alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:45
A la Une
Nabil Karoui échangé contre le réfugié politique algérien Slimane Bouhafs ?
30/08/2021 | 14:39
2 min
Nabil Karoui échangé contre le réfugié politique algérien Slimane Bouhafs ?
 
Le fondateur de Qalb Tounes, Nabil Karoui, a été arrêté, dimanche 29 août 2021, en Algérie. Il aurait été échangé contre le réfugié politique Slimane Bouhafs, selon des médias algériens. 
 
Un site d’information algérien « L’avant-Garde » affirme, dans son édition électronique du dimanche, que « Slimane Bouhafs – placé depuis 2018 sous la protection du Haut-Commissariat des Nations Unis pour les réfugiés (HCR) à Tunis – a été kidnappé le 25 août depuis son domicile à Tunis par la police tunisienne puis rapatrié en Algérie où il a été placé en garde à vue samedi dernier ». 
 
 
Selon le même journal, M. Bouhafs a été livré aux autorités algériennes dans le cadre d’un accord d’échange en vertu duquel l’Algérie livre Nabil Karoui aux autorités tunisiennes. Celui-ci a, rappelons-le, disparu de la circulation depuis le 25-Juillet après l’annonce du gel des activités du Parlement et le limogeage du chef du gouvernement par le président de la République. 
 
Des sources bien informées ont confirmé à Business News que M. Boufahs a bien été livré aux autorités algériennes. Le timing de son arrivée en Algérie coïncidant avec l’arrestation de Nabil Karoui a, d’ailleurs, poussé certains analystes à avancer que cette opération n’était qu’un simple accord d’échange. 
 
Le sort de M. Bouhafs demeure, pour le moment, méconnu. Nabil Karoui sera lui jugé pour sa traversée clandestine vers l’Algérie. Il sera, ensuite, extradé vers la Tunisie en vertu de la convention d’extradition et d’entraide judiciaire qui lie les deux pays voisins.
 
 

 


Contactées par Business News, les autorités tunisiennes ont refusé de confirmer l’information à l’heure actuelle. De son côté, le HCR affirme qu’une enquête est en cours pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Il est à noter que selon l’article 26 de la constitution tunisienne « Le droit d'asile politique est garanti conformément aux dispositions de la loi ; il est interdit d'extrader les personnes qui bénéficient de l'asile politique ».



N.J. 

30/08/2021 | 14:39
2 min
Suivez-nous
Commentaires
J.trad
Je relaterai ce texte. Chaque fois que l'occasion se présente ,et ce jusqu'à ma mort
a posté le 03-09-2021 à 19:24
Ce Bonhomme noir qui incarne la noblesse absolue ,et Bilal alhabachie ,qui a levé le premier appel à la prière,â l'avènement de l'Islam ,ces deux étoiles sont la gloire de la race noire ,et la gloire de la vertu des mouslimin .
Aroma
ah
a posté le 03-09-2021 à 18:09
l'appel au meurtre de son organisation separatiste ne vous derange pas a l'avant garde ?
'?lu de la république française
Selon vos insultes l'éboueur de la république française Mr l'islamiste
a posté le 01-09-2021 à 17:30
Mr Abel Chater, les visiteurs des mosquées de monde selon vos dires, ils ont beaucoup des connaissances au domaine de la haine
Abel Chater
Réponse à @Houcine posté à 11:16 et @AR posté à 13:00
a posté le 31-08-2021 à 20:43
Je reconnais ne pas avoir la force de vous contredire.
Vous avez complètement raison. Sauf que chez moi, je dois souvent serrer mes dents, pour donner la valeur de la neutralité et de l'honnêteté à toutes mes écritures.
Je connais très bien la haine et la trahison de tels apostats, de la sorte de cet Algérien de malheur, qui vendent leur Patrie L'Algérie comme la Tunisie, comme ailleurs, pour quelques sous et je sais que ce traître qui veut détruire l'Algérie aux services des ennemis des Arabes et des Musulmans, qu'il va payer sa transition tôt ou tard. Mais néanmoins, je n'ai pas le courage de dévier de mon principe, de ne dire que la vérité. Rien que la vérité.
Ce n'est pas pour rien que je termine souvent par "Allah yomhil wè lè yohmil".
Je m'excuse et je vous demande pardon.
Bonne soirée.
EL OAUAFI
La stupidité journalistique !
a posté le 31-08-2021 à 17:46
Créer de la suspicion, gratuite, échanger un réfugié politique contre un fugitif(s) du territoire national n'a pas de sens, c'est la désinformation pure et simple, jouer un terrain glissant pour une éventuelle discorde entre deux nations frères !
Rapporter des informations vérifiées de sources sûres, que j'appellerais des journalistes chevronnés qui exercent leur métier avec et responsabilité et talent.
Nous vous demandons la véracité de ce que vous étaliez sur vos journaux ? (Manaï)
EL OUAFI
La stupidité journalistique !
a posté le 31-08-2021 à 17:23
Toujours remuer le couteau dans la
ourwa
Les marchands de l'abjection...
a posté le 31-08-2021 à 15:19
Il y eut marzouki, "président de la république" provisoire coopté par ennahdha, qui n'a pas hésité à livrer Bghdadi, ancien 1er ministre de khaddafi, à la Libye, pourtant marzouki, ex patron du CPR, actuellement attayar, était chef du LTDH...comme quoi nos politiques, hypocrites et faux jetons, adorent s'affubler de vitrines mensongères. Aujourd'hui, c'est K.S. président de la république par défaut, élu essentiellement grâce aux voix islamo-fascistes, prend le relais de marzouki en livrant l'opposant algérien, réfugié politique Slimane Bouhafs ' placé depuis 2018 sous la protection du Haut-Commissariat des Nations Unis pour les réfugiés (HCR) à Tunis à son copain algérien le président Tebboune et ce en échange des frères Karoui. C'est beau la démocratie , la défense des Droits de l'Homme et le soutien aux persécutés politiques et au droit de refuge selon K.S.... Si le kidnapping de Bouhafs avait eu lieu avant le 25 juillet, on pourrait se dire que c'était une opération effectuée par une frange de la police contaminée par nahdha, mais elle a eu lieu après, le 25 aout, quand le ministère de l'Intérieur était déjà dirigé par un homme nommé par KS. Il y a donc quelque chose de pourri dans la gestion des affaires de l'Etat et du respect du droit d'asile adopté par K.S. Nous pourrions toujours nous dire que son coup d'éclat du 25 juillet répondait au sens de l'article 80 de la constitution, mais dépasser le délai d'un mois prescrit par cet article laisse songeur... Fermer les yeux sur la livraison de Bouhafs par SA police à l'Algérie, contre l'extradition des frères Karoui vers la Tunisie, nous interroge gravement quant au supposé souci de KS d'affirmer l'établissement d'une véritable démocratie en Tunisie respectueuse des Droits de l'Homme et du droit d'asile politique consacré par les lois internationales et par l'ONU. Nous nous doutons bien que l'opinion publique tunisienne dans sa majorité, inculte et bête, aurait tendance à sacrifier Bouhafs afin de mettre le grappin sur Karoui. Bouhafs en échange de Karoui, ce fut un deal abject et ignoble entre deux présidents, un échange foulant aux pieds le droit d'asile politique pourtant ratifié par la Tunisie. Voilà ce que donne en fin de compte une telle alliance entre deux stratégies populistes abjectes et totalitaires, celle de Tebboune et celle de K.S. Les "démocraties arabes" ne peuvent perdurer qu'en s'exerçant sur des populations mal instruites, quasi analphabètes, renfermées sur elles-mêmes, élevées dans le mirage de l'homme providentiel et sauveur ( culte de la personnalité, tribal, ensuite religieux...). C'est le cas de Tebboune, encore plus celui de KS. Si par malheur K.S. réussit à décrocher un second mandat en 2024, les Tunisiens ne verront pas la sortie du tunnel.
Mêmepaspeur
Qu'en termes pourris ces choses-là sont dites
a posté le à 16:55
Pourvu que vos longues éructations ne vous étouffent pas. . . du moins pas tout suite, juste le temps de voir votre réaction quand on apprendra que cette "fake-news" n'est en fin de compte, qu'une escroquerie à l'image de celle pondue par l'ineffable et qatarienne "Middle East Eye" qui fut la seule à voir des égyptiens tabasser Monchichi au Palais de Carthage, oubliant seulement de nous raconter si ce fut en présence de KS ou si le Président faisait sa sieste pendant le raout qui a soulevé d'indignation le landernau de Bou Qréda. . .et de BN !
MPP.
Abel Chater
A ceux qui se demandent pourquoi je défends cet ennemi de l'Islam Bouhafs. Qu'ils sachent que je défends la loi et l'honnêteté politique de la Tunisie avant tout.
a posté le 31-08-2021 à 10:08
Il y a beaucoup qui se demandent qui est ce Bouhafs. Voici ce que j'ai trouvé dans les pages de "espace manager" :
Slimane Bouhafs, que les autorités tunisiennes auraient livré, le 25 Août, à l'Algérie, est un algérien de confession chrétienne, aujourd'hui âgé de 53 ans. Il est président de la coordination de Saint-Augustin des chrétiens en Algérie et militant pour l'autonomie de la Kabylie où il est né. Il a été condamné en 2016 par un tribunal algérien à trois ans de prison ferme pour des publications sur Facebook «portant atteinte à l'islam et au prophète Mohammed».
Après sa libération il est entré légalement en Tunisie où il a bénéficié de la protection du Haut-Commissariat aux Réfugiés qui lui a accordé le statut de réfugié. FIN.
Donc, il est clair qu'en Islam, nous défendons même nos ennemis, qui nous insultent notre Islam et notre Cher Prophète Mohamed (sws), sans qu'on n'ose ni qu'on ne puisse leur insulter leurs religions, ni leurs Prophètes.
La différence est énorme. Ce n'est pas pour rien qu'ils se convertissent d'eux-mêmes, par dizaines de milliers à l'Islam, chaque année.
Allahou Akbar.
Houcine
Apostat!
a posté le à 11:16
Comment défendre un apostat ?
"je défends la loi".
Pourquoi traiter ceux qui dénoncent les atteintes au droit, de Azlem....?
"tel est mon bon droit".
Certes. Mais, c'est incohérent.
"je refuse votre cohérence des kouffar".
On a du mal à vous suivre...
"je ne vous demande pas votre assentiment. C'est par la force de l'épée que vous retrouverez." la juste, la Vraie voie".
C'est un peu plus clair.
" Nous sommes venus pour vous sauver. Pour vous ramener dans le Droit Chemin.
Le Paradis d'Allah vous est promis pour l'Eternité. Amin."
AR
La légitimité de la déraison
a posté le à 13:00
Ce sont des chèvres même si elles ont volé !
Ce vieux dicton est toujours significatif, d'actualité, surtout ces dernières années, le camouflage, la tromperie, justifier l'impossible, on est capable de vous faire avaler une couleuvre, trouver une brèche au beau milieu de l'océan, c'est devenu un art, il ne faut pas chercher à comprendre ni à se casser la tête, il faut juste retenir que ce monde où nous vivons répond à d'autres mécanismes que nous ignorons, nous manquons de savoir et d'instruction pour espérer atteindre la réalité qui nous échappe, cette réalité comme une anguille ou le mercure, insaisissable !
AR
Pour quelle raison Mr Bouhafs est réfugié en Tunisie ?
a posté le 30-08-2021 à 22:06
C'est pour raison de son opinion contre l'islam, imaginez bien s'il était chez les Talibans, il aurait la tête décapitée, fort heureusement qu'il était en Tunisie et les fanatiques ne sont pas au pouvoir.
Ali
Tunisie = larbins des generaux
a posté le 30-08-2021 à 21:14
La Tunisie est tombée bien bas, maintenant je comprends l'hostilite de votre President vis a vis du Maroc.
Aroma
a posté le à 18:15
un marocain perdu par ici, ne vous prenez pas pour des democrates hein !
vous faites la meme chose avec la france et l'espagne alors taisez vous !!
Abel Chater
Ce serait un crime impardonnable de part et d'autre.
a posté le 30-08-2021 à 20:51
Si un tel accord s'avérait véridique, il faut vraiment réviser nos relations avec une Algérie non pas soeur, mais sans pudeur ni honneur.
Il ne faut pas oublier que l'Algérie a profité de l'instabilité de la Tunisie révolutionnaire de janvier 2011, pour qu'elle nous immisce dans ses problèmes avec ses escobarderies anti-conventionnelles avec les résultats de leurs propres élections démocratiques de décembre 1991.
Lorsque le dictateur déchu Ben Ali était au pouvoir, des jeunes tunisiens furent autorisés en accord réciproque avec les Algériens, à négocier des vivres avec les «terroristes» algériens, à qui ils ont volé leur victoire électorale de décembre 1991. Des jeunes tunisiens qui ont grandi en vendant du pain et des vivres à dos d'ânes, aux Algériens cachés dans les montagnes frontalières entre la Tunisie et l'Algérie. A peine les Algériens eurent constaté l'amateurisme politique des exilés politiques tunisiens de retour au pouvoir à la Troïka en Tunisie, qu'ils ont exercé une pression des plus malhonnêtes sur l'ancien président de la République Moncef Marzouki, pour que notre armée nationale, déjà essoufflée par la révolte populaire et par l'absence presque totale de l'Etat tunisien de 2011, pour imposer à l'armée tunisienne, de mettre en sandwich leurs «terroristes algériens» des montagnes, afin de les écraser aux risques d'écraser toute la Tunisie avec eux. Ils ont transformé les pauvres jeunes tunisiens des lieux, qui ont grandi par ce commerce à dos d'ânes de par des sentiers montagnards précis, en des «terroristes tunisiens». Des Valeureux Généraux de l'armée tunisienne ont rappelé jusqu'à la démission, que ce que les Algériens eux-mêmes ne purent réussir pendant de longues 20 années, malgré leur force militaire et malgré leurs richesses pétrolières, ne pourra être réussi par un bâton magique du côté tunisien. Rien à faire. Le pèlerinage des amateurs de la politique tunisienne de l'époque, vers leur «Mecque» Alger et vers leur «Marabout» Bouteflika, fut honteux. Le reste et les multiples souffrances du peuple tunisien qui s'en suivirent, nous sont connus à tout le monde.
Maintenant, avec cet acte abominable de trahison flagrante contre un frère algérien, jouissant du droit d'asile dans son deuxième pays la Tunisie, ne montre que cette continuité, par laquelle le président algérien Abdelmajid Tebboune, abuse de nouveau, de l'instabilité politique en Tunisie autour du président Kaïs Saïed, pour nous imposer une malhonnêteté, qui fait trop honte à la crédibilité politique de fraternité de l'Algérie avec la Tunisie.
Si j'étais à la place du président algérien Abdelmajid Tebboune, c'est moi qui refuserais une telle malhonnêteté du côté des amateurs politiques tunisiens, actuellement au pouvoir par le biais du coup d'Etat du 25 juillet dernier.
Ou est-ce que l'honnêteté politique, est une qualité totalement absente en Algérie?
'?lu de la république française
Comment on peut donner son avis avant d'avoir le verdict de la justice maintenant il doit assumer sa responsabilité
a posté le 30-08-2021 à 19:45
Le 14 janvier 2021 Rached Ghannouchi a dit Nabil Karoui est innocent, Mr ghannouchi donne son avis avant le verdict de la justice, est-ce que aujourd'hui il dira la même chose, si la justice est indépendante en Tunisie elle doit lui poser des questions là dessus , comment il peut donner son avis avant le verdict de la justice, un faux témoignage est condamnable dans un pays de droit
Djikistra
BN: VOUS JOUEZ Z QUOI?
a posté le 30-08-2021 à 19:42
Arrêtez avec vos articles douteux dont le seul but est d'entacher l'image du président...c'est inutile il a la côte auprès du peuple et il l'aura toujours..Toutes les tentatives de vos journaleux seront vaines.....okay.
Monastir
Circulez rien à voir que du Faux
a posté le 30-08-2021 à 18:54
Fake news ou manipulation.
Comment peut-on échangé un prisonnier le 25 contre un autre ( macaronis) arrêté plus tard !
Encore des associations de.. malfaiteurs à la botte des mêmes.
ntc
Honte à vous..
a posté le 30-08-2021 à 17:35
Vous cherchez par tous les moyens à salir l'honneur et l'image du président et par la meme occasion ceux de la Tunisie. Votre NK que vous avez toujours soutenu et défendu doit répondre tout d'abord de ses crimes devant la justice algérienne. KS est un homme d'honneur que ça vous plaise ou pas, il ne se mêlera jamais de ces sales magouilles dont vous avez apparemment le secret...
Baboo
@ntc
a posté le à 19:46
La vérité vous dérange? Habituez vous.
veritas
L'alliance mortelle'?'
a posté le 30-08-2021 à 17:28
Y'a t- il encore des gens qui envisagent de faire une quelconque alliance ou union avec un khwanji '?'? Ceux qui n'ont toujours pas appris la leçon de s'allier avec un islamiste ça mène ou ,méritent tout les malheurs du monde .
H.2n
Droit d'asile
a posté le 30-08-2021 à 17:08
Si cette info est vraie , l'honneur du pays en prend un sale coup , reste à espérer que c'est encore une fake.
AR
'?a colle pas avec la chronologie !
a posté le 30-08-2021 à 16:48
Mr Bouhafs, réfugié politique, arrêté le 25 , livré aux autorités Algériennes, en prévention d'un futur échange avec N.K.
" Le timing coïncidant avec l'arrestation de N.K " !!!
Sinon, ça va Mr N.J ?
Comme vous êtes habile à faire coller des trucs les urnes aux autres d'une main d'artiste !
J'ai lu l'article, je l'ai relu, j'ai éteint mon tél. Après un long moment j'ai allumé et j'ai relu, pour chaque article ici à B.N j'essaye de trouver une certaine déontologie, un minimum de bon sens, pour essayer de s'appuyer sur des arguments les plus solides possibles, loin de tout alignement aveugle, mais là, excusez-moi, je suis ébahi !
Où Est-ce-que vous avez cherché ça ?
On arrête ce Mr Bouhafs pour l'utiliser comme monnaie d'échange au cas où N.K aurait l'idée de traverser clandestinement les frontières Algériennes et se faire arrêter !?
Quel divin vous a suggéré cette idée ?
Je n'ai pas déformé la réalité nî essayé de se mettre dans la position de dénigrement gratuit, j'ai juste essayé de comprendre , de décortiquer la conclusion que vous avez présenté.
Puisque je n'ai trouvé aucun fondement plausible, acceptable, je vous renvoie la balle Mr N.J pour nous éclairer avec d'autres explications convaincantes, sauf si je suis un bougre à ne rien comprendre.
Et pour donner mon avis sur la question, s'il s'avère que ce scénario est bien réel, il s'agit d'une transaction de la pire bassesse, qu'ils gardent chez eux N.K , on a rien à foutre, il n'en ai pas question de livrer un réfugié politique quelque soit la raison ou les avantages ou les bénéfices.
L'affaire Baghdadi Mahmoudi le Lybien livré injustement pour des manigances de la secte à l'époque, a laissé de l'amertume et la honte, ça ne devrait pas se répéter. L'état de droit ne cède pas dans des cas pareils.
SuperMario
Honte à nous!
a posté le 30-08-2021 à 16:48
Livrer un réfugié politique!! Son crime : avoir porté « atteinte à la religion musulmane » en manquant de respect à la personne du prophète et aux textes sacrés. En 2016, il avait été condamné à 5 ans d'emprisonnement pour des publications sur Facebook dans lesquelles il favorisait le christianisme à l'islam.
Gg
Slimane Bouhafs....
a posté le 30-08-2021 à 16:10
...serait avocat, défenseur des droits de l'homme, indépendantiste kabyle et chrétien. Y en a vraiment qui cherchent les emmerdements!
En tous cas il a du courage. Et c'est dommage d'échanger un militant de ce calibre contre un affairiste véreux.
DIEHK
Robocop : Ne signe pas ta fin politique si....
a posté le 30-08-2021 à 16:09
Robocop : Ne signe pas ta fin politique si tu feras cet échange de la "HONTE" avec l'Algérie.
Si, la Tunisie a 1 convention d'entraide Judiciaire avec l'Algérie et à condition de respecter notre "DROIT" et procédure pénale, c OK.
Président, vous avez donné 1 belle image de "VOUS" aux Tunisiens et vous savez qu'Echaabou Youridou une bonne justice et non 1 justice genre :Tu me donnes, je te donne...
Tu seras dégagé aussi vite par ce Peuple blessé, martyrisé et violé par "TOUS" les partis politiques de Bagla Liha.....
Mais, j'ai des doutes comme vos doutes et vous marcherez dans la combine "Algérienne" et ça ne sera pas un chemin tranquille, mais 1 chemin qui verra le retour des Islamistes plus forts et plus méchants et notre douce Tunisie deviendra "'?mirat du grand Maghreb Islamique"....
à vous de trouvez la bonne équation et que sa solution soit simple et NON absurde, mais sachez dans le domaine des mathématiques: on résoudre des équations par l'absurde !!!
Mêmepaspeur
Bad news or fake news ?
a posté le 30-08-2021 à 16:06
"Des sources bien informées ont confirmé à Business News"

J'espère que vos sources sont bien informées, que vous n'êtes pas manipulés et que vous ne serez pas obligés de reconnaître votre fourvoiement qui vous pend au nez. . .
Car même en tenant compte des bonnes relations Algéro-Tunisiennes, il m'est personnellement difficilement admissible d'accorder le moindre crédit à cette info qui voudrait dire que les réfugiés politiques étrangers sous protection des Nations-Unies (HCR) ne peuvent pas compter sur la solidarité de la Tunisie, celle-ci les utilisant à l'occasion comme une vulgaire monnaie d'échange. . . CE QUI NE SERAIT PAS DU TOUT à L'HONNEUR de mon pays !
Je demande à voir et à entendre. . .et comme rien ne demeure plus dans l'ombre de nos jours, on ne va pas tarder à savoir le fin mot de l'histoire. . .
Let's wait for more. . . and for good news. . .
MPP.
Nephentes
Si cela s'averait exact
a posté le 30-08-2021 à 16:06
Ce serait une atteinte aux droits fondamentaux analogue au cas Baghdadi
J.trad
Cette odieuse responsabilité dite "politique,"
a posté le 30-08-2021 à 16:01
Est un boulot de sadisme ,d'atrocités ,les lois qui empêchent les citoyens de voyager dans la terre de Dieu ,ces lois de contraintes , sont des entraves a la liberté ,aux libertés ,les gens qui veulent véhiculer l'argent qu'ils le fassent ,les fuites sont la plus part du temps des ripostes contre les contraintes du fisc,l'argent plus les gens en ramassent ,et plus ils deviennent avides ,pour la seule raison qu'ils aiment réaliser des projets ,les projets profitent à l'humanité entière ,Internet par exemple c'est le fruit des capitaux pharamineux ,collosals ,immenses ,les débuts étaient des fraudes pour échapper au fisc ,,les sommes dont s'est débrouillé Mr Nabil 9arwi ,sont minimes ,le traumatisme de la persécussion a bousillé l'ambition de faire un projet ,il faut que ceux qui détiennent le pouvoir laissent les gens s'enrichir ,pour qu'ils puissent réaliser des projets de production ,je commence à douter de l'intention de ceux qui sëment'la panique dans les coeurs ,le terme corruption doit laisser la place au droit de ramasser de l'argent pour pouvoir activer l'ambition
Sedan
les RICHES DOIVENT PAYER ....................
a posté le à 17:56
..."l faut que ceux qui détiennent le pouvoir laissent les gens s'enrichir"
ils DOIVENT payer des IMPOTS: 30 à 40% des revenus, pour financer le SOCIAL, inexistant. tes riches ne paient mème pas la zaqat !!!

sa macarouna, il peut la garder, mais doit cracher 30 à 40 % de ses gains, de gré ou de force !!!
Alya
Reponse a J trad
a posté le à 16:58
Je n ai pas compris votre raisonnement Donc pour vous, il y aurait des idiots imposables, retenus a la source et des gens qui ont le droit de ne pas payer le fisc monsieur , sous d autres cieux, ça s appelle un crime. Vraiment, j espère vous avoir mal compris? Sinon ça serait aux idiots comme mois de construire les écoles, de faire les routes etc....
Sedan
A Fistful of Macarouna ..................
a posté le 30-08-2021 à 15:50
and "For a Few Macarouna More" , you get both bros .....

Rzouga
@BN
a posté le 30-08-2021 à 15:47
Vous avez au-moins pris le soin de mettre un point d'interrogation. Contrairement à vos collègues de Tunisie Numérique qui emploient le verbe "être"au futur : "Nabil Karoui SERA ....". Cela veut dire que pour eux, c'est une certitude alors que ce n'est qu'une hypothèse fumeuse !!!
Abir
3iinkom 3la elganouchi, Tounes est un passoir pour les criminels et les corrompus tout passe
a posté le 30-08-2021 à 15:46
Bien, l'affaire de karoui est entre les mains Tunisiennes ou Algériennes mais est ce que vous êtes sûr que le criminel ganouchi est toujours en Tunisie !? En entend plus rien sur lui ce dernier temps ! Vous avez su que karoui est en Algérie, parce qu'il est arrêté là-bas, si non walou ! Donc, 3andokom yflet 3likom le grand Ali Baba et on fait un trou dans l'eau et tout ça va faire pchiiiit
Bourguibiste nationaliste
@ Houcine
a posté le 30-08-2021 à 15:37
Vous avez entièrement raison.
La mise au point s'imposait et je la partage.
Bien à vous
Snot24
Vérifier vos sources
a posté le 30-08-2021 à 15:36
Du journalisme de bas étage
Vous regarder trop Netfix .quelle SCOOP .
Houcine
Titre malhonnête.
a posté le 30-08-2021 à 15:19
C'est plus que tendancieux, c'est malhonnête d'insinuer une opération où un réfugié politique ferait monnaie d'échange.
Pour déplacer l'attention, on fait diversion.
Karoui a fui.
Les circonstances laissent à penser qu'il a bénéficié de complicités.
Au lieu de nous inviter à nous interroger sur ses motifs, ses complices, vous nous raconter une fable.
Et, même si cela était vrai, les insinuations sur le sort "méconnu" du réfugié suffisent à orienter le lecteur vers d'autres directions.
Vous pourriez éviter ces petites pratiques qui ne grandissent pas une profession qui insinue déjà des atteintes à sa liberté.
Si être libre, c'est écrire n'importe quoi, on peut vous retourner la chose.
C'est vous qui rabaissez votre profession.
chevy
Houcine
a posté le à 16:21
Complètement, n ont même pas honte...Quels beaux pays...'?'?'?'?'?'?'?'? Honte à eux