alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 12:14
Dernières news
Le torchon brûle entre IFM et Diwan Fm
05/09/2022 | 19:38
1 min
Le torchon brûle entre IFM et Diwan Fm

 

La radio IFM a rendu public un communiqué, ce lundi 5 septembre 2022, pour crier au scandale accusant la radio Diwan Fm de « concurrence déloyale et d’atteinte aux règles déontologiques » affirmant qu'elle a « usurpé » l’émission Nahj Tribunal cette année, et l’émission Raf Mag, l’année précédente, avec les mêmes équipes et la même vision.

 

La radio IFM souligne que Diwan Fm « a mis la main sur ses émissions phares à travers des tentations d’ordre financier, touchant les fondements des principes déontologiques des relations entre les établissements médiatiques ».

 

Ainsi la radio IFM, appelle la Haica à agir pour arrêter ces pratiques et prendre les mesures nécessaires à cet effet. Elle appelle le syndicat des radios privées à assumer sa responsabilité en appelant la radio concernée à « mettre un terme à ces pratiques portant atteinte à l’honneur du métier ».

IFM conclut en assurant qu’elle va engager un processus judiciaire pour mettre chaque partie face à ses responsabilités.

 

S.H 

05/09/2022 | 19:38
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Mmadi
Bon débarras
a posté le 06-09-2022 à 20:56
Le secteur de l information et des medias est le fleuron de l'anti-revolution alors bon débarras,
Nouri
Des radios à la solde des voyous
a posté le 06-09-2022 à 20:32
Diwan fm est une radio de niveau mediocre et alimenté par de l'argent sale avec des chroniqueurs de 5ème division à l'instar de l'energumene rafik venu d'un centre d'appel et obsolète avec les 7 malfrats qui l'assistent.....
ourwa
IFM et Diawan fm en route pour le tribunal ?!
a posté le 06-09-2022 à 16:41
Ce cri d'orfraie d'IFM, s'il était fondé, semble légitime; donc IFM n'a qu'à porter plainte contre la radio Diwan Fm... Celà dit, il ne mesemble pas que IFM soit une grande radio et dont tous les programmes sont excellents, y compris son machin Nahj Tribunal, une horreur, à vomir...IFM, de part sa grille, ses "infos", ses "musiques" et ses " entretiens" équivaut parfaitement les performances en médiocrité de la radio nationale Wataniya... En matière de radio, le paysage radiophonique en Tunisie, radios publiques et privées confondues, semble battre des records d'indigence intellectuelle et professionnelle et de médiocrité galopante...hormis RTCI pour so émission sur le jazz. Et que RTC nous épargne ses chansons des années 60 et 70, moins que nulles !
Solo
Sfak
a posté le 06-09-2022 à 00:32
Les sfaxiens par leur cupidité ont détruit tous ce qui est beau dans ce pays, en commençant par leur ville qui est vrai dépotoir à ciel ouvert, construction anarchique, densification sauvage, puis ont passé à tunis pour difigurer ses banlieues par leur promoteurs immobiliers.
ourwa
@ Solo
a posté le à 21:23
S'ils n'y avait qu'eux qui auraient " détruit tous ce qui est beau dans ce pays, en commençant par leur ville qui est vrai dépotoir à ciel ouvert, construction anarchique, densification sauvage, puis ont passé à tunis pour difigurer ses banlieues par leur promoteurs immobiliers."... Cette anarchie galopante et ce manque total de respect pour l'environnement et pour la santé publique semblent être l'apanage de la majorité des Tunisiens dans toutes les régions. Cela dit, il est vrai que Sfax est bourrée d'affairistes hyper riches et dont le souci principal est d'augmenter leur fortune, partout en Tunisie et même à l'étranger et ils ont raison, du moment que qu'il n'y a aucun contrôle officiel sur la fiabilité des constructions, il n'y a même pas de plan d'urbanisme digne de ce nom, partout... Les Sfaxiens se plaignent des tonnes d'ordures qui jonchent leurs rues, or ils ne pensent jamais à harceler le premier responsable de cette catastrophe, à savoir leur municipalité mafieuse, donc ils ferment leurs gueules...et vont passer leurs vacances au Sahel ou au Cap Bon, où ils ont acheté des baraques les pieds dans l'eau, du moins les plus fortunés. Gabès était une ville vivable...jusqu'à ce que l'Etat a décidé d'y construire un port chimique et une centrale de traitement de phosphate...qui balance ses rejets empoisonnés dans la mer; les Gbésiens se sont révoltés et les choses en sont restées là... La région du Grand Tunis est encore pire et la ville, hormis l'avenue Bourguiba et la zone du Lac, est une poubelle à ciel ouvert et il ne faut pas compter sur la mairie de Tunis, tenue par la mafia qu'on sait, pour nettoyer cet immense égout... Avez-vous compris, Salo ?
Fares
Copyright des vierges effarouchées
a posté le 05-09-2022 à 21:48
Comble de l'ironie, depuis quand les médias tunisiens respectent-ils les droits d'auteurs. La plupart des émissions sont copiées sur celles des médias français, libanais, américains...Que tu est mauvais mon métier lorsque tu es exercé par quelqu'un d'autre.
Yacine
"à travers des tentations d'ordre financier"
a posté le 05-09-2022 à 21:15
'?a s'appelle leur faire une offre plus alléchante. C'est le business. Où est le problème exactement ici'?'?
veritas
Rien d'étonnant..
a posté le 05-09-2022 à 19:50
Diwan c'est sfak '?'s'attendre qu'aux pire '?'
Dali
Normalisation ignominieuse
a posté le à 21:48
Vous n'avez pas honte ?
Je me demande toujours, qui est pire, votre commentaire ou l'indulgence coupable d'un journal qui ne fait que se rendre complice de ce régionalisme nauséabond et abject en permettant la publication de vos calomnies ?
ourwa
@ Dali
a posté le à 20:37
BN n'y est pour rien ; il ne fait que relayer les commentaires de ses lecteurs...à condition que ces commentaires ne heurtent pas son choix rédactionnel idéologique du moment, car dans ce cas précis, il vous censure et ne publie pas vos textes... Il n'y a qu'à survoler ses articles et ses "chroniques" au fil du temps ; caméléon un jour, caméléon toujours, il mange à tous les radeliers de tous nos gouvernants successifs. Seulement, il convient de savoir que BN est une émanation, un client du groupe international Nexus, basé à Milan et qui s'étend par le monde où il serait apprécié à cause des prix bas qu'il pratique. Si Nexus IBA est basé à Milan, ça ne voudrait pas dire qu'il italien; il pourrait être une création américaine, aux USA ou même israélienne...