alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 20:37
Dernières news
Les raisons de la révocation par décret de 57 juges
02/06/2022 | 10:11
4 min
Les raisons de la révocation par décret de 57 juges

 

Le chef de l’Etat, Kaïs Saïed, a procédé dans la soirée d’hier au limogeage de 57 magistrats par décret.

Les motifs sur lesquels le chef de l'État s'est appuyé pour révoquer ces juges étaient nombreux, et ces motifs comprennent des accusations considérées comme des crimes graves contre la paix et la sécurité nationale :

 

-        Avoir couvert des terroristes

-        Changer le cours des affaires de corruption financière

-        Enrichissement illicite

-        Violation du droit d’intégrité et d’impartialité

-        Perturbation du cours de la justice dans 6268 dossiers terroristes

-        Outrepassement de pouvoirs, entrave aux enquêtes sur des questions de sécurité publique

-        Menace aux juges

-        Harcèlement

-        Violation des procédures dans les dossiers terroristes

-        Perturbation du service judiciaire

-        Entrave aux poursuites de suspects

-        Entrave à l'application de l’article 23 du Code de procédure pénale dans l'affaire de l’appareil secret

-        S'abstenir d'ouvrir des enquêtes sur des questions de sécurité nationale

-        Négligence dans la coordination dans des affaires terroristes

-        Empêcher les suspects d'être suivis dans des dossiers terroristes et de corruption financière

-        Déviation de procédures judiciaires

-        Intervention pour protéger des partis politiques et personnalités influentes faisant l'objet de poursuites judiciaires

-        Ingérence d’un conseiller à la présidence du gouvernement dans le cours d’affaires en justice

-        Implication des affaires de contrebande douanière à grande échelle

-        La libération d'un accusé, puis rétractation et condamnation sous pression politique

-        Affiliation directe aux partis politiques

-        Aider les suspects de terrorisme à obtenir des documents administratifs

-        Faciliter l’évasion d’un suspect malgré l'interdiction de voyage

-        Garder des terroristes en liberté

-        Couvrir la fraude de documents officiels

-        Mêler la justice à une mission dans une entreprise privée

-        Entraver une enquête sécuritaire

-        Flagrant délit dans une affaire de mœurs

-        Entrave à une descente et à une fouille

-        Contrebande de devises

 

Le président de la République, Kaïs Saïed avait annoncé la couleur hier en début de soirée. Il était très remonté contre certains magistrats qu’il accuse d’entrave à la justice et d’un nombre de dépassements. Peu avant minuit un décret présidentiel parait dans le Journal officiel, en date du 1er juin 2022, portant révocation de 57 magistrats.

Le président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) dissous par Saïed, Youssef Bouzakher, l’ancien procureur de la République, Béchir Akremi, l’ancien premier président de la Cour de cassation, Taieb Rached et l’ancien substitut du procureur de la République, Sofiene Sliti font partie des révoqués.

 

La liste se présente comme suit :

1- Taieb Rached,

2- Béchir Akremi,

3- Youssef Bouzakher,

4- Boubaker Jeridi,

5- Imed Jomni,

6- Kaies Sabbahi,

7- Khaled Abbes,

8- Mohamed Kammoune,

9- Belhassen Ben Amor,

10- Youssef Zouaghi,

11- Abderrazek Hanini,

12- Riadh Essid,

13- Sami Ben Houidi,

14- Mohamed Taher Khantech,

15- Romdhana Rahali,

16- Hedi Mechaab,

17- Sofiene Selliti,

18- Samir Hmaied,

19- Sadok Hachicha,

20- Abdelkarim Maktouf,

21- Hassen Hajji,

22 -Makram Medyouni,

23- Sami Mhiri,

24- Sami Besser,

25- Abdellatif Missaoui,

26- Rafiaa Naouar,

27- Malika Mzari,

28- Mongi Boulaaras,

29- Neji Dermech,

30- Adel Drissi,

31- Hichem Ben Khaled,

32- Maher Krichene,

33- Sami Baazaoui,

34- Daoud Zentani,

35- Moncef Hamdi,

36- Nidhal Tlili,

37- Ahmed Laabidi,

38- Imed Ben Taleb Ali,

39- Abdessatar Khlifi,

40- Makram Hassouna,

41- Fayçal Dhib,

42- Mhadheb Messaadi,

43- Mourad Messoudi,

44- Hammadi Rahmani,

45- Khira Ben Khlifa,

46- Abdelkarim Aloui,

47- Nessrine Kaabia,

48- Olfa Metaoua,

49- Taha Gouja,

50- Ikram Mokdad,

51- Ramzi Bahria,

52- Ali Mohamed,

53- Abdelhakim Laabidi,

54- Moez Satouri,

55- Mohamed Tahar Kanzari,

56- Chokri Trifi,

57- Mohamed Ali Barhoumi

 

M.B.Z

02/06/2022 | 10:11
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Morjane
Un début
a posté le 02-06-2022 à 22:59
Bien fait pour eux. Ce n'est qu'une première. Bande de mafieux aux mains sales En attendant les sanctions contre les diables de juges aux petites affaires qui ont touché des pauvres citoyens
Ancien '?lu de la république française
Bravo Mr le président, il faut désinfecter encore plusieurs domaines
a posté le 02-06-2022 à 16:03
en Tunisie le respect ne marche pas, le président de la république Tunisienne Kaïs Saïed a mis tout les moyens, il a évoqué à plusieurs reprises , il faut chercher l'intérêt général avant l'intérêt personnel , mais certains juges n'ont pas compris, à la fin le président de la république Tunisienne a utilisé autre moyen pour honoré la justice tunisienne, il a raison, il faut désinfecter la justice tunisienne, depuis longtemps je disais que la colonne vertébrale tunisienne est cancérigène ( la justice) il faut désinfecter encore plusieurs domaines pour que la Tunisie se mettra sur pieds , ils comprennent qu'avec le bâton, bravo,bravo bravo Mr le président il faut un bâton en fer pour qu'ils comprennent, ils ne connaissent pas le respect cordialement assil iRRiF ahlou erroujoula ahlou ELWATTANiA ahlou elkaram
BAT
Il faut rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar!
a posté le 02-06-2022 à 15:17
"Mille MERCIS, Monsieur Kaiis s3aied" ; Le Président de la république Tunisienne!

La Tunisie a été depuis 1956 très mal mais, j´espère que la vraie révolution commence maintenant!

Rabbi yoster Tounis!
KEF
ATTENDONS
a posté le 02-06-2022 à 13:29
Y'a pas de quoi se réjouir, il est encore tôt pour connaître les vrais raisons de ce limogeage.
Ces grands messieurs en robes rouge doivent rendre justice des faits mis sous la table durant toutes ces années noires.
Le Président de la république n'a pas agit je suppose en se regardant dans la glace pour congedier 57 magistrats pour une raison simple ou par plaisir.
Dans les prisons tunisiennes des hommes d'affaires et des citoyens sont condamnés que pour des raisons politiques ou pour des histoires d'argents.
Une ouverture de ces dossiers doivent être ré étudier et mis au clair.
Nous savons tous, que le parti islamiste d'Ennahdha a placé des mouchards dans toutes les rouages de l'état, pas besoin d'un microscope pour le savoir.
Aujourd'hui le peuple entier demande des éclaircissements sur tous ces agissements durant ces dernières années.
Les mauvaises langues doivent se tenir à l'écart, le temps a changer nous voulons que la justice soit à l'oeuvre pour des résultats meilleurs.
WOW
Justice en Tunise, c´est quoi ?
a posté le 02-06-2022 à 13:29
Ma famille est en conflit depuis 11 ans avec un avocat qui nous a ruiné et volé. Entre temps, nous avons fait faillite parce que la justice - même après 11 ans - continue de retarder arbitrairement l'affaire et qu'aucune audience n'a eu lieu jusqu'à présent !

Allah Lè Yar7im Lèhoum Wèldin, Ya Rabbi Tihlik Ethalim !
Citoyen_H
APRES AVOIR PARCOURU LES MOTIFS DES REVOCATIONS
a posté le 02-06-2022 à 13:15
je me demande si on a affaire à des juges ou à des criminels ?
Sommes-nous au 20ème siècle ?
Quelle bande d'enfoirés.
Lè dine wè lè mila

Voilà comment ça se passe ailleurs, lors du serment précédent l'entrée en fonction des magistrats !!

""Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de garder le secret des délibérations et de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat.""


Allah yé8lik8om, les khwémjiya et leurs innombrables pourritures complices de la troika.
Ils ont littéralement équarri le système judiciaire.

Inch'Allah ça leur reviendra au centuple, sur leur gueule de traitres, mais aussi sur leur descendance, et cela à l'ensemble des corrompus ayant gouté au flouss él 7ram, (de 2011 à ce jour) !!!!

8élkouna.
Allah yé8lik8om.

Il faut leur supprimer leurs droits civiques et confisquer l'ensemble de leurs biens !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!





Hichem
The question is..
a posté le à 18:17
Des juges devenus criminels?
Ou des criminels devenus juges?
Citoyen_H
PROBABLEMENT, LES DEUX
a posté le à 19:57
A ce niveau, c'est très très très grave ce qui s'est passé depuis l'accident de 2011 !!!



GZ
Le gotha de la pègre
a posté le 02-06-2022 à 13:00
Nous sommes en droit pénal. Même si je n'y crois pas trop, il faut respecter la présomption d'innocence tant que n'est pas prononcée une condamnation entrée en force de chose jugée si les griefs sont avérés, Ali chwerreb fera pâle figure, passera pour un enfant de choeur à côté de notre noblesse de robe parjure.
Dire que ces dames et messieurs embastillaient à tours de bras, sans compter, vergogne ni retenue pour des riens !
Va falloir passer à la casserole.
Tant de forfaitaires vous laissent coi.
Loués soient nos seigneurs moralisateurs.

URMAX
UN TRAVAIL REMARQUABLE ; FORMIDABLE qui est la, réalisé par la PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE.
a posté le 02-06-2022 à 12:52
"Merci" et "Bravo", Monsieur le Président.
Merci de vouloir faire de NOTRE Nation et Mere Patrie, une Nation Propre, Crédible, Saine.
...
Je dis bien "crédible", parce que pour pouvoir a nouveau, attirer les investisseurs et bailleurs de fonds, il faut que la base souit saine ; exempte de corruption.
...
En effet, depuis une vingtaine d'années environ, nous assistons - d
URMAX
... connerie de clavier minuscule ... et de mes grands doigts ...
a posté le à 14:06
... je disais donc :
En effet, depuis une vingtaine d'années environ, nous assistons - dans nombre de pays - a une vérification quasi-instantanée des "rouages internes" d'une nation, vis-a vis de l'Anti-Bribery Act ; un code dictant les vérifications / systemes d'alerte de comportements commerciaux éventuellement corruptibles.
...
Naturellement, les entreprises, sociétés, voire les états n'y répondant pas, sont donc "black-listés" et mis sur la touche ; marginalisés.
...
Afin déviter tels déboires notables et extremements dommageables de ce genre, la Présidence de la République nous purifie de cette pegre cancéreuse et ce, contrairement a notre ancien - feu, "zaba" - qui lui, a tout fait pour nous donner la plus mauvaise réputation internationale possible EN MATIERE DE CORRUPTION.
...
Pour cela, je vous dit "MILLE MERCIS, MONSIEUR KAIS SAIED" ; VOTRE EXCELLENCE, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE.
...
Déja, rien que pour cela - pour tenter cette difficile approche - presque tout seul contre tous (toutes les personnes véreuses et réseaux clandestins) vous mériterez amplement d'etre décoré des plus hautes enseignes de la République, pour votre immence service lui étant rendu et pour tout le bien que vous chercher a lui faire.
...
Les autres, qui ne vous soutiennent pas ?
Faites en fi ...
Des opportunistes ; des gens sans honneur, sans fierté, sans aucun sentiment d'appartenance a notre Patrie ...
Des puces, des poux, des tiques ne cherchant qu'a en profiter ; a sucer le sang de notre Nation ...
Heureusement que ceux qui ont combattus pour notre indépendance - pour notre liberté - étaient faits d'une autre trempe, sinon, au stade actuel des choses et vu la tendance actuelle, nous serions encore sous domination coloniale.
...
Vive la Patrie, NOTRE Nation et Mere-Patrie, la Nation Tunisienne.
Ahmed
Son excellence
a posté le à 17:01
Dites à ton "VOTRE EXCELLENCE" de diminuer le prix du Fer stp.
Le bar de Fer durant Beji fut de 17.5 DT
A Mechichi il fut de 21.5 DT, SOit une augmentation de 700 millimes chaque année durant les 7 années.
Avec ton "Votre excellence", une augmentation brusque de 12.5 Dinars.
Soit 34 dinars le seul Bar de Fer diametre 12.

***
URMAX
Voire le prix du cours du fer sur le marché international, voyons
a posté le à 23:38
... bientot viendras tu réclamer a cause de l'ONAS, zeda ?
Le papier, aussi, a doublé de prix, le pétrole et dérivés, etc ...
Ali combat
La loi de la jungle
a posté le 02-06-2022 à 11:37
J'ai peur de se présenter devant un tribunal tunisien

Merci Mme ou Mr ABIR de rectifiers les tirs
Citoyen_H
ALLER, HOP, AU TROU ET AU DIABLE
a posté le 02-06-2022 à 11:25
la racaille, les 7raye'miya, les vendus, les traitres, les affamés, les ripoux, les moins que rien.
On comprend de mieux en mieux, pourquoi les charognards traitres affamés de la maudite troika étaient intouchables !!!!
Yaaaa abbou, tu portes des lunettes de soudeur ou quoi ?
Toi, le pseudo justicier anti-corruption, t'as vu que dalle ? éla3mè fi 3inik.

Tous des pourris, tous des affamés sans foi ni loi !!!
Ce n'est ni un ni deux, mais khamessine, ra8ou, ils sont cinquante ya bou zakch, et encore !!!
Je suis sûr et certain, que dans les jours qui suivent, il va y en avoir des dizaines et des dizaines d'autres !!!!

C'est ça la justice qui était censée nous protéger.
Les gangsters de la troika ont tout gangréné.
La seule chose qu'ils avaient réussi, c'était se remplir les poches d'argent, à ne plus savoir en faire.
Allah yé8likkom !!!!!
Bravo Kaissoune le patriote, l'intègre, l'unique pour l'instant.
Envoyez-nous tout ce ramassis de racaille aux fers à perpétuité.
i kathir minék Rabi

Kalou, les chléyék bagla-li8a, on est des musulmans comme on en fait plus (ça, on l'avait vite compris). inekhafou, méne Rabi !!!
Kalou, on aime le peuple et on va le rendre heureux.
Kalou, ceux qui étaient là, avant nous, sont tous des voleurs.
Kalou, on était persécuté.
Kalou, nous sommes plus pieux et plus juste que les Anges !!!

Resultat : Ce sont les pires enfoirés que l'humanité connut depuis l'apparition de l'homme sur terre.

Vas-y Kaissoune, broie-nous toute cette racaille. Aucune pitié à ceux qui firent la misère à plus de dix millions de Tunisiens.
Rabbi m3ak, une fois de plus.





Ahmed
Policiers contre Juges
a posté le 02-06-2022 à 11:02
Quand tu lis les accusations, tu comprends bien que la liste a été préparé par le Ministère de l'Intérieure.
Quand les policiers arretent quelqu'un et que le juge l'innocente, le judge est devenu un ennemi.

Specifiquement le brave, innocent, intelligent, respectable Bachir Akermi:
Dans l'attenta de Sousse, les policiers on arreté un groupe de vingtaine, et les ont écrasé par violence. Le juge Akermi, voyant les effets de violence, a ordonné la libération de ce groupe et a renvoyé les policiers à l'investigation.
Le ScotlandYard lui meme en venant a conclu que les policiers sont corrompu.
Depuis ce temps là: Le ministere de Terrorisme (Intérieure) a qualifié la Justice tunisienne de
'?' '?'?'?
Et ont fair répandir le slogan:
'?' '?'? '? '?'?' '?'?'
Le ministere de l'intérieur est la Vrai institution qui a besoin d'un Purge des éléments criminels.
C'est à cause de ce ministere corrompu qu'il y a violence dans notre pays, laxisme, viols, braquage, peur, contre bandiers, etc

AUjourdhui, Ce ministere de l'intérieur a su faire une frappe à la Justice Tunisienne via le bahloul KS.


URMAX
Ahmed ... ben dites donc ....
a posté le à 13:02
... vous etes tres fort, ma parole !
Nul doutes que vous représentez le FBI, la CIA et, naturellement, la toute puissante NSA pour savoir autant de choses, n'est-ce pas ?
...
... et vous etes aussi tres fort en expression écrite et orthographe ...
Ahmed
Sterotype
a posté le à 16:34
Ton stérotype, je le connais.
Jamais ils ne répondent sur le fond de ce que j'écris.
Et fréquemment, ils mettent la remarque sur mon niveau d'expression et orthographe. Signez vos idées, je soignerais-peut etre- mon français.

Abir
Suite
a posté le 02-06-2022 à 10:57
Et pour être très sérieux pour cette action, il faut interdire ces gens de quitter les frontières, ne leur donnes pas la possibilité pour s'évader comme nombreux d'autres accusés
Tn
Ce n'est que du bleuf...et si il y a ceux qui ont commis des infractions , cet agissement soutenu par la force de l'arme confirme cette volonté d'imposer l'état policier..
a posté le 02-06-2022 à 10:55
Il faut finir ce cirque et cette personne qui se prend pour dieu... finira dans les poubelles de l'histoire....
La Tunisie mérite mieux que cette médiocrité sans fin.....
Réunir tous les pouvoirs et s'imposer avec la force des armes, et l'instrumentalisation du MI sont le vrai danger imminent dans ce bras de fer géopolitique...
Mozart
Merci de spécifier la source de BN pour lister toutes ces raisons invoquées
a posté le 02-06-2022 à 10:32
Merci de spécifier la source de BN pour lister toutes ces raisons invoquées pour la révocation des 57 magistrats par décret présidentiel.
Est-ce ce décret ou un autre qui spécifie ces raisons invoquées dans leur ensemble sans qu'elles soient imputées à tel ou tel autre magistrat ?
URMAX
Vous, vous n'etes pas TUNISIEN .... ou alors, un TUNISIEN ignorant.
a posté le à 13:11
Parce que tout Tunisien vivant ici et se respectant, saurait que toutes les LOIS et DECRETS, sont systématiquements publiés dans le J.O.R.T.
Sauriez-vous ce que c'est, au moins ?
Non ?
Ben ... c'est le Journal Officiel de la République Tunisienne. "J" ; "O" ; "R" ; "T" il est publié par l'imprimerie officielle et est en vente dans toutes les librairies.
...
Sahha noum ... ya si el tounsi bel kelma .... bel kelm a bark ...
mtz
et les avocats ?
a posté le 02-06-2022 à 10:31
Il y'a certainement des avocats complices de tous ces crimes et délits .
c'est très bien de les écarter du circuit de la justice il faut ouvrir les dossiers et voir comment ça s'est passé .ensuite publier les rapports et mettre a nu les complicités ,avocats greffier huissier notaire toute la smala
Abir
AAh maintenant c'est plus convaincant
a posté le 02-06-2022 à 10:31
Là, je vais rectifier les tirs ! En lisant les raisons de leur révocation et aussi certains noms qu 'on a entendu parler de leurs dossiers, là ,il y de quoi, pour dire que leur révocation est méritée