alexametrics
Dernières news

Le SNJT exprime ses craintes face au recul de la liberté de la presse en Tunisie

Temps de lecture : 1 min
Le SNJT exprime ses craintes face au recul de la liberté de la presse en Tunisie

 

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a exprimé, dans un communiqué, ses craintes face au recul de la liberté de la presse en Tunisie. Cette réaction intervient suite à la publication par Reporters sans frontières (RFS) du Classement de la liberté de la presse 2017 et où la Tunisie a reculé en la matière en perdant 1 place en un an, se positionnant au 97ème rang.

 

Pour le SNJT, ce rapport confirme son évaluation et ses craintes. Ceci dit, le syndicat estime que le gouvernement peut se rattraper s’il s’engage réellement pour la liberté de la presse et l’indépendance des médias ainsi que pour la mise en place d’un réel partenariat pour la réforme du secteur.

 

Le syndicat rappelle, dans ce cadre, qu’il n’a pas cessé d’attirer l’attention sur le recul grave en matière de liberté d’expression et de la presse, notamment lors de ses rencontres avec de hauts responsables et des conseillers aux gouvernements, pouvant impacter négativement la transition démocratique et l’image du pays.

 

Le SNJT avait dénoncé plusieurs facteurs entravant cette liberté, notamment le climat général comme le recours aux tribunaux militaires, à l’Etat d’urgence et à la Loi antiterroriste lors de plusieurs affaires, des tentatives pour faire main basse sur les médias public à travers certaines nominations, les barrières à l’accès à l’information (l’arrêté N°4), les agression physiques contre les journalistes sans risque de poursuite judicaire, le non-respect des lois garantissant le travail de la presse…

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

veritas
| 27-04-2017 15:51
Les musulmans ne méritent aucune liberté et bien au sens large .

Abou Walid
| 27-04-2017 15:46
La liberté d'expression n'est pas absolue elle est endogène et exogène dans la mesure où elle exige de nous tous certaines qualités, j'en cite, la maturité physique, l'honnêteté intellectuelle, la rigueur envers soi avant l'autre, le respect de ce dernier,notamment concernant sa vie privée, une culture certaine du recours à une justice impartiale et que sais-je encore?! Une foule de qualités qui ne s'acquièrent qu'avec une éducation certaine qui trouve ses racines dans le giron familial, dans l'enseignement dispensé puis dans la culture d'une démocratie savamment élaborée et menée ?! C'est dire que cela demande du temps d'autant plus que le ''terreau'' ne s'y prête pas toujours, des fois pas du tout !

A lire aussi

Fait divers crapuleux qui secoue Tunis ce

23/09/2020 10:07
1

Pour divulgation des données personnelles de personnes atteintes du Covid-19.

23/09/2020 10:03
0

L'interdiction de la chicha et des jeux de cartes dans les cafés sont derrières ses

23/09/2020 09:42
0

Ainsi, les salaires des gouverneurs

23/09/2020 08:38
4