alexametrics
lundi 27 mai 2024
Heure de Tunis : 13:09
Dernières news
Sabrine Ghoubantini à propos des fuites : Tout n'a pas été révélé, je détiens des informations dangereuses !
09/03/2017 | 20:18
1 min
Sabrine Ghoubantini à propos des fuites : Tout n'a pas été révélé, je détiens des informations dangereuses !

 

« Les propos qui ont fuité de la réunion du bureau politique de Nidaa Tounes, sont incomplets et l’enregistrement a été coupé et monté. Certaines choses qui ont été dites sont bien plus dangereuses que ça et j’en révèlerai le contenu en temps voulu » a affirmé, ce jeudi 9 mars 2017, la députée Nidaa Tounes, Sabrine Ghoubantini, sur Mosaïque Fm.

 

La députée a ajouté que des propos dangereux qui touchent à l’Etat et qui concernent particulièrement le chef du gouvernement, ont été tenus, en catimini, lors de la réunion mais n’ont pas été enregistrés.

« D’ailleurs cela m’amène à penser que cette histoire de fuite est totalement orchestrée, c’est un travail de professionnels derrière lequel il y’a un message » a souligné Sabrine Ghoubantini.

 

« J’accuse un groupe de proches de Hafedh Caïd Essebsi, des gens en qui il a confiance mais qui servent des agendas externes politiques, partisans et même étrangers et qui trainent le parti dans la boue, d’être à l’origine de cette fuite » a-t-elle confié.

« Je ne peux rien révéler pour le moment, pour la sécurité de l’Etat », a enfin affirmé la députée, tout sourire… Un sourire qu’elle a aussi d’ailleurs arboré en annonçant détenir des informations très dangereuses…

 

M.B.Z

 

09/03/2017 | 20:18
1 min
Suivez-nous

Commentaires (10)

Commenter

Smile
| 12-03-2017 09:57
On a voté utile et le vote utile c'est un Vote Doliprane , l'effet est juste provisoire, il fait passer la peine pour un moment mais la peine reprendra . Nidaa avec sa composition actuelle est mort né et surtout ne plus compter quand vous donne encore un Doliprane. Vous nous avez déçus et nous en sommes dégoûtés.

Elsa ben Amor
| 10-03-2017 17:48
Espèce de gourde ! On vous a élus toi et les autres connards de Nida pour vous occuper des problèmes quotidiens du peuple ou bien pour nous faire honte avec vos interminables scandales ? Vous êtes tous indignes des postes que vous occupez et aussi dégoûtants les uns que les autres ! Vous êtes une honte pour la Tunisie .

FILFIL HARR
| 10-03-2017 12:51
ce parti monté en toute pièce par BCE dans une période bien déterminée a rempli sa tache demandée et actuellement il est en train de se désintégrer , à la prochaine élection il n'y aura plus de NIDA TOUNES dans la sphère politique , il sera peut être étudier par les futures générations dans un cours d'histoire (une ligne pour l'info) .

Agatacriztiz
| 10-03-2017 12:06
Nidaa Tounès commence a ressembler de plus en plus à une poubelle ou s'entassent des individus aussi haineux que vulgaires...
Pas étonnant que la voyoucratie s'installe peu à peu et à tous les niveaux dans ce pays...

CONQUERANT
| 10-03-2017 10:25
Le jeu taiseux et pervers des « Je sais des choses, mais je ne les divulguerai que lorsque je le jugerai opportun ».
Voilà en substance ce que je lis au gré de mes lectures médianes sur le site BN. Ministres en exercice ou révoqués, députés, journalistes, responsables de grandes organisations de lutte contre la corruption. Tous ou presque ont des choses à dire mais ne les expriment pas, s'autocensurent. Ils détiennent des lumières mais préfèrent l'ombre portée des ténèbres.
Madame Gobantini, Belle femme, Imposante Dame (au sens moral s'entend). Mais, Implacable Érinyes(Déesses persécutrices dans la mythologie Grecque), écho d'un Nidaa de plus en plus inaudible ne déroge pas à la règle. Elle a des choses à dire. Mais pour plus tard, au cours de la semaine des quatre jeudis. Un euphémisme qui dit peu mais suggère beaucoup. Une manière comme une autre de se mettre en scène, d'attirer sur soi les feux de la rampe. Une hypertrophie du Moi en ces temps minimalistes.
Adeptes de la rumeur, des « On-dit », des secrets d'alcôves, ils courent tous, paradoxalement, les rues et les médias pour dire l'indicible, exciper de ce que le droit condamne et la morale réprouve.
La pseudo révolution d'un printemps qui tarde à éclore a vu fleurir les résédas d'une faune que l'éthique n'étouffe pas. Elle prolifère et prospère à l'ombre d'une vérité en devenir.
Étrange littérature, inconsciente formulation, coupable formulation qui entérine sournoisement mais immanquablement, implicitement mais inéluctablement dans l'esprit de la multitude les allégations qu'elle subodore, qu'elle tient sous cape. Jamais secret ne fut autant éventé.

afour
| 10-03-2017 09:10
arborer de telles informations grave avec le sourire et le flegme limpide me laisse perplexe quant a l'avenir de la tunisie elle ne se rend pas compte de ses declarations en tout cas elle devra aller jusqu'au bout sinon c sa decadence

kameleon78
| 09-03-2017 23:58
Voici les paroles du feuilleton Dallas : (en lisant les paroles, changez Carthage à la place de Dallas).

Dallas (Carthage)
Ton univers impitoyable
Dallas (Carthage)
Glorifie la loi du plus fort
Dallas (Carthage)
Et sous ton soleil implacable
Dallas (Carthage)
Tu ne redoutes que la mort

Dallas (Carthage)
Patrie du dollar du pétrole
Dallas (Carthage)
Tu ne connais pas la pitié
Dallas (Carthage)
Le revolver est ton idole
Dallas (Carthage)
Tu te raccroches à ton passé

Dallas (Carthage)
Malheur à celui qui n'a pas compris
Dallas (Carthage)
Un jour il y perdra la vie
Dallas (Carthage)
Ton univers impitoyable
Dallas (Carthage)
Glorifie la loi du plus fort

Dallas (Carthage)
Malheur à celui qui n'a pas compris
Dallas (Carthage)
Un jour il y perdra la vie
Dallas (Carthage)
Ton univers impitoyable
Dallas (Carthage)
Glorifie la loi du plus fort

Dallas (Carthage)
Malheur à celui qui n'a pas compris
Dallas (Carthage)
Un jour il y perdra la vie
Dallas (Carthage)
Ton univers impitoyable

TMT
| 09-03-2017 23:48
L'Arp devrait suspendre votre immunité afin de permettre au procureur de la république de vous interroger; il est question de la sécurité de l'État et chacun doit prendre ses responsabilités
Un commentateur a dit que, a/s de Tunis air,certains prennent l'avion pour un jouet,je crois qu'on peut maintenant dire que d'autres prennent le pays pour une aire de jeu de pétanque.

Afif Hachicha
| 09-03-2017 21:46
la France voudrait provoquer un deuxième soulèvement, via l'UGTT, et ré-imposer Marzouki et Mehdi Jommaa!

Halim
| 09-03-2017 21:03
Et c'est tout...