alexametrics
Dernières news

La Haica soumet les dossiers de Nessma, Zitouna et du Saint Coran à l’Instance de lutte contre la corruption

Temps de lecture : 1 min
La Haica soumet les dossiers de Nessma, Zitouna et du Saint Coran à l’Instance de lutte contre la corruption

 

La Haica a rendu public un communiqué, ce mardi 18 février 2020, assurant qu’elle a achevé les procédures de transmission des dossiers des chaînes n’ayant de licence et diffusant illégalement, à l'Inlucc (Instance nationale de lutte contre la corruption).

 

L’instance a assuré que le fait que ces chaînes poursuivent leur diffusion dans l’égalité, constitue une forme de corruption. Elle a souligné que ces chaînes ne se conforment pas à la loi en se protégeant par les partis politiques qui soutiennent ces établissements et les financent d’une manière suspecte. Ainsi, elle considère que cela peut porter atteinte à la transition démocratique ainsi qu’à l’installation des fondements de l’Etat.

La Haica précise, que les suspicions de corruption concernent les chaînes Nessma TV, Zitouna TV et la radio du Saint Coran. Ces médias n’ont pas réagi aux multiples avertissements de l’instance, outre les multiples infractions et l’absence de transparence au niveau financier.

 

Il est donc clair que cette action entamée par la Haica en ce timing particulier peut s’inscrire dans le cadre d’une mesure préventive contre ces établissements médiatiques, afin d’éviter la reproduction des dérapages enregistrés précédemment, en cas d’élections anticipées. En effet, le président de la République peut procéder à la dissolution du parlement si le gouvernement Fakhfakh ne passe pas. Une éventualité fort probable, compte tenu de la conjoncture politique actuelle.

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Supertramp
| 18-02-2020 19:57
Dans "l'égalité" ou "l'illégalité " ?

A lire aussi

Les contaminations sont réparties sur 21 gouvernorats et se présentent comme suit :

29/03/2020 19:49
1

le numéro d’autorisation à présenter lors du contrôle de

29/03/2020 18:07
10

Le député Tahya Tounes, Mabouk Korchid a présenté une initiative législative à examiner d’urgence

29/03/2020 17:49
3

mettre en place une stratégie globale garantissant les méthodes de protection des professionnels de

29/03/2020 16:45
3

Newsletter