021 à 18:29
c'est juste pour noyer le poisson elle est en mission mandaté par le gourou pour accélérer la cession de tunisair aux qataris .
Le Qatar a besoin d'un hub implanté à Tunis pour sa proximité de l'Europe et de l'Afrique qui lui fera gagner des milliers de milliards ...
Ce nouveau pdg a été nommée avec l'aval du gourou ...dans quelques semaines des vérités sortiront...
DARK VADOR
C'est du bénévolat
a posté le 25-01-2021 à 18:24
Où sinon va jouer à la poupée et grandi un peu, un proverbe à méditer, commencez à apprendre à marcher avant de courir
cuisinier
bravo mais
a posté le 25-01-2021 à 18:01
quoi que vous faites; tant que l UGTT est là rien ne se fera ni pour tunisair ni pour tout autre secteur
takilas
Lors pourquoi on t'a désigné ?
a posté le 25-01-2021 à 17:56
Pour léguer ton travail à d'autres et de les payer en plus en devises.
Malla mahboula rahet bina.
Babbo di Minchia
Bravo
a posté le 25-01-2021 à 17:24
Nous esperons que tout ce que vous entreprenez ait des repercutions positives sur Tunisair. Bonne continuation.
Ameur k
Bon vent a nos Gazelles....
a posté le 25-01-2021 à 17:24
Elle innove et sort des sentiers battus...il faut que la tutelle l appuie et l encourage
Bravo et bon vent...a nos Gazelles
aldo
==== un seul objectif ====
a posté le 25-01-2021 à 17:23
la renaissance de la gazelle .