alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 16:08
Dernières news
Office des céréales : la quantité de blé dur couvre les besoins du pays à fin 2022
08/08/2022 | 10:09
3 min
Office des céréales : la quantité de blé dur couvre les besoins du pays à fin 2022

 

La quantité de blé dur est suffisante pour la couverture des besoins du pays jusqu’à fin 2022, en prenant en considération une moyenne de consommation mensuelle d'un million de quintaux de cette denrée. C’est ce qu’a annoncé l’Office des céréales dans un communiqué daté du dimanche 7 août 2022 et rapporté par la Tap. Et de préciser que les opérations d’importation de blé tendre et de l’orge se poursuivent.

 

L’office a spécifié aussi qu’on œuvre actuellement à mobiliser les ressources financières nécessaires, internes et externes, avec les efforts des parties prenantes pour assurer la poursuite de l'approvisionnement des quantités programmées pour répondre aux besoins en blé tendre et en orge, et pour financer l'approvisionnement en quantités de blé dur pour couvrir les besoins des cinq premiers mois de 2023.

L’organisation a souligné qu’une stratégie a été mise en place pour arriver à une autosuffisance en blé dur, lors de la prochaine saison de récolte, et cela en dédiant à cette culture plus de terrain, en augmentant la productivité et en fournissant les semences et les engrais outre le fait d’assurer la restructuration du système et l'encadrement agricole ainsi que les financements nécessaires.

 

L’office a indiqué que la quantité collectée de céréales a atteint le 5 août 2022 à travers toutes les zones de production du pays 7,43 millions de quintaux.

Elle a aussi noté que les procédures de payement des agriculteurs ont démarré la dernière semaine de juin 2022, que le processus a atteint 85% et qu’il se poursuit.

 

Rappelons que vu les problèmes budgétaires de la Tunisie faute d’accord avec le Fonds Monétaire International (FMI) aggravé par la guerre en Ukraine, plusieurs bailleurs de fonds et pays amis se sont mobilisés pour apporter une aide financière et garantir la sécurité alimentaire des Tunisiens. La Banque mondiale a récemment annoncé avoir approuvé un prêt de 130 millions de dollars en faveur de la Tunisie destiné à atténuer les répercussions de la guerre en Ukraine sur la situation alimentaire. Un prêt qui permettra de financer les importations de blé tendre qui sont vitales pour le pays et de fournir un soutien d’urgence pour couvrir les importations d’orge pour la production laitière et les besoins en semences des petits exploitants agricoles pour la prochaine campagne céréalière.

Selon le communiqué de l’institution financière, le projet vise à éviter des ruptures d’approvisionnement en pain au cours du troisième trimestre 2022 en finançant des achats urgents de blé tendre équivalant à un mois et demi de consommation. Le financement aidera également la Tunisie à se procurer quelque 75.000 tonnes d’orge fourragère pour couvrir les besoins des petits producteurs laitiers pendant environ un mois, ainsi que 40.000 tonnes de semences de blé de qualité pour assurer la prochaine campagne de semis, qui commencera au mois d’octobre.

Idem et dans ce même cadre, le gouvernement japonais avait décidé, la semaine dernière, d’octroyer un don d'un million de dollars américains, pour renforcer la capacité du gouvernement tunisien à atténuer l'impact des pénuries de produits à base de blé et de l'inflation des prix induite par l’agression de l’Ukraine par la Russie. Ce don permettra, à travers le Programme alimentaire mondial (PAM), l’assistance alimentaire aux populations les plus vulnérables et sera mis en œuvre dans trois gouvernorats : Kairouan, Kasserine et Siliana. Dans ce cadre, le PAM envisage d'appuyer le ministère tunisien des Affaires sociales dans le renforcement de sa capacité à mettre en œuvre une distribution alimentaire améliorée à travers le pays à environ 75.00 familles nécessiteuses inscrites au programme "Amen Social" mais qui ne bénéficient pas de transferts d’argents permanents.

 

I.N

08/08/2022 | 10:09
3 min
Suivez-nous
Commentaires
POUTIN
Un grand manque à gagner , Merci Poutin!
a posté le 08-08-2022 à 14:25
La Mafia du Sahel qui dépuis 1956 importait les céréales souffre. C'est pour cela que les champs de blés n'ont pas brûlé cette année !
Jilani
Et surtout la préserver
a posté le 08-08-2022 à 13:29
Des slamistes ce fsn de Chebbi et des syndicalistes pourris qui peuvent l'anéantir en une journée. Pourquoi nous avons attendu la guerre en Ukraine pour que ces fainéants et corrompus de cette office mettent en place une stratégie.
DHEJ
Une quantité des quantités
a posté le 08-08-2022 à 12:03
Régulation est le mot magique.

Une bonne infrastructure s'impose...