alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 23:19
Dernières news
Lassad Yakoubi rejette le discours de Kaïs Saïed
03/03/2023 | 22:39
1 min
Lassad Yakoubi rejette le discours de Kaïs Saïed

 

Le secrétaire général de la Fédération générale de l'enseignement secondaire, Lassad Yakoubi a réagi, vendredi 3 mars 2023, au discours du président de la République lors de sa rencontre avec le ministre de l’Éducation, Mohamed Ali Boughdiri, assurant que le syndicat n’acceptera ni les menaces, ni les accusations. 


« Le discours du président de la République représente une menace et des accusations que nous n'accepterons pas. Les droits des enseignants ne peuvent être compromis et doivent être résolus par des négociations sérieuses, et non par des accusations et des menaces », indique le syndicaliste. 



Plus tôt dans la soirée, le président de la République avait estimé que la rétention et le blocage des notes décidés par le syndicat est une manœuvre inacceptable. « Les élèves ne doivent pas être pris en otage, cette situation a assez duré et ne peut plus se poursuivre. Que chacun assume ses responsabilités car ces générations ne doivent pas devenir les victimes d’enjeux politiques, je le dis avec tout le respect que je dois aux enseignants (…) nous ne laisserons pas faire, car ceux qui prennent les élèves en otage veulent atteindre l’éducation publique et nous le permettrons pas  ». 


S.H

03/03/2023 | 22:39
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Larry
Certainement le prochain sur la liste !....
a posté le 05-03-2023 à 15:54
...La liste de ceux qui sont bientôt attendus en taule à force de mettre le pays sur les genoux...
Il n'aura récolté que ce qu'il mérite.
EL OUAFI
Erratum
a posté le 05-03-2023 à 13:27
Je vous prie de lire (fleuron) au lieu de fleron, merci de votre compréhension.
Yaatik Doudaa
Si Lassad Yacoubi , mieux revenir à ta stratégie de tente et de matelas
a posté le 05-03-2023 à 08:35
C'est une stratégie efficace d'installer une tente avec des matelas et faire un sit in devant le ministère de l'éducation.
Primo tu vas pouvoir démontrer ton militantisme héroïque au profit de tes collègues sans prendre les notes des élèves en chantage et garder ainsi l'image saine des instituts et prof
Secondo tant que ton compagnon Boughdiri est ministre , certainement il ne manquera pas de te faire filer en dessous de la tente quelques sandwichs de Bab Bnet et voire même des tasses de soupe ramadanesques si tu insistes à prolonger le séjour pendant Ramadhan.
Ne comptes par trop pour avoir un résultat positif avant l'aid puisque toute la petite somme peut elle servir au grand max a suffire à l'approvisionnement du marché pendant Ramadhan.
Donc Dernier conseil : installes la tente des l'accord de prêt par le FMI et laissez les enfants les parents et les enseignants tranquille pour ce Ramadhan
Yarhem book et copy-book de zamenn !!
Ou l'enseignant ne faisait pas l'étude et ne faisait pas de grève aussi !
Mouaten alpha
Si vraiment Les enseignants et leur Syndicat cherchent l'amélioration de leur situation professionnelle alors KS est clair sur ce point, et il est futile de chercher les petites bêtes au niveau de sa manière d'insister sur l'application de l'autorité de l'Etat c'est son cachet à lui et tant mieux pour les tunisiens qui le réclamaient à l'unanimité presque !
a posté le 05-03-2023 à 08:18
LY doit composer de façon plus intelligente et sincère vis à vis des citoyens tunisiens et des parents d'élèves, avec cette opportunité et cette main tendue , à moins qu'il ne peut pas cesser de faire le héros à tout prix pour ses propres projets masqués de vouloir se présenter comme SG de la centrale syndicale.
EL OUAFI
@ Enseignant
a posté le 04-03-2023 à 23:41
Bonsoir Mr l'enseignant,
permettez-moi,
Ce que je ressens en moi, une journée de grève, une journée perdue pour un élève, ne peut être mesurée, par n'importe qu'elle richesse au monde.
De grâce ne prenez- pas les élèves en otage, c'est l'équivalent d'un assassinat,d'un crime, amputer les élèves de s'instruire, un crime, un sacrilège,
Ces cours particuliers que vous vous servez pour vous enrichir (une sorte de recette sous la table, vol raquette caractérisée, à l'ère de zaba et la régente de Carthage " qui vous a inculquer l'art de la triche, comment subtiliser de l'argent à des pauvres parents d'élèves qui aspirent à voir leurs progéniture se soustraire de l'ignorance facteur de toutes les dérives. Voir actuellement notre société comment patauge t-elle dans le d'espoir une désertion collective vers d'autres cieux.
Aviez-vous une conscience, tranquille, de voir une aussi flagrante injustice appliquée à vos concitoyens les plus démunis ?
Ici en France, les enseignants sélectionnent les élèves en difficulté, et proposent à leurs parents, une heure 30' d'études gratuites après la fin des cours.
En Tunisie à l'époque de Bourguiba, les enseignants faisaient pareil, de nos jours la course à l'enrichissement illicite par les enseignants flerons de notre élite autrefois.
On les prenaient pour des prophètes.
Revenez à la raison, l'école est en difficulté, actuellement l'enseignement est médiocre, nos diplômes n'ont aucune équivalence, classement mondial ahurissant parmi les cancres, les derniers de la classe, ressaisissez- vous !
Les riches trouveront les moyens pour l'éducation des leurs, aviez-vous pensé aux autres la majorité de vos compatriotes pauvres ?
Cordialement.
EL OUAFI
Mr Yaakoubi le droit de faire grève est légitime, mais
a posté le 04-03-2023 à 16:07
Priver,des milliers d'élèves de connaitre leurs notes, est un crime.
Vous voulez manifester, c'est un droit faites le tous les Samedis après-midi, là où vous voulez, mais amputer les parents de connaitre les notes de leurs enfants, n'est absolument la solution, vous avez des réclamations à faire, faites- les entendre dans la rue.
L'école c'est sacré, personne n'a le droit de la toucher, elle est l'avenir de la nation, de la société entière, c'est le seul moyen de survivre, se développer, côtoyer les nations développées, la richesse inestimable, c'est la lumière de notre existence, nous priver de ces trésors inestimable, par quel droit, vous agissez de cette manière.
La gardes fous de ce pays vous empêcheront.
Droits des enfants à s'éduquer,vous ne pouvez les en empêcher.
PS : La Tunisie n'est pas le pays des Talibans, obscurantistes comme vous Mr YAKOUBI.
Enseignant
@ ouafi
a posté le à 21:33
Sachez mr que tous les élèves ont eu leurs notes et ce dans toutes les matières sauf quelques prof. qui n'ont pas donnés la note d'oral et ceci n'est pas dans toutes matières mais ils n'ont pas leurs moyennes officiellement. Seulement un élève judicieux peut connaitre sa moyenne du premier trimestre ' à quelques centimes prés )
L'éducation commence chez soit c'est la responsabilité des parents
A la fin de votre article vous traitez YAKOUBI d'obscurantiste et de taliban ça fait rire
EL OUAFI
Mr YAKOUBI
a posté le 04-03-2023 à 14:22
Ton manège a assez duré,c'est illégal ce tu fais, si tu ne obtempère pas et tu ne revois pas ta copie, tu le regretteras, tu te ferais viré comme un mal propre,le droit à l'enseignement est inaliénable, tu ne peux pas priver les milliers d'élèves de ne pas s'instruire, c'est une faute lourde de conséquences, si tu t'obstines tu finiras derrière les barreaux.
Je prédis que la semaine prochaine tu te feras enfermé, fais-moi confiance, ça ne rigole pas avec Kais Saïed et surtout l'école,et la sécurité du pays entre autres.
Tunisien
Le contraire aurait été étonnant
a posté le 04-03-2023 à 14:19
Personne ne peut attendre une réaction autre de la part d'une organisation qui, depuis bien longtemps, s'est marginalisée.
Avec les mêmes têtes on ne peut espérer un quelconque changement. Leur politique a été constante et de tout temps négative. Le discours du Président en dit long d'où la fermeté qu'il y a lieu d'observer à l'égard d'une bande de bourriquots qui, faute de mieux, prennent les élèves en otage d'où la régression du niveau scolaire, les abandons précoces et la défection des élèves du service publique. Ces pseudo syndicat sont tout sauf une organisation qui défend les intérêts de leurs adhérents et ceux de la nation. Ils courent sans résultat après des sièges éjectables
Ce sont des voyous
ils ne comprennent que...
a posté le 04-03-2023 à 14:15
Ces pseudo-syndicalistes ignorants et affamés ne comprennent que le langage de la manière forte (du ZOLLAT)...! Le pouvoir en place doit leur taper dessus et 99 % des Tunisiens le soutiendront. Seuls les traîtres accepteront cette situation catastrophique de l'enseignement en Tunisie, où les élèves et leurs parents sont pris en otages par des voyous affamés. Décidément, la Tunisie a besoin d'un gel des activités syndicales pendant quelques années, le temps de réaliser des REFORMES structurelles profondes et de sauver la Tunisie et son peuple d'un déclin et d'une faillite presque irréversibles !
Quitte à sacrifier
une année blanche...
a posté le 04-03-2023 à 13:53
Dans le pire des cas, on pourrait probablement sacrifier une année blanche, le temps de réformer TOUT le système de l'enseignement en Tunisie. Cependant, les salaires de Yacoubi et de tous les enseignants, qui feront la grève, ne doivent pas être payés ! Comme ca, ils mangeront du sable et boiront l'eau de mer !
Hadj
Trêve d'irresponsabilité
a posté le 04-03-2023 à 12:50
Il y'a urgence !le pays doit se pencher sur la réforme de l'enseignement sans délai ;il y va de son avenir voire de sa survie ! Un travail titanesque :quel contenu pour la réforme qui va le concevoir ?qui va le mettre en '?uvre ? avec quels moyens ? Une expertise étrangère est elle nécessaire ? Réduire les problèmes de l'éducation nationale à un conflit cyclique sur les revendications salariales est une fuite en avant qui anéantira entièrement le secteur qui était la fierté des tunisiens et imposait le respect des étrangers !
Jilani
Bonne nouvelle
a posté le 04-03-2023 à 12:50
On espère bientôt voir ce minable en prison et le charcutier aussi. Les jeunes quittent le pays pour éduquer leurs enfants à l'etranger.
Retraite
Yaakoubi
a posté le 04-03-2023 à 12:16
Yaakoubi les parents ne vous pardonneront jamais
Vous avez massacre l ecole publique qui a cree des genies Tunisiens
L histoire vous jugera
Dans le pire
des cas...
a posté le 04-03-2023 à 12:04
Dans le pire des cas, il faudrait accepter une année blanche, le temps de réformer TOUT le système de l'enseignement en Tunisie. Cependant, les salaires de Yacoubi et de tous les enseignants, qui feront la grève, ne doivent pas être payés ! Comme ca, ils mangeront du sable et boiront l'eau de mer !
cavalero
tu n'es qu'une éspèce des pourris
a posté le 04-03-2023 à 11:57
tu ne sais pas que l'enseignement est intouchable et que ton maitre bourguiba l'a instauré en periode des ténèbres pour produire des lumières tu est des tunèbre et tu restera dans les tunèbres ***
A lire les commentaires
ont remarque...
a posté le 04-03-2023 à 11:54
A lire les commentaires précédents, ont remarque que même des commentateurs anti-Saied critiquent aujourd'hui avec véhémence ce traître Lassad Yacoubi et exigent de le poursuivre en justice. Ce Yacoubi et sa bande de pseudo-syndicalistes à la noix de coco ont tellement fait du mal aux élèves, à leurs parents et au niveau général de l'enseignement primaire et secondaire en Tunisie. Le dernier recours, qui reste aux élèves pris en otages et à leurs parents déjà massacrés moralement et financements par Yacoubi et Co., est le Président de la République.
Naim
Yâakoubi à pris la relève des frères musulmans et du khamej ghannouchi pour détruire l'éducation.
a posté le 04-03-2023 à 11:53
Bientôt, tu sera jeter à ton tour et dans la poubelle de l'histoire et jeté en tôle pour tout le mal et les tords que tu as causé à toute une jeunesse avide d'apprendre pour préparer leur avenir.
Trop c'est trop
il faut agir vite...
a posté le 04-03-2023 à 11:27
A l'époque de Bourguiba, le fleuron de la Tunisie et de son développement était l'enseignement ! Aujourd'hui et à cause de ces criminels et pseudo syndicalistes rétrogrades et ignorants, le niveau de l'enseignement primaire et secondaire est devenu l'un des plus faibles et des plus sous-développés du monde! (Voir le classement de la Tunisie sur la liste de l'institution internationale PISA) ! Aujourd'hui, 99% des Tunisiens demandent au Président Kais Saied d'intervenir pour mettre fin à cette situation catastrophique qui ne doit plus continuer. Les parents des élèves tunisiens ont les nerfs à fleur de peau et sont même déprimés... ! Sauvez nos enfants, sauvez notre pays, SVP, trop c'est trop...!
Ce monsieur
est responsable...
a posté le 04-03-2023 à 10:59
Ce monsieur est responsable de TOUS les problèmes de l'enseignement en Tunisie. Il a déjà détruit l'avenir de nos enfants et l'avenir de toute la Tunisie. Il est grand temps de le mettre à sa place.
Petit x
Le plus abominable crime envers la nation...
a posté le 04-03-2023 à 10:30
Finie l'école publique; l'ascenseur social des années 60, 70 et 80.

Le plus abominable crime commis envers la Nation Tunisirnne c'est la destruction de l'école publique par ce mafieux Yaakoubi et son organisation syndicale: la maudite UGTT.

On n'assiste depuis les années 90 qu'à des prises d'otages des élèves et de leurs parents par des enseignants très majoritairement cupides qui ont transformé l'école en fonds de commerce pour gagner de l'argent au noir à coup d'études et de cours particuliers chez eux contre toutes les lois et les réglementations de la fonction publique, tout en laissant au bord de la route des centaines de milliers d'enfants issus de milieux déshérités.

L'école publique est devenue privée aux mains des enseignants charognards, voilà la vérité amère et l'Etat laisse faire !

Et comme si ce malheur ne suffisait, pas à ce pauvre peuple, voilà ce voyou YAAKOUBI et ces semblables agents syndicaux et enseignants syndiqués sont passés à la vitesse supérieure, depuis l'avènement de la merdique révolution de 2011, pour achever une fois pour toute l'éducation au sein de l'école publique de nos enfants à coup de grèves répétitifs et en les privant de leurs notes trimestrielles et leurs évaluations !

C'est criminel tout ça...
The Mirror
Ceux-là ont déjà rejeté et l'ont terriblement regretté
a posté le 04-03-2023 à 10:22
Je rappelle à la crapule Yaakoubi:

- le Conseil national de la magistrature a déjà rejeté les avertissements du Président Said. Ce Conseil est dissous,
- le Parlement de Ghannouchi a déjà rejeté les avertissements du Président Said. Ce parlement est dissous,
- les khouanjia et les Zéro virgule ont déjà rejeté le référendum, la Constitution 2022, les législatives. Le référendum a eu lieu, la Constitution est là, le Parlement est également là.

Alors, crapule Yaakoubi, tu rejettes donc les avertissements du Président. Tu le regretteras comme les autres. Les parents d'élèves seront les premiers à applaudir ton arrestation.
DHEJ
Yaacoubi un vrai illettré...
a posté le 04-03-2023 à 10:13
ROBOCOP t'a invité à lire le code de travail... Il faut lire au lieu de répondre bêtement!
souilem
Ce voyou doit être arrêté par la justice immédiatement
a posté le 04-03-2023 à 09:45
Cela fait des années et des années que ce bandit faisait la loi, aucune réaction de la part du gouvernement, il a détruit l'école publique par ses agissements et ses grèves incitatives, les élèves ont été pris en otage depuis des années e, cette situation a assez duré et ne peut plus se poursuivre. C'est injuste et insupportable que le gouvernement ne prend pas de décision pour arrêter ce voyou et libérer l'école publique menacée par ces grèves non justifiées. Yezzi Fok, les tunisiens ont souffert des agissements de ces bandits qui font la loi, où est la justice pour arrêter ce criminel et ses camarades ?
Dr Médecin.
Traduisez ces criminels devant le conseil de discipline !
a posté le 04-03-2023 à 09:41
L'administration peut très bien adresser, par écrit, une mise en demeure à chaque enseignant ayant retenu les notes des élèves et lui notifier un délai pour obtempérer. Passé ce délai, des poursuites disciplinaires seront engagées. Je conseille une mise à pied de quinze jours pour les non récidivistes et la révocation pour les récidivistes. Même, en recourant au tribunal administratif, ces enseignants seront déboutés car le manquement aux devoirs professionnels est un motif sérieux qui justifie les sanctions disciplinaires.
DHEJ
Ah ton tour viendra sûrement
a posté le 04-03-2023 à 09:16
ROBOCOP sortira un décret et te collera l'article suivant comme chef d'inculpation:

Art. 128 - Est puni de deux ans d'emprisonnement et de cent vingt dinars d'amende, quiconque par discours publics, presse ou tous autres moyens de publicité, impute à un fonctionnaire public ou assimilé des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité.



Patriote
En prison
a posté le 04-03-2023 à 06:30
Ce bandit doit être arrêté et sa bande de destructeur du système éducatif en tunisie
Mardous
Un bandit tout simplement !
a posté le 04-03-2023 à 06:15
Pour ces intérêts de plus en plus incessants et monstrueux, ce Yaacoubi ne cesse de détruire l'avenir de nos enfants et de bien servir l'enseignement privé ( en contre-partie de récompences je suppose ! ). Il doit payer pour tous les dégats qu'il a engedrés de par son égoïsme et sa cupidité. En outre, les enseignants constitutent le corps le mieux payés dans la fonction publique, plus que les médecins qui ont fait des études beaucoup pus longues et trop pénibles et, par ailleurs, ils exercent un métier beaucoup plus pénible que celui des enseignants qui sont , pendant ces dernières annees ,en vacances permantes et, de surcroit, trés bien payées !
Hamza E
Satan n'aurait pas fait mieux
a posté le 04-03-2023 à 03:23
Au lieu de s'attaquer aux opposants politiques comme Chébi, malgré que je ne l'apprecie guère, et forcer les juges à arrêter des innocents, KS doit appliquer la loi et arrêter cet énergumènes sans foi ni loi qui térrorise nos enfants, et bloque une génération entière.
Il est regrettable que ce président qui s'octroie tous les pouvoirs, détourne la lois à des fins personnelles et populiste sans plus. L'éducation publique qui était la base du développement social est aujourd'hui entre les mains des charognards, et il n'y a plus personne pour les arrêter.
tahar
La fin de récréation
a posté le 03-03-2023 à 23:43
C'est la fin de récréation ya yaakoubi lakid été dawrik we hadhir rouhik
Bensa
Destruction de l'école publique
a posté le 03-03-2023 à 23:05
Ce yacoubi a détruit l'école publique
Et sa place est au prison le plutôt possible