alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 19:32
Dernières news
Photos de la Maison de l’avocat saccagée par la police
13/05/2024 | 22:51
1 min
Photos de la Maison de l’avocat saccagée par la police

 

Les forces de l’ordre ont pris d’assaut une nouvelle fois la Maison de l’avocat, lundi 13 mai 2024, pour arrêter l’avocat Mehdi Zagrouba. Ils ont saccagé les lieux et agressé le concerné par la descente, mais aussi certains avocats présents sur place.


Selon les témoignages de plusieurs avocats présents, une dizaine d’hommes se sont introduits dans la salle où se trouvait Mehdi Zagrouba en compagnie de l’ancien bâtonnier Chawki Tabib et des avocates Kalthoum Kennou et Islem Hamza.

Me Kennou affirme qu’après avoir trainé par la force Mehdi Zagrouba, le dénudant dans la foulée, les policiers sont revenus quelques instants plus tard pour tout casser.


Les images partagées sur les réseaux sociaux montrent les locaux saccagés, des vitres brisées et des meubles renversés. Des affiches et des cadres d’avocats illustres notamment l’ancien président Habib Bourguiba, trainaient par terre.

 

Le bâtonnier Hatem Mziou est arrivé, plus tard, sur les lieux, où il a considéré qu’il s’agissait d’une agression contre tous les avocats. Un huissier a été dépêché sur les lieux pour constater les dégâts.


C’est la deuxième fois en moins de 48 heures que des policiers prennent d’assaut la Maison de l’avocat, des faits sans précédent dans l’histoire de la Tunisie.

 

I.L

13/05/2024 | 22:51
1 min
Suivez-nous
Commentaires
SALIM
DU CINEMA ET RIEN QUE DU CINEMA.
a posté le 15-05-2024 à 12:09
Donc la journaliste ecrit dans le troisième paragraphe de l'article (TEXTO)
Me Kennou affirme qu'après avoir trainé par la force Mehdi Zagrouba, le dénudant dans la foulée, les policiers sont revenus quelques instants plus tard pour tout casser.
Donc LES POLICIERS SONT REVENUS POUR TOUT CASSER !!!!!.Et pourquoi l'ordre n'a pas porté PLAINTE pour SACCAGE ET AGRESSION SUR UN AVOCAT.
Et la journaliste nous a montré TRES GENIALEMENT un cadre du ZAIM BOURGUIBA sur terre. ET SANS AUCUNE CASSURE OU FISSURE.Comme si le cadre a été retiré et déposé sur terre AVEC UN TRES GRAND SOIN!!!!! (YA HNAIN INTE disait ADEL IMAM).Et comme si
UN POLICIER né en 2000 connait la photo de BOURGUIBA lorsqu'il était agé de 25 ans alors qu'il n'y a AUCUNE RESSEMBLANCE entre cette photo et la photo de BOURGUIBA lorsqu'il était président. Meme SIDI TETE pourrait comprendre que TOUT CE CINEMA est l'ouvre de personnes autres que les policiers pour nuire a KAIS SAID ET ATTIRER LA SYMPHATIE DES DESTOPURIENS(et il ya une commentatrice qui a avalé la pillule). ET SURTOUT L'ETRANGER(et vous avez vu la réaction de la France et de l'union Européenne).

Dans le meme pargraphe, le troisieme, la journaliste a ecrit (TEXTO):
'Me Kennou affirme qu'après avoir trainé par la force Mehdi Zagrouba, le dénudant dans la foulée, '. Donc cet avocat est resté TARAZANA comme disait
ADEL IMAM. Mais elle n'a pas présicé s'il a eté DENUDé sur la PARTIE HAUTE OU LA PARTIE BASSE .Et si elle a des photo comme pour MOHAMMED AFFES lorsqu'il a été dénudé de son pantalon mais heureusement qu'il avait un sous pantalon.

Ahmed
oui pour son arrestation, mais de façon humaine et républiquaine
a posté le 14-05-2024 à 09:56
cette avocat est lui même un voyou, mais il faut l'arrêter dans les règles de l'art
dans cette forme, il devient une victime
Abir
La photo d'un Zaïm Avocat jetée par terre en dit tout
a posté le 14-05-2024 à 09:11
Cette photo d'un grand Zaïm et Avocat jetée par terre et brisée, inspire la haine profonde envers Bourguiba et envers l'Avocat-e en général !
veritas
Dar El mæ
a posté le 14-05-2024 à 07:14
Dar el mæ dar edhaw dar l'avocat tous doivent être logés à la même enseigne les pratiques à géométrie variable doivent cesser en Tunisie même si cela existe partout dans le monde en s'en fou royalement d'eux ils font ce qu'ils veulent'?'leur pratiques injustes la majorité des tunisiens n'en veulent pas .
Houcine
Il faut restituer les faits dans leur totalité.
a posté le 14-05-2024 à 03:48
Si l'on considère, ce qui se comprend quand on est avocat, que " La maison de l'avocat" est un sanctuaire et donc inviolable, il faut aller au bout de cette logique.
Donc, admettre qu'un individu tel monsieur zaghrouba, si je ne me trompe, activiste et fier à bras dont les frasques sont en mémoire de qui veut ne pas oublier qu'il était de ceux qui ont sermonné, pour rester léger, des policiers de la PAF et voulurent leur imposer un laisser-passer d'autorité pour une dame ...clamant, pour l'un des plus bruyants qu'il est "La loi"....
Notre homme est loin d'être un pacifiste, et c'est même le contraire qui vient à l'esprit quand on se souvient.
Makhlouf peut en attester.
Sur le fond de cette affaire, je n'ai pas assez d'éléments pour condamner, ou soutenir les policiers.
Dont je ne suis en général, et même en particulier pas un fan bien que n'ayant jamais eu maille à partir avec la justice ou ses bras séculiers.
Il faudrait éviter le mélange des genres, et par exemple ne pas transformer cette maison des avocats en refuge pour qui compte ne pas se soumettre à la justice.
Donc, si la police se conduit en hors-la-loi loi,celle est condamnable et plus fortement que tout citoyen, et je tiens la réciproque pour vraie concernant les avocats, les juges, les gendarmes et même le mufti de la république.
Sans cette réciprocité, on trahit le principe et on contourne la loi .
Mehdi Zaghrouba, compagnon de combat de Makhlouf et d'autres brillantes "personnalités" échappa aux rigueurs de la Loi lorsque ses amis tenaient tout. Comme ses compères.
Je ne me scandalise pas de le voir bien secoué et remis à sa place.
Ce n'est pas de la vengeance, c'est juste de la mémoire.....et ma façon de tenir balance égale lorsqu'il est permis de s'exprimer tranquillement et sans parasitage.
Parce qu'à ce jeu, nous avons vu défiler des démocrates de toutes les variétés, et qui ne furent pas si sourcilleux quand d'autres tombaient dans la trappe alors sous bonne garde de leurs compagnons de combat.



Lucky Luke
Il y a des limites..
a posté le à 14:21
Daltonien un jour, daltonien toujours !
Porte tes lunettes, l'abruti harki rouge !