alexametrics
Dernières news

Nabil Karoui, président du parti « Au cœur de la Tunisie »

Nabil Karoui, président du parti « Au  cœur de la Tunisie »

 

Le parti tunisien de la paix sociale fondé par Houda Knani et annoncé, le 21 juin 2019, par les services des relations avec les instances constitutionnelles, de la société civile et des droits de l’Homme à la présidence du gouvernement, vient de changer de nom.

 

Ainsi, le parti tunisien de la paix sociale, avec une tête de lion comme logo, est rebaptisé « Au cœur de la Tunisie » avec le fondateur de Nessma TV, Nabil Karoui, désigné en tant que président du parti.

 

Fethi Houidi est coordinateur général et représentant légal du parti alors que Samira Chaouachi, ancienne secrétaire générale de l’Union patriotique libre (UPL) est nommée porte-parole du parti.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (17)

Commenter

Bacchus
| 26-06-2019 08:12
Le problème de la Tunisie n'est pas issu de ceux que «l'élite » plutôt les égocentriques- arrivistes appellent populace et qui en réalité est la classe laborieuse ; mais c'est cette classe prétentieuse. Messieurs les bac + 10, les bac +6 et les bac +4, en 2011, vous êtes-vous aperçus que le chiffre des inscrits (plus de 8millons) donné par l'ISIE de l'époque était irréaliste ? Et bien c'est un chauffeur de taxi qui attira mon attention sur ce fait. Le peuple (« populace ») est mûr, en 2014 il a barré la route aux khouanjis, et c'est les députés (médecins, hommes et femmes d'affaires etc) du Nida (tahya) qui ont trahis les électeurs et la Tunisie pour transférer le pouvoir de la Casbah à Montplaisir !

HAtemC
| 25-06-2019 23:07
En pays de la Bougnoulie on rivalise d'ingéniosité pour marquer les esprits des simplets ...
En Inde et au Pakistan les électeurs pour la plupart analphabète et incapable de choisir entre les noms proposé, ils optent pour les symboles ... vélo, soleil, éléphant, main ....

En Tunisie on retrouve les même symbole pour aider les analphabètes a se retriuver dans la jungle des partis ...
Lion, Colombes, Palmier, V (ictoire) ... etc ...
Par contre nous n'avons aucune orientation politique de ces partis ... sont-ils de gauche, de droite, centre gauche, centre droit, on en sait rien, de quelle orientation politique ? Wellou ... soit ils se réclament du Bourguibisme soit de l'islamisme ou du Panarabisme ... on est vraiment dans la mouise avec ces frappés de la cafetière ... EN fait d'aucun n'a un projet pour la Tunisie ... Nahdha a un projet mais il est mortifère, bâcher les femmes, et construire des mosquées ... HC

BORHAN
| 25-06-2019 21:14
Décidément, faire de la politique en Tunisie c'est comme faire ses courses au marché voire raconter des histoires de Jha à faire rire les imbéciles.
Monsieur Kaoui, jouant au rusé naïf en transgressant la loi en toute " impunité ", crois dur comme fer qu'il sera le prochain président de la populace.
C'est encourageant mais le seul bémol et de taille c'est qu'il neglige que le tunisien est toujours capable de tourner sa veste voire vendre "sa mère " pour deux vulgaire dinars.
On ne gouverne pas un pays, un peuple immature comme on gère une association qui assiste un frange de la société ignorée et marginalisée depuis une éternité.
Quelle idiotie !?

Microbio
| 25-06-2019 21:10
Merci pour avoir fait une excellente suggestion à M. Nabil Karoui:
"Karoui Tounes" ou mieux "Villageois Tounes"

Forza
| 25-06-2019 17:50
Coeur et Lion, ça me rappelle le roi Anglais Richard Coeur de Lion, Nabil Karoui se croit vouloir se mesurer à ce chef de croisades mais il oublie que le libérateur d'ALQods, le Grand Salaheddine l'a pris comme prisonnier du guerre. On verra si Karoui gagnera la bataille ou s'il va finir comme prisonnier de "bataille' peut être comme son idole.

Zohra
| 25-06-2019 15:56
Merci d'avoir attirer mon attention, avec mes excuses ça sera fait. Je pensais que c'était suffisant de mettre entre guillemets.

Lina
| 25-06-2019 13:40
Correction: Ayez l'obligeance.

Lina
| 25-06-2019 13:29
@Zohra | 25-06-2019 08:58
Madame: Pour votre information, le droit d'auteur exige qu'à chaque fois qu'on cite un auteur on doit le référencier. Donc, ayez l'obligence d'identifier vos sources et de ne pas vous limiter à inclure des paragraphes de leurs écrits entre guillemets.

Bacchus
| 25-06-2019 11:28
En 2014, j'ai voté Nida. Jusqu'à aujourd'hui mes intentions étaient de ne pas voter en 2019. En lisant cette information, je change d'avis. Pour rappel, même avec un pistolet sur la tempe je ne voterai pas pour les traitres nidaîstes, rebaptisés TAHYA tounés. Aujourd'hui à 50% je voterais pour ce nouveau parti, je resterais chez moi dans le cas où la nouvelle loi électorale est rejetée. Qui voit une différence entre les députés SS d'Hitler et ceux qui ont voté cette loi électorale scélérate ? Le meilleur slogan : Barrez la route à ceux qui confisquent le libre choix des électeurs.

C'?ur de Lyon
| 25-06-2019 11:26
Nidaa, Nahdha, Badil, Tahya tounes... Que des charlatans et des charognards qui s'entretuent pour déchiqueter un pays mourrant.
Et voilà enfin C'?ur de la Tunisie. A la recherche de voix, son président abime ses sandales en rase campagne, alors que sa fondatrice pioche dans les cabarets. Je vous laisse imaginer le gratin que ce parti va s'attirer.

A lire aussi

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

18/07/2019 23:28
0

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
0

La fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras a été présente, ce soir du mercredi 17 juillet 2019, sur

17/07/2019 21:20
1

Chahed et Taboubi ont abordé la question des négociations

17/07/2019 21:01
0

Newsletter