alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:25
Dernières news
Loi électorale - Des associations dénoncent l’évincement des femmes du processus électoral
16/09/2022 | 16:15
2 min
Loi électorale - Des associations dénoncent l’évincement des femmes du processus électoral

 

Une dizaine d’associations ont dénoncé, dans un communiqué commun, l’évincement des femmes du processus électoral avec la non-imposition de la parité dans la nouvelle loi électorale. Elles ont réclamé la révision de la loi électorale afin de garantir la parité homme/femme dans toutes les prochaines étapes électorales.

 

Les signataires sont l'Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), l’association Beity, l’association Aswat Nissa, l’association Tawhida Ben Cheikh, l'Association des Femmes Tunisiennes pour la recherche sur le développement (AFTURD), l’Association femme et citoyenneté du Kef, l’association Amal pour la famille et l'enfant, l’association Joussour de citoyenneté du Kef, l’association Calam et la Ligue des électrices tunisiennes.

 

Ces associations ont souligné leur attachement aux acquis juridiques et législatifs garantissant les droits de la femme et notamment ceux annoncés dans le décret N°35-2011 réglementant les élections de la constituante et la Loi organique n° 2017-7 du 14 février 2017, modifiant et complétant la loi organique n° 2014-16 du 26 mai 2014 relative aux élections et aux référendums, qui évoque la parité verticale et horizontale entre homme et femme pour les candidatures aux élections.

Pour elles, l’adoption du principe de parité entre les deux genres a été décisive pour imposer la femme dans le milieu politique dans une société patriarcale, concrétisant l’égalité et l’équité des chances entre les deux sexes.

L’abandon de ce principe à cause du scrutin uninominal, sans la mise en place de garanties permettant aux femmes une participation large et effective représente une grave violation des dispositions de l'article 51 de la nouvelle constitution, toujours selon eux.

 

Les signataires estiment que les femmes seront exclues et ne pourront pas candidater. Elles affirment d'ailleurs que l'actuelle loi renforcera la participation des personnes à hauts rangs, ayant de l’argent et des relations et renforcera le clientélisme. Ce qui produira, au final, une scène politique qui n'est pas très différente de celle produite par les élections législatives de 2019, sinon pire.

Elles s’étonnent aussi que la parité ait été adoptée uniquement pour les parrainages, démontrant que la femme ne sera présente que pour faire bonne figure.

 

Ces associations décideront ultérieurement de leur position quant à la participation aux prochaines élections et s’octroient le droit d’entamer les actions militantes légitimes pour défendre les droits politiques et civils des femmes et l'égalité effective.

 

I.N

16/09/2022 | 16:15
2 min
Suivez-nous
Commentaires
DIEHK: Toujours aimable avec les Inc....Eun......
Toujours des post.....
a posté le 18-09-2022 à 17:07
Toujours des post à la hauteur de l'intelligence culturelle de l'eunuque Tunisien.
C très facile d'être 1 manchot du clavier avec une tête vide de ses structures mentales, culturelles, philosophiques et surtout humaines....
Voilà ce que j'ai à écrire et à vous dire,
Quand on sait jouer du bendir
On ne sait comment la note de musique va finir
A4 n'est pas là toujours pour vous dire
Que l'intelligence de tout un chacun est une propriété collective, mais elle est biaisée par des eunuques suiveurs, qui n'ont rien d'1 instructeur, pauvres intellectuellement, ainsi se termine ma prose pour des eunuques incultes du ventre et mendiant culturellement....




Yaatik.doudaa
Ok donc mieux commencer par imposer la parité dans les résultats des concours scolaires !
a posté le 18-09-2022 à 14:55
Comme ça on va maîtriser à la source l'intégration de la femme dans tous les domaines et à tous les niveaux!
Un peu de logique chères compatriotes , ou bien vous être égales aux hommes ou bien vous ne l'êtes pas et vous voulez un push de derriere !
On compte sur nos compatriotes femmes les vraies HRAIER et on va réserver le push de derriere aux pseudo-hommes qui se lamentent jour et nuit auprès des ambassades'?'!

Tunisie libre
Associations bidons
a posté le 17-09-2022 à 14:01
Ces pseudos démon crottes ne représentent que leurs ombres...Elles n'ont jamais représenté réellement la femme tunisienne.
Une poignée d'opportunistes assoiffées de thunes et qui font tout pour avoir des postes de responsabilité alors qu'une immense majorité d'entre elles sont nullissimes....
Continuez à aboyer vous êtes à des années lumières des préoccupations de la femme tunisienne.
AMMAR BEZZOUIR
Parrainages ? Bulletin 3 ?
a posté le 17-09-2022 à 13:27
Seuls les riches peuvent soudoyer autant de soutenants (parrenage): Il suffit de négocier le prix !. Quant au Bulletin 3, n'importe quel fonctionnaire du Ministère de l'Intérieur peut être "soudoyé / acheté " (c´est toujour question de prix!): On peut dire et sans pretendre avoir beaucoup d´ intelligence que notre Parlement sera peuplé par l´ancienne Mafia tunisienne ..

Mabrouk 3linè El3èhdou Eljèdid, Wè Ecchaabou yourid!
Akoubi Ammar
Au lieu de pleurnicher, il faut mener un vrai combat
a posté le 17-09-2022 à 11:34
Les femmes doivent combattre pour arracher des postes d élues. Elles ne doivent pas s attendre à des cadeaux de quiconque. Fini le temps où tout est accordé sans militer et s imposer.
Abir
Rectification
a posté le 17-09-2022 à 10:10
Lann yamourra !
Abir
L'année yamourra
a posté le 17-09-2022 à 08:56
Et comme le dit :La grande patriote ABIR MOUSSI: le PDL, la7mou mourr les femmes aussi l7amhom mourr! Nous combattrons qui que soit pour nos droits et notre civilisation Bourguibiste , fhemtella monsieur elkhalif
Abir
Des lois à sens uniques
a posté le 17-09-2022 à 08:49
Elkhalif, lui même partie et juge ! De Quel dossier parle-t'on !? On parle des Parrainages ! Il faut dire: de l'argent sale qui va jouer son jeu et pleinement ! Honoré belkhalif ennadhif
Forza
'?a va être un 'parlement' des lahassas
a posté le 17-09-2022 à 07:22
des contrebandiers, des riches, de ceux qui travaillent pour les plus riches. Ils feront des lois pour le putschiste et pour les lobbies qui les envoient dans la zriba du putschiste.

Les femmes, les jeunes, les courants politiques minoritaires seront tous absents
Karim
Parité comment
a posté le 16-09-2022 à 17:05
Chacun se présente seule
Avec son propre dossier et ces parrainages
Parité comment
Si les tunisiens votent pour 100% femmes bien fait pour nous
Si les tunisien votent pour 100% hommes bien fait aussi..
Et déjà ca change quelque chose, pour le QI, la position des organes sexuelle à l'intérieur ou à l'extérieur du corps humain?
Alya
OK avec karim
a posté le à 11:59
Oui karim a raison. Le mode de scrutin ne fait pas de différence entre les 2 sexes . Je suis une femme et je ne vois pas pas pourquoi, je devrais bénéficier systématiquement d un bonus