alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 10:50
A la Une
Mondher Zenaidi, semi-candidat à la présidentielle
01/03/2024 | 13:08
8 min
Mondher Zenaidi, semi-candidat à la présidentielle

 

Son nom bruisse depuis quelques semaines dans les salons politiques. Et si c’était lui l’homme providentiel ? Par le trou de la lorgnette, on le voit (ou on croit le voir) venir de loin sauver la Tunisie des griffes d’un président atypique qui a tué la démocratie naissante et n’a rien fait de bon pour la Tunisie. Mondher Zenaïdi, grand ancien ministre sous Ben Ali, candidat malheureux à la présidentielle de 2014, se prépare vraisemblablement à remettre les couverts pour 2024.

 

Après des années de total silence, Mondher Zenaidi a publié jeudi 29 février 2024 un communiqué des plus subtils alimentant, du coup, toutes les rumeurs qui circulent ces dernières semaines autour de son nom. Court et incisif, le communiqué sonne comme une toute petite lueur d’espoir au bout de ce long tunnel noir dans lequel Kaïs Saïed a mis la Tunisie et les Tunisiens.

« Notre pays vit aujourd’hui une situation de confusion et de blocage sans précédent. Face à cette situation alarmante, le devoir national nous impose à tous, et avant toute chose, de faire montre de responsabilité et d’éviter d’alimenter les divisions et nuire à la patrie ». L’intention est dévoilée et il lui donne même un nom : « rendre l’espoir possible ». Sept mois avant la présidentielle de 2024, Mondher Zenaidi se positionne en tant que possible candidat à l’échéance pour remplacer Kaïs Saïed. Un président qui a éliminé, par l’intimidation judiciaire et policière, tous ses hypothétiques rivaux.

Le timing de la publication du communiqué n’est pas anodin. Il n’y a pas de coïncidences en politique. Il survient au lendemain du communiqué de la présidence de la République, publié mercredi à 23h13, dans lequel Kaïs Saïed fustige cette opposition qui s’est jetée entre les mains des « sionistes et des ambassades étrangères ». Certainement au courant des rumeurs et abreuvé par les rapports des renseignements, le chef de l’État semble viser M. Zenaidi entre les lignes.

Aux accusations conspirationnistes du président de la République, Mondher Zenaidi répond encore par la subtilité et, lui aussi, entre les lignes. « Nous sommes convaincus que les tentatives d’intimidation, les accusations de traîtrise et le bâillonnement des voix, n’entameront pas notre détermination à répondre à l’appel du devoir national. Nous sommes conscients que l’époque des conflits idéologiques étroits, des anciennes formes d’organisation, du leader sauveur et des paris sur les soutiens extérieurs, est révolue. » À travers cette réponse du berger à la bergère, la messe est dite.

D’un côté, on a un président en exercice qui ne cesse de semer la discorde et la division, d’un autre, on a un homme politique qui invite à l’union et à éviter d’alimenter la division.

 

Et si c’était Mondher Zenaidi l’homme que les Tunisiens attendent pour en finir avec cette période de terreur politique, d’intimidations judiciaires, de crise économique et de déchéance de la Tunisie ? Sous Kaïs Saïed, la Tunisie a perdu sa démocratie. Ses notes souveraines ont été en constante régression. L’inflation n’a cessé de grimper et la croissance de chuter. On ne compte plus les pénuries. Pour expliquer la situation, le chef de l’État n’a cessé d’accuser les complotistes, les traîtres, les sionistes, les corrompus, les lobbies et même le nouvel ordre mondial.

Il fallait un homme (ou une femme) pour contrer ce bulldozer  et redonner espoir aux Tunisiens. Sauf que Kaïs Saïed, qui s’est arrogé les pleins pouvoirs par un putsch en juillet 2021, n’a pas laissé de place à ses hypothétiques rivaux. Il a jeté les uns en prison et il a monté des accusations de toutes pièces pour intimider judiciairement les autres. Résignés ou las, les hypothétiques candidats ont reculé laissant Saïed jouer tout seul sur la place. À sept mois de l’échéance électorale, aucun vrai candidat n’a montré le nez et annoncé sa volonté d’affronter le chef de l’État, hormis Abir Moussi depuis sa cellule. À quoi sert-il, d’ailleurs, de se porter candidat quand on a des doutes sur l’indépendance de la commission électorale (Isie) dont les membres ont tous été nommés par le président de la République et qui multiplie les procès au pénal contre les politiques et les médias (dont Business News) qui osent critiquer ses prestations et remettre en doute ses chiffres et sa neutralité ?

 

Du coup, dans ce grand vide sidéral et ce climat d’incertitude totale, le communiqué de Mondher Zenaïdi devient une lueur d’espoir pour tous les Tunisiens pressés d’en finir avec le marasme dans lequel baigne le pays.

Plusieurs fois ministre sous Ben Ali, Mondher Zenaidi fait partie des rares ministres qui ont laissé derrière eux un agréable souvenir d’un homme d’État patriote et professionnel. Que ce soit à la tête du Commerce, du Tourisme ou de la Santé, le Kasserino-tunisois septuagénaire (il est né en 1950) a toujours eu bonne presse, tant il a été efficace et humble.

Il a passé à Paris sa traversée du désert, que lui a imposée la révolution de 2011 et si commune aux plus grands hommes politiques. Un Paris qu’il connait très bien puisqu’il y a décroché son diplôme d’ingénieur centralien en 1973 et d’énarque en 1976. Grâce à son large carnet d’adresses international, il a pu travailler dans le Conseil, puis pour une institution onusienne. Sa nouvelle vie de parisien ne lui a cependant pas fait rompre les liens avec Tunis, comme c’était le cas de l’écrasante majorité des ministres de Ben Ali. Il a entretenu religieusement ses vieux contacts, tous secteurs confondus et s’est toujours montré disponible pour ceux qui sont de passage par la ville des lumières. Il n’entend cependant pas rester longtemps en France, et il ne l’a jamais caché, un jour ou l’autre, il va revenir à Tunis refaire de la politique et écarter du pouvoir la pernicieuse troïka.

Un non-lieu est prononcé en mai 2014 dans une affaire de scandale immobilier lui ouvrant ainsi la voie pour une candidature à la présidentielle de 2014, en réponse à de nombreuses sollicitations et à l’appel du devoir. Mal lui en a pris, le RCDiste n’a pas du tout fait le poids face à un écrasant Béji Caïd Essebsi soutenu par les progressistes et les laïcs et Moncef Marzouki soutenu par les islamistes et les CPRistes haineux. À la présidentielle de 2014, il n’obtient que 24160 voix, soit 0,74% des suffrages, et se classe à la neuvième position sur 27 candidats en lice. Son hypothétique popularité n’était qu’un mirage et ceci l’a poussé à une seconde traversée du désert.

 

Comme lors de la première, il n’a pas perdu contact avec Tunis et a entretenu scrupuleusement son carnet d’adresses composé des plus grandes figures politiques, économiques et médiatiques du pays.

Il attend son heure venir et y travaille sérieusement dans les coulisses. Son activisme est resté discret, à l’abri des regards et des antennes du régime de Kaïs Saïed, jusqu’il y a quelques semaines. Surpris, ce dernier réagit mal et le fait savoir à travers le communiqué présidentiel du 28 février. Il tance, il accuse, il vocifère et il ne peut rien contre un homme d’État qui, bon gré mal gré, bénéficie d’une excellente aura et d’une bonne presse

Bien que féru des histoires conspirationnistes, Kaïs Saïed n’est pas bête et il n’est pas du tout le genre à prendre des risques. Il fera tout pour couper l’herbe sous les pieds de cet homme oublié revenu de l’au-delà. Il sait que si Mondher Zenaïdi se présente à la présidentielle, il lui volera la vedette.

 

Démonstration par l’arithmétique. Dans tous les scrutins qu’il a organisés depuis le 25-Juillet, Kaïs Saïed n’a pu récolter que 11% de participation. L’écrasante majorité de la population a préféré le boycott démentant superbement sa soi-disant popularité. Concrètement, il ne pourra pas obtenir au-delà d’un million de votants. Cela lui sera suffisant pour remporter l’élection si le candidat face à lui n’est pas de haut calibre ou plus médiocre que lui.

En revanche, le pronostic change s’il y a face à lui un homme d’État de la trempe de Mondher Zenaidi.

Ce dernier peut compter sur l’appui des RCDistes dont la candidate naturelle Abir Moussi est exclue de la course, puisqu’elle est en prison à cause des trois procès montés de toutes pièces par le régime. Il peut également compter sur l’appui des islamistes dont les dirigeants sont majoritairement en prison, pour des raisons justifiées quelquefois et fallacieuses souvent. Mondher Zenaidi peut compter sur ces familles politiques, mais également sur celles des progressistes et des laïcs (sans candidat). Quant à l’extrême gauche, les nationalistes arabes et les candidats farfelus (bien nombreux), ils ne peuvent pas espérer obtenir, réunis, plus de 5%.

L’arithmétique est favorable à Mondher Zenaidi. Mais ce n’est pas son seul atout. Sa plus grande force et son plus grand avantage sur Kaïs Saïed, est qu’il est fédérateur et a un discours rassurant et optimiste. Contrairement au président de la République, il sait ce qu’est vraiment l’État et la politique. Il a fait le tour du monde, a une idée exacte de ce qui se passe ailleurs et possède donc la recette gagnante pour sauver le pays. Plusieurs atouts sont entre ses mains, notamment ce large carnet d’adresses national et international sur lequel il peut miser pour redresser la barre, mais aussi sa verve, son aura, sa capacité à convaincre, sa mine rassurante et son coté rassembleur.

 

En cette période d’incertitude et de crise aigüe, les Tunisiens sont prêts à s’accrocher au moindre espoir qui les fait sortir du marasme dont lequel ils se débattent depuis des années et qui s’est accentué après le putsch.

Sur papier, Mondher Zenaidi parait en position favorable. Sauf qu’on ne gagne pas une élection sur le papier, il faut du terrain, beaucoup de terrain, et, d’abord et avant tout, que le régime accepte d’organiser des élections transparentes, indépendantes et réellement démocratiques. Quand bien même, l’instance électorale accepterait de jouer le jeu et d’assurer son rôle premier en toute neutralité, il faudrait que Kaïs Saïed accepte la défaite. Or, par le passé, il a bien dit qu’il ne laissera jamais le pays entre les mains des traîtres. Dans sa tête, Mondher Zenaïdi en serait un si l’on se tient à son communiqué honteux du 28 février.

Le parcours qui attend Mondher Zenaidi pour les sept prochains mois est semé d’embuches. Face à lui, il a un candidat-président prêt à tous les coups bas pour lui barrer la route.

L’homme providentiel est comme David contre Goliath, il a besoin d’un miracle pour vaincre. Un miracle qui peut se présenter sous un grand soutien populaire massif avide de changement.

 

Raouf Ben Hédi

01/03/2024 | 13:08
8 min
Suivez-nous
Commentaires
VIO
Maintenant on doit commencer à poser les questions..
a posté le 06-03-2024 à 15:51
les vraies questions pour les médecins aussi: Mit einè làkè hèthè ?
et nous serons étonnés de voir combien d'impôts ont été éludés et combien ont été payés honnêtement à l'Etat !
Karim
La démocratie des loups 2011 -2020
a posté le 06-03-2024 à 08:12
La démocratie des années 2011-2020
Lorsque 2 loups et un agneau votent ce que on va manger se soir
Karim
Pourquoi changer une équipe qui gagne
a posté le 06-03-2024 à 02:32
travaillent à être écouter,
'?tre écouter donc peuvent convaincre
Peuvent convaincre donc force d'influence
Force d'influence donc renumeration pour travail accompli
L'actuelle locataire de Carthage n'écoute personne
Et la ces son point fort et les tunisiens aiment ça
SALIM
MATOUEL IIDHA.SA MAIN EST TELLEMENT LONGUE...
a posté le 05-03-2024 à 19:53
Qu'on dirait qu'on lui a monté UNE RALLONGE. Et elle est vetue en très leger comme si elle en plein été et sur la plage alors que les autres portent des vestes. Et regardez comment ils tendent leurs mains. ON DIRAIT qu'ils dansent MACARENA OU qu'il attendent qu'on leur porte des rallonges pour atteindre ses cheveux et lui arracher un LIL BARKA.Et pourquoi il sourit à SA VOITURE et non pas à la foule qui est derriere lui.Comme s'il chantait la chanson de QUEEN :I'm in Love With My Car.

Franchement ,c'est une photo TRUQUEE ET MONTEE par un menteur amateur très naif.
Sofia
La photo dit tout
a posté le 05-03-2024 à 13:25
Sayed n'est vu qu'entouré de garde rapprochée et quelques personnes payés pour l'acclamer. Ne cherchez pas plus loin. Les tunisiens ne sont pas dupes.
Abir
Un dernier mot
a posté le 04-03-2024 à 16:25
Aux concernées-és , vous avez vu une photo de ce monsieur, vous êtes affolées-és et si vous écoutez ou vous entendez les discours et les programmes de la patriote ABIR MOUSSI, vous allez quitter ce "cortège"" tout de suite ! Réfléchissez bien pour votre avenir et l'avenir de vos enfants ma kolou byadaou cha7ma et ma kolou sawdaou fa7ma! Pensez à la Tunisie
Fares
Il n'y a pas photo
a posté le à 19:08
Abir Moussi est une populiste tout comme Saied. Entre Saied et Abir Moussi, je choisis Abir Moussi. Mais, idéalement il faut un candidat compétent, sérieux et qui a de l'expérience. Nous avons tellement malmené notre pays pendant les dernières années en votant pour honnêtes et des patriotes. Nous sommes tous patriotes et personne n'est à 100% honnête, même pas ceux qui détiennent tous les pouvoirs actuellement.
momo
Sa chance de gagner sera réelle.
a posté le 04-03-2024 à 11:03
Abir est en prison, les islamistes et leurs sbires sont hors jeux, les résidus de la révolution de la brouette sont décimés, c'est le désert politique.
Reste ce monsieur dont le CV fera rougir de honte tous ceux qui sont en place, sa chance de réussite sera liée à Abir ,ils sont idéologiquement compatibles ,une union électorale des Destouriens, avec une bonne campagne dans les régions ,sa chance de gagner sera réelle.
Abir
Photo qui n'existe jamais dans le monde politique
a posté le 04-03-2024 à 09:48
Une personnalité politique n'a jamais était gardée par n'importe qui , elle est gardée toujours par des gardes de corps et même un président personne ne se rapproche de son Cortège! Cette photo me rappelle le magasin de Aziza pour avoir du lait ou du sucre et ce n'est pas pour acclamer une personnalité , c'est une photo collée de toute pièces ! C'est une kedhba 3eriana, Même le bras de la femme et devenue télescopique! Arrêtez vos propagandes mensongères et s'il est honnête, il ne doit pas accepter cette magouille et j'insiste, on a marre des politiciens menteurs ou pas sincères
Tunisien
Mondher Zenaidi la surprise
a posté le 03-03-2024 à 22:53
Entre Monsieur Kais Saied. Madame Abir Moussi et Monsieur Mondher Zenaidi, il est bien clair que seul Monsieur Mondher Zenaidi est responsable. Votez responsable.
Abir
Bravo SALIM pour ces remarques
a posté le 03-03-2024 à 21:47
Dans ce temps de tremperie on est capable de tout! Déjà cette personne, actuellement n'est pas en Tunisie, soit la photo est prise quand il était ministre dans le temps de Ben Ali, soit elle est truquée et vous savez bien, les médias quand ils ont une arrière pensée, ils sont capables de faire marcher le monde sur sa tête est c'est normal! En tout cas , la photo n'est pas d'aujourd'hui et probablement truquée
SALIM
OU EST BN CHECK POUR VERIFIER LA VERACITE DE LA PHOTO!!!ou
a posté le 03-03-2024 à 20:06
Trois hommes avec des TALKI WALKI !!! qui necessitent une licence.Et pourquoi des TALKI WALKI, alors qu'il y a le portable. Et quelle est la date du photo , le lieu et l'occasion?.
Et pourquoi le toit de la voiture occupe la moitié de la photo.Et pourquoi on ne montre pas le BUS de façon très claire.Et est ce lui ou son SOSIE. S'agit il d'un trucage non innocent pour montrer qu'il jouit d'une popularité inouie, sachant qu'il n'a recolté dans les présidentielles de 2014 que 24 160 voix, soit 0,74 % des suffrages. Et c'est quoi ces mains tendues , touchant le toit ou ses cheveux (Lbarket sidhom ECHIKH!!!!).IL ne manque que chanter TALAA AL BADROU ALAINA comme pour GHANNOUCHI à son retour de LONDRES. Je ne comprends pas pas ces gens qui pretendent dégager BEN ALI, mais aiment HYSTERIQUEMENT SON MINISTRE ?.

Aurions nous notre ZNEIDIMANIA!!!!

B.N VERIFIER CETTE PHOTO et la source qui l'a publiée.
Ret
@salim ..merci
a posté le à 23:04
Tu les a assommé !!!!
Tellement ils sont agonisant ces merdias de pacotille...
VIO
Et n'oubliez pas et ne rêvez pas trop..
a posté le 03-03-2024 à 20:03
L'implication et le rôle certains de l'Algérie, de l'émirat hébreu, des Saoudiens monarchistes et surtout de D'Essaffaa7 Essisi lors des élections de 2024 en faveur de Sachafouna.

Et notre ISIE - Sachafounienne avec le grand Ministre de l´Interieur seront encore là!
ANTIRELIGION
DEMOCRATIE NAISSANTE BONNE BLAGUE
a posté le 03-03-2024 à 20:03
Des jeunes tunisiens ont chassé par la grande porte et au prix de leurs vies le RCD et ses sbires et voilà que les nostalgiques de la corruption et les clans mafieux veulent le faire (RCD) rentrer par la fenêtre.
BN : vous osez parler de l'enterrement d'une démocratie naissante, vous avez oublié dans quel état était le pays avant l'avènement du 25 Juillet. Une démocratie naissante avec les KHOUINJIAS les tours de passe passe entre les amateurs de la politique soutenu par des fonds étrangers, une démocratie naissante qui élimine physiquement ses adversaires et continue à saboter le pays . HONTEUX
Ekerbed
Il n'est jamais trop tard pour notre Sachafouna qui apparemment ne dort presque jamais !
a posté le 03-03-2024 à 19:40
Mais je sais que le bulletin numéro 3 de cette « Star » est multicolore et plein de notes !
Alors pas d'excitations exagerés et pas de masturbations et autoglorification aux medias chers RCDistes. Sachafouna n'a pas encore commencé à vous raser, n'est-ce pas ?
Juan
it's something déjà vu ... isn't it ...
a posté le 03-03-2024 à 16:56
il ne maque plus qu'un costume blanc, un tarbush et un cheval blanc si possible
Carthage Libre
Il devrait s'aligner derrière Abir Moussi...mais je crois pas qu'elle le voudra la Militante Moussi.
a posté le 03-03-2024 à 16:26
Clarifions les choses, pour le bien de la Tunisie :

Abir Moussi, c'est elle qui est légitime, c'est elle qui sauvera la Tunisie, point barre.

Quand le Diktatour relâchera Mme Abir Moussi, en bonne santé j'espère, il ne devra pas annoncer sa candidature, car c'est elle qui est en pôle position pour être Présidente de la Tunisie (une femme présidente, mon rêve).

Attention si Zneidi ; n'annonce ta candidature que SI le Diktatour trouve d'autres fausses accusations à notre Abir Moussi. et qu'il ne la laisse pas concourir.

Je répète : SI Abir Moussi a la route barrée par le Diktatour, après avoir fait TOUS les recours, je pense que tu pourras annoncer ta candidature ; le plus important AUCUN cadeau au Diktatour, AUCUNE division, il y va de l'avenir de ce pays.

Ret
@carthage moussi
a posté le à 23:08
Tu fais toujours pitié l'orphelin du rcd ....
Tu n'as toujours pas compris que le rcd et ses acolytes ainsi que la secte maléfique sont déjà morts depuis bien longtemps.....je rajouterai dans le même cercueil les hommes politiques verreux et traîtres de 2011.....
Kaiess said va l'emporter haut la main dès le premier tour......
SALIM
MEEDDINE IDEEHOM....
a posté le 03-03-2024 à 16:26
Lbarket sidhom ECHIKH!!!!
Mourad
Wake up
a posté le 03-03-2024 à 16:19
Propre et RCDiste? Said triche, nomme ses amis, il ment au peuple, il vit dans le lexume et affamé le peuple et il était RCDISTE. De quoi parlez vous?

Inchallah Zenaidi se porte candidat et nous sauve. Je préfère un rcdiste aux cklaka.
FALLAG
Sobhèn Rabbi Al3athim. Ellè 3andou Tabba 3morhè Mè Titkhabba
a posté le 03-03-2024 à 15:52
Sur cette belle photo, on voit clairement que l'ancienne Sbeihia du PSD/RCD et leurs enfants réclament leurs anciens postes de Sbai7i /9aoueod/La77èss ou un poste "missmar fi 7iit" en tant que successeur héréditaire de leurs pères et mères de l'avant janvier 2011.

Et rebelote ... et cela n'est pas surprenant et ne peut être négligé !

Malla Ratza, Malla Ratza!
SALIM
M.Z EST UN RCDISTE RECIDIVISTE INSTALLE A L'ETRANGER QUI NE SE RAPPELLE DE LA TUNISIE QU'A L'APPROCHE DES PRESIDENTIELLES EN OFFRANT SES SERVICES EN TANT QUE JOKER, OISEAU RARE, TRES RASSEMBLEUR ET TRES TRES TRES......INDEPENDANT!!!!
a posté le 03-03-2024 à 15:51
Voici un article du TRES GRAND R.B.H (EN INTEGRALITE ET TEXTO):

'Mondher Zenaidi intègre Nidaa Tounes ? 'B.N 22/02/2019 | 19:01

On croit savoir qu'une réunion a eu lieu aujourd'hui, vendredi 22 février 2019, au sein de Nidaa Tounes, suite à la démission du secrétaire général du parti Slim Riahi.

A l'issue de cette réunion, un accord a été trouvé pour que Hafedh Caïd Essebsi, actuel président du comité politique, soit désormais le numéro 1 du parti et Mondher Zenaïdi, ancien ministre de la Santé, du Commerce et du Tourisme sous Ben Ali, soit le numéro deux.

Toutefois, cet accord n'a pas tenu plus de 24 heures et des voix au sein de Nidaa Tounes s'y sont opposé. Ceci a poussé Mondher Zenaïdi à revoir sa position et à privilégier sa propre initiative politique. En effet, l'ancien ministre a rappelé, le 23 février 2019, qu'il menait des consultations depuis des mois avec plusieurs personnalités et sensibilités politiques. « Ces consultations se poursuivent et sont ouvertes sur plusieurs possibilités mais n'ont encore donné aucun accord », a-t-il écrit. Donc, M. Zenaïdi ne ferme pas encore complétement la porte à un éventuel rapprochement avec Nidaa Tounes ou d'autres formations politiques.

R.B.H
SALIM
M.Z EST UN RCDISTE MAIS AUSSI UN RECIDIVISTE .EN 2019 N.B L'A APPELE LE JOKER CACHé DE B.C.E. EN 2024 C'EST LE JOKER DE R.G.
a posté le 03-03-2024 à 14:57
Voici une très bonne analyse du TRES GRAND N.B:

Mondher Zenaïdi, le joker caché dans la manche de Béji Caïd Essebsi B.N 25/02/2019 | 15:59

'Vous savez quoi ? L'arrivée de Mondher Zenaïdi va servir à diviser encore davantage le camp moderniste quoi qu'on en dise. Elle ne pourra servir qu'aux islamistes. Béji Caïd Essebsi sait très bien que son fils est incapable de réunir tout seul 5% de l'électorat moderniste. En sortant de sa manche le joker Mondher Zenaïdi, il y crée un véritable séisme et rafle large aussi bien dans le camp de Youssef que celui de Abir Moussi et Kamel Morjane. Quel que soit le résultat, ce sont les islamistes qui vont tirer avantage de cette zizanie incessante et croissante depuis quatre ans. La solution ? Unissez-vous, votre adversaire est identifié, il est dangereux et il ne vous fera pas de cadeaux cette fois quand il reviendra au pouvoir !'
Par Nizar Bahloul

MEDITEZ MESDAMES ET MESSIEURS.MEDITEZ!!!
Apropos
Tous les tunisien(e)s compétent(e)s et du faire valoir à proposer ont le droit de se présenter
a posté le 03-03-2024 à 13:53
Toutefois il y à des points importants à régler et que la population doit cette fois ci tenir en considertiom prioritaire ; le plan d ' action et le programme détaillé de l," orientation politique claire et comprhensible
Entre autres , la question de l' islam politique n' est pas réglé
Il n y a pas encore de condamnation pour les méfaits commis
Les islamistes radicaux affiliés El Karadhaoui ont toujours leur antenne au pays
Les parti parti Tahrir takfiriste toujours non dissous

Nous voulons un gvt fort qui régle ces problèmes et que i seul l' attachement à la Nation le patriotisme le dévouement au pays est la regle

L ' islam politique doit être rejeté, et explicitement mentionné

Jusqu! ' à présent seul le PDL tient ce discours

C est le seule façon de nous extirper de ces différentes idéologies arrieristes médiévales qui font retarder le pays



SAHLI
3sè Filli Tame3 Bil Koskous minè Essèmè..
a posté le 03-03-2024 à 11:46
Ce qu'il faut à la Tunisie, c'est un président qui ne maîtrise pas les rouages et machinations de la dictature, comme les RCDistes ou PSDistes, jeune et ne sent pas la mafia de l'ancienne dictature !

Pourquoi nous compliquer la vie, nous pouvons choisir un proche de la famille Ben Ali ou Bournquiba le monotesticulaire, qui sont les mieux placés pour continuer la dictature de la race pure et la mener à maturité, n'est-ce pas ?

Parce qu'avec Sachoufouna nous avons un amateur de la politique, mais avec un RCDiste nous avons affaire à un professionnel de la fraude très bien rodé...

Mondher Zenaïdi, Laou Kèn Salah Rahou min Elbèri7 !

Chid Hèmmik, Khir Mè Ijiek Mè Echwim Minnou.

Chafik Nannou
Président intérimaire
a posté le 02-03-2024 à 21:58
Kais Saied a rempli le rôle pour lequel il a été hissé au pouvoir, c'est à dire nous débarrasser des khwanjias. La prochaine étape est de reconstruire le pays et honnêtent je vois plus Mr Zenaidi à la tête du pays pendant cette nouvelle phase que Mr Saied. Il fait savoir quitter la table de jeu tant qu'il est temps.
SALIM
FAIRE APPEL A UN RCDISTE MINISTRE DE 2EME RANG DE BEN ALI!!!
a posté le à 11:57
Mais pourquoi on n'appelle pas MOHAMMED GHANNOUCHI qui a été premier ministre ou UN SUPER MINISTRE D'ECONOMIE sous BEN ALI au lieu d'appeler un ministre n'ayant occupé que des ministères secondaires qui n'ont rien avec la relance économique et aux investissements. NON NON M.Z EST TOUT SIMPLEMENT L'OISEAU RARE DES KHOUNJIA à travers leurs valets (MAJMOUATOU N.K, Y.C, M.M.M, H.C.E et tous les fuyards JE SUPPOSE).Donc ,aprés leur éjection par la porte, on les fait revenir par la FENETRE par le biais de LEUR OISEAU RARE. Et il sait bien qu'il est LEUR OISEAU RARE ET IL EST TRES CONTENT ET TRES SOURIANT!!!(mahla DHIHKTOU disait ABBOU à propos de R.G) .
Go4Tunisia
Monsieur Zenaidi
a posté le 02-03-2024 à 20:54
Monsieur Zenaidi est peut-être notre Sauveur qui permettra à la Tunisie de sortir du cauchemar Kais Saied, surtout que Zenaidi est appuyé par la majorité des pays européens qui désirent déboulonner Saied cette année.
Espoir
@Go4Tunisie: je souhaite bon vent et bonne chance à Mr. Zenaidi à la prochaine élection présidentielle, mais d'abord il faudrait vérifier s'il n'a pas du linges sales du temps de la dictature.
a posté le à 08:08
Certes Mr. Zenaidi a le droit de poser sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Par contre il faudrait d'abord vérifier s'il était vraiment propre durant sa servitude de plus que 13 ans du dictateur Ben Ali.

En effet, la majorité (et non pas tous) des Ministres du temps de la dictature de Ben Ali n'étaient pas probablement corrects, pour ne pas dire autre chose.

je souhaite bon vent et bonne chance à Mr. Zenaidi à la prochaine élection présidentielle, mais d'abord il faudrait vérifier s'il n'a pas du linges sales du temps de la dictature.

Si Mr. Zenaidi n'avait pas de sales affaires derrière lui du temps de la dictature, je voterais pour. Mais il faudrait le vérifier d'abord...

Votre raisonnement d'offrir l'avenir de la Tunisie à n'importe qui pourvu que vous vous débarrassiez de KS, n'est pas un raisonnement intelligent.

Puis, je ne crois pas que les Tunisiens sont pour la restauration de la "Monarchie" du dictateur Ben Ali, et ceci comme vous le dites " appuyé par [. . .] les pays européens qui désirent déboulonner Saied"

@Go4Tunisie, ce que vous dites/proposez,
"surtout que Zenaidi est appuyé par la majorité des pays européens qui désirent déboulonner Saied cette année."
est même très grave, en effet vous êtes parmi certains Tunisiens qui se prostitueraient pour les pays étrangers afin de conquérir le pouvoir. Mais enfin réfléchissez un peu, vous risquez la prison...

Encore une fois, je souhaite bon vent et bonne chance à Mr. Zenaidi à la prochaine élection présidentielle, mais il faudrait d'abord vérifier s'il n'a pas du linges sales du temps de la dictature.

@Go4Tunisia, je vous conseille de maîtriser vos émotions et de faire fonctionner plutôt vos neurones. Il faudrait aussi enfin comprendre que les pays européens sont surendettés et qu'ils étouffent déjà dans leurs propres problèmes socio-économiques. De ce fait la Tunisie et les Tunisiens devraient s'en sortir par leur propre travail.
'Gardons un minimum d'honnêteté!
@Madame Kalthoum Kannou
a posté le 02-03-2024 à 19:20
Fazit: @Madame Kalthoum Kannou, prenez s.v.p. votre revanche. En effet, la femme tunisienne ne fera pas deux fois de suite la même faute...

Rappel historique:
Introduction: 'état de minorité est l'incapacité de se servir de son entendement sans la conduite d'un autre. --> Oui, la femme tunisienne est elle-même responsable de cet état de minorité car la cause tient non pas à une insuffisance de l'entendement mais à une insuffisance de la résolution et du courage de s'en servir sans la conduite d'un autre (dans ce cas d'un homme)!

Je commence par donner d'abord ma définition du féminisme positif: « le féminisme positif est un mouvement qui cherche à établir l'égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Le féminisme a pour objectif d'abolir ces inégalités socio-économiques dont les femmes sont les principales victimes, et ainsi de promouvoir les droits des femmes.'

Ma définition du féminisme n'a rien à voir avec le comportement des femmes fatales (du genre Carmen, voir l'opéra en quatre actes de Georges Bizet sur le lien web suivant:
https://www.youtube.com/watch?v=uV9iGv4sKNI


50,5% des électeurs inscrits à l'élection législative de 2014 étaient des femmes, mais de ces 2,7 Millions de femmes inscrites seulement un Million de femmes ont voté et 1,7 Millions ont préféré s'abstenir --> premier indice que la femme tunisienne est elle-même responsable de son état de minorité dans tous les domaines socio-économiques

Il s'agissait de la sortie de la femme tunisienne hors de l'état de minorité dont elle est, elle-même, responsable. Mais non, la femme tunisienne a raté cette occasion unique. Elle a raté une occasion unique afin de mettre un terme à la dictature de l'homme dans le monde socio-économique

En 1784, Emmanuel Kant écrit ce célèbre passage: 'L'état de minorité est l'incapacité de se servir de son entendement sans la conduite d'un autre. On est soi-même responsable de cet état de minorité quand la cause tient non pas à une insuffisance de l'entendement mais à une insuffisance de la résolution et du courage de s'en servir sans la conduite d'un autre. Sapere aude ! [Ose savoir] Aie le courage de te servir de ton propre entendement! Voilà la devise de l'Aufklärung'

La femme tunisienne voulait et veut sortir de cette situation décrite par Kant! Et elle avait eu au mois de décembre 2014 la chance de s'en sortir. Mais elle n'a pas tiré profit de cette occasion et elle s'est laissée prendre au piège de BCE.

50,5% des électeurs inscrits aux élections législatives et présidentielles de 2014 étaient des femmes. Oui, la candidate Madame Kalthoum Kannou aurait pu réaliser un véritable miracle et devenir la première femme présidente de la Tunisie et dans le monde arabe, si les 2,7 Millions de femmes inscrites à notre ISIE avaient voté majoritairement pour elle!

On attendait de l'élection de Madame Kannou une Tunisie sans exclusion, sans discrimination, avec les mêmes droits socio-économiques pour les femmes que pour les hommes. L'élection de Madame Kalthoum Kannou aurait pu être un coup de tonnerre dans notre pays réputé pour son conservatisme vis-à-vis de la femme.

Oui, les femmes tunisiennes avaient toutes les raisons afin de voter majoritairement pour elle, mais elles avaient refusé de le faire et je ne sais vraiment pas pourquoi. La faute est à qui? Probablement, à cette idée de vote utile à la con propagée par BCE.

Une jeune compatriote en Allemagne m'avait dit: "nous voulons en Tunisie une démocratie plus paritaire qui intègre tout le monde et je crois qu'une femme au poste de Président de la République pourrait être un symbole de changement en Tunisie et un exemple pour d'autres pays arabes."

Vous pouvez imaginer la grande déception de cette jeune fille tunisienne après les élections. Elle m'a dit: "nous avons raté une occasion unique afin de mettre un terme à la discrimination de la femme et des minorités. Honte à toutes celles qui n'ont pas voté pour Kalthoum et qui ont cru aux mensonges de BCE"

La surprise est telle que cette jeune fille tunisienne avait refusé d'y croire: "Ils ont dû tricher, ce n'est pas normale que 2,7 millions de femmes refusent de voter majoritairement pour une femme qui a tous les mérites et les qualités afin de gérer les affaires du pays et d'opter pour le bluffeur BCE"

Oui, moins que 0,1% des femmes ont voulu voter pour une femme, et 99,9% ont voté majoritairement pour le grand baratineur BCE, ou elles ont refusé de voter! Je ne sais plus vraiment quoi dire que de redire ce qu'a dit un jour le philosophe allemand Kant: 'On est soi-même responsable de cet état de minorité quand la cause tient non pas à une insuffisance de l'entendement mais à une insuffisance de la résolution et du courage de s'en servir sans la conduite d'un autre. Sapere aude ! [Ose savoir] Aie le courage de te servir de ton propre entendement!'

Oui, la femme tunisienne est elle-même responsable de cet état de minorité car la cause tient non pas à une insuffisance de l'entendement mais à une insuffisance de la résolution et du courage de s'en servir sans la conduite d'un autre, et de se laisser prendre au piège de fausses promesses de BCE.
Gardons un minimum d'honnêteté!
"Introduction" et non pas "Fazit"
a posté le à 20:55
"Introduction" et non pas "Fazit" à la première ligne de mon commentaire:)
Fares
Abir Moussi
a posté le 02-03-2024 à 19:07
Je comprends la déception des sympathisants de Abir, mais de grâce ne dilluons pas le vote. Je ne serai pas surpris que le régime libère Abir et lui permette de se présenter aux élections (vive la démocratie, sarcasme) juste pour diviser le vote entre elle et MZ.

J'ai toujours respecté le militantisme de Abir Moussi, elle est la seule politicienne à avoir fait front aux islamistes d'abord, puis aux putschistes du 25. Cependant, le vrai militantisme est un militantisme désintéressé, le vrai militant ne devrait pas espérer une quelconque carotte au bout du chemin. Abir ferait mieux de rester au dessus de cette mêlée et notre respect envers elle ne fera que croître.

Il faut vraiment que nous changions de mentalité lorsqu'il s'agit de voter pour quelqu'un. On ne veut plus que le pays soit dirigé par des avocats ou des juristes de 10 ème rang vendeurs de palabres et de mirages. Le pays a besoin de bâtisseurs expérimentés. Beaucoup d'opposants ne savent que critiquer et démanteler l'existant, mais une fois au pouvoir, c'est le néant. S'il faudrait voter pour un destructeur, je donnerai mon vote volontier à ks, le meilleur bulldozer que la Tunisie n'ait jamais enfanté.

Arrêtons aussi de voter pour les candidats "honnêtes", l'histoire récente de la Tunisie nous a montré que ces "honnêtes" deviennent des crapules une fois au pouvoir.

J'espère que MZ se présentera aux élections et il aura mon vote à moins que ks use encore d'un subterfuge juridique digne de Roy Cohn afin de lui barrer le chemin.

Les prochains mois seront chauds en Tunisie et le sieur est de plus en plus nerveux et a déjà un doigt tremblotant sur la gâchette juridique. Est-ce que je vous ai déjà parlé de Roy Cohn?

A ceux qui se posent la question, mais où était MZ avant, je leur réponds par une autre question: mais où était ks avant 2019? Dans un café populaire sans doute? Au moins MZ a fait ses preuves dans les rouages de l'Etat contrairement à l'autre qui n'a rien appris depuis 2019 et agit toujours en amateur imprévisible.

Préparez du pop-corn, des chips et des glibettes noires, ça va chauffer dans les prochains mois.

Hamza Nouira
Et bien...
a posté le 02-03-2024 à 17:37
Si c'est la seule alternative et pas d'autre candidat... Alors je voterai pour lui par dépit.
L'essentiel c'est que KS ne soit pas réélu.
MFH
Il n'y a que les paresseux qui ne se trompent pas.
a posté le 02-03-2024 à 17:22
Des hauts responsables qui n'aient pas commis de fautes durant leur parcours,...est tout simplement, peu probable.
K.S va lui chercher la petite bête, c'est sûr. K.S sait se défendre.
Juan
ce n'est qu'un demi sel
a posté le 02-03-2024 à 16:25
ou on est candidat à 100 % ou on l'est pas.
Abir
Les profiteurs
a posté le 02-03-2024 à 15:59
Quand la patriote ABIR MOUSSI combattait contre les vipères les terroristes et les destructeurs et reçoive les injures les insultes et les coups des pieds par qui ne valent pas les chaussures de leurs pieds, Znaidi et les autres, une partie fait les spectateurs une autre partie appuie ses gens là et une partie a sauvé sa peau ! Aujourd'hui mine de rien et sans aucune honte, vient montrer son bout de nez croyant qu'il remplacerait la combattante ABIR MOUSSI ! E7chmou chwaya, quand vous manger des plats froids préparés par une femme qui s'est brûlée les doigts en les préparant ! ks l'a fait le 25 juillet en 2021 et vous, vous voulez le refaire en 2024! Je crois, un homme qui attend que sa mère travaille pour le nourrir au lieu de travailler par ses propres efforts, il ne pourra pas être fier de lui ! Vive ABIR MOUSSI présidente 2024
Tunisienne
Trop tard
a posté le 02-03-2024 à 15:20
Il était caché ou toutes cette décennie terrible pour la Tunisie? Il avait peur pour lui. C'est trop facile de montrer le bout de son nez maintenant, à la veille des elections
Djodjo
Tout sauf le charlatan
a posté le 02-03-2024 à 15:19
C'est impossible de faire pire que le ***de Carthage, ce monsieur ne peut à faire moins bien que le zéro absolu qui nous « gouverne « 

A part nous prolonger la décennie noir en pire, je ne vois pas la valeur ajouter qu'a apporter ce monsieur à notre pays.
Ash Kalman
Comptez les jours....
a posté le 02-03-2024 à 15:16
..avant qu'il ne soit envoyer en tôle! C'est la règle dans notre pays par les temps qui courent!
Fares
Que veut le peuple et le deep state
a posté le 02-03-2024 à 15:14
Monsieur Zenaidi semble être l'homme de la situation: ingénieur, énarque, homme d' Etat d'expérience et rassembleur. Même le deep state qui a porté ks au pouvoir devrait peut-être miser sur un autre cheval cette année. Ks est instable, incompétent et arrogant. Il pourra rester 35 ans comme président, il ne fera que détruire le pays et mettre les citoyens en prison pour des raisons purement égoïstes.

Nous avons marre d'être dirigés par des redoublants et des arrogants qui n'ont que des théories de complots à offrir au peuple. Les tunisiens ont besoin d'espoir (et pas de promesses stratosphériques de charlatans) et la Tunisie a besoin de vrais projets générateurs de richesse et non pas de piscines municipales.

Nos voisins européens devraient aussi miser sur un candidat stable et non pas sur une personne irresponsable qui manque de sérieux. Il en va de la stabilité économique et sociale de ces pays.

Ks no parasan.
Apropos
Ce Monsieur est bien evidemment présidentiable
a posté le 02-03-2024 à 14:04
C ' est le moins pire , sinon une figure qui pourrait venir en solo ou en appui c' est selon ..quelqu ' un qui sw propose d' aider son pays avec un bagage pareil vaut son poids de considérations..aider mais n' à pas annoncé explicitement la présidence
Lui et Abir Mpussi sont du même bord et en tant qu'être intelligents et responsables on suppose qu' ils ne se nuiront pas les uns et les autres dans l' intérêt du pays ..
Ceci dit dans le cours terme c' est un appui considérable au pdl et c' est comme cela que les choses devraient être vues, nonobstant le mérite de Abir Moussi injustement emprisonnée la seule a gagner le mérite d ' avoir combattu les islamistes le vrai fléau qui ne devrait pas se reproduire ..
Est ce que ce Monsieur M.Z s' est prononcé à ce ce sujet )?
Faudrait des éclaircissements de ce côté là ...
Ceci dit aidez vous les uns lea autres , le Ciel vous aidera


DIEHK : Je suis le + inculte que vous! Mais...
jE VOUS LANCE 1 PARI....
a posté le 02-03-2024 à 11:21
DIEHK : Je suis + inculte que vous! Mais, qui a l'idée de le mettre dans l'arene où des animaux sauvages tuent TOUS CEUX qui ne pensent comme 1 inculte..
Il va finir en "TAULE" bientôt" à cause de VOUS TOUS!
Vous pendez que les "Fartassas" tunes comprennent qqc à la boulitique et c pour ça votre fartassa locale vous a mis dans 1 prison d'1 superficie de 125000 km²!
vous ne comprenez rien de rien de ce qui vous est arrivé depuis 1 july 202..
TOUT ce que vous êtes capable de faire C des fake News et gagner de l'argent sur le dos des incultes et le fartassa vous a emprisonné pour au moins 10 ans.....
Continuez, continuez.....
Si Mondher on va a fait votre ancienne campagne à Pars 15ème vous vous rappelez, alors 1 conseil ne vous présentez pas et laissez les s'entre tuer et à l'arrivée vous l'aurez cette présidence quand TOUS ces incultes et singes savon (savants) ne feront + partie du vrai décor de la compétence.
Si Mondher, les Tunisiens ne vous méritent pas, à cause de l'inculture et rappelez l'époque de
N karoui, vous allez finir en Taule avec 1 dossier "Préfabriqué" et fabriqué par des vrais Tunisiens qui se complaisent à vivre dans la mdr....
N'allez pas, pas de candidature, parce que vous allez finir en Prison paradis inventé par les fartassas d'Echaabou Youridou...
à suivre.....








CHDOULA
EXCELLENT ARTICLE !
a posté le 02-03-2024 à 11:03
Excellent article si Raouf ! Si Mondher est compétent, Sérieux et patriote ! J'espère qu'il n'y aura pas de sabotage envers sa personne avant les élections ! C'est l'homme qu'il faut pour sauver notre pays . Le Président Kaies Saïed avec toute sa bonne volonté et son intégrité ne pourra pas sauver notre pays car il a trop d'opposants et tout ce qu'il essaie d'entreprendre est saboté par ses ennemis et c'est une situation qui ne peut pas durer . Ce qui est sûr c'est que je voterai pour si Mondher sans aucune hésitation pour limiter les dégâts et remonter la pente sinon notre pays va s'écrouler.
Le Fouineur
@R.B
a posté le 02-03-2024 à 11:03
Pourquoi anticiper les évènements. Et allons- nous vers les mêmes erreurs que ça soit de la part de la rédaction de BN ou bien de ses lecteurs et commentateurs (je parle bien sûr de ceux qui pourront s'entendre sur un candidat qui penserait tuniso-tunisien et agirait en tel) ? Mr M.Z n'a pas précisé qu'il ne s'impliquerait que seulement en tant que candidat aux présidentielles. Il se pourrait qu'il intègre le PDL ou bien qu'il appuie le candidat du PDL ou d'un autre parti. Une personnalité politique a plus de chance de contribuer à la défaite de son adversaire politique en soutenant un candidat que d'être soi même candidat. Ne pensez-vous pas qu'on a déjà commencé à savonner le terrain pour Mr Zenaïdi. Ne pensez-vous pas que la pancarte à contenu régionaliste soulevée la semaine dernière au stade de Radès insultant les habitants de 3 gouvernorats avait pour but de le priver de plus de 100 mille voix ?
Agatacriztiz
Changer de look ?
a posté le 02-03-2024 à 10:33
Il pourrait troquer son costume cravate contre un "dingri" bleu pétrole, ça le rendrai peut-être un peu plus "populaire"...
Be zen
Pour mon pays, je choisis toujours le meilleur ou du moins le "moins pire"
a posté le 02-03-2024 à 00:24
Aujourd'hui, le meilleur ou plutôt le "moins pire" est Zenaïdi.
J'attends de voir les autres candidatures pour me décider.
Faouzi
C'est peut-être la délivrance
a posté le 01-03-2024 à 20:14
Ils me font rire ceux qui accusent Zenaidi de fleurter avec les khwanjia, et alors? Vous pensez que Kais Saied à été élu par des citoyens éclairés Il est là grâce justement aux voix de Nahdha qui a sacrifié Mourou pour lui. Sinon bravo pour l'article mais juste une précision: Zenaidi arrive certainement avec une vision, un programme, des actions alors que Monsieur Saied n'en n'a rien et il le dit: je n'ai pas de programme, acha3b yourid
veritas
Girouette'?'
a posté le 01-03-2024 à 19:39
Combien de fois il a affirmer ne plus faire de politique depuis 2011 '?'? Son éventuel retour à la politique est louche '?'il est même capable de libérer tout les criminels islamistes en les graciant pour qu'ils reviennent de plus belle sur la scène politique pour cramer tout le pays dans le cadre de leur 2 eme vengeance.
Ben Hassen Mondher
Pour le bien de la Tunisie
a posté le 01-03-2024 à 17:33
Et si on croyait au miracle ?Rien que pour positiver !
Abir
Znaidi ça ne lui dérange pas de coopérer avec les kwanjias
a posté le 01-03-2024 à 17:12
Après ne pleurez pas et dire: il nous a trempé! Znaidi est l'oiseau rare des kwanjias, , c'est dire il peut travailler avec eux comme l'avait fait Laghrairi avec ganouchi! L'habit ne fait pas la moine! ne sautez pas sur la vitrine !
Citoyen_H
TU AS BEAUCOUP DE CHANCE, YA ABIR,
a posté le à 19:41
que le ridicule ne tue plus de nos jours.
Mondher Zneidi, travaille pour les khwémjiya !!
Hahahaha, hahahaha, hahahaha, c'est la meilleure des meilleurs.
Va consulter ya m'ra.
L'AVC te guette !!!!

elfribo
Pas si propre!
a posté le 01-03-2024 à 17:03
Bien que cela puisse sembler incroyable, l'ancien Ministre de l'?conomie est effectivement impliqué dans une affaire controversée. Il a utilisé son influence de manière abusive pour faire fermer le restaurant de Jackie Messina, connu sous le nom de "Le Pirate". Cette décision a été motivée par une plainte émanant de son ami Riadh O., qui prétendait avoir reçu une daurade jugée insuffisamment grande à son goût.

Ces informations ne me sont pas parvenues par le biais de rumeurs ou de tiers, mais plutôt de source directe, car j'étais présent à la même table lorsque ces événements se sont déroulés. Cette expérience m'a permis d'observer de près les coulisses de cette affaire scandaleuse, soulevant ainsi des questions sur l'utilisation appropriée du pouvoir et de l'influence dans notre société
Jean Neymar
@elfribo:Délation orientée...
a posté le à 10:55
Votre parti pris dans cette histoire est tellement flagrant que cela met à nu le but réel de votre intervention;
A partir d'un fait divers dont vous avez été témoin (que je ne mets pas en doute),vous essayez de faire ,comme en PHYSIQUE,un raisonnement inductif,où à partir de l'expérience,on essaye de tirer des lois,égratignant au passage le candidat objet de l'article SAUF QU'en POLITIQUE,les choses ne se passent pas ainsi....

La chute de votre commentaire est par contre intéressante,la Question de "l'utilisation appropriée du pouvoir et de l'influence dans notre société" est la question qui a toujours régi les rapports entre les hommes et selon que l'on soit dans un ETAT de DROIT où tous les citoyens sont égaux ,où la parole est libre ou bien dans un ETAT où les Béni-oui-oui sont légion pour conforter dans ses "CERTITUDES" le détendeur du POUVOIR pour faire partie de sa COUR rapprochée afin d'espérer jouir de tous les privilèges,eh bien j'aurai plutôt tendance à "Tirer mon CHAPEAU" (ce qui ne veut pas dire,loin s'en faut un soutien,mon indépendance d'esprit me l'interdisant)
à celui qui,le premier,dans cette seconde configuration de l'ETAT, a pu plonger dans le BAIN....
C'est la Condition Sine qua non pour REBASCULER vers l'ETAT de DROIT mentionné plus haut,gageons que d'autres PLONGEURS confirmés ,PATRIOTES,le suivront....
elfribo
Pas du tout.
a posté le à 19:53
L'incident auquel je fais référence remonte aux années 90, soit trois décennies maintenant. '? l'époque, je résidais déjà de l'autre côté de l'Atlantique depuis deux décennies. Il est important de souligner que je n'ai ni parti pris ni orientation politique.
Ces aspects ne suscitent aucun intérêt de ma part. Mr. Zenaidi? Une quantité inconnue.
Cependant, le souvenir de cet incident demeure vivace, d'autant plus que la personne lésée, Jacquie Messina, était une personne extrêmement affable, dénuée de prétention. En somme, un individu sympathique à qui l'on ne souhaiterait aucun mal.
L'incident m'a laissé une impression désagréable, et cela en raison de la personnalité admirable de Jacquie Messina. Son caractère chaleureux. Il est regrettable de constater que de tels incidents peuvent affecter des individus aussi dignes et respectueux.
En prenant du recul, il est essentiel de reconnaître l'impact que de telles expériences peuvent avoir sur la vie des personnes touchées. L'importance de promouvoir la compréhension, le respect mutuel et l'équité devient d'autant plus évidente à la lumière de situations regrettables comme celle-ci. Que l'on appartienne à des cultures diverses, la nécessité de favoriser un environnement respectueux demeure impérative pour une société harmonieuse et inclusive.

LBC
Une reelle chance
a posté le 01-03-2024 à 16:46
Mondher Znaidi, est un homme compétent , propre, et un homme politique de qualité; J'espère qu'il ne sera pas maltraité pour éviter sa candidature; Dans la période ZABA , il y' avait aussi des responsables de très haut niveau , comme Mohamed Ghanouchi , l'ancien premier ministre, les ministres Zbidi, Mohamed Jegham,etc..
riri
on espère et on a peur.
a posté le 01-03-2024 à 16:12
je vote pour lui les yeux fermé si ca permet à KS de quitter Carthage après tout le mal qu'il fait.

Mais pourra t il se présenter? n'ira t il pas en prison pour une raison absurde? et les élections seront elles xxxx (censure pour éviter une plainte et la prison) en Tunisie en 2024? et est ce que je risque la prison rien que pour avoir osez poser ces questions légitime pour tout citoyen?
Carthage Libre
Mais il est vrai que Mondher Zneidi dépasse de 1 milliards d'années lumières le Diktatour actuel.
a posté le 01-03-2024 à 15:46
Je reconnais en lui un homme d'état d'expérience, avec un charisme certain, moi qui le connaissais de près ; il a le verbe pour convaincre, le sens des négociations et des "terrains d'entente" , le sens politique, et ça, je suis obligé de le reconnaître, honnête comme je suis.

Mais il devra en AUCUN cas marcher sur Abir Moussi qui est aussi sinon plus compétente que lui avec des idées plus en phase avec la Tunisie, avec de l'action en prime.

Ceci dit, Abir Moussi est celle qu'il faudra pour notre pays, sans aucun doute ; juste pour son militantisme, son abnégation, sa force du verbe, son honnêté, le fait qu'elle n'ai pas "trempée" avec l'ancien régime jusqu'au cou, comme Mondher Zneidi, fait d'elle MA candidate...

Abir Moussi ne peut être un TREMPLIN ; un tremplin pour le Diktatour qui, grâce à elle, à pris le pouvoir total, et ne doit pas être un TREMPLIN pour Mondher Zneidi.
Mohamed DJERBI
C'est quoi le carnet d'adresse
a posté le 01-03-2024 à 15:38
L'auteur de l'article cite plusieurs fois le carnet d'adresses de Mondher Znaiedi.
C'est quoi ce fameux carnet d'adresses.
Que comporte-il ?
Est ce qu'il s'agit de banquiers qui vont prêter à la Tunisie sans intérêts, d'investisseurs qui vont investir à tour de bras et amener prospérité et opulence aux Tunisiens, ou
s'agit plutôt d'officine de
communication pour
orienter le choix des
tunisiens.
Carthage Libre
Il veut marcher sur le cadavre de Abir Moussi...
a posté le 01-03-2024 à 15:29
T'as mené une vie de luxe extrême?

Tu n'as jamais milité et pris des risques?

Tu as servi, servillement, ton Maître Ben Aloi (ce que Abir Moussi n'a jamais fait, vu qu'elle avait que 32 ans à l'époque, sans aucun pouvoir executif) et tu veux le "poste" ?

Et bien...tu n'auras AUCUN vote de Abir Moussi.
le financier
l ideal
a posté le 01-03-2024 à 13:47
l ideal c est que les candidats garantissent qu il ne dependent du soutient ni d israel ( france , usa, qatar turquie ...)
L'incomplet
Et encore...
a posté le à 15:02
... Algérie... Russie... Chine...
Bbaya
Cela va pas tarder, ils vont lui coller des étiquettes de sionistes, corrompu, lobiste, traite, vendu,...
a posté le 01-03-2024 à 13:35
Les dossiers en cours sûrement! Il va passer ramadan en prison! Et ne sortira qu'après les élections!