alexametrics
Dernières news

Hitler, Daech, le fanatisme sévit dans nos lycées

Temps de lecture : 2 min
Hitler, Daech, le fanatisme sévit dans nos lycées

Les courants fanatiques séduisent visiblement beaucoup d’adolescents en Tunisie. L’extrémisme religieux n’est pas le seul à pouvoir hypnotiser nos jeunes. D’autres formes d’extrémisme influencent, en effet, cette catégorie.


Après la banderole représentant des scènes de guerre du groupe Etat Islamique, accrochée sur un mur dans un lycée à Kairouan, un autre type d'affiche a été déployé dans un établissement de Jendouba.


Cette fois-ci, il s’agit d’un extrémisme d’un autre genre. Ainsi, pour le spectacle du Bac sport, une ancienne tradition célébrée en Tunisie le jour du passage de l’épreuve sportive, les élèves dudit lycée avaient préparé une banderole géante sur laquelle ils ont dessiné Adolf Hitler faisant le salut nazi.


 


Dans le même gouvernorat, Jendouba, mais dans un autre lycée, les élèves ont déployé sur le mur de l’établissement le drapeau noir de la Chariâa avec les inscriptions « Armée de Dieu » et « Al Qods nous voilà » taguées dessus.


E.Z.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (57)

Commenter

seuw
| 03-12-2015 23:24
aliéné ils ne connaissent pas leurs histoire mélanger hitler avec d'un coté l'EI je me demande qui à t'il de subversif pour eux je comprends pas je pense qu'ils devraient vivre dans les année 30 ils auront vite changer d'avis

yvy
| 27-04-2015 10:25
La lecture de beaucoup de commentaires montre qu'il y a encore de l'espoir pour la Tunisie. Les réactions sont saines, clairvoyantes dans une grande majorité. Je voudrais croire que beaucoup de tunisiens installés en France partagent ces opinions, leur vote majoritaire pour enarda me fait penser le contraire.

Hachour
| 26-04-2015 22:46
Si nos jeunes sont des demeurés c est à cause d' Israël...
Hitler et Daesch, ça c' est des modèles!
Nos jeunes filles qui s' habile à l' occidental, qui se maquillent comme des ..., qui ne pensent qu'aux garçons, qu' elles aillent jouer les esclaves en Syrie...
Il y a du travail dans les champs, comme au bon temps de Castro, tout le monde à la campagne, ça aidera le pays et remettra les idées en place.

BOURGUI
| 25-04-2015 18:18
Je suis navrée de lire un certain commentaire accusant encore Israël ! Israël est une démocratie où 20% de la population, arabes-musulmans, vivent en paix et avec l'égalité de tous les droits. Que celui qui ne me croie pas aille voir par lui même, ce que j'ai fait. Le peuple palestinien, qu'on appelle ainsi depuis 1967 ( vous pouvez vérifier ) a toujours été instrumentalisé par les voisins arabes car sinon, ils feraient partie d'Israël comme ces 20% d'arabes qui ne sont pas partis en 48. En Israël, les juifs et les arabes vivent comme on vivait en Tunisie avant le grand exode. Et que je sache, nous étions heureux et frères. Bourguiba a reconnu Israël comme état et ne lui a jamais été hostile. Les tunisiens devraient se replonger dans l'Histoire et leur Histoire. J'espère que ce beau pays s'en sortira vite et qu'il donnera un exemple.

Katy
| 22-04-2015 19:11
Faut pas laisser faire pénaliser les proviseurs et n ont faitent pas une boule de neige

salah redeyef
| 22-04-2015 17:35
quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait !!
Il suffit d'aller sur google scholar (le moteur de recherche universitaire) pour trouver des dizaines de milliers de travaux qui prouvent que le système éducatif tunisien a connu sa meilleur phase de 1990 à 2010 !!
donc ne faites pas votre connaisseur car vous ne faites que mentir avec vos chiffres invérifiables
Et puis on parle de système éducatif et pas de transition sur le marché du travail. Cette dernière est un phénomène généralisé car la France connait aussi une dévalorisation des diplomes
Quand Ben Ali fait quelque chose de positif, il faut le dire

Gg
| 22-04-2015 17:18
Puissent-ils tous connaître les joies de vivre en Allemagne nazie, sous les bombardements extrêmes, dans le parfum des fours crématoires et y mourir de faim ou brûlés, ou sous la bannière noire et se régaler des égorgements et autres mutilations.
Ces imbéciles regretteront ces jours où ils pouvaient afficher leur connerie crasse librement sur les murs, et en seront peut-être victimes...

Mondher
| 22-04-2015 17:07
Cette phrase me fait vraiment marrer '.
//Ben Ali est certes un monstre mais c'est le président qui a le plus développé le système éducatif tunisien !//.
Il suffit de demander à n'importe quel expert dans ce domaine pour comprendre que le système éducatif a été détruit pendant l'époque de Ben Ali.
1-Entre 1970-1980, le taux de réussite au Baccalauréat était de 20 à 30%, comme par miracle ce taux a monté à plus de 60% à l'époque de Ben Ali.
2-Epoque Bourguiba :
* Les universités avaient des moyens considérables pour former un nombre X de cadres.
* Epoque Ben Ali : On a gardé les mêmes moyens et on a multiplié X par 5' Résultat = Diplômes sans aucune valeur.

salah redeyef
| 22-04-2015 16:27
faux et archifaux !!!
Ben Ali est certes un monstre mais c'est le président qui a le plus développé le système éducatif tunisien !
Sous Ben Ali, l'apologie du terrorisme était synonyme de prison illico ! C'est sous la troïka que l'apologie du terrorisme est devenu légal !

Mondher
| 22-04-2015 16:11
C'est l'ancien régime qui a détruit le système d'enseignement.
Les causes sont multiples, je cite :
-Système basé sur l'apprentissage des exercices types et les cours particuliers.
-Destruction de l'école publique
-Destruction de la valeur des diplômes.
-Destruction de l'analyse critique chez les élèves / les étudiants.
ZABA a créé toutes les conditions pour développer la débilité et par voie de conséquence, le terrorisme.
Dommage, l''uvre de Bourguiba, n'a pas pu être accomplie, c'est les élections de 78 qui ont tout bousillé.

A lire aussi

Le membre de la commission administrative du syndicat tunisien des médecins libéraux, Khaled Jelassi

16/12/2019 10:43
0

Consciente de son rôle sociétal, Orange Tunisie a lance une campagne de sensibilisation atypique

16/12/2019 10:26
0

Le député du bloc de la Réforme nationale, Hassouna Nasfi a indiqué, ce lundi 16 décembre 2019, sur

16/12/2019 09:32
3

pour revenir sur les derniers développements sur la scène politique nationale.

15/12/2019 22:52
4

Newsletter