alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 17:31
Dernières news
Quand l’Administration tunisienne entrave l'économie : Aslan Ben Rejeb tire la sonnette d'alarme
03/12/2021 | 09:11
2 min
Quand l’Administration tunisienne entrave l'économie : Aslan Ben Rejeb tire la sonnette d'alarme

 

L’Administration tunisienne a, encore une fois, été fidèle à sa réputation. Il ne faut surtout pas bousculer la bureaucratie même en temps de crise et même si cela touche à l’intérêt économique du pays !  

L'avocat et membre du bureau exécutif de la Conect, Aslan Ben Rejeb, a publié, jeudi 2 décembre 2021, un statut sur Facebook dénonçant le mutisme de l’Administration tunisienne et son inaction face au calvaire d’une société étrangère installée en Tunisie et exportatrice de catamarans de luxe « 100% made in Tunisia ».

 

Selon Me Ben Rejeb « depuis plus de 2 semaines la société est tout simplement empêchée de procéder à l’exportation de ses catamarans, interdiction qui n’a jamais été notifiée par écrit et encore moins motivée par les autorités. Du fait de ce blocage incompréhensible, aujourd’hui 8 catamarans sont en attente d’exportation dans le port de Sidi Daoud, 20 sur parc dans l’usine en attente de mise à l’eau et 9 en chaine de montage devant sortir dans les prochains jours (1 tous les 2 jours). (…) A ce stade, la production doit être arrêtée à défaut de place pour les stationner, et les 250 employés mis en chômage technique dans l’attente que les autorités sollicitées à tous les niveaux daignent donner une explication, une réponse, une solution ».

 

 

Il ajoute : « Cette société a obtenu en début d’année une attestation de dépôt de déclaration d’investissement pour la réalisation d’un nouveau projet d’intérêt national pour un montant total de 22 Millions d’Euros pour la réalisation d’un complexe industriel intégré de fabrication de catamarans conçus et fabriqués entièrement en Tunisie, l’expérience tunisienne ayant été jugée réussie jusque-là. Le Président du Groupe a passé 2 jours en Tunisie en début de semaine et n’a réussi à rencontrer aucun responsable malgré des demandes d’audiences transmises bien à l’avance. Le résultat ne s’est pas fait attendre : décision du groupe de renoncer définitivement au projet d’intérêt national ! ».

 

L’affaire ayant fait polémique, le ministère des Finances s’est décidé à résoudre cette problématique. Sa réponse se fait encore attendre.  

 

N.J.

 


03/12/2021 | 09:11
2 min
Suivez-nous
Commentaires
BEN AMOR Mahdi
Bravo
a posté le 06-12-2021 à 21:37
Me Berjeb, merci pour ces informations
Rached
Corruption Corruption
a posté le 06-12-2021 à 11:57
...Administration tunisienne entrave l'économie .....
Une administration pléthorique et corrompue jusqu'à la moelle , à tout les niveaux.
Premiumwatcher
Précisions
a posté le 03-12-2021 à 21:40
Le monsieur vous parle de Ministres ! Pas de petits fonctionnaires, le patron d'un Groupe aussi important traite avec des Ministres et des chefs de gouvernement! Cherchez l'erreur !!@warrior, il n'y a plus de Polytech, ni de matheux ni de centraliens dans l'administration Tunisienne, le dernier a été foutu en prison pendant 4 ans puis on lui a dit désolé on n'a rien trouvé contre vous!! @ à tous ceux qui parlent de corruption, quand vous êtes assis sur un système administratif hyper bureaucratique générateur de corruption et que vous ne faites rien pour le changer alors même que vous pouvez agir en moins d'un mois et puis vous criez pendant 2 ans je combats la corruption, peut être que le bonhomme se fout un peu de votre gueule ! En attendant le racket bas son plein et une armée de petites mains bien payée joue à la vierge effarouchée et la barque coule et ne dit-on pas après moi le déluge ? Je passe une heure tous les trois quatre mois sur l'actu tunisienne et c'est toujours la même merde! Mais bon c'est votre choix! 11 ans de populisme islamiste et pseudo moderniste, vous vous êtes dit pourquoi ne pas allez plus loin dans le populisme. Et j'avoue que vous avez tiré le gros lot!! Enfin pour ceux qui parlent d'intégrité de Saied, il est vrai qu'avec plus de 30 ans à végéter en assistant sans doctorat et à profiter du système, il n'a pas eu trop d'occas pour se remplir les poches mais à l'instant où il l'a eu , ben il ne sait pas contenter de prendre du fric, il a pris tout le pays pour lui'?'?'?'
Warrior
des fonctionnaires payés pour vous emm ....................................
a posté le 03-12-2021 à 16:49
des polytechniciens , matheux qui pigent rien à la technique, payés pour vous mettre des batons dans les roues.
autre exemple:
avionav, qui produit de petits avions à Borjine. ....
Harizi
Corruption
a posté le 03-12-2021 à 14:57
Ils attendent les pots de vin...
s.bennour
'cri d'alarme
a posté le 03-12-2021 à 13:21
SOS menace pour l'investissement en TUNISIE
Ce qui arrive à la société HACO est décevant et inadmissible.
On est entrain de détruire un véritable joyau industriel qui est une fierté pour la Tunisie
A travers ce blocage fait à HACO, on menace l'avenir de l'industrie du pays!
Aux autorités de réagir immédiatement pour éviter la catastrophe.

Gg
Lamentable
a posté le 03-12-2021 à 11:56
Lamentaaaaaaable!
Il y a une foule de bureaucrates à virer, vite, très vite.
Vous ne vous en sortirez jamais avec une administration pareille...
Sidi Daoud
'?coute Zozo
a posté le 03-12-2021 à 10:44
Il doit bien y avoir une raison à ce blocage.
Par contre, le mutisme de l'administration c'est peut-être de la pudeur.
Chey lella Sidi Daoud !
zozo Zohra
Sidi daoud
a posté le à 13:03
Bonjour,

Peut-être qu'on ne connaît pas le sujet. Qu'ils aillent faire des stages chez nos amis les marocains. Car il ne faut pas abuser du pain du tunisiens. C'est un crime de laisser partir des sociétés qui emploient des gens. Et de faire fuir les investisseurs à cause de la paperasses.

J'ai eu affaire à eux ils m'ont fait dégoûter ma vie. C'est affreux

Allah yahdi
BOUSS KHOUK
C'EST A S'ARRACHER LES CHEVEUX !!!
a posté le 03-12-2021 à 10:39
ou alors il n' y pas eu de MASSROUF le substitut (( AUTORISATEUR à la bouche ouverte )) hélas ! c'est la réputation de l'administration tunisienne )) WINIK YA KAISSOUN !! errahma la avec ses pourritures ....
jilani
Ceci n'est pas étonnant de la part de l'administration
a posté le 03-12-2021 à 10:29
Ils s'en foutent. Et cette société sous traitent l'aménagement et la menuiserie à des sociétés tunisiennes. Où sont les ministres ? Trop de bureaucratie et une administration gangrénée par la corruption pire que chez les soviets. Un secteur bancaire incapable d'évoluer.
zozo Zohra
Dramatique
a posté le 03-12-2021 à 09:27
C'est une honte, ils sont entrain de s'autodétruire. C'est vraiment désolant.
Ca fait mal aux tripes.

Il faudrait les voir à l'?uvre, résoudre tous les problèmes de familles, des copains et vous, vous passeriez quand ces messieurs décident de vous accorder un tout petit de peu de leurs temps. Du jamais vu.