alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 03:39
Dernières news
Le chef de l'Etat explique que le "véritable" dialogue national sera une sorte de référendum
22/10/2021 | 19:08
2 min
Le chef de l'Etat explique que le

 

Le président de République, Kaïs Saïed a reçu, vendredi 22 octobre le ministre des Technologies de l’Information , Nizar Ben Néji pour examiner la possibilité de mettre en place des plateformes dans chaque délégation qui seraient dédiées à recueillir les suggestions et les propositions des jeunes, mais aussi de tous les Tunisiens en vue de lancer un véritable dialogue nationale. 


Au début de la rencontre, le chef de l’Etat est revenu sur l’infiltration de l'administration, comme toutes les autres administrations tunisiennes, soulignant qu’elle est devenue un centre d’espionnage, indiquant qu’ “à chaque pas, on entend le sifflement des vipères. On ressent leur présence sans pour autant les voir. Il faut mettre un terme à ces pratiques et épurer l’administration de ces espions”, note le chef de l’Etat.


Revenant sur le volet des plateformes dans les délégations, le président de la République indique qu’elles seront un espace virtuel permettant de recueillir les propositions du peuple tunisien afin que le dialogue soit réel et non un moyen d’acquérir une fausse légitimité. “Ce sera une sorte de référendum, mais non au sens classique du terme. Ce mécanisme permettra en effet, de prendre connaissance des propositions du peuple, de ses attentes et de ses revendications.

Le président de la République a fait savoir que des rencontres suivront ces propositions dans les délégations avec les parties concernées.et une synthèse sera réalisée. “L’idée étant de  mettre des formulaires à la disposition des jeunes pour les remplir. Ils auront l’occasion d’exprimer  leur vision  du régime constitutionnel et politique à mettre en place. Certes, je ne suis pas très calé dans ses nouvelles technologies, mais les jeunes en sont bien capables. Nous veillerons à ce que cela se déroule en un temps record, parce que nous sommes dans une course contre la montre. ”.


Kaïs Saïed a indiqué que tout doit être étudié, notamment le contenu des formulaires, ajoutant que ce processus sera une forme de référendum, et que la synthèse peut être soumise à un référendum classique. “Nous voulons que le résultat émane de la véritable volonté du peuple et que le référendum ne soit pas un outil pour cacher une dictature déguisée". Il a, également, assuré que les Tunisiens à l’étranger seront concernés par le véritable dialogue national. 



S.H



22/10/2021 | 19:08
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Virtuel
Tromperie
a posté le 23-10-2021 à 18:47
La majorite du peuple tunisien n a aucune culture politique.
Lui demander son avis sur des options politiques c est illusoire et pretentieux
Djikistra
Virtuel le bidon
a posté le à 19:22
Tu veux quoi ?nous imposer ta secte maléfique ou ton rcd et ses déchets...
Ce que propose le président c'est une réelle démocratie directe et non une démon cratie à l'occidentale....
De toute façon on va se débarrasser de tous les mafieux dans la pays..
Bourguibiste nationaliste
L'ADMINISTRATION EST INFILTREE PAR LES KHWANJIAS
a posté le 23-10-2021 à 17:01
L'ADMINISTRATION EST INFILTREE PAR LES KHWANJIAS
Que ce soit la Haute administration, celle des Wilayats et des délégations, certaines sont infiltrées par les Khwanjias. Il faut donc effectivement une EPURATION. L'administration doit être au service du peuple et sous l'autorité du gouvernement et du président.
Warrior
le Roi QAYS réinvente .... les cahiers de doléances .................
a posté le 23-10-2021 à 10:51
rien de concret .... que du bla bla
les jours de ce dictateur à Carthage, sont comptés.
le peuple doit mettre fin à sa dictature.
IRHAL ....... OUST ........ IRHAL ...................
Citoyen_H
PROBABLEMENT,
a posté le à 19:06
un tube de préparation H, vous fera certainement beaucoup de bien.

Kaissoune le patriote sans peur ni reproche, vous fera tous dégager, une main devant et une main derrière.
Vous vous retrouverez tous dans la même situation dans laquelle vous étiez, avant le coup d'état de 2011, c'est à dire des chléyék bagla-liha ISO9002, vendeurs de légumes et de merguez d'âne grillé pour le moins naze d'entre vous !!!!!!

Kaissoune ya Dawla.













AB
Bonne idée , mais pourquoi faire
a posté le 23-10-2021 à 09:49
Oui, sollicité le peuple est une bonne idée, faut -il qu'il créer une commission indépendante pour le recueille est le dépouillement . Cette commission sera composée de la société civile, avocat, médecin, chômeurs retraités, cadres, jeunes étudiants femmes de ménages, instituteurs etc...
Mais on connait ce qui ne va pas en tunisie depuis des années.

bbaya
UGTT OUT!
a posté le 23-10-2021 à 09:38
L'UGTT n'a aucune importance pour KS et je le félicite! car C'est une bande d'opportuniste!
'? propos ce dialogue proposé via le web, d'abord à quand un site pour avoir l'acte de naissance!?
DHEJ
Pauvre CONSTITUOCOP
a posté le 22-10-2021 à 21:32
Le temps pour lui est un segment ouvert...

Et après cette fameuse PORTANCE POPULAIRE ( référendum)?


J'ai cru que le PEUPLE généralement et la jeunesse particulièrement veulent

CHOGHL HORRIYA ET KARAMA WATANIYA!
Didon
C la démocratie participative de Segolene Royal
a posté le 22-10-2021 à 19:39
C un peu ce qu avait proposé Segolene Royal dans son programme de sa campagne présidentielle sauf que elle c etait pour la France une des grandes puissances économique mondiale !
Moi je pense que nous peuple Tunisien manquons de maturité et notre réflexion tourne toujours sur des objectifs à court terme ! Tout tout de suite ! Il est temps de prendre les choses en main avec de véritables compétences !! Nous avons besoin de spécialistes de la banque Finance économie éducation diplomatie ... La démocratie participative c par pour un pays en pleine déroute économique et financière pauvre et sans ressources naturelles ! Réveillez vous !