alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 02:48
Dernières news
Le CSM dans la ligne de mire de Kaïs Saïed
08/11/2021 | 18:34
1 min
Le CSM dans la ligne de mire de Kaïs Saïed

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a abordé la réforme de la justice, en marge de sa rencontre, lundi 8 novembre 2021, avec la cheffe du gouvernement Najla Bouden et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine. 


Le président de la République a rappelé encore une fois que plusieurs personnes qui l’accusaient de coup d’Etat devraient être jugées, sauf que leur jugement et la reddition des comptes pour les crimes qu’ils auraient commis devrait avoir lieu dans les palais de justice et dans le cadre d’une justice indépendante et non infiltrée par la politique.

Quand j’ai appelé à la réforme du CSM, j’ai indiqué que cela se passerait avec la participation, bien évidemment, des juges intègres et qui étaient nombreux. Il faut mettre un terme à cette situation chaotique, et qui serait dûe à un ensemble de lois mises pour servir des intérêts particuliers”, souligne-t-il. 


Il convient de souligner que le président de la République saisit toutes les occasions pour rappeler la nécessité de la réforme de la justice, et ce à travers, le CSM. D’ailleurs, il avait sommé la ministre de la justice d’élaborer une projet portant sur le conseil. Cette demande a été fortement contestée par le CSM, mais les différentes structures régissant le secteur de la justice, estimant que la réforme attendue et légitime ne peut avoir lieu dans le cadre des mesures exceptionnelles. 


S.H



08/11/2021 | 18:34
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Raad
TOUS POUR , TOUS POURRIS
a posté le 09-11-2021 à 15:09
Il est tout a fait normal de réformer cette institution de la tête jusqu'au pieds.
Oui bien sûr qu'il existe des magistrats mal honnête c'est bien l'ensemble des médias qui le disent.
Ils sont pour la majorité trompé dans des affaires plus que louches.
Donc si le Président de la République prétend que la situation actuelle du CSM doit être purifié et remise sur de nouvelles bases c'est tout à fait logique de sa part.
De toutes les manières cela ne va pas plaire à une grande partie de nos hommes politiques, car chacun veut mettre son grain de sel la dedans.
Il faudrait arrêter de traiter le Président de fachiste ou de dictateur, ce n'est ni Pinochet, ni Staline.
Il faudrait un bon moment pour lui permettre de mettre le pays sur pieds, depuis onze années les structures de l'état battait de l'aile, ce n'est pas en deux mois que tout ira à merveille.
Les nahdaouistes et toutes la clinique et à leurs tête R.G. peuvent toujours se lamenter c'est tout à fait normal et de bonne logique.
Le retro- pedallage pour revenir à la case départ c'est terminé.

Hamza Nouira
De retour de vacance...
a posté le 09-11-2021 à 08:31
Après l'utilisation des militaires (en se basant sur la constitution paraît il) pour asseoir sa légitimité, il veut s'accaparer la justice....

Et comment appelle t-on (en toute objectivité) une personne qui contrôle l'armée et la justice?... Un dictateur.

Donc tous CONTRE le coup d'état et POUR des élections anticipées !

Il est temps que les Tunisiens, si ils ont encore quelques choses entre les jambes, de sortir manifester et de montrer que la liberté est pour tout le monde.

Et cette "prise d'otage" faite par un seul homme sur un pays entier est dangereux économiquement pour notre avenir.

A moins que la majorité des tunisiens ont développés le syndrome de Stockholm....
Abidi
Réforme
a posté le 09-11-2021 à 07:29
Il est bien temps de le faire car ce secteur est le plus touché par la corruption la nonchalance et surtout la démesure de l'ego des magistrats et compagnie
nazou de la chameliere
Il est vraiment débile !!!
a posté le 08-11-2021 à 22:31
Il veut juger ceux qui l'accusent d'avoir fait un coup d'état !!!
Mais c'est un COUP D'?TAT !!!
Houcine
Le CSM et ses suivants.
a posté le 08-11-2021 à 20:27
Certains préfèrent insister sur l'entêtement du Président plutôt que de regarder les faits tels quels.
Les gens du CSM voudraient bien du projet présidentiel, c'est ce qu'ils disent, mais au moment qui leur convient.
On peut même ajouter à leurs conditions.
Is font mine d'ignorer justement les motifs au fondement de ce projet.
Ils sont ainsi, ouvertement, les responsables de l'injustuce et nous parlent de démocratie, de l'inopportunité de procéder aux réformes sous l'état d'exception.
Cela ne les a pas gênés d'agir et de juger sous contrainte des années.
Ils ne veulent rien entendre des doléances des justiciables ni des autorités, ils se prennent pour un Etat dans l'Etat.
Cette justice est malade d'un mal profond qui contamine tout le corps social.
Il est plus que temps que cela prenne fin.
A4
Juges intègres ?
a posté le 08-11-2021 à 18:47
Si jamais vous en attraper un, il faudra nous le ramener . . . comme disait BCE !

JUGES SANS JUGEOTE (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 13 Août 2021

Maître Khaldoun lève-toi
Ils sont de plus en plus fous
Ces sales juges sont hors la loi
Sans scrupule, sans garde-fou

Ils traficotent, jouent aux mules
Entre voleurs et malfrats
Et nous prennent pour des crédules
Quand on les prend comme des rats

Ils nous sortent des salades
Plein de mensonges et blabla:
"Leur trafic est une balade
Pour aide et bénévolat" !

Ils s'indignent et menacent
Ils demandent du respect
Ils veulent de nous qu'on se casse
Qu'on leur fiche enfin la paix

Mais depuis quand, dites-moi
Avons-nous à respecter
De vulgaires je-ne-sais-quoi
Se croyant divinité ?

Depuis quand sommes-nous censés
Accepter l'irrationnel
Taire les méfaits que l'on sait
Vénérer les criminels ?

Des criminels, je le dis
De ces marionnettes noires
Qui franchissent les interdits
En manquant à leur devoir

Des criminels répugnants
Qui ont sûr fait plus de mal
A ce pays, à ces gens
Qu'assassins et leurs chacals

Je dis à ces gangrénés
Qu'à la prochaine secousse
C'est une foule déchaînée
Qu'ils vont avoir à leurs trousses !!!