alexametrics
Dernières news

Patrice Bergamini : La Tunisie ne peut que se retrouver du bon côté !

Temps de lecture : 3 min
Patrice Bergamini : La Tunisie ne peut que se retrouver du bon côté !

« La Tunisie ne peut que se retrouver du bon côté ! » a déclaré Patrice Bergamini, l’ambassadeur de l’Union européenne à Tunis, qui est intervenu ce mercredi 6 décembre 2017, sur le plateau d’Anis Morai à la Radio nationale tunisienne, concernant la décision de l’UE de placer la Tunisie dans la liste noire des paradis fiscaux.

 

« Je m’engage à ce qu’en bonne intelligence avec les autorités tunisiennes nous parvenions à régler ce problème dans les plus brefs délais » a souligné Patrice Bergamini précisant que la question n’est pas neuve et que la Tunisie « bien qu’un travail conséquent a été fait » n’a pas pu respecter le calendrier et faire parvenir ses engagements en matière de lutte contre l’évasion fiscale etc. dans les délais fixés au 28 novembre 2017.

 

« Cette liste peut être modifiée et les ministres des Finances de l’UE se réuniront encore le 23 janvier 2018 et nous devrons corriger cette question calendaire. J’ai reçu la lettre du ministre des Finances tunisien lundi c’est-à-dire la veille de la réunion des ministres de l’UE » a affirmé l’ambassadeur, ajoutant qu’un plan de sortie de crise a été déjà mis en place et qu’il se réunira demain avec le chef du gouvernement, le ministre des Finances et les 18 ambassadeurs représentants de l’UE en Tunisie pour « voir comment travailler et aller de l’avant sur le calendrier et sur les questions de l’offshore et des services financiers ».

 

« Si nous avions eu un peu plus de temps et si nous avions travaillé plus en amont, nous n’en serions pas là aujourd’hui et je suis confiant sur la sortie de crise. La Tunisie ne peut que se retrouver du bon côté, cela dit il y a eu des questions sur lesquelles il n’y a pas eu encore de réponses mais nous travaillerons à arranger cela et la décision reste évidemment tunisienne. Aucun des engagements de l’UE n’est remis en cause et je tiens à le préciser car nous sommes convaincus de la bonne volonté de la Tunisie pour régler ces questions et être encore une fois aux côtés de l’Europe en tant que partenaire exceptionnel » a-t-il conclu.

 

Patrice Bergamini a tenu à se montrer optimiste, alors que les questions réelles ont été écartées. L’ambassadeur, qui a bien mentionné la question de l’offshoring, n’a pas précisé pourquoi la Tunisie a été taclée sur un point commun avec d’autres pays qui ne figurent pas sur la liste des paradis fiscaux décidée hier par l’UE.

En écoutant M. Bergamini, nous avons l’impression que la question est uniquement calendaire, alors qu’il paraît clair que la question est bien plus compliquée que cela. « La Tunisie est un partenaire d’exception » a tenu à préciser l’ambassadeur se voulant rassurant, une exception qui montre toutefois ses limites quand on sait que même la députée européenne Eva Joly dénonce une « liste avant tout politique » car « les États membres ont réussi à faire pression pour que leurs propres dépendances et territoires alliés n'y figurent pas »….

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Ahmed
| 06-12-2017 21:47
UE et non CE
Sorry.

Tounsi
| 06-12-2017 17:54
La Tunisie ne représente aucune importance stratégique pour l'Europe. En la choisissant, l'Europe ne risque rien en termes de réaction et lance un avertissement aux autres pays qui auraient dû figurer sur cette liste. Dans cette affaire la Tunisie est le dindon de la farce! Et tout le monde doivent bien se moquer de nous parce qu'on est gouverné par des incompétents!

Tounsi
| 06-12-2017 17:40
Cette classification désastreuse est une autre preuve de l'incompetence avérée de tous nos gouvernants: le ministre des AE, le ministre des finances, le gouverneur de la BCT et bien entendu du chef du gouvernement. C'est une giffle qui laissera une trace rouge sur nos visages pour très longtemps même si le nom de la Tunisie sera retiré de la liste dans le futur. C'est quand même incroyable qu'on n'ait même pas pris au sérieux le grand risque qui nous guettait et que notre ministre des finances envoie nonchalamment sa réponse la veille des délibérations. Il faut qu'il saute et tout de suite!! Certains officiels doivent payer le prix fort pour cette gaffe monstrueuse!

Tarek R
| 06-12-2017 17:00
Ils nous prend pour des débiles cet ambassadeur ?

Le mal est fait, les dégats seront catastrophiques pour tout un pays.

Que l'Europe et que cet ambassadeur ne soient pas surpris d'une très grande vague de 7ar9a après l'hiver.

Et pour les fans de l'Europe en Tunisie, continuez a croire que l'UE est notre ami.

beni hilal
| 06-12-2017 16:51
Ce qu'on nous reproche est démeusuré.
On oublie de mentionner le Luxembourg, Andorre, La Suisse (encore pas du tout épinglée, pourtant c'est un secret de Polichinelle) Gibraltar, Les Iles Britanniques, Le Delaware aux USA, Monaco et j'en passe.
Les Européens ont tout vite balayé sous le tapis un certain scandale dit de "Panama Papers", Oui ces fameux dossiers ou même la Tunisie y figure et où , ici aussi on étouffe l'affaire dans l'oeuf.
Chèrs Européens, Arrêtez de chercher un bouc émissaire dans la Tunisie.
On aurait dit qu'il se brasse des milliards d'euros dans ce pays qui peine déjà à sortir du marasme crée par un marchant ambulant déjà oublié

el manchou
| 06-12-2017 16:04
On se débarrasserait ainsi de la racaille Tunes et on emmerderait l'europe aussi.

anti-islamiste
| 06-12-2017 15:37
À moins que vos finances ne soient en baisse.
Mauvaises idées, les baleines et crustacés n en peuvent plus des mets migratoires !

Larry
| 06-12-2017 15:19
Quand on reçoit la lettre du Ministre des Finances la veille de la réunion des représentants de l'UE.... Il ne faut pas s'étonner non plus du résultat !

Pourquoi a t-il attendu si longtemps notre Ministre ?????... C'est sa faute aussi, il aurait du nous défendre bien en amont de cette commission !... On a donc une fois de plus un INCOMPETENT dans nos Ministères.

premiumwatcher
| 06-12-2017 15:00
Le véritable problème c'est la lutte anti-blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. A ce niveau la Tunisie est à mille lieux des standards européens et internationaux. C'est une vrai passoire. Concernant l'offshoring, le problème est simple à régler: ce statut peut être toléré au profil des entreprises qui produisent REELLEMENT en Tunisie et donc sont capables de créer et de montrer la valeur ajoutée produite, ce qui n'est pas le cas d'un nombre important d'entreprises dites offshore alors qu'elles ne sont que des boites postales dans le seul objectif est l'évasion fiscale ou simplement la sortie des capitaux en monnaies étrangères de la Tunisie sans aucun contrôle des autorités financières.

Patriote
| 06-12-2017 13:38
Les partenaires ne doivent pas recourir au double discours ni les couteaux dans le dos .La Tunisie n'a aucun véritable potentiel sous jacent à sa croissance ni gaz ni pétrole ni or ni diamant.Le seul potentiel attractif pour la Tunisie est son capital humain et son cadre d'investissement ( à savoir le recours à l'investissement et l'industrie offshore ).Se plier aux exigences colonialistes européennes est tout simplement la mort de cet unique potentiel et par conséquent la faillite et la mort économique de la Tunisie.

A lire aussi

Fait divers crapuleux qui secoue Tunis ce

23/09/2020 10:07
0

Pour divulgation des données personnelles de personnes atteintes du Covid-19.

23/09/2020 10:03
0

L'interdiction de la chicha et des jeux de cartes dans les cafés sont derrières ses

23/09/2020 09:42
0

Ainsi, les salaires des gouverneurs

23/09/2020 08:38
3