alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 23:53
Chroniques
Il y a ainsi des semaines où dans le monde, il ne se passe pas grand-chose...
Par Karim Guellaty
04/05/2019 | 12:29
2 min
Il y a ainsi des semaines où dans le monde, il ne se passe pas grand-chose...

 

Une élection qui se prépare en Europe pour un parlement dont les Européens ne comprennent toujours pas le rôle exact, à part le vote de lois dont les politiques pointent régulièrement l’absurdité. #vote

 

Mercredi un nouvel empereur au Japon remplaçant son père qui a abdiqué. Une grande cérémonie de couronnement samedi, où il appelle à la paix dans le monde. #sacre

 

Couronnement encore mais cette fois-ci en Thaïlande, Maha Vajiralongkorn a remplacé il y a trois ans son père défunt. Les périodes de deuil durent trois ans en Thaïlande, et son couronnement n’a donc eu lieu que ce jour. Tel l’Empereur Napoléon qui s’auto couronna en prenant la couronne des mains de Pie VII, l’empereur se posa lui-même sa couronne sur la tête. Sept kilos d’or. #re-sacre

 

Élections locales en Grande-Bretagne où conservateurs et travaillistes qui s’affrontaient ont tous deux reculé. Les conservateurs plus que les travaillistes, mais la sanction les a touchés ensemble et de plein fouet. Ce sont les libéraux et les centristes qui tirent leur épingle d’un jeu qui se prépare depuis 2016 et qui a eu pour conséquence majeure jusqu’à présent, de sortir la Grande-Bretagne de l’Union européenne. #desacre

Grande-Bretagne encore où les sondages donnent la toute nouvelle formation « le parti du Brexit » dirigée par Nigel Farage gagnant des élections européennes. Ou comment se faire élire à une institution dont on demande de sortir. #consacre

 

En France, les Gilets jaunes en sont à leur énième samedi de mobilisation, présentent une liste aux élections européennes qui sera conduite par le chanteur Francis Lalanne, et s’invitent donc désormais à quasiment tous les débats du moment, et notamment celui concernant les caractéristiques que doit avoir la novelle flèche de Notre-Dame. #sacré

 

Hafatr en Libye continue de vouloir faire tomber une Tripoli qu’il devait « cueillir » en 72 heures. Après le soutien des USA, c’est désormais Jean-Yves le Drian, ministre français des Affaires étrangères qui reconnait dans un entretien à nos confrères du Figaro que la France soutient Haftar dans le cadre de sa lutte contre le terrorisme. De là à penser que le camp adverse de Sarraj, soutenu par l’Onu, rappelons-le, est un suppôt du terrorisme, il n’y a qu’un pas que la rigueur journalistique nous empêchera de franchir. Pendant ce temps on ne compte plus les morts. #massacre

 

Finalement rien de nouveau cette semaine.

Sacrez votre week-end et à la semaine prochaine.

Par Karim Guellaty
04/05/2019 | 12:29
2 min
Suivez-nous

Commentaires (2)

Commenter

Justinia
| 06-05-2019 11:08
Qu'un fumeur actif respire sa mort,c'est son affaire mais qu'il fasse respirer sa mort à un innocent passif,c'est criminel.

Ahmed
| 05-05-2019 18:42
Et au no comment.