alexametrics
samedi 18 septembre 2021
Heure de Tunis : 13:49
Dernières news
Naoufel Saïed : L'article 80 est le cadre constitutionnel d'une légalité de crise
27/07/2021 | 16:30
1 min
Naoufel Saïed : L'article 80 est le cadre constitutionnel d'une légalité de crise

 

Le frère du président de la République, Naoufel Saïed, a publié, mardi 27 juillet 2021, un bref statut sur Facebook expliquant l’interprétation de la Constitution par le chef de l’Etat, notamment l’article 80 sur lequel il s’est basé le 25 juillet pour annoncer le gel des activités du Parlement et le limogeage du chef du gouvernement, Hichem Mechichi. 

« L'article 80 de la constitution :  C'est le cadre constitutionnel d'une légalité de crise qui se substitue à la légalité ordinaire des temps apaisés. KS (Kais Saïed, ndlr) un homme de droit respectueux du droit », a écrit Naoufel Saïed. 

 

Dimanche, outre le gel du Parlement et le limogeage du chef du gouvernement, Kaïs Saïed s’est accaparé le pouvoir exécutif et a annoncé qu’il allait, également, présider le ministère Public afin de poursuivre en justice les députés ayant des affaires en cours. 

Il devrait, également, nommer un nouveau chef de gouvernement et annoncer d’autres mesures et décret-loi conformément aux dispositions de la Constitution.

Dans la foulée de cette annonce, les députés d’Ennahdha et d’Al-Karama, en particulier, ont riposté en qualifiant les décisions du chef de l’Etat de putsch. Ce à quoi Kaïs Saïed a répondu, lundi lors d’une rencontre avec les représentants des différentes organisations nationales. Il a assuré, alors, qu’il s’agissait d’une réorganisation momentanée des pouvoirs le temps que le danger passe, notamment en référence à la crise sanitaire et au délitement des institutions de l’Etat. 

N.J. 

27/07/2021 | 16:30
1 min
Suivez-nous
Commentaires
AN
Investitutions, c´est quoi pour les putschistes ?
a posté le 27-07-2021 à 23:49
Le dictateur s'en fou de l'économie, l'important c'est le pouvoir !
Tunisino
Une bombe
a posté le 27-07-2021 à 18:23
Il est fort probable que Saied n'est pas conscient qu'il est sur une bombe économique, sociale, et sanitaire. S'il n'arrive pas à faire tout à la fois rapidement, il sera devant un soulèvement ravageant.
DHEJ
Ennemi N°1
a posté le à 20:37
Pouvoir d'achat le cinquième pouvoir de l'Etat.


Une bonne remarque
TEAM-TONIC
De quel danger parle notre fou de Président ou notre Président de fous ?
a posté le 27-07-2021 à 17:43
En tous les cas, il a trouvé la bonne tactique avec les Tuniriens ! Il suffit d'être flou et secret et les Tuniriens feront le reste....Ils comprendront ! Ce sont des gens intellicons...Ils savent déchiffrer les non-dits et les faire croire. Bravo !
AB
qui sait ?
a posté le 27-07-2021 à 17:37
Que fera notre président si l'ARP décidera de l'évincer après 30 jours ? J'imagine bien qu'un cénario est à prévoir. La Marche directe vers une dictature permanente est donc très probable.
Et peut-être que nous opterons pour le prochain système politique libyen comme ideal, qui sait ?
Forza
L'article 80 ne lui donne pas le droit de geler le travail du parlement
a posté le 27-07-2021 à 17:27
et il ne lui donne pas le droit de virer le chef du gouvernement. Et il ne lui donne pas tous les pouvoirs. C'est un putsch militaire et n'a rien à avoir avec article 80 ou la constitution. Elle est bafouée par Saied, les militaires et les sécuritaires, voila la vérité amère.

Lorsqu'on dit démocratie, on dit parlement, les tunisiens n'ont pas compris les basics de la démocratie et la séparation des pouvoirs.
AB
Cher @Forza: bonjour!
a posté le à 17:49
On n´a pas oublié les maneuvres de certains akrout & Co les dernières semaines:
Kais Saied (sa femme est de Moknine) a été hypnotisé, capturé et kidnappé par la strategie putschiste des RCD/RSD saheliens, comme ils l´ont fait auparavant à youssef Chahed (sa femme de M´saken) .. Normalement tout passe par Möwenpick u.a. à sousse ..

Une fois on a gouté au pouvoir, on ne le crachera plus, jusqu´au dernier souffle!
Forza
ouhouwa mouch naqis
a posté le à 18:12
lui aussi aime le pouvoir absolu. Les lobbies de l'ancien système sont certainement derrière lui, il ne peut pas faire un tel putsch seul.