alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 06:31
Dernières news
Houcine Abassi à Genève : Il faut activer des mécanismes pour protéger les droits des travailleurs immigrés
10/06/2014 | 1
min
Houcine Abassi à Genève : Il faut activer des mécanismes pour protéger les droits des travailleurs immigrés
{legende_image}
Dans son allocution à la 103ème session de la Conférence internationale du travail (CIT), le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, est revenu, mardi 10 juin 2014, sur la question de l’immigration, faisant partie des questions abordées lors des travaux de la CIT à Genève.

En effet, Houcine Abassi a noté que le rapport concernant la question de l’immigration s’est intéressé à soulever ladite question sous ses différentes formes, ses causes et ses conséquences, mettant les participants devant la responsabilité de trouver des solutions concrètes et de s’efforcer à les atteindre.

La délégation de l’UGTT a pris part aux travaux des commissions chargées de l’application des normes internationales du travail, du travail forcé et du passage de l’économie informelle à l’économie organisée. Evoquant les résultats du rapport, Houcine Abassi a indiqué que le nombre d’immigrés dans le monde s’élève à environ 232 millions. Cependant, il a précisé que le nombre est beaucoup plus élevé que ce chiffre en raison du nombre croissant des immigrants clandestins qui « risquent leur vie pour de meilleures chances ».

A ce propos, le secrétaire général de l’UGTT a souligné que les mesures répressives promulguées par les pays du nord de la méditerranée, durant les deux dernières décennies pour limiter l’immigration, a conduit à l’aggravation du phénomène de l’immigration clandestine, prenant « une forme tragique ».

Houcine Abassi a annoncé qu’il était nécessaire de mettre en œuvre une approche internationale commune et de développer des mécanismes pratiques pour le droit à un travail décent, même en dehors des pays des travailleurs. Il a ainsi demandé à l’Organisation internationale du travail de convoquer un sommet mondial sur l’immigration, estimant que les droits des travailleurs immigrés est de la plus grande importance. M. Abassi a de ce fait rappelé qu’il fallait s’intéresser à la situation des travailleurs aux pays du Golfe, appelant à un dialogue avec ces pays pour la suppression du système de parrainage et pour permettre aux travailleurs immigrés d’appartenir aux organisations syndicales.

I.L.
10/06/2014 | 1
min
Suivez-nous