alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 21:01
Chroniques
La misogynie tunisienne dans toute sa splendeur
Par Synda Tajine
17/05/2022 | 16:00
4 min
La misogynie tunisienne dans toute sa splendeur

 

Le juge d’instruction du Tribunal de première instance de l’Ariana a interdit hier « toute diffusion d’un contenu pouvant porter préjudice à la femme dans le traitement médiatique de l’affaire dite Belgacem ». Il était grand temps.

 

Depuis que cette affaire sordide a éclaté dans l’émission d’investigation les Quatre vérités de Hamza Belloumi, la toile s’est déchaînée. Au sens propre du terme. On ne parlait plus que de ça. Pendant plusieurs jours, nous étions envahis d’allusions à la puissance sexuelle de cet homme, de ses prouesses et de sa force. Il était désormais devenu impossible de parler de sexe, de procréation ou même de fruits secs sans provoquer une allusion presque naturelle à cette affaire. Elle était étalée partout, sur les réseaux, dans la presse et même dans les pubs. Sans le vouloir, on avait droit aux blagues de mauvais goût et aux pubs pour produits alimentaires ou autres avec pour effigie un charlatan accusé d’avoir escroqué et abusé de très nombreuses personnes.

L’affaire a suscité beaucoup de remous, mais surtout pour les mauvaises raisons. Au lieu de s’indigner face à une ignorance qui pousse certains à faire confiance à un charlatan pour soigner un problème d’ordre médical, à une impunité qui fait qu’un homme sévit en toute illégalité pendant des années sans être inquiété, et à l’absence totale de toute notion de consentement dans l’acte sexuel, l’attention est malheureusement déplacée ailleurs.

 

De charlatan, l’homme a été érigé en véritable Rocco Sifredi tunisien, symbole de la puissance et de la virilité masculine. En plus d’avoir dévoilé au grand jour des cas de charlatanisme, d’escroquerie et d’abus en tout genre, cette affaire a mis à nu la misogynie de la société tunisienne dans toute sa splendeur. L’homme, hors la loi, ayant exploité la crédulité et l’ignorance de dizaines (le chiffre reste encore inconnu) de personnes, est désormais adulé et envié.  

Encore une fois, la honte change de camp. Ce n’est pas l’agresseur qui l’encaisse mais les victimes qui la subissent de plein fouet. On partage sur la toile des conversations de femmes vantant les mérites de ce charlatan « hors du commun », qui, le temps d’un coït, arrive à soigner des années d’infertilité. Encore une fois, on décrédibilise les victimes pour justifier l’injustifiable.

A aucun moment, on ne profite de ce scandale pour lancer un débat sur la déviation que la société tunisienne a prise pour tolérer ces pratiques charlatanesques ou - malheur et décadence - sur la notion même de consentement…

 

Dans le pays des droits de la femme (sic) et du code du statut personnel (resic) la notion de consentement est absente du débat public. Elle est ignorée, méconnue et inexistante. Le viol conjugal est un ovni pour de nombreux avocats et juges ; la victime d’agression sexuelle est malmenée et culpabilisée pour avoir dénoncé son agresseur ; les femmes célibataires ont honte d’aller chez le médecin pour se prescrire la pilule ou de se présenter devant le guichet d’une pharmacie pour acheter une boite de préservatifs. On préfère acculer les femmes violées au silence de peur pour leur honneur, avorter dans des conditions dangereuses, abandonner son enfant en pleine nature ou même l’assassiner lorsque l’on tombe enceinte hors mariage, de peur pour son honneur et surtout celui de sa famille.

Lorsqu'une affaire d'abus de ce genre éclate, on ne s'interroge nullement sur le viol subi par nombreuses de ces victimes, abusées en contre-partie d'une guérison illusoire. On s'empresse de déclarer qu'aucun viol n'a été commis étant donné que les victimes ont elles-mêmes payé l'auteur des sévices et qu'elles n'ont manifesté aucune résistance. Autant de préjugés et d'ignorance qui s'ajoutent à l'océan dans lequel on noie, chaque jour, les victimes de violences sexuelles. Pourquoi n'a-t-elle pas crié ? Pourquoi ne s'est-elle pas débattue? Pourquoi a-t-elle consenti au départ? Que fait-elle là? 

 

Oui il s’agit d’un fait divers mettant à nu l’ignorance d’une frange de la société, mais il s’agit aussi et surtout d’une énième preuve que la société tunisienne n’est pas encore prête à débattre des vraies questions. Elle prouve à chaque occasion qu’un débat apaisé, réfléchi et rationnel sur la condition de la femme, sur les violences sexuelles et sur la notion de consentement n’est pour l’instant qu’un mirage. « Ce n’est pas le moment » diront les plus blasés… Ils n’ont pas arrêté de le dire pour toutes les causes qui mériteraient d’être débattues…

 

 

Par Synda Tajine
17/05/2022 | 16:00
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Anouar
Il faut cravacher
a posté le 23-05-2022 à 21:01
Le chemin est encore long devant vous les femmes.
zozo Zohra
Les filles célibataires
a posté le 20-05-2022 à 07:08
Sont victimes des sociétés d'etalages, ses "richesses" ha ha ha ha
de m as-tu-vu.
Des mariages hors prix.
Des crédits.....
Changez votre mentalité
Quand je vois, qu'on ramène des balais des serpillières, j'hallucine,

En France, ils bloquent les periph, les routes, on danse on chante
..... on se mari, aucune éducation.
Location des bolides, on ne sait pas les conduire des accidents........

Liberez les mentalités archaïques pourries. Tout y ira bien










hourcq
Charlatans et bonimenteurs....
a posté le 18-05-2022 à 14:34
Ils pullulent dans nos sociétés y compris dites "modernes". Et je mets là dedans les politiciens , les soi-disant religieux et autres affairistes de tout poil. Les uns nous vendent le paradis sur terre, les autres au ciel et les derniers de la pacotille de mauvaise qualité. Ils ont comme support les médias à leur solde, les temples dits "de Dieu", la publicité et les réseaux sociaux. Ils spéculent sur l'ignorance, la crédulité et la naïveté d'une grande partie de la population. Et les contre pouvoirs qui s'expriment comme dans cet excellent article sont hélas! trop peu nombreux.
Ils cherchent par tous les moyens à se procurer de l'argent facile avec des promesses de santé, de bonheur et quand ce n'est pas dans ce monde c'est pour l'au-delà! Comme le soulignent certains intervenants ce M.Belgacem a utilisé la détresse de femmes qui se croient infertiles pour en abuser. C'est une sorte de violeur en série sous influence qui mérite de méditer ses forfaits en prison.
zozo Zohra
Les années 80
a posté le 18-05-2022 à 10:53
Une dame du village, qui souffrait de stérilité pendant des longues années.
Un beau jour, je l'avais vu avec bébé, elle avait la quarantaine passée.
Un miracle, elle était voir un charlatan marocain qu'avait fait son affaire.
Elle était "farihatan massroura".
Elle a dupé tout le monde, tout le monde croit aux miracles.

nazou de la chameliere
Zozotte mauvaise langue.
a posté le à 11:50
Il arrive qu'un couple stérile adopte.
Et après l'adoption, la maman tombe enceinte .

Une amie avait eu recours à la procréation assistée, pour ses deux premiers enfants.
Le 3ème bébé est arrivé le plus naturellement du monde !!
Alors que mon amie ne s'y attendait pas du tout !!
Zozotte votre dame en question, à eu peut-être un effet "placebo ".
Cette dame n'a sûrement rien à se reprocher !!!
zozo Zohra
Votre réalité
a posté le à 12:59
Votre réalité et votre hypocrisie
zozo Zohra
Le problème est vrai problème
a posté le 18-05-2022 à 08:48
Quand est-ce-que l'Etat prend les choses en mains et mettre fin à ces agissements des charlatans, nettoyer le pays de ces parasites. Et surtout offrir un service santé pour tout le monde.

Les émissions de Hamza Baloumi, il en faut pour éveiller les gens et les mettre garde contre ces criminels.
Arrêtez vos ingratitudes envers les gens qui rendent service dans ce pays





Ahmed
J'adhère totalement à votre réflexion
a posté le 18-05-2022 à 08:06
Ce fait met en évidence la misogynie ambiante.
Malheureusement la population semble de moins en moins éduquée.
La vague islamiste a enfoncée le clou, mais pas seulement.
D'un autre côté , vous n'avez aucune idée du succès des coatchs ont tout genres.
Et puis la note d'humour autour de cette affaire est une signature tunisienne heureusement.
Par ailleurs nous disposons d'excellents centres médicaux de traitement de la stérilité, sur Tunis au moins quatre à ma connaissance.
Et quelques médecins sexologues, généralement des jeunes psychiatres.
Une société savante.
Mais la population ne suis pas.
En tout cas, l'article est très intéressant.
DIEHK
Oh la La misogynie !!!
a posté le 18-05-2022 à 07:37
Sacha Guitry a écrit :
"Les femmes parlent jusqu'à ce qu'elles aient quelque chose à dire."
Oh! Mme ST : Vous avez raté mai 1968 en France avec JP Sarte et S. de Beauvoir et tant d'autres...
La misogynie n'est pas un terme ou mot compris dans nos sociétés "Tiers Mondialistes" !
Et je suis sur que vous savez le pourquoi ?
Comme, j'ai toujours répondu à vos articles qui démontrent les problèmes typiques à notre société "Arabo-Musulmane" et vous êtes une des rares dans le monde de la presse "post-merdolution"et du 4ème pouvoir à aborder ces problèmes avec votre mode de pensée et je rajouterai avec "verve".
Néanmoins si il n'y a pas de critiques ou de commentaires pour mettre en valeur le contenu de votre article et son contenu en essayant de ménager comme dirait l'adage "la chèvre et le choux" et comprendra qui est qui (chèvre ou choux) !
De toutes les façons votre article damera le pion des "matchos et complexés de la plume khobzistes !"
Votre article, il faut le lire et relire et décoder ce que vous ne vouliez pas écrire ou critiquer car la "critique est aisée mais l'art est difficile"!.
Pierre Desproges a écrit :
Il y a une chose dont je suis certain c'est qu'il y a autant de misogynes femmes qu'hommes. Les femmes qui servent debout la soupe aux mecs assis ça existe encore et c'est souvent la volonté des femmes... Ce n'est pas un truc de mec la misogynie.
Poutine a déclaré 1 jour : Il vaut mieux ne pas se disputer avec les femmes".
Et vous en êtes la preuve avec votre article (becs et ongles dehors) pour décrire ces maux (mieux que les mots ...)
Vous avez raison sur tout , la Tunisie est peuplée d'1 peuplade de "charlatans" et on l'a découvert avec l'avènement d'i brouette qui a fait 1 Merdolution qui est était tellement "1 vraie fausse nouvelle" qu'on n'arrive plus à lui fixer 1 vraie date car moi j'ai toujours datée cette "Merdolution"
juste 1 année après la création du "Tableau périodique des éléments" qui date de la période de Mr Mendeliev !
Vous savez Mme : Que tous ceux qui vous lisent et vous encouragent à continuer de traiter ces problèmes 'maux' Tunisiens sont les premiers responsables de cette déchéance Tunisienne dans sa grandeur "Merdolutionaire", point à la ligne.......
Jean-Jacques ROUSSEAU a écrit :
«La femme est faite pour céder à l'homme et pour supporter même son injustice. »
Et surtout : « Rappelez-vous cette virago, cette femme-homme, l'impudente Olympe de Gouges qui abandonna tous les soins du ménage, voulut politiquer ['?'] Cet oubli des vertus de son sexe l'a conduite à l'échafaud. »
Pierre-Gaspard CHAUMETTE (1763-1794)
Je vous félicite et n'arrêterai jamais de vous féliciter de prêcher dans le désert d'1 peuplade inculte (regardez les derniers classements de nos enfants dans les classements mondiaux!).
Le Tunisien n'a jamais su débattre en public parce que il est né (anonymos), toujours planqué derrière son clavier en déversant son fiel d'inculte sur les autres.
Ainsi va le monde, il faut de tout pour faire 1 monde, mais en Tunisie le "tout" a détruit son milieu de vie et les phases lunaires l'ont déboussolé complètement!
Je vous rassure sur les problèmes que vous avez évoqués, vos lecteurs ont tout compris mais ne réagiront jamais parce qu'ils n'ont rien compris à leur souffrance..........
En Tunisie : « Une femme qui voterait les lois, discuterait le budget, administrerait les deniers publics, ne pourrait être qu'un homme. »
Naturellement, et par une de ces lois providentielles où le droit et le fait se confondent, le droit de suffrage n'appartient pas aux femmes. La Providence a voué les femmes à l'existence domestique.
Le présent enveloppe le passé et dans le passé toute l'Histoire a été faite par des mâles.
Simone de BEAUVOIR
Et personnellement : « Nous ne comprenons pas plus une femme législatrice qu'un homme nourrice.
ça n'a jamais été le fond de ma pensée....
Encore félicitations pour votre article et personnellement je découvre le large registre des sujets que vous nous offrez sur ce site "BN ou NB (le gagnant dans l'affaire).
Je vous rassure que rien ne changera dans notre beau pays!
Alya
Reponse a DIEK
a posté le à 12:05
Malheureusement Synda écrit dans un journal qui n est pas lu ou même connu par 99/100 ou plus des tunisiens
DIEHK
Merci pour votre com
a posté le à 13:46
Il faut de "TOUT" pour faire 1 monde à l'échelon de la planète terre !!!
Vous connaissez l'adage :
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations et ......:
Tenez, Judas, par exemple, il avait des amis irréprochables.
Citation de "Verlaine" poète maudit!
Vous écrivez 99/100 ou + des Tunisiens ?
Je me permets 1 correction : 99/100 d'incultes, il reste toujours 1% pour allumer le soleil ? Peut être 1% de lumière NON?
Merci d'avoir réagi à mon com
Bien à VOUS
Alya
La femme tunisienne
a posté le 17-05-2022 à 22:03
Beaucoup de journalistes et Synda en fait partie, écrivent sur les succès de la femme tunisienne. Je voudrais rappeler que ces femmes dont nous vantons l intelligence, la réussite ne constituent qu une élite qui ne ne représente pas malheureusement la gent feminime tunisienne . Les 3 jeunes filles qui ont témoigne sont du niveau universitaire. La femme tunisienne est livrée complètement à la debilite de sa famille aggravée par le paysage médiatique et face book.
zozo Zohra
ALYA
a posté le à 08:36
Bonjour Alya,
Avez-vous une idée de la souffrance des femmes stériles dans ce pays et les pays arabesen général ? Vous que vous êtes un médecin.

Je peux, et vous assurez que c'est leurs descente enfer ces femmes stériles. En traite de "bagla"
.........
Alya
Bonjour zozo
a posté le à 11:34
Les 2 plus grands problèmes rencontrés par la tunisienne sont d abord le célibat et comme vous dites la stérilité . Et la tunisie est le seul pays arabe qui réalise le même taux que les pays developpes
zozo Zohra
ALYA
a posté le à 12:02
A quel prix, l'accès aux soins ? la prise en charge est donné à tout le monde ?
Non, je ne crois pas.
Même en France ça coûte une fortune de dépassement d'honoraires.
Alya
Zozo
a posté le à 16:24
Je ne suis pas obstétriciens, mais le pense que la première procréation assistée est prise en charge et peut être en totalité. C est vrai que le sujet est très douleureux
zozo Zohra
ALYA
a posté le à 16:44
Avec tous mes respects, en Tunisie ? La prise en charge de certaines catégories de la société. Les gens n'arrive pas à trouver pour acheter même un Doliprane.
Microbio
@Forza: Bonsoir !
a posté le 17-05-2022 à 21:45
Dans notre laboratoire nous faisons des analyses de spermogrammes pour les émigrés d'Afrique du Nord et du Proche-Orient depuis de nombreuses années.
Je peux vous assurer qu'au moins 70% des spermogrammes sont souvent pathologiques : Cela va de l'aspermie, l'oligospermie, l'asthénospermie à la tératospermie et très souvent un mélange des anomalies mentionnées.
En Allemagne, par exemple, la norme n'est plus de 60 millionnes par millilitre (selon l'OMS), mais nous sommes heureux quand ce chiffre est supérieur à 11 millions (gilt aujourd´hui comme normal!?).
En cas de désir d'enfant dans une jeune famille, il faut toujours que le gynécologue, l'urologue et l'andrologue fassent les bonnes analyses et le diagnostic..
N.B. Un spermogramme doit toujours être fait et répété.
TRA
Ministère de la Santé faites quelque chose !
a posté le à 15:31
J'imagine que notre Ministère de la Santé peut contribuer à bien informer la population et les hommes en particulier avec un simple clip à la television :
L'homme peut bien être la cause de l'infertilité et cela est possible avec un simple examen du sperme !
Forza
@Microbio - Détails intéressants
a posté le à 12:04
Il y a un recul de la qualité des spermes ces dernières décennies. Il est intéressant d'étudier les raisons spécifiques pour les nord-africains, une des réponses possibles est peut-être le fléau de tabagisme, les hommes tunisiens fument comme des fous.

Vous avez aussi raison qu'il faut commencer les examens de stérilité par les hommes car plus faciles et moins couteux mais dans une société macho, c'est difficile à expliquer.

Chez les occidentaux, les femmes dont les partenaires sont stériles, visitent une banque de sperme, chez nous certaines visitent les charlatans sauf que la méthode des Européens est plus éthique.
BIEN
Autres causes..
a posté le à 15:17
Non seulement le tabagisme mais aussi les drogues en tous genres, une alimentation empoisonnée avec du gluphosate et toutes sortes de pesticides, d'herbicides et d'hormones, par exemple : la pilule dans les urines des femmes polluant les eaux "potables", qu'on ne peut pas filtrer dans les stations d'épuration.. il ne faut pas oubliez les hormones et les antibiotiques très fréquemment utilisés dans les élevages de poulets..fermes piscicoles..

Regardez nos hommes, qui ont de plus en plus de gros seins (gynécomastie) et encore de plus en plus de carcinomes mammaires..
Microbio
@Forza: les causes de la crise du sperme
a posté le à 14:56
Les données ne permettent pas de se prononcer sur les causes de la crise du sperme suspectée. A l'exception du tabagisme, pour lequel une relation causale est prouvée, l'effet de tous les autres facteurs reste flou : le téléphone portable dans la poche de pantalon, les perturbateurs endocriniens de l'environnement, l'acide acétylsalicylique dans les antalgiques, un métabolisme hormonal différent dû à l'obésité. ou l'abus d'hormones pour la musculation : tout cela est suspecté d'être à l'origine d'une diminution du nombre de spermatozoïdes.
zozo Zohra
Et savez vous
a posté le à 22:45
Combien ça coûte un suivi très très long et contraignant pour stérilité ? Chez des femmes désespérées et dans le désarroi et qui vient dans le déni de sa famille et surtout du côté du mari.
Elle prête à tout et même croire à ces charlatans pour sauver son mariage.
Pas de pitié dans ce pays que des moqueries
Microbio
@zozo Zohra: Bonjour!
a posté le à 10:11
Mais on peut commencer par découvrir la raison de l'infertilité chez le mari avec une simple analyse de sperme.
Un spermiogramme en Allemagne coûte environ 30 euros !
Zozo Zohra
Microbio
a posté le à 10:58
Bonjour Monsieur,
Je crois, bien que vous ne maîtriserez pas votre sujet sur la stérilité a des causes multiples chez l'homme et la femme.
Désolée, la stérilité est très très complexe et compliquée,
zozo Zohra
L'homme
a posté le à 14:24
En Tunisie ou arabe, la plupart du temps l'homme refuse de voir la réalité en face, et pour lui toujours c'est la femme qui est le problème de stérilité. L'homme n'accepte pas facilement les soins ou par fierté ou par préjugé.
zozo Zohra
Chère Synda
a posté le 17-05-2022 à 21:13
Quelles sont les logiques par lesquelles on nie l'évidence de ce qu'on ne veut pas voir, on discrédite ceux qui tentent de le montrer, on requalifie ce qu'on ne parvient plus à taire, et finalement on justifie l'injustifiable ? Une société qui vit dans le déni et se nourrit de ses malheurs et ignorance. Une société moqueuse qui rit aux éclats de ces malheurs or qu'elle a une part de responsabilité.
La pauvreté morale, intellectuelle, sociale.
Léon
Hamza Belloumi le justicier et Détresse d'un détenu.
a posté le 17-05-2022 à 20:31
Que pensez-vous si l'on substituait Hamza Balloumi au Ministère de la Justice. L'une de ses émissions a suffit pour que l'on enferme tout le staff de responsables du ministère de l'environnement. Du ministre jusqu'aux chefs de services en passant par les directeurs régionaux. Avec une part de Loto, puisque les "détenus" portent les mêmes chefs d'accusations que certains de leurs collègues en liberté. Je n'appelle pas à "enfermer" ces derniers (ce serait injuste), mais tout simplement que l'on applique la Loi.
Les magistrats se sont assis sur la règle des quatorze mois et leurs victimes gisent, sans procès, en taule depuis plus d'un an et demi, alors que cette même règle ne s'applique qu'à des cas extrêmes pouvant mettre en péril la quiétude ou la sécurité des citoyens. Ce qui n'est certainement pas le cas de nos responsables qui ont travaillé l'environnement depuis leur tendre âge, et dont la seule récompense à quelques années de leur retraite, fut de les "enfermer" tels des malpropres.
Il n'ont absolument rien trouvé contre eux qui puisse les confondre, alors on les enferme en attendant les vrais responsables. Ils n'ont rien mis dans leurs poches; ils ont juste été au mauvais poste au mauvais moment. N'ayant rien trouvé, on leur cherche d'ailleurs d'autres affaires, histoire de "blanchir" en tant soit peu les juges zélés qui ne respectent pas la loi.
Que voulez-vous que je vous dise? Si les politiques doivent suivre les émissions de Hamza Belloumi pour dresser les procès, que l'on ne pleure pas demain de la décrédibilisation des barreaux. Après tout pourquoi pas? Puisque l'état lui-même n'est plus crédible depuis 2011.
Une telle affaire aurait été réglée en catimini du temps de Ben Ali, rien que dans le but de sauvegarder la prestance de l'état. En tous les cas, le prétendu dictateur n'aurait pas désobéi à la loi en gardant des suspects en taule plus de quatorze mois. Il les aurait certainement gardé en liberté dès la fin des quatre jours de garde à vue puis les aurait contraint à ne pas quitter le territoire le temps de l'enquête. Et si les torts s'avéraient vrais, ils auraient été licenciés pour faute grave. Rien de plus. Venir incriminer d'honnêtes gens dans une affaire si compliquée pour des centaines de conteneurs (immenses) qui sont passés sans vérification de contenu, devant tout le monde.
Un Détenu innocent est actuellement à bout de nerfs et devenu suicidaire. Ses nerfs craquent au terme de 18 mois sans jugement. S'il lui arrive quelque chose; TOUS les acteurs de cette affaire sauront à quoi s'en tenir. Du politique à TOUS les niveaux, au Belloumeux rectal, en passant par les juges, TOUS le payeront s'il lui arrive quelque chose.
S'il est coupable, que la Justice en apporte les preuves et se prononce. Sinon, que fait-il encore en taule?

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
nazou de la chameliere
Léon
a posté le à 21:35
Hamza belloumi n'est certainement pas un justicier .
Il est juste celui, à qui des flics ,donnent, ce qu'ils veulent médiatiser !!
SAEL
Réponse
a posté le 17-05-2022 à 20:29
Oui, la société tunisienne est patriarcale, oui il existe des hommes toxiques qui sexualisent le corps des femmes dès leur plus jeune âge, oui les femmes ont moins de libertés sexuelles que les hommes, oui oui et oui, MAIS. Il ne faut pas tout mélanger. Prétendre qu'il y a eu viol et que la faute revient à l'homme est insultant envers les hommes bons, et reflète votre ignorance sur le sujet. Mettez la faute sur l'impact qu'à le mélange de société traditionnelle, les conditions socio-économiques et les dérives sexuelles (dérives sexuelles que l'on retrouve aussi dans les société modernes)! Cela dit, ériger Belgacem en Rocco Sifredi est une honte!
Forza
C'est vrai, la société tunisienne est misogyne
a posté le 17-05-2022 à 19:33
et l'article décrit très bien beaucoup de cas et exemples qui le prouvent.
Ces femmes sont aussi victimes de l'ignorance et de la superstition. Elles croient aux jnouns, à la sorcellerie, a l'envie et ainsi de suite. Par exemple pour ses victimes qui disent avoir être guéri par ses soins, elles devraient plutôt se demander si leur partenaire n'est pas la cause de la stérilité du couple. En Tunisie, si un couple peine à avoir des enfants, on envoie la femme aux examens et on ne pense pas aux hommes et c'est aussi une preuve de plus de la myogénie de la société.
nazou de la chameliere
Forza
a posté le à 20:30
Beaucoup d'hommes Tunisiens sont aussi superstitieux !!
Ils roulent dans des poubelles, mais ils n'oublient pas d'accrocher la main de fatma sur leurs rétroviseurs.

Pour ce qui est des escrocs , dans le même style que le charlatan Tunisiens, il y'a les "brouteurs " africains .
Ils font des ravages chez les femmes occidentales .
Forza
@Nazou - oui c'est un phénomène mondial
a posté le à 11:56
mais il est encore plus répandu chez nous. La crise économique crée aussi des opportunités aux charlatans.
nazou de la chameliere
La pire manière de défendre la femme
a posté le 17-05-2022 à 19:12
C'est celle de tout mélanger !!
Charlatanisme
Abus de confiance
Viol
Mère célibataire
Contraception pour les femmes non mariés.
Abandon d'enfants.
Ivg.
Et pleins d'autres choses.
Même le juge qui instruit l'affaire, ne s'est pas encore prononcé sur le Viol !!
Une chose importante, est celle de respecter l'anonymat des "victimes ".
Les guillemets, (pour victimes)parce que, personnellement, je n'en sais rien !!
Sommes-nous tous devenus juge ?
Alors que l'on ne sait absolument rien de cette affaire !

Tous les hommes seraient misogynes ?
Je ne crois pas.
Ceux qui s'expriment peut-être.
Nasra
Khaled
a posté le 17-05-2022 à 18:29
Assumez au moins le fait que ce genre de "vicrimes" consantantes sont des nymphomanes qui ont trouvés dans ce charlatan un pretexte...
Arrétons de diaboliser l'homme tunisien...c'est la premiére victime dans ce pays oû la femme à tous les droits à tous les coups...
zozo Zohra
Merci beaucoup cher Synda
a posté le 17-05-2022 à 18:03
absolument, vous avez tout dit
Je le répète pour le million de fois
Le malheur de notre société c'est les réseaux sociaux.