alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 10:33
Dernières news
La Tunisie blacklistée : le gouvernement précise qu'il ne pliera pas !
05/12/2017 | 15:16
1 min
La Tunisie blacklistée : le gouvernement précise qu'il ne pliera pas !
 
 
Les ministres européens des finances ont officiellement validé, ce mardi 5 décembre 2017, une liste « noire » contenant 17 noms de paradis fiscaux. Une liste qui comporte, selon les médias français, les Samoa, les Samoa américaines, l’île de Guam, le Bahreïn, la Grenade, la Corée du Sud, Macau, les Iles Marshall, la Mongolie, la Namibie, les Palaos, Sainte-Lucie, Trinité-et-Tobago, les Emirats arabes unis, le Panama, la Barbade et la Tunisie. 
 
Une source gouvernementale a indiqué à Business News, aussitôt la nouvelle tombée, que la Tunisie refuse de plier et que le gouvernement a refusé de répondre à la demande formulée par l’Union Européenne de suspendre les avantages fiscaux octroyés au secteur de l’export. 
 
« Nous tenons à faire bénéficier les entreprises exportatrices de ces avantages afin de préserver le tissu industriel tunisien. Cette campagne menée par certains pays européens, pour limiter l’installation de certaines de leurs industries en Tunisie, n’aboutira pas. La Tunisie ne sera jamais un paradis fiscal ! » a-t-elle souligné. 
 
 
M.B.Z
05/12/2017 | 15:16
1 min
Suivez-nous

Commentaires (26)

Commenter

Abel Chater
| 06-12-2017 09:36
@Léon
A peine rétabli de ta maladie, que tu nous retournes par tes mensonges et par tes intrigues contre notre deuxième République démocratique de régime parlementaire?
Qui nous a laissés sous un colonialisme français sans interruption depuis 1881, sinon tes deux traîtres contre le sang de nos Martyrs de l'indépendance de 1956, tes deux Maîtres les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali?
Maintenant, après notre merveilleuse Révolution du 14 janvier 2011, par laquelle le peuple tunisien vous a chassés à coups de pierres et à feu et en cendres comme ils le font avec les chiens enragés, qui pourrait encore décider de lui-seul de l'avenir de la Tunisie, sans être frappé sur les doigts par les représentants de l'ARP, par la Justice et par des médias qui n'avaient jamais joui de la moindre liberté de la parole sous le pouvoir de vos ruches d'abeilles pourries au service des dictateurs et de leurs familles régnantes?
Retourne dans ta clinique et cesse de divaguer dans le vide contre le courant démocratique en Tunisie. «Babourèk zaffir», cette nouvelle génération a tout appris à votre sujet criminel concernant votre faillite mortelle pour le peuple tunisien, dont on souffre depuis la soi-disant indépendance de 1956. Ces «bendiri ya bendiri» pour Ben Ali, ne t'aidera plus à rien du tout, hormis à halluciner sur ton lit d'Adieu.

Léon
| 06-12-2017 08:54
Vous êtes vachement bons pour commenter après-coup. Mais l'un d'entre-vous se serait-il rendu compte le 14 au soir que ce qui était arrivé pendant qu'il applaudissait était simplement la colonisation du pays. Lorsque je le disais vous surenchérissiez en rires et en insultes.
C'est que la vision politique n'appartient pas au premier venu des diplômés que la Tunisie de Bourguiba et de Ben Ali avaient promu en les mettant dans les rangs de l'école publique. Et cela malgré le peu de moyens. Et pour récupérer en fin de compte de l'ingratitude; celle de cette descendance de tribaux, métamorphosés (énorme progrès!) en régionalistes.

VIVE BEN ALI, À BAS LES TRAITRES;

LÉON, MIN JOUNDI TOUNIS AL AWFIYA;
Résistant Souverainiste.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

veritas
| 06-12-2017 08:44
http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2017/12/05/paradis-fiscaux-l-union-europeenne-doit-se-prononcer-sur-une-liste-noire-de-18-pays_5224741_3234.html

Élève
| 06-12-2017 04:47

On ne cesse de nous sortir des élucubrations de toutes sortes, des trouvailles et des théories à dormir debout !
Quel effet cherchent-ils ? Nous impressionner peut être ?
Ne se sont-ils pas regardés un peu dans une glace pour voir qu'ils l'ont dans le baba mais qu'ils feignent ne pas le savoir ?
Bande d'ivrognes !

Forza
| 06-12-2017 00:14
Le Luxembourg, Malte, les pays bas, l'Irlande et les iles britanniques ne sont que des exemples. L'Irlande fait perdre a l'union européenne 13 milliards d'Euro qu'elle refuse de demander a Apple. De même pour d'autres entreprises américaines comme Amazon qui ne payent pratiquement rien. La même union européenne n'a rien contre le paradis fiscal Delaware aux états unis, poids des américains oblige. Maintenant pourquoi l'union européenne s'intéresse-elle a quelques millions d'impôts non payés par les entreprises exportatrices en Tunisie alors qu'elle pardonne a l'Irlande les 13 milliards d'Appel et des centaines de milliards de perte causés par la fiscalité des pays bas chaque année ? la réponse a été donnée par le gouvernement tunisien, ils veulent empêcher les entreprises européennes de délocaliser en Tunisie. L'union européenne veut toujours attaquer les atouts des autres tout en concevant ses atouts. La discussion sur la libéralisation des services est aussi truquée, comment libérer des services alors que des tunisiens font la galère pour un visa avec toute la perte d'argent et du temps et le citoyen européen entre au pays avec une carte d'identité ? Je crains que la Tunisie va devoir se plier en fin de compte car nous n'avons pas le poids mais j'espère que cet épisode ouvrira le débat sur le modèle de développement tunisien, devrons-nous chercher des alliances ailleurs ? l'Afrique, le moyen orient, la Russie ? il est clair que nous n'avons pas d'amis et de lobbies au sein de l'espace européen et que ces derniers ne prennent que leurs intérêts en compète et se demandent après pourquoi des millions d'africains cherchent la migration clandestine, une carte et un atout peut-être que la Tunisie devra jouer.

Les Pays Européens ne sont pas concernés
| 05-12-2017 23:05
The EU list is a tool to deal with external threats to Member States' tax bases. It is also a means to promote more dialogue and cooperation with international partners on tax issues.

http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-17-5122_en.htm

Vers la suppression de l'Offshore
| 05-12-2017 22:57
>> Tunisia has harmful preferential tax regimes and did not commit to amending or abolishing them by
31 December 2018.

>> Tunisia's commitment to comply with criterion 3 will be monitored

Gg
| 05-12-2017 22:55
Tout à fait d'accord avec vous, il y a des absents dans cette liste!
Mais il ne faut pas confondre paradis fiscal (Jersey, Andorre...) et blanchiment d'argent.
Dans le premier cas il s'agit d'échapper le plus possible à l'impôt, dans le second il s'agit de recycler de l'argent sale (prostitution, drogue, argent du terrorisme...) en argent honorable. Les deux se confondent hélas parfois -souvent?- mais ce sont bien deux choses différentes: l'optimisation fiscale (comme on dit) est légale et immorale, le blanchiment est criminel.
Ce qui pénalise la Tunisie est son soutien au terrorisme, c'est encore autre chose.

mm
| 05-12-2017 21:59
A mourir de rire
L'UE publiait aujourd'hui sa "liste noire" des paradis fiscaux. Quel courage ! On y désigne 17 pays voyous tels que les Iles Samoa, Guam, le Cap-Vert ou Grenade' mais pas, par exemple, le Qatar et surtout aucun pays Européen ! Or selon le classement OXFAM qui fait autorité en la matière, les Pays-Bas sont le 3e paradis fiscal mondial (devant la Suisse !) et l'Irlande (6e) et le Luxembourg (7e) ne sont pas loin. Tellement drôle.
Selon une étude de l'université d'Amsterdam : la Hollande sert de passage à 23% des sommes que les entreprises font échapper à l'impôt (et le UK, 14%).

Saber
| 05-12-2017 19:58
En France,de nombreux observateurs mettent en doute la crédibilité de cette liste.
D'ailleurs,ils se demandent surtout sur les raisons qui ont fait que certains pays connus pour être des paradis fiscaux sont absents de cette liste