alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 22:25
Dernières news
Reportage photos – Les ordures continuent de joncher la ville de Sfax
19/05/2022 | 14:47
1 min
Reportage photos – Les ordures continuent de joncher la ville de Sfax

 

L’été approche mais la situation sanitaire n’a que très peu changé dans la ville de Sfax. Avec les fortes chaleurs qui pointent leur nez, les ordures ménagères non collectées s’amoncellent un peu partout dans les quartiers de la ville.  

Cela fait bientôt un an que la capitale du sud fait face à un sérieux problème de gestion des déchets. Les nombreuses solutions proposées et présentées comme une bouffée d’air frais pour les habitants, finissent par tomber à l’eau.

 

La situation a été évoquée à plus d’une reprise en conseil des ministres, a fait l’objet de discours du chef de l’Etat, d’une visite de la ministre de l’Environnement, mais n’a toujours pas été totalement résolue.

 

 

En effet, si dans certains quartiers, les ordures ont été collectées, dans beaucoup d’autres, des tas d’immondices jonchent encore la ville aujourd’hui. On les retrouve devant les maisons, les écoles et à plusieurs coins de rue comme le montrent les photos prises par Business News en ce jeudi 19 mai 2022.  

 

 

Derrière ce blocage, la fermeture, l’année dernière, de la décharge de Agareb dans le gouvernorat de Sfax suite à la pression des habitants aussi excédés par la pollution qui ravage leur région. 

 

 

S.T

19/05/2022 | 14:47
1 min
Suivez-nous
Commentaires
cesarios
Du courage, de la persévérance, de la légalité , de la créativité pour.....................
a posté le 21-05-2022 à 20:03
Tout le monde est conscient que notre chère TUNISIE est en train de subir une banqueroute jamais connue dans son histoire, plus 'une décennie , et nos gouvernants n'ont pas pu dénicher les stratégies et les méthodes adéquates , intelligentes, créatrices , et courageuses pour sortir même progressivement du profond gouffre, la plus urgente solution est de foncer avec ténacité , ardeur ,persévérance et légalement à faire fonctionner le processus "min ayna laka hedha" et de récupérer l'argent dérobé par des manières diaboliques et surtout les milliards des dons octroyés et les emprunts contractés avec les pays frères et amis qui sont évaporés dans la nature et aucun dirigeant politique n'a pu révéler au peuple où sont -ils et comment sont -ils dépensés avec preuves légales à l'appui?......Durant plus d'une décennie , le peuple n'a pas pu voir aucun projet réalisé dans aucune région, nos responsables politiques se sont servis en ayant profiter de lourds avantages et d alléchants privilèges qui sont apparus trop coûteux pour un peuple qui gît dans la précarité et la pire des nécessités les plus primaires, leurs électeurs et leurs électrices ont cru à leurs superbes promesses et à leurs merveilleuses propositions , mais malheureusement tout est enveloppé par des magouilles, des parlotes mensongères et des trahisons......Un colloque , un congrès, une rencontre de tous nos économistes et de nos experts des affaires sociales qui sont reconnus par leur renommée internationale sont invités de se réunir pour un débat fructueux et remettre leurs propositions et leurs suggestions à court et à moyen terme pour M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE et c'est à lui , à ses experts et ses conseillers de les étudier, , de les examiner , de les analyser en connaissance des réelles possibilités pour les mettre en application dans le seul but de servir le peuple qui est au bout e souffle même selon des étapes bien réfléchies et bien déterminées
Chachan
à c'est même plus grave.
a posté le 19-05-2022 à 22:36
Les masacres des quatre gouvernorats de Tunis peuvent provoquer une choléra et ce à cause de la nonchalance en plus de l'incompétence des responsables désignés par nahdha et ghanouchi qui n'ont rien à voir à Tunis autant plus qu'ils sont originaires de Gabes et n'ayant jamais vécu ni connu Tunis et les artères de Tunis qui ne sont connues que par les tunisois, qui est un mot dénigré par les régionalistes et les envieux qui ont mal compris le sens de la démocratie.
C'est pareil à Sfax et même dans d'autres villes.
Tout est à réviser en Tunisie.
Voilà la raison.
Fares
Echaa3bou yourid
a posté le 19-05-2022 à 22:07
Profitez-en bien. Avec la nouvelle République de Saïed,zibla à volonté,les rats et les maladies sont en bonus.

Je n'y crois pas, je pensais que ce problème d'ordures a été résolu au mois de janvier.
NIET
Cher @Microbio: Malheureusement Illusions et rien que des illusions !
a posté le 19-05-2022 à 19:50
Retirez-vous seul pendant au moins une semaine dans la nature pure en Allemagne....notre vie n'est qu'une juxtaposition de nombreuses illusions.
En Tunisie on décide au maximum du volume de sa chaîne stéréo....est un pays de Harissa et Chkobba et c´est pour tout le monde..
esarios
une collaboration avec ............................
a posté le 19-05-2022 à 19:49
L'entraide entre l'UTICA, l'UGTT et la commune de sfax pourront temporairement trouver une solution en attendant une collaboration avec d'autres organisations et organismes similaires dans le cadre de jumelage avec des pays frères et amis
el ouaafy u
quel résolution
a posté le 19-05-2022 à 19:04
est ce que durant la période fe ben ali ou habib bourguiba cette situation existait ?
Microbio
Imiter les Allemands ? Des poubelles et encore des poubelles!
a posté le 19-05-2022 à 18:41
L'élimination des ordures est une source de richesse moderne croissante avec potentiel énorme !
En Allémagne le tri des ordures dans différentes poubelles est réglementé par les lois environnementales et tout le monde est obligé de trier les déchets, à la fois à la maison et au travail:

Poubelle pour bio COULEUR VERTE
Cela comprend: les déchets de jardin, les déchets de cuisine, les fleurs coupées, les mouchoirs de ménage et de papier et le papier journal pour absorber le liquide.

Poubellepour papier COULEUR BLEU
Cela comprend: les emballages en papier, en carton ou en carton tels que les cartons à oeufs, les boîtes à chaussures, les journaux, les magazines, les livres, les chemises en carton, les déchets de papiers peints.

Poubelle pour plastique COULEUR JAUNE
Cela comprend: les emballages en plastique, les emballages en métal, Emballage de matériaux composites ..

Poubelle pour dechets résiduels COLOR NOIRE
Cela comprend: les déchets qui ne sont pas récupérables, tels que: Les masques et les tests corona rapides, papiers hygiéniques, couches, serviettes hygiéniques, sacs d'aspirateurs ,Litière pour petits animaux (si non compostable), Cendres, ordures, mégots de cigarettes, céramiques, porcelaine, miroirs, ampoules , les chiffons, les lits de plumes, les vieux médicaments, les seringues, les restes des médicaments, bandages, tamponnades, vieux papier peint ..

La Civilisation est apparemment un grand STRESS pour les humains et pour la mère Nature!!
GZ
Le stress
a posté le à 00:01
Bonjour.
Certains n'hésitent pas à requalifier "les Trente Glorieuses" de "trente funestes".
Ce qu'il est convenu de nommer progrès n'a pas eu du bon partout. Peut-on parler de progrès quand en août, nous avons fini d'engloutir la production de la planète pour une année ? Ce n'est plus de l'appétit. C'est de la gloutonnerie.
D'où la recommandation de la décroissance. Pas si farfelue.
Un observateur disait : pour croire qu'il peut y avoir croissance en permanence et en continu, il faut être soit économiste, soit fou.
Bien à vous.
Chams
N'abandonnez pas vos villes
a posté le 19-05-2022 à 17:45
Honte à vous tous les sfaxiens, où sont les familles sfaxiennes qui détiennent de grosses fortunes?! Votre ville vous appelle au "secours" Aidez votre ville, trouvez des solutions, bon sang, les solutions existent, tant qu'il y a des humains et des moyens matériels, n'attendez pas les autres! mouche hram fiha" n'abandonnez pas comme ça, votre ville dans les mains d'une horde de cochons sales et répugnants, svp, ne faites pas comme les tunisois qui ont abandonné Tunis cette ville magnifique et son bab bhar, son patrimoine la ville arabe et ses quartiers jadis beaux et chaleureux à des barbares qui l'ont détruit, salit et rendu aussi moche que leur sales tronches.
Il fut un temps où je sillonnais le pays en passant par ses petites villes et villages, de Bizerte en passant par Aousja, je fesais Nabeul Hammamet Sousse Monastir Mahdia en passant par Teboulba , jusqu'à sfax et à chaque fois j'étais admiratif en voyant les bonnes femmes levées de bonheur affairées à netoyer leurs demeures jusqu'aux trottoirs, passé 9 h du matin tout est propre sentant la bonne terre, pas un brin de poussière, pas de sacs poubelles ! Quel malheur et quelle honte de voir toutes ces villes devenues sales et mal entretenues, tout est en état de délabrement, sans parler des constructions anarchiques quel spectacle désolant, un vrai cauchemar. Chaque ville et son bab bhar a son charme spécial, les zones touristiques et les nouvelles cités ne remplaceront jamais" dans nos c'?urs" nos belles et anciennes villes jadis propres et accueillantes.
Spectateur
On récolte ce qu'on a semé !
a posté le 19-05-2022 à 17:40
A ma connaissance, li maire et le conseil municipal ont été choisis par la population.

Partout dans le monde, les facultés de médecine rayonnent sur leur environnement. Là ......?

Lors d'un programme télévisé quelqu'un a parlé d'encourager le tourisme à Sfax ...
Tunisino
Le problème
a posté le 19-05-2022 à 16:43
Le problème dépasse le maire, il dépasse aussi le gouverneur (demis de ses fonctions), il dépasse de même le ministre de l'environnement puisqu'un site de décharge a été décidé, et n'est qu'aux mains de la cheffe du gouvernement, d'où de Zakafouna, qui doit trouver une solution au petit nombre d'habitants autour du nouveau site, tels que soient leurs motivations, partisanes ou personnelles. Voilà, les décideurs sont dans l'attente de la réaction de Zakafouna depuis décembre 2021, alors que Zakafoune attendait la consultation, il est dans l'attendre du referendum, et attendra les élections, car il préfère ses intérêts politiques aux intérêts des pauvres citoyens, il ne veut pas payer le coût politique de forcer l'utilisation du nouveau site. Ainsi la paresse et l'opacité du psychopathe Zakafouna se comprend de plus en plus, il veut réussir son projet politique sur le dos des citoyens simples et innocents, ceci ne doit rappeler que les pratiques du traitre Ghannouchi, qui n'a fait que de même!
abdo
Sans commantaire
a posté le 19-05-2022 à 16:28
Entretemps les habitants de Sfax continuent à payer les taxes municipales pour permettre au maire de la ville d'avoir une voiture BWM et un bureau haut standing.
DHEJ
Sfax victime des sfaxiens.
a posté le 19-05-2022 à 16:22
.
El chapo
La phase zéro
a posté le 19-05-2022 à 16:09
Le jour où vous saurez gérer vos déchets et ordures, venez nous parlée de démocratie et de droits de l'homme et patati et patati ....
Une décennie est passé depuis la fumeuse .. erdolution du 14 et vous ne savez toujours pas ramasser vos poubelles et déchets....
Même les chats ont cet instinct de la propreté : ils enterrent leur déjections avec leur petites pattes ...

Vous êtes pire que des bêtes..loin de la notion de citoyenneté..bien bien loin même...
Zico
C'est bien fait pour eux
a posté le 19-05-2022 à 16:08
Les sfaxiens ontmaissivement voté pour les inslamistes dans les deux dernieres élections. C'est bien fait pour eux, qu'ils vivent parmi les ordures. On mérite les gouverneurs qu'on a élu
A__Zut !
Vous voulez dire ses rues ...
a posté le 19-05-2022 à 16:06
...( et terrains vagues) ?
Dark vador
La merde nahadaoui
a posté le 19-05-2022 à 15:38
A toutes familles sfaxiennes, prenez tous vos sacs d ordures et posez les devant le bureau du maire nahadaoui
Tabarka
QUELLE HONTE
a posté le 19-05-2022 à 15:28
Mais il n'y a plus de municipalité? quelle honte, je n'ose même pas imaginer les odeurs...
les habitants devront mettre le feu aux poubelles!!! pourquoi le pays est de plus en plus sale
les employés municipaux sont bien là, ils font quoi de leurs journées c'est répugnant. Après le covid, c'est la peste que le peuple va avoir!!!