alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 06:55
Dernières news
Le bureau du président du tribunal de Bizerte a été fermé par des inconnus
18/08/2022 | 17:45
1 min
Le bureau du président du tribunal de Bizerte a été fermé par des inconnus

 

Le Tribunal de première instance de Bizerte vient d’annoncer que « le bureau du président de l’institution a été fermé par des parties inconnues et en dehors des horaires de travail. Personne ne peut donc accéder aux dossiers et demandes s'y trouvant ».

Cette annonce, pour le moins étonnante, a été faite via un communiqué publié ce jeudi 18 août 2022. Dans le texte, on explique aussi qu’à cause de ce « désagrément », le traitement des affaires urgentes, comme la consigne d’expertises judiciaires où ordres d’exécutions, sont suspendus.

« Nous informons les avocats et citoyens que l’émissions de jugements en référé est suspendue, car les dossiers et demandes ont été séquestrés avec le bureau du président du tribunal » peut-on lire.

 

 

Rappelons que le ministère de la Justice avait ordonné la mise sous séquestre de plusieurs bureaux de magistrats et l'assignation de gardiens. L'objectif est d'empêcher les juges révoqués, ayant obtenu un jugement en leur faveur du Tribunal adminsitratif, de reprendre leur travail.


S.A

18/08/2022 | 17:45
1 min
Suivez-nous
Commentaires
GZ
@ Un citoyen
a posté le 19-08-2022 à 07:03
Bonjour.
Content de vous retrouver.
Tentons de rire un peu, malgré tout.
Les choses et les temps changent.
Nous voilà face au des monte-en-l'air nouvelle génération. Bien élevés,
prévenants et attentionnés.
D'habitude, pour s'emparer de vos valeurs, les cambrioleurs s'introduisent chez vous au moyen de fausses clefs ou, au pire, par effraction. En gentlemen accomplis, ces cambrioleurs nouveau genre, en votre absence, sécurisent votre bien et veillent sur son contenu. Le tout sans bourse délier.
Elle n'est pas belle la vie ?
Jusqu'à plus ample informé, l'histoire ne dit pas pourquoi l'administration n'a pas dépêché un serrurier au lieu d 'allonger inexplicablement certaines procédures.
On saura à la reprise d'accès s'il n'y a pas un cadavre dans le bureau ou plutôt, fin du fin, un bouquet de fleurs comme dans la chanson de Jacques Dutronc sur des paroles de Jacques Lanzman "Gentleman cambrioleur".
"On n'a pas fini d'avoir tout vu".
Je vous souhaite une bonne journée.
Un citoyen
La purge doit continuer
a posté le 18-08-2022 à 19:46
Il faut nettoyer chaque couloir pour rétablir l'état de droit que la secte et ses traîtres ont détruit pendant les 11 ans de leur règne de malheur
veritas
voila encore une preuve '?'
a posté le 18-08-2022 à 18:12
Les juges ont créer leur état et ils ont décidés de se substituer à l'état lui même '?'.il faut que saied tape très fort sur les mains de ces bandits qui ont vendus leur peaux aux criminels islamistes'?'cette épisode ne doit pas rester sans réponse ferme .