alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 15:29
Dernières news
L’ATFD exige une vraie participation des femmes dans le processus électoral
21/09/2022 | 15:17
2 min
L’ATFD exige une vraie participation des femmes dans le processus électoral

 

L’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a publié, mercredi 21 septembre 2022, un communiqué annonçant son rejet des élections dont les femmes sont exclues. 

L’ATFD réagissait à la publication d’une nouvelle loi électorale par le président de la République, la semaine dernière, en prévision des prochaines élections législatives prévues en décembre 2022. 

« Après la mise en place d'une instance électorale masculine qui a exclu les femmes du processus électoral, nous élevons nos voix haut et fort pour exprimer notre rejet d'élections desquelles les femmes sont exclues et d'un État qui viole les libertés et fait museler les gens par des décrets (…) », lit-on dans le communiqué de l’ATFD. 

 

L’Association a rappelé, ainsi, qu’elle avait dénoncé « toute démarche unilatérale et exigé une vraie participation des femmes et des jeunes à toutes les décisions » notant que les décrets 54 et 55 – relatifs à la loi sur la cybersécurité et la loi électorale, respectivement –  s’opposent à tout ce pourquoi l’ATFD avait lutté. 

Elle a considéré, dans ce sens, que le scrutin uninominal ouvrirait la porte à la corruption et saperait l’égalité entre les hommes et les femmes et entre les régions en renforçant le clanisme, notamment. 

 

Revenant sur le décret-loi 54 relatif aux infractions se rapportant aux systèmes d’information et de communication, l’ATFD a exhorté à engager la lutte contre cette loi et la remplacer par une loi sur la protection des victimes de la cyberviolence et l’accès à l’information pour éviter les rumeurs. 

Elle a appelé, également, à retirer ces décrets et à réviser le Code électoral afin d’assurer l’élection d’un parlement qui consolide la parité et traduit les droits et libertés que défendent les Tunisiens. 

 

N.J. 

 

 

21/09/2022 | 15:17
2 min
Suivez-nous
Commentaires
SALIM
22 soeurs, 14 coeurs,3 carreaux,5 piques,5 moujira ,2 haya et UNE BREBIS VOLEE A SAID ALJAZIRI
a posté le 21-09-2022 à 16:34
VOICI LE nombre des femmes élues dans l'ARP DE 2019 aprés les élections selon le systéme des listes avec parité homme femme. : 22 soeurs (NAHDHA), 14 coeurs (KALB TOUNES) ,3 carreaux (ATTAYAR), 5 piques (PDL), 5 moujira (echaab,Tahya tounes,machroua,ich tounisi, AYARI), 2 haya ET UNE BREBIS VOLEE au parti Errahma de Said JAZIRI ,. Soit au total 52 femmes sur 217 élus, soit moins que le quart. Sachant qu'au plus 5 femmes étaient actives (elles ont pris la parole).LE RESTE ETAIENT DES FIGURANTES (KOMPARCES) et ont servi seulement pour le VOTE ,LES BAGARRES,le cinéma (ma tadhrabnich) et le tzaghrid. donc, aux professeur(e)s ,et aux président(e)s des associations, le systeme de liste avec parité ne réalise pas une égalité homme femme dans l'ARP.
EL ARRAFA KHALTEK JANNET m'a téléphoné et m'a dit qu'elle a vu BILKARTA WO BILFINJAN que le pourcentages des femmes qui seront élues le 17/12/2022 dépassera celui de 2019. Moi je crois KHALTEK JANNET et je ne crois pas les professeurs de droit (Sauf KAIS SAIED, kraifi, Rsaisi et Gaidi,.....) et les associations ATFD,ATIDE, ELBAWSALA ,MOURAKIBOUN,I WATCH et celle de la civilité de l'état.