alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 00:04
A la Une
Kaïs Saïed : Je ne violerai pas la constitution !
06/04/2021 | 10:43
2 min
Kaïs Saïed : Je ne violerai pas la constitution !

 

En marge de sa visite à Monastir en commémoration du 21ème anniversaire du décès du leader Bourguiba, le chef de l’Etat Kaïs Saïed s’est exprimé sur le blocage de la cour constitutionnelle.

Questionné par le journaliste de radio Monastir, aujourd’hui, mardi 6 avril 2021, Kaïs Saïed a martelé qu’il « ne violera pas la constitution », même s’ils « veulent m’amener à le faire».

 

Réagissant aux critiques qu’il essuie depuis son renvoi au Parlement de l’amendement du projet de loi de la cour constitutionnelle, il a déclaré :  « Eux, dans le texte de la constitution, ils ont utilisé le mot ‘’amarrage’’ de la cour constitutionnelle, dans un délai d’un an, ce qui est synonyme de finalisation. Eux ont violé la constitution, pourquoi veulent-ils m’amener à violer la constitution avec eux ? […] Il existe des solutions politiques auxquelles on peut parvenir, mais seulement si l’intention est bonne. Ils se sont rappelés la constitutionnalité des lois non pas dans une logique de suprématie de la constitution. Cette constitution a été minée à chaque texte », a-t-il dit. 

Pour comparer avec le cas du conseil supérieur de la Magistrature, qui aurait  être créé dans un délai de 6 mois à compter de la date des élections législatives, selon la Constitution, il a déclaré : « Ils ne peuvent pas commettre des erreurs et me juger sur la base de leurs erreurs! »

 

 

Epinglant le Parlement, il a affirmé que « la notion d’Etat est complètement absente chez l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ». Il ajoute : « Je sais très bien ce qu’ils manigancent et Dieu fera échouer leurs plans et il réalisera vos aspirations à la prospérité et à la dignité ».

 

Au sujet du dialogue national, il a précisé : « Je ne discuterai qu’avec ceux qui présentent des solutions. « Est-ce que ce dialogue peut être qualifié de patriotique si certaines parties sont dépourvues de tout patriotisme ? Certains d’entre eux sont poursuivis en justice. Le dialogue n’est pas une fin en soi. Le diagnostic est clair mais certaines forces contrôlent les appareils de l’Etat […] En apparence, nous avons une pluralité politique, mais nous sommes passés au parti unique au lobby unique. Je ne suis pas prêt à discuter avec les lobbies et avec ceux qui ont pillé les compétences de ce peuple. Pas de dialogue avec les voleurs et ils sont nombreux ! ». 

 

S.T


06/04/2021 | 10:43
2 min
Suivez-nous
Commentaires
AT
La Mode : Le fond de commerce Bourquiba ?!
a posté le 06-04-2021 à 19:30
Le manque de Fantasie en politique mène strictement au font de commerce Bourguiba.

Il semble que notre amateur en politique le plus en vue, louche sur A. Moussi et sa bande RCDiste et les invitent à un mariage politique..

Une naivité politique imbattable et de jamais vue!

Est-ce la dernière man'?uvre du nid de guêpes des femmes à Carthage ?
AB
Le faible pour les femmes a son prix ?
a posté le 06-04-2021 à 17:26
Les femmes l'ont sous contrôle!

Lorsqu'on a trop de faible pour les femmes ou pas assez d´experience avec elles, on perd très souvent la tête trop vite !

Lil 3ankouch !
hatem
ta pensé a ta mère quand ta écrit ca
a posté le à 19:37
les femme ont pas fini de te hanté
Abir présidente
Le vaccin pour les honnêtes gens
"Va chercher le vaccin", tu la fermes
a posté le 06-04-2021 à 17:20
Tu es certainement payé pour dire des conneries. K. Saied est au-dessus de tout soupçon. Espèce de roublard.
VOILA
C´est vrai..
a posté le 06-04-2021 à 16:22
Un grand vassalle democrate visite son idole le plus Grand démocrate que la Tunisie ait jamais connu..

On dit Tounis ouillèdè..
Citoyen_H
CE N'ETAIT PAS DE GAIETé DE COEUR
a posté le 06-04-2021 à 15:44
Il l'a fait juste pour faire chier les misérables ayant monopolisé la basse-cour nationale et leur fan club d'incultes et d'ignares.


Va chercher le vaccin
Arrête tes conneries , il n'y a aucun lit en réanimation
a posté le 06-04-2021 à 14:05
Pas de vaccins
Pas de lit en réanimation.
Pas de boulot.

Bref une situation catastrophique !!!

Lui , il a gagné au loto .

Dégage
ZOZO Zohra
PATRIOTISME
a posté le 06-04-2021 à 13:37
Malgré votre allocution un peu lourde, bravo Monsieur le Président, une reconnaissance pour ezzaim, ça vaut tout l'or du monde. La reconnaissance c'est une grande qualité,
Sur les pas du GRAND BOURGUIBA,
J'en suis ravie, continuez vous êtes sur le bon chemin
Forza
Il viole la constitution presque systématiquement
a posté le 06-04-2021 à 12:51
A chaque différend qui l'oppose au parlement ou au gouvernement, il viole la constitution, quelques exemples :

1. nomination de la personne la plus apte à former un gouvernement. L'esprit de la constitution est de faciliter la formation du gouvernement donc la logique c'est de choisir le candidat qui a le plus de support au sein du parlement. Il a violé l'esprit de la constitution deux fois en nommant Fakhfakh et Mechichi alors que les partis majoritaires proposaient d'autres candidats.

2- Démission forcée de Fakhfakh - Il a obligé Fakhfakh de présenter sa démission alors que la motion de retirer la confiance a été déposée auparavant et tout ça pour garder la main sur les nominations. Fakhfakh lui-même ne voulait pas démissionner et comptait trouver une solution avec sa ceinture parlementaire- voir témoignage de Jawhar Ben Mbarek et autres

3- Placer un premier ministre pour pouvoir diriger le gouvernement. Selon plusieurs témoignages il a voulu placer Mechichi comme premier ministre. Il a nommé lui-même des ministres, intérieur, justice etc. C'est une violation de la constitution car ce n'est pas dans ses prérogatives.

4- Il bloque le changement de ministres au sein du gouvernement de Mechichi en refusant de laisser les ministres prêter leur serment, c'est une violation de la constitution qui stipule que le chef de gouvernement a le droit de changer ses ministres.

5- La violation la plus grave est sa dernière lettre. Il viole la constitution sur deux volets :
5.1 - il n'adresse pas le projet de modification de la loi elle-même, sujet de la correspondance du parlement
5.2 au lieu de ça, il déclare la cour constitutionnelle caduc. L'esprit de la constitution est d'avoir une balance des pouvoir et un arbitre entre ces pouvoirs et un arbitre entre les pouvoirs et le citoyen, c.à.d. la cour constitutionnelle.

Enfin toutes ses visites dans les casernes et ses discours politiques devant des forces armées sont en violation de la constitution qui stipule un état civil, non militaire et non religieux.
BI
Cher @Forza Bonjour!
a posté le à 16:35
Cher @Forza ce que vous avez ecrit n´est certainement pas à la portée de tout le monde sur ce forum..

Klèmik 3ind illi mè yifhimch na9ss fil 3èmor !

Sie sind einfach ein Nummer zu gro'? für den!
JE DIS LA VERITE
Tout faux....
a posté le à 14:59
Exécusez-moi, tout ce que vous racontez est inexact....
Les islamistes, c'est comme le virus... Il rentre dans la cellule et l'extermine petit.à petit..
La combine du "tawafek" est terminée.
KS a compris toutes ces manigances...
A bon chat, bon rat....
Angel
@Forza: Chaque point cité est un mensonge ou un délire
a posté le à 14:15
point 1/: délire d'interprétation: la Constitution n'a jamais précisé dans quel parti doit être choisi le chef de gvt et le choix du chef de gvt est une prérogative présidentielle. KS a appelé les partis à des propositions mais n'était pas obligé d'y obéir. tous les pouvoirs politiques, majorité, opposition, UGTT..., s'étaient entendus pour un gvt de
technocrates hors partis!!!
OU EST LE VIOL?
Point 2/ Démission forcée de Fakhfakh? les élucubrations de Jawhar Ben Mbarek sont ce qu'elles veulent et même Kakhfakh ne les a pas reconnues!
OU EST LE VIOL?
Point 3/: OUI KS a nommé Mechichi et Mechichi l'a trahi! OUI KS a nommé les MI de la défense et de l'intérieur c'est même dans ses prérogatives constitutionnelles exclusives!!!
OU EST LE VIOL?
Point 4/ Il bloque le changement de ministres au sein du gouvernement de Mechichi en refusant de laisser les ministres prêter leur serment. Non ce n'est pas une violation de la constitution Quand Mechichi élimine les ministres qui dépendent de la présidence c'est Mechichi qui viole la constitution. Et c'est des prérogatives présidentielles de ne pas vouloir de ministres passibles de la justice qui entacheraient leur travail de leurs tracas judiciaires
OU EST LE VIOL?
point 5/
5-1 le président peut proposer des lois ou des décrêts mais ils doivent être entérinés par l'ARP, mais rien ne l'oblige a présenter un texte de loi
OU EST LE VIOL?
5-2 " il déclare la cour constitutionnelle caduc." Ca c'est le pompon! comment queque chose d'inexistant peut elle être caduque?
Ce n'est pas "L'esprit de la constitution" qui décide, c'est écrit noir sur blans dans la constitution elle même avec force de loi et contraintes de légalité! Or ce n'est pas KS qui a empêché le respect de la constitution et a mis la Constitution en défaut, ce sont les islamistes eux même
OU EST LE VIOL?

Le pompon n°2 c'est la conclusion contradictoire avec ce que vous défendez!
Le Président est CHEF DES ARMEES ET DE LA SECURITE DU PAYS TANT INTERIEURE QU'EXTERIEURE, ne le savez vous pas?
UN ETAT CIVIL ET NON RELIGIEUX est le CHOIX DE LA CONSTITUTION DE LA TUNISIE alors pourquoi défendez vous les nahdhaouis, les salafistes, les takfiristes de tout poil et surtout la volonté de main mise de la nahdha et ses sponsors freres musulmans sur l'Etat?
Mais ilest vrai que le religieux n'est pour ces gens là qu'un moyen technique de prise de pouvoir et surtout pas une conviction!
Forza
@Angel - tu ecris n'importe quoi
a posté le à 17:11
La désignation du chef du gouvernement après les élections est la responsabilité du parti majoritaire. C'est seulement lorsque le parti majoritaire ne peut former un gouvernement que la désignation retourne au président. Apres le vote de censure contre le gouvernement, la désignation du chef du gouvernement retourne au parti majoritaire. C'est pour cela que Saied a mis Fakhfakh devant le fait accompli de démission. Ce n'est pas seulement Jawhar qui a témoigné, d'autres l'ont fait dont Ayari et Safi Said.
Ce n'est pas dans les prérogatives du président de nommer les ministres de l'intérieur, de la justice ou de la santé pour donner des exemples. Ce n'est même pas de ses prérogatives de nommer le ministre de la défense et de l'extérieur. C'est le chef du gouvernement qui les nomme. Il consulte le président mais c'est le chef du gouvernement qui est leur chef.
Sans entrer dans les détails, la méthode d'interprétation de Saied du texte de la constitution est la méthode des salafistes lorsqu'ils interprètent le Coran. Ils se contentent de la façade du texte sans entre dans le contexte ou l'esprit du texte. C'est la différence entre la lecture des salafistes et la lecture du fiqh almaqasid. Kais Saied interprète la constitution d'une manière salafiste car il tire profit de cette lecture de façade.
jilani
Il a entièrement raison
a posté le 06-04-2021 à 12:48
On ne discute pas avec les voleurs, les islamistes du gourou et les syndicalistes pourris, islamo-et soi-disant gauchistes.
Angel
allez les trolls....
a posté le 06-04-2021 à 12:22
Allez les trolls d'ennahdha+karama+QT déchainez vous contre le président, vous abattez ainsi vos armes et arguments débiles, votre mauvaise foi votre perversio.
Vous montrez votre peur, vous soulignez le caractère probe et même rigide de ce dernier, à combattre toutes vos magouilles!
hourcq
K.S se lâche enfin...
a posté le 06-04-2021 à 12:17
C'est ce qui s'appelle parler vrai. Il a cent pour cent raison quand il parle de l'ARP comme d'une assemblée dominée par des voleurs et des corrompus. A ceux qui lui reprochent de ne rien faire, ne pas oublier que ce n'est pas le Président qui dispose du pouvoir exécutif et des rouages de l'Etat. Il souligne à juste titre qu'il n'y a pas beaucoup de patriotes à l'ARP mais des élus qui pensent plus à leurs intérêts personnels qu'à l'intérêt du peuple.
De plus, il dispose d'une légitimité incontestable vu son élection avec une majorité écrasante. Il est parfois hors sol mais lucide quant à ce qui se trame dans son dos.
Et pour la cour constitutionnelle, la seule question à se poser est pourquoi certains sont pressés de la mettre en place alors qu'ils ne l'ont pas fait depuis des années en ne respectant pas les délais?Soutien total à K.S dans cette épreuve de force.
Angel
Soutien total
a posté le à 14:18
Soutien total à KS pour nous débarasser de tous ces pourris!
Carthage Libre
Tu EMPOISONNES la vie aux TERRORISTES KHWENJIAS et leurs Chiwawa rouqins Traitres.
a posté le 06-04-2021 à 11:45
OUI Kaies Saied on te critique.

OUI Kaies Saied tu nous fait CHIER avec ton arabe Littéraire, tes "amour" pour les arabes et tes discours à la cons.

MAIS Kaies Saied tu n'es pas le TARTOUR que l'on croyait que tu serais.

Ennahdha et leurs CHIENS veulent faire passer cette Cour Constitutionnelle pour Terroriser le Peuple ; mais toi tu les bloques ; franchement, je te dis bravo, car ils sont pressés à présent de faire cette "cour" à leur image.

OUI, les Patriotes, nous, les partisans de Abir Moussi et de Bourguiba nous te soutenons pour ces "gestes" qui sont cruciaux bpour l'avenir du pays.

Dernière chose aies le COURAGE de nommer Ennahdha, la très dangereuse Secte islamiste, par son NOM.
Le ridicule ne tue pas
Va chercher des vaccins pour les tunisiens qui ont voté pour toi , mais tu es incapable
a posté le 06-04-2021 à 11:23
Pourquoi cette haine ?
Pourquoi cette débilité ?

C'est honteux pour les tunisiens d'avoir ce gars comme Président.
Sonia
Tu as violé 12 Millions de tunisiens.Ta place est ailleurs
a posté le 06-04-2021 à 11:18
Comparé à feu Bourguiba , tu n'es rien .
Tu es un usurpateur
Fatima
Kais Saied est vraiment excellent, mais Mechichi aussi
a posté le à 11:53
Il n'a violé personne. Les élections de 2019 n'ont ni le poids de 12 millions tunisiens ni le poids de 7 millions électeurs. Il a été supporté entre autres par les nahdhaouistes. Le peuple tunisien n'était pas assez présent pour légitimer les résultats par une base populaire étroite. Les résultats des élections parlementaires et présidentielles de 2019 n'ont pas vraiment un poids politique à cause de la petite participation du peuple tunisien.

En 2015 Nahdha, Nidaa Tounes et la société civile ont trahi la constitution de 2014. Depuis 2015 Nahdha et Nidaa Tounes ont agi contre le changement. Ils ont maintenu le système. Depuis 2015 la révolution qui n'a jamais existé était étouffée avant sa naissance. La cour constitutionnelle aurait été le jour de la naissance de la révolution pragmatique tunisienne.

Monsieur Kais Said freine ce développement. Nahdha réalise maintenant ce que Ben Ali a essayé de créer. La vision de Ben Ali était un parti politique fort avec des oppositions imaginaires. C'est le cas de Nidaa Tounes, Tahia Tounes et Qualb Tounes. Ils sont des opposants cartonniers.

Oui on a peur du PDL de Moussi puisqu´elle pourrait être antidémocrate comme Ben Ali après qu'il a senti le danger éliminatoire venant de Nahdha. Mais on a aussi peur de la dictature de Ghannouchi camouflée par le parlement. L'administration a changé si tu ne portes pas un foulard tu seras la dernière à être servie. Si on cannait que tu n'es pas nahdhaoui on laisse ton dossier à côté. C'est plus pire que pendant les années de Ben Ali.
Renardine
La vérité
a posté le 06-04-2021 à 11:04
Au moins un Président qui fait honneur au pays. Un vrai patriote. Il n'est pas parfait mais au moins il est intégre et honnête.C'est ce qui compte.
Samoura
Vérité absolue
a posté le 06-04-2021 à 11:01
Vous avez tout dit M. Le Président, c'est la vérité absolue:) Yarham Weldik et que Dieu vous vienne en aide face à ces charognards qui ont dépecé notre Chère TUNISIE.