alexametrics
Dernières news

Le FMI : les risques sur les perspectives économiques de la Tunisie ont augmenté

Temps de lecture : 2 min
Le FMI : les risques sur les perspectives économiques de la Tunisie ont augmenté

 

Une mission des services du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Bjorn Rother, s’est rendue à Tunis, du 11 au 17 juillet 2019, afin de discuter des développements économiques les plus récents en Tunisie, ainsi que les perspectives et le programme de réforme pour l’économie tunisienne.

 

M. Rother a indiqué dans un communiqué rendu public qu’une mise en œuvre ferme des politiques monétaires et budgétaires au cours du premier semestre 2019 a permis de réduire l’inflation à 6,8 % contre une inflation au plus haut de 7.7 % un an auparavant, de faire baisser le refinancement accordé aux banques à fin juin, et permis de poser les fondations d’une réduction du déficit budgétaire pour la seconde année consécutive.

 

« Dans le même temps, les risques affectant potentiellement les perspectives économiques pour 2019 ont augmenté depuis la Cinquième Revue. La croissance sera très probablement autour de 2 % au plus, reflétant notamment la performance décevante de l’industrie dans les derniers mois. En outre, l’appréciation récente du dinar, la hausse des cours du pétrole, et une croissance en ralentissement chez les principaux partenaires économiques de la Tunisie sont à même d’affecter les paiements courants, et en dépit de la saison touristique plus favorable que prévue. Ces tendances rendent encore plus impérieuse la poursuite, avec détermination, de la mise en œuvre des politiques macro-économiques déjà engagées. Atteindre l’objectif de déficit budgétaire de 3,9 % du PIB est crucial pour limiter l’accumulation de dette publique, qui a d’ores et déjà atteint 77 % du PIB à la fin de 2018. Ceci rendra encore plus nécessaire une forte performance en matière de recettes fiscales et de collecte des arriérés, ainsi que des mesures supplémentaires pour limiter les dépenses de fonctionnement, y compris au travers d’une poursuite de la modération de la masse salariale et des subventions énergétiques », indique le même communiqué.

 

S.H (Avec communiqué)

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Tt
| 18-07-2019 00:09
C vous qui avez foutu la merde et maintenant vous dites les risques sont plus élevés les tunisiens ne sont pas dupes ! même si vous avez persuadé quelques nullos en économie (ont se rappel d'évaluer votre dinar et votre industrie va repartir ?!) mais rembourser vos prêts en dollars ou en euros '?ha ha ha

A lire aussi

Interrogé sur le rôle du chef de l'Etat, Kaïs Saïed, Mohsen Marzouk a indiqué qu'il aurait aimé

09/12/2019 20:42
0

Pour expliquer, l'élue a précisé que l'adhésion au RCD était systématique pour tous les

09/12/2019 19:24
5

Le chef du gouvernement sortant, Youssef Chahed, chargé de la gestion des affaires courantes a

09/12/2019 18:28
3

Le défunt a débuté sa carrière au sein du département des Affaires étrangères en

09/12/2019 17:58
1

Newsletter